Raging Bull
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,3 pour 7 209 notes dont 503 critiques  | 
  • 265 critiques     53%
  • 140 critiques     28%
  • 45 critiques     9%
  • 36 critiques     7%
  • 14 critiques     3%
  • 2 critiques     0%

503 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
atomewarrior

3 abonnés | Lire ses 443 critiques |

   3.5 - Bien

Un De Niro qui interprète magistralement un personnage instable et parano, les dialogues sont énormes, mais le film traîne parfois en longueur.

Death_Metallus

6 abonnés | Lire ses 386 critiques |

   4 - Très bien

Après le succès de Mean Streets et surtout de Taxi Driver, Martin Scorsese réalise Raging Bull avec, une nouvelle fois, Robert De Niro. Quelques années seulement après le carton à la fois commercial et artistique de Rocky, le réalisateur new yorkais propose ici une toute autre vision de la boxe, beaucoup moins édulcorée et même assez violente. Entre la brutalité des combats et la corruption qui se propage parmi les organisateurs de matchs, Martin Scorsese dresse un portrait sombre du milieu de la boxe et de la mafia new yorkaise de l'après-guerre, tout en montrant la détermination du boxeur et ses difficultés affectives. La photographie bénéficie d'un beau noir et blanc et la mise en scène privilégie, pendant les matchs, l'utilisation d'une seule caméra à l'intérieur du ring pour plus de réalisme. Le duo d'acteurs De Niro / Pesci frappe déjà très fort (Oscar du meilleur acteur pour De Niro) et Cathy Moriarty est très juste dans son interprétation. Un très bon film, culte, notamment pour les amateurs de boxe et de films de mafieux.


Jules Vega

13 abonnés | Lire ses 14 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un CHEF D'OEUVRE tout simplement. Scorsese réussit le biopic parfait, entre intimisme et grand spectacle. Les combats de boxe ne sont peut être pas les plus spectaculaires de l'histoire du cinéma, mais leur esthétique est splendide. Le choix du noir et blanc donne l'impression de voir un film puissant et chargé en émotion, comme les films noirs des années 40... Les seconds rôles sont parfaits, notamment Joe Pesci (qui fait du Joe Pesci). Quant à De Niro, son Oscar est totalement mérité, tant il magnifie le personnage brutal et parano de Jake LaMotta, sur le ring mais surtout dans de superbes scènes de sa vie quotidienne. A voir absolument !!

Thibault M.

1 abonné | Lire ses 36 critiques |

   4 - Très bien

Partant d'un biopic classique et auquel le recours est facile, Martin Scorsese est parvenu à réaliser une œuvre d'une grande originalité. Certes, la vie en elle-même de Jake LaMotta, grand champion de boxe avec ce caractère particulier et ce parcours atypique, a quelque intérêt : elle nous fait connaître la personne championne dans les années 1940 et le monde de la boxe à cette époque, mais aussi la personnalité bornée et truculente, qui en fait un des personnages les plus mémorables du cinéma. Mais c'est surtout dans l'approche originale du biopic que le film tire toute sa qualité. Dans la solitude du boxeur, ce choix de présenter des scènes intimistes, de famille, parfois dans les scènes les plus grossières; les gros plans sur le visage éprouvé et éprouvant de LaMotta; les dialogues tendus comme deux boxeurs qui s'observent; la qualité des cadrages et de la photographie. Bref, la réalisation de ce biopic est excellente dans la mesure où elle met parfaitement en exergue ce qu'elle était venue chercher : la spécificité de l'homme célèbre qu'est Jake LaMotta. On ne cherche pas à imposer la vie d'un grand homme au spectateur, mais on lui propose de "voir" qui était cette personne, dans son aspect le plus intimiste, ce qui est une prouesse pour un biopic, plus porté depuis très longtemps sur les parcours héroïques et spectaculaires. Enfin, il faut noter l'excellente performance de Robert de Niro : il a su joué le personnage exactement comme il devait être, et s'il ne l'a pas fait, son génie lui a permis de constituer le personnage qu'il aurait du être, et le crée pour le cinéma. Raging Bull est incontestablement un des meilleurs films du cinéma américain.

