Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Flammes
Flammes
Date de reprise 17 avril 2013 (1h 30min)
Date de sortie 8 novembre 1978 (1h 30min)
Avec Caroline Loeb, Xavier Grandes, Marilu Marini plus
Genre Comédie dramatique
Nationalité français
Bande-annonce
Presse
4,6 5 critiques
Spectateurs
2,9 11 notes dont 3 critiques
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Envie de voir

Synopsis et détails

Barbara, une petite fille, vit dans une vieille maison de campagne avec son père et sa préceptrice. Une nuit, elle rêve qu’un pompier entre par la fenêtre de sa chambre…
Jeune femme, Barbara échappe à son père en faisant le tour du monde, puis revient et retrouve ses vieux rêves d’enfant. En feu, elle appelle les pompiers, en capture un dans sa chambre et s’enferme avec lui pendant plusieurs jours…
Distributeur Hors Champs
Voir les infos techniques
Année de production 1978
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 3 anecdotes
Budget -
Date de reprise 17/04/2013
Langues Français
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio Mono
Format de projection -
N° de Visa 49609

Bande-annonce

Flammes Bande-annonce VF 1:25
Flammes Bande-annonce VF
11 254 vues

Acteurs et actrices

Caroline Loeb
Rôle : Barbara
Xavier Grandes
Rôle : Le pompier
Marilu Marini
Rôle : La mère de Barbara
Dionys Mascolo
Rôle : Le père de Barbara
Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • aVoir-aLire.com
  • Critikat.com
  • TF1 News
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

5 articles de presse

Critiques spectateurs

Bulles de Culture
Critique positive la plus utile

par Bulles de Culture, le 05/05/2014

3,5Bien

Objet filmique non identifié, Flammes sera attisé votre curiosité !

weihnachtsmann
Critique négative la plus utile

par weihnachtsmann, le 16/06/2018

3,0Pas mal

Étonnant mélange de film d’auteur tout à fait dans l’esprit d’Eugene Green pour le statisme et les images comme des tableaux... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
0% (0 critique)
33% (1 critique)
67% (2 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Flammes ?
3 Critiques Spectateurs

Photos

17 Photos

Secrets de tournage

Le plus français des réalisateurs espagnols

Réalisé en 1978, Flammes est le quatrième long métrage du réalisateur espagnol indépendant Adolfo Arrieta. A ce moment, il est installé à Paris depuis plus de dix ans, où il côtoie notamment Jean Marais, et a déjà été récompensé en France et connu un succès critique pour son précédent film, Les Intrigues de Sylvia Couski (1974).

Une actrice montante

Caroline Loeb a signé avec Flammes son cinquième long métrage, après avoir été dirigée par des réalisateurs de renom : Jean Eustache dans La Maman et la Putain (1973) et Mes petites amoureuses (1974), Jean-Marie Périer dans Sale rêveur (1978) et Jacques Demy dans Lady Oscar (id.).

Début de carrière

Depuis son premier film Flammes, le directeur de la photographie Thierry Arbogast a travaillé sur de nombreux longs métrages à succès, comme Les rivières pourpres (2000) ou plus récemment L'Arnacoeur (2010). Il a également collaboré avec Luc Besson à de nombreuses reprises, notamment sur Arthur et les Minimoys (2006), Adèle Blanc-Sec (2010) et The Lady (2011).
Films recommandés
La Chine
La Chine
L'Arc
L'Arc
Norteado
Norteado
Jaurès
Jaurès

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1978, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 1978.

Commentaires

  • zlaan
    Se sont pas plantés là ? la fille parait plus vieille que la mère ...
  • arnaud1972
    un petit film onirique qui nous parle d'une époque où le cinéma français savait réver avec peu de moyens et avec de l'intelligence dans la mise en scène et les dialogues...Eugène Green semble l'héritier idéal de ce cinéma sensible, au service d'une émotion simple et non d'un industrie formaté...
Voir les commentaires
Back to Top