Mon Allociné
8 fois debout
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
8 fois debout
Date de sortie 14 avril 2010 (1h 43min)
Avec Julie Gayet, Denis Podalydès, Constance Dollé plus
Genre Comédie dramatique
Nationalité Français
Voir la bande annonce Voir ce film en VOD
Presse 3,6 23 critiques
Spectateurs 2,6426 notes dont 101 critiques

Synopsis et détails

Elsa vit de petits boulots et essaie de décrocher un véritable emploi, afin de pouvoir assumer la garde de son fils. Mathieu, son voisin de palier, enchaîne, lui aussi, les entretiens d'embauche avec un art consommé du ratage. Bien qu'étant dans une situation de plus en plus précaire, tous deux cherchent à rebondir dans un monde qui ne semble pas fait pour eux. " Sept fois à terre, huit fois debout " ?
Distributeur UFO Distribution
Récompense 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 2009
Date de sortie DVD 06/04/2011
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 6 anecdotes
Box Office France 107 144 entrées
Budget -
Langues