BoBdeNiro

1 abonné | Lire ses 86 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

De Niro est un acteur au dessus des autres, il le démontre une fois de plus ici. Sans revenir une fois de plus sur sa prise de poids (à lire les forums et critiques, on dirait que c'est là sa seule prouesse du film!) Sa composition atteint la perfection du début (le jeune coq enragé) à la fin (le tenancier de boite de nuit fatigué et alcoolisé). On est happé par ce film, on le vit de l'intérieur, les combats sont filmés de telle manière que le spectateur se croit sur le ring, le noir et blanc apporte une touche artistique supplémentaire au métrage, qui en fait une véritable œuvre d'Art, à ranger aux côtés des plus grands tableaux impressionnistes. Le seul regret est la demie heure qui manque au film, c'est à dire que Scorsese aurait du développer un peu plus la déchéance et la chute de LaMotta, le pourquoi de son incarcération, détailler davantage sa déchéance, là son film aurait atteint le sommet du cinéma dramatique. La partie du film avec de Niro bouffi dure à peu près 1/4h ici, ce que je juge personnellement un peu court et léger.

dougray

63 abonnés | Lire ses 1616 critiques |

   3.5 - Bien

Classique du film de boxe signé du maître Martin Scorsese, "Raging Bull" est entré dans l’Histoire du 7e art pour deux raisons : la transformation physique de sa star, Robert De Niro (entrée au Panthéon des prestations les plus hallucinantes vues sur grand écran) et, plus anecdotique, la fameuse réplique "You fucked my wife ?". Il est, effectivement, difficile de dissocier le film de son acteur tant De Niro livre ici une interprétation époustouflante d’intensité et de charisme. Son Jake La Motta est violent, infidèle, borné… bref, un personnage tout sauf sympathique que l’acteur ne cherche jamais à excuser mais auquel il confère une extraordinaire densité grâce à un formidable travail sur sa gestuelle, son regard ou encore sa voix. Il parvient, ainsi, à rendre, avec une grande justesse, le destin de ce champion bouffé par ses propres démons qui vont lui faire tout perdre. Il faut, néanmoins, rendre justice au talent de Scorsese, sans qui le numéro de De Niro n’aurait pas été à ce point transcendé. Car le réalisateur, digne représentant du Nouvel Hollywood, a apporté un soin tout particulier à sa mise en scène en lorgnant ouvertement vers la Nouvelle Vague française et le néo-réalisme italien, sans pour autant sombrer dans leurs travers. Ainsi, le quotidien de La Motta et son intimité avec sa femme et son frère viennent densifier la personnalité complexe du boxeur et sont magnifiées par l’utilisation du noir et blanc, de longs plans-séquences, des dialogues sans fioritures et une économie de musique. Résultat : il ressort du film un réalisme saisissant, notamment lors des scènes d’engueulade et de violences conjugales. Ce traitement permet, également, de renforcer la tragédie de la déchéance de La Motta et permet, tout simplement, à "Raging Bull" de dépasser le statut de simple biopic (le film est tiré des mémoires du boxeur, également consultant sur le plateau). Scorsese magnifie, en outre, les combats avec une utilisation très stylisée de la sueur (qui renforce l’impact des coups) et du sang (sur les cordages notamment)… ce qui renforce d’autant plus la dimension éminemment religieuse de son intrigue avec son héros en expiation constante. Mais, il serait injuste de ne pas saluer les formidables prestations du débutant Joe Pesci, fantastique en boule de nerfs survoltée (rôle qu’il tiendra pratiquement toute sa carrière, notamment chez Scorsese) et de Cathy Moriarty (avec sa voix rauque si torride) en épouse mal-aimée. "Raging Bull" n’a donc pas usurpé son statut de classique du cinéma US mais, comme tout classique, souffre forcément de son aura et du "poids" de sa mise en scène (les ralentis, les plans-séquences, les échanges mouvementés très arty…). Ce qui m’empêche de m’emballer totalement pour ce film, auquel je préfère, pour rester chez Scorsese, des productions plus récentes et plus "abordables" comme "Les Infiltrés" ou encore "Aviator".

Yetcha

40 abonnés | Lire ses 2261 critiques |

   2 - Pas terrible

Mouais... Considéré comme une pièce maîtresse du cinéma, je ne réussi pas à trouver le vrai intérêt de ce film. Un boxeur, sa vie, ses combats oui, mais encore. Quitté en choquer plus d'un, j'ai trouvé beaucoup plus d'intensité dramatique dans Rocky que dans Raging bull. Scorsese pour moi, toujours des hauts et des bas je poursuis ma non-adhérence à ce réalisateur, désolé.

Adrian C.

0 abonné | Lire ses 2 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Le meilleur film de Robert De Niro , tout simplement.

Vinyleapolis

2 abonnés | Lire ses 89 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Du lourd ! De niro en boxeur faché, à voir et à revoir.

WalkthisWay

2 abonnés | Lire ses 575 critiques |

   3.5 - Bien

Robert de Niro et Scorsese c'est une longue histoire parsemée de bons films, dont celui là, biopic réussi sur la carrière du sulfureux boxeur Jake la Motta (interprété excellemment par De Niro).

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Raging Bull Bande-annonce VO
21 462 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné