Notez des films
Mon AlloCiné
    Juliette des esprits
    Bande-annonce Juliette des esprits
    22 octobre 1965 / 2h 19min / Comédie dramatique
    Date de reprise 11 février 2004
    De Federico Fellini
    Avec Giulietta Masina, Sandra Milo, Valeska Gert
    Nationalités français, allemand, italien
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    4,0 1 critique
    Spectateurs
    3,7 133 notes dont 27 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Giulietta est une femme bourgeoise qui vit aisément dans une riche demeure avec son mari et deux soubrettes. Ses parents et sa famille la distraient d'un univers aseptisé. Mais elle découvre que son mari, qu'elle aime naïvement, lui est infidèle. S'ouvre alors à elle un univers mental extraordinaire, dans lequel son esprit mêle rêve et réalité. On découvre en Giulietta non plus la bourgeoise conformiste, mais un être d'une extraordinaire richesse intérieure.
    Titre original

    Giulietta degli spiriti

    Distributeur Carlotta Films
    Voir les infos techniques
    Année de production 1965
    Date de sortie DVD 12/03/2002
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 10/05/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 11/02/2004
    Langues Italien
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    Location à partir de (2,99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 18.92 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Juliette des esprits Bande-annonce VF 2:17
    Juliette des esprits Bande-annonce VF
    2 633 vues

    Acteurs et actrices

    Giulietta Masina
    Rôle : Giulietta
    Sandra Milo
    Rôle : Suzy
    Valeska Gert
    Rôle : Pijma
    Valentina Cortese
    Rôle : Val
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Les Inrockuptibles

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    1 article de presse

    Critiques Spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4388 abonnés Lire ses 10 398 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juin 2013
    Dans ses oeuvres postèrieures (l'après "8 1/2"), Federico Fellini effectua un retour aux « produits » typiquement italiens, quitte à les remodeler pour les adapter aux exigences de son propre univers! Ainsi naquit en 1965 le très beau "Giulietta degli spiriti" avec la grande Giulietta Masina où l'on oubliera pas cette Juliette dèlivrèe de ses fantômes et de ses fantasmes regardant partir dans l'ombre du souvenir la petite Juliette ...
    Lire plus
    Arthur Debussy
    Arthur Debussy

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 595 critiques

    4,0
    Publiée le 23 avril 2017
    «Juliette des Esprits» est souvent présenté comme le pendant féminin de «Huit et Demi». Après avoir analysé et extériorisé son inconscient, Federico Fellini a en effet décidé de s'attaquer à celui de sa femme. Il a voulu porter à l'écran les obsessions, les fantasmes, les rêves les plus fous de son épouse, cherchant à mieux la comprendre en disséquant l'influence notamment de son enfance et de son éducation sur sa ...
    Lire plus
    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 694 critiques

    1,0
    Publiée le 1 avril 2007
    A travers "Giulietta degli spiriti" réalisé en 1965, Frederico Fellini a cru bon de nous servir une ode à sa femme qu'est la célèbre Giulietta Masina dont le prénom est réutilisé jusque dans le titre. Le cinéaste aime sa conjointe devenue muse, l'admire en tant qu'actrice. Il en est tellement raide dingue qu'il oublie son film par la même occasion, chose quelque peu problématique chez tout spectateur ne ressentant pas les mêmes ...
    Lire plus
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 543 abonnés Lire ses 3 421 critiques

    0,5
    Publiée le 11 février 2013
    L'imagination du réalisateur est sans doute débordante et réaliser un portrait non linéaire est une idée comme une autre, encore faut-il que le spectateur puisse se raccrocher à quelque chose, encore faut-il que le fil conducteur soit intéressant et Giulietta Massina n'a pas cette qualité, loin s'en faut ! On s'ennuie à mourir et certaines scènes sont carrément hideuses (la séance chez le médium).
    25 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    La muse Masina

    Après La Strada et Les Nuits de Cabiria qui vaut à l'actrice un Oscar et un Prix d'interprétation à Cannes, Juliette des esprits est le troisième portrait que fait Federico Fellini de son épouse Giulietta Masina, en 1965. Vingt ans plus tard, le nostalgique Ginger et Fred marquera les retrouvailles du cinéaste et de sa muse.

    Premier Fellini en couleurs

    Juliette des esprits est le premier long-métrage de Federico Fellini en couleurs. L'onirisme dans lequel baigne ce film se prêtait particulièrement à un travail chromatique sophistiqué. En 1962, le réalisateur avait déjà abandonné le noir et blanc pour le court-métrage réalisé dans le cadre du film à sketches Boccace 70.

    Récompense

    En 1967, Juliette des esprits obtient le Golden Globe du Meilleur film étranger.
    7 Secrets de tournage

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1965, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 1965.

    Commentaires

    • Nelly M.
      Intrusion chez les aristos italiens des sixties, Madame rêvant d'un mari moins cavaleur, "ne manque de rien" entre ses gentilles domestiques, quelques amitiés fiables et des satellites englués dans des croyances extravagantes ou au cerveau plus ou moins détraqué. En plus qu'elle a toute latitude pour se faire consoler. On monte très haut et on est souvent dans des vapeurs empruntées à l'enfance. Quelques charmants tableaux, les fillettes en blanc par exemple... Quelques fenêtres s'entrouvrent bien sur la prison dorée, un jeune homme qu'il serait sacrilège de toucher. On présume que Monsieur, qui reste affable avec sa régulière, vieillira et s'assagira...
    Voir les commentaires
    Back to Top