Mon Allociné
Musée haut, musée bas
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Musée haut, musée bas
Date de sortie 19 novembre 2008 (1h 33min)
Avec Michel Blanc, Victoria Abril, Pierre Arditi plus
Genre Comédie
Nationalité Français
Le teaser
Presse
3,1 18 critiques
Spectateurs
1,81298 notes dont 423 critiques

Synopsis et détails

Un conservateur terrorisé par les plantes vertes, une mère plastifiée pour être exposée, un ballet de Saintes Vierges, des gardiens épuisés par Rodin, un ministre perdu dans une exposition de sexes, une voiture disparue au parking Rembrandt, des provinciaux amoureux des Impressionnistes, touristes galopins galopant d'une salle à l'autre, passager clandestin dans l'art premier, Picasso, Gauguin, Warhol, ils sont tous là dans ce petit monde qui ressemble au grand, dans ce musée pas si imaginaire que ça, valsant la comédie humaine jusqu'au burlesque.
Distributeur Warner Bros. France
Récompenses 4 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2007
Date de sortie DVD 06/12/2016
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 7 anecdotes
Box Office France 486 660 entrées
Budget 9 000 000 €
Langues Français
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio Dolby SR + Digital SR-D + DTS & SDDS
Format de projection 2.35 : 1 Cinemascope
N° de Visa 115718

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Musée haut, musée bas (DVD)
Date de sortie : mercredi 27 mai 2009
neuf à partir de 6.65 €
Musee haut, musee bas - La pièce de théatre (DVD)
Date de sortie : mardi 6 septembre 2005
neuf à partir de 22.00 €
Musée haut, Musée bas (DVD)
Date de sortie : mardi 6 septembre 2005
neuf à partir de 19.90 €
Voir toutes les offres DVD-BR

Interviews, making-of et extraits

<strong>Musée haut, musée bas</strong> Extrait vidéo VF 0:48
Musée haut, musée bas Extrait vidéo VF
74 693 vues
<strong>Musée haut, musée bas</strong> Extrait vidéo (2) VF 1:00
Musée haut, musée bas Extrait vidéo (2) VF
53 388 vues
<strong>Musée haut, musée bas</strong> Extrait vidéo (3) VF 0:33
Musée haut, musée bas Extrait vidéo (3) VF
65 707 vues
13 vidéos

Acteurs et actrices

Michel Blanc
Michel Blanc
Rôle : Mosk
Victoria Abril
Victoria Abril
Rôle : Clara
Pierre Arditi
Pierre Arditi
Rôle : Henri Province
Josiane Balasko
Josiane Balasko
Rôle : La mère en Chanel
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Télérama
  • Ouest France
  • Le Nouvel Observateur
  • TéléCinéObs
  • 20 Minutes
  • Paris Match
  • Le Journal du Dimanche
  • Studio Magazine
  • Ciné Live
  • Le Figaroscope
  • Metro
  • L'Express
  • Le Monde
  • Positif
  • Télé 7 Jours
  • La Croix
  • Première
  • Les Inrockuptibles
18 articles de presse

Critiques Spectateurs

Estonius
Critique positive la plus utile

par Estonius, le 06/04/2016

4,0Très bien

On peut comprendre que ça ne plaise pas à tout le monde, ceux qui n'ont jamais mis les pieds dans un musée ou qui manque... Lire la suite

landofshit0
Critique négative la plus utile

par landofshit0, le 30/11/2008

0,5Nul

C'est avec une bonne idée de départ que Ribes sabote lui même dans se musée haut musée bas,en ne lui apportant que des idées... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
17% 71 critiques
10% 42 critiques
4% 15 critiques
10% 42 critiques
18% 75 critiques
42% 178 critiques
423 Critiques Spectateurs

Photos

34 Photos

Secrets de tournage

Adaptation d'une pièce à succès

Musée haut, musée bas est l'adaptation cinématographie de la pièce homonyme écrite par Jean-Michel Ribes. Celui-ci nous rappelle comment sa pièce est née : "Je me suis mis à écrire des personnages qui se promenaient dans un musée, un peu comme on tapote sur un piano pour trouver un air, et peu à peu, ils m'ont entraîné dans ce lieu libre et fou où se mêlent l'imaginaire, le sublime, l'élevé, mais aussi le grotesque, le ridicule, le moche, bref le haut et le bas. Je me suis vite aperçu que les chefs-d'oeuvre qui m'intéressaient étaient les gens qui regardaient les chefs-d'oeuvre. Je suis parti m'isoler quelques jours à Naples pour essayer de mettre tout cela sur le papier et puis en rentrant à Paris, je me suis décidé à placer ce charivari sur scène."

De la scène à l'écran

C'est après avoir assisté à la première représentation de la pièce que Dominique Besnehard, qui était alors l'agent de Jean-Michel Ribes à l'époque, lui conseilla d'en faire un film. "C'est un homme d'intuition, confie le réalisateur. Il m'a présenté le producteur Frédéric Brillion d'Epithète films. Rencontre qui fut déterminante pour moi." "Cette fois, j'ai l'impression d'avoir réussi à réaliser le film que j'avais imaginé, poursuit le cinéaste. C'est avant tout grâce à la complicité que j'ai eue avec les producteurs Frédéric Brillion et Dominique Besnehard, à leur confiance, à leur soutien permanent - nous voulions vraiment faire le même film, et aussi à l'adhésion des acteurs et de l'équipe. Ce plaisir que j'éprouvais chaque jour sur le plateau ne m'était plus arrivé depuis "Palace"."
7 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2007, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 2007.

Commentaires

  • Vins95

    e film est purement à chier !! Qu'on vient pas se plaindre que les américains dise que les films français son vide...

  • juju007

    C'est de l'humour absurde ce qu'un cerveau comprimé ne peut pas comprendre

  • Maya7

    « J’en ai tellement vu de merdes devenir des merveilles. Attention, ce n’est pas la faute de l’œuvre d’art, c’est toujours nous qui décidions que c’en est une. »

    Ce film est vraiment drôle, fin et intéressant. Certes il n'y a pas vraiment de scénario (c'est peut être pour cela que les critiques n'ont pas accroché) mais les scénettes aussi différentes soient elles (entre les "beaufs" qui cherchent à tout prix les impressionnistes, le ministre qui apprécie une série de "bites", un visiteur qui ne trouve plus sa voiture dans les parkings dédiés aux peintres, une femme obsédé par kan-din-sky etc.) sont très originales et pleine de bonnes réflexions.

    Ce film est très burlesque et je pense que le réalisateur à dû le faire, en premier lieu, pour s'amuser avec son casting d'acteurs connus français qui rendent ce film encore plus comique.

    Je ne ferais que dire du bien sur ce film, qui je pense n'a pas eu tout le mérite qu'on lui doit.

  • masteraran

    Un film complétement délirant mais que je pense ne parle qu'aux amateurs d'arts tant on se prend de grands noms dans la figure. Ça m'a fait beaucoup rire et la fin montre bien du doigt pleins de trucs.

  • chria

    nul, je déteste déjà quand toute la clique du cinéma français se retrouve dans un film pour faire des blagues de potiches. Le sujet sur l'art contemporain aurait pu mener à un délire intelligent, or là c'est pour les beaufs. J'ai cru voir les bronzés 4 au musée.

  • quetedugraal

    Une satire amusante et pas si impertinente que ça et jouée par une tripotée d'acteurs que nous aimons tous. Un traitement à la frontière du théâtre qui surprend au début mais auquel on se fait très bien.

  • Michel Racuzo

    Les premières minutes en feront fuir plus d'un mais les autres seront récompensés au centuple.

    Jeux d'acteurs époustouflants: A voir par tous les élèves acteurs pour comprendre comment on réussit dans ce métier !

  • Rasta Baka

    alalalala, certe les acteurs laisse a desirer vu se qu'ils font desormais, certes il n'y a pas de scenario en beton, mais au moin les auteurs de ce film ont su rester fidèle a ce qu'il savent faire de mieux : les pitres, franchement voir ce film m'a donner comme un second souffle, quand ont regarde ce film ont ne peut que repenser a l'epoque "palace" (pour les conaisseurs), franchement a voir, l'humour est fin et laisse a réflechir

  • Severa67

    j'ai tenu 1/4 d'heure!

  • Alyne68

    Le jeu des acteurs est bon, mais l'histoire sans intérêts...

  • DebbyNews

    Je trouve vraiment dommage que ce film n'est pas fait couler plus d'encre ! Contrairement à toutes les comédies lourdes que l'on voit au cinéma (comme Les Profs ou Vive la France, pour ne citer qu'eux), celle-l

Voir les commentaires