Mon Allociné
C'est dur d'être aimé par des cons
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
C'est dur d'être aimé par des cons
Date de reprise 14 janvier 2015
Date de sortie 17 septembre 2008 (1h 48min)
Avec Philippe Val, Elisabeth Badinter, François Bayrou plus
Genre Documentaire
Nationalité Français
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 3,4 19 critiques
Spectateurs 3,6286 notes dont 56 critiques

Synopsis et détails

Pour avoir reproduit les douze caricatures danoises ayant déclenché la colère des musulmans aux quatre coins du monde, Philippe Val, le patron de Charlie Hebdo, journal satirique français, est assigné en justice. Un procès hors norme que Daniel Leconte suit en temps réel. Pour décrypter, avec les acteurs clés, les enjeux politiques internationaux, médiatiques et idéologiques. Avec, en images : avocats, témoins, médias, conférences de rédaction, manifestations de soutien. Avec aussi les prises de positions des intellectuels et des hommes politiques, les réactions de l'accusation et des pays musulmans. Une réflexion sur l'Islam, sur la presse, sur l'état de l'opinion dans la société française mais aussi une tentative de réponse aux défis lancés par l'intégrisme à toutes les démocraties.
Distributeur Pyramide Distribution
Récompenses 3 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2008
Date de sortie DVD 19/03/2009
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 8 anecdotes
Box Office France 41 924 entrées
Budget -
Date de reprise 14/01/2015
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 118 476

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner C'est dur d'être aimé par des cons en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
C'est dur d'être aimé par des cons
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Acheter (7.99 €)
  • Louer (2.99 €)
C'est dur d'être aimé par des cons
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
C'est dur d'être aimé par des cons
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
C'est dur d'être aimé par des cons (DVD)
Date de sortie : jeudi 19 mars 2009
neuf à partir de 9.99 €
<strong>C'est dur d'être aimé par des cons</strong> Bande-annonce VF 1:32
C'est dur d'être aimé par des cons Bande-annonce VF
118 634 vues

Interviews, making-of et extraits

<strong>La Minute</strong> N°223 - Sunday 18 May 2008 5:08
La Minute N°223 - Sunday 18 May 2008
31 208 vues
Charlie vivra 0:32
Charlie vivra
13 693 vues

Acteurs et actrices

Philippe Val
Philippe Val
Rôle : Lui-même
Elisabeth Badinter
Elisabeth Badinter
Rôle : Elle-même
François Bayrou
François Bayrou
Rôle : Lui-même
Gérard Biard
Gérard Biard
Rôle : Lui-même
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Charlie Hebdo
  • Metro
  • Le Nouvel Observateur
  • Télérama
  • Première
  • Les Inrockuptibles
  • Le Point
  • Ciné Live
  • 20 Minutes
  • Studio Magazine
  • L'Express
  • Paris Match
  • Elle
  • Libération
  • Le Monde
  • MCinéma.com
  • Chronic'art.com
  • L'Humanité
  • Cahiers du Cinéma
19 articles de presse

Critiques Spectateurs

pandani
Critique positive la plus utile

par pandani, le 21/09/2008

4,0Très bien

Si vous voulez juste voir un film, n'allez pas voir celui-ci : il s'agit d'un documentaire aux qualités cinématographiques... Lire la suite

douggystyle
Critique négative la plus utile

par douggystyle, le 17/09/2008

3,0Pas mal

Ce documentaire réussit parfaitement à nous expliquer comment un quiproquo sur l'interprétation de dessins a suscité, presque... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
23% 13 critiques 46% 26 critiques 18% 10 critiques 9% 5 critiques 0% 0 critique 4% 2 critiques
56 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Humour

Daniel Leconte s'explique sur le ton humoristique de son documentaire et notamment sur l'apparente décontraction des protagonistes : "Premièrement, ces entretiens témoignent de l'ambiance des audiences qui a parfois viré à la franche rigolade. De ce point de vue, les entretiens sont d'ailleurs plutôt en-deçà. La plaidoirie de Richard Malka, l'avocat du journal, s'est réellement passée comme elle est décrite, avec de vrais éclats de rire. Celle de Me Kiejman aussi, qui sur un mode très brillant, " draguait " la procureure ou " menaçait " le président, ce qui a provoqué des secousses de rire jusque chez les magistrats ou les plaignants. Cette dimension là se devait d'apparaître dans le film. Deuxièmement, c'est l'esprit de Charlie Hebdo qui était en jeu, cet esprit particulier qui consiste à mener la charge avec l'humour comme arme de destruction massive de la bêtise. Il m'était difficile de ne pas rester dans ce registre-là. Il n'en était d'ailleurs pas question puisque c'était le registre de Charlie : un concentré de " l'esprit français " dans ce qu'il a de meilleur, à la fois profond et pétillant d'intelligence. Comme une façon d'introduire de la distance, un peu de légèreté dans une affaire qui au fond, est très grave."

Transcription

Daniel Leconte n'ayant pas eu le droit de filmer dans la salle d'audience elle-même, il a demandé à avoir la transcription exacte des débats. Cela lui a permis de remettre ses interlocuteurs dans la réalité de la situation au moment du tournage. Ainsi, les différentes personnalités ont pu réactualiser leurs différents échanges en étant fidèlent, au plus près, des termes utilsés lors des audiences. Daniel Leconte a également pu restituer le climat de ces échanges, "jusque dans les attitudes."
8 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2008, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2008.

Commentaires

  • floure

    C'est dur d'être aimé par des cons est un très bon film documentaire
    français réalisé par Daniel Leconte qui suit le procès intenté en 2007
    contre le journal satirique Charlie Hebdo après la publication par ce
    dernier des caricatures danoises de Mahomet qui avaient fait polémique
    en 2005. Le titre du film reprend la phrase que prononce Mahomet dans la
    caricature de Cabu en une de Charlie Hebdo lors de la publication des
    caricatures danoises.... Mais c'est surtout mon hommage a Charlie Hebdo
    qui est un excellent (le seul et unique actuellement) journal
    hebdomadaire satirique qui pratiquait de temps en temps du vrai
    journalisme d'investigation (ce qui était assez rare actuellement) en
    publiant des reportages à l'étranger ou sur des domaines comme les
    sectes, l'extrême droite, le catholicisme, l'islamisme, le judaïsme, la
    politique, la culture, etc... créé en 1969 par François Cavanna (Né le
    22 février 1923 à Paris et mort le 29 janvier 2014), Le Professeur
    Choron de son vrai nom Georges Bernier (Né le 21 septembre 1929 à La
    Neuville-aux-Bois, Marne, et mort le 10 janvier 2005 à Paris) et Delfeil
    de Ton, de son vrai nom Henri Roussel (toujours vivant, celui là ils
    l'ont pas eu, il faut qu'il n'est plus au journal) et qui avait pour
    Journalistes, satiristes, dessinateurs et chroniqueurs... Stéphane
    Charbonnier, dit Charb, (Né le 21 août 1967 à Conflans-Sainte-Honorine
    et assassiné par des extrémistes le 7 janvier 2015 à Paris), Jean Cabut,
    dit Cabu, (Né le 13 janvier 1938 à Châlons-en-Champagne (Marne) et
    assassiné par des extrémistes le 7 janvier 2015), Philippe Honoré, dit
    Honoré, (Né le 25 novembre 1941 à Vichy et mort assassiné par des
    extrémistes le 7 janvier 2015 à Paris), Bernard Verlhac, dit Tignous,
    (Né le 1er janvier 1957 à Paris et mort assassiné par des extrémistes le
    7 janvier 2015), Georges Wolinski, (Né le 28 juin 1934 à Tunis et mort
    assassiné le 7 janvier 2015, il était juif pour la petite histoire, donc
    il a été exécuté) et l'économiste Bernard Maris (Né le 23 septembre
    1946 à Toulouse (Haute-Garonne) et mort assassiné par des extrémistes le
    7 janvier 2015 à Paris), la psychanalyste et chroniqueuse Elsa Cayat
    (Née en 1960 et morte assassinée par des extrémistes à Paris le 7
    janvier 2015) et le correcteur Mustapha Ourad (ils ont même tuer un
    magrébin) ainsi que deux policiers, Ahmed Merabet et Franck Brinsolaro,
    qui était chargé de la protection de Charb, et un agent de maintenance,
    Frédéric Boisseau... A noter que le chroniqueur Patrick Pelloux affirme
    que « le journal va continuer, ils n'ont pas gagné »... Je l’espère car
    ils étaient les seuls Journaliste satirique dans ce monde très formater
    par la bêtise (et tout particulierement en France) .... Au fait Je suis Charlie

  • Zimbabwe64

    A l'époque j'avais suivi de très loin cette affaire sans comprendre les véritables enjeux de ce procès.

    Aujourd'hui, grâce à ce documentaire et malheureusement les récent événements, je les ai mieux compris.

    Ce documentaire a une toute autre résonance aujourd'hui et s'est d'autant plus fort.

    p.s : je suis charlie

Voir les commentaires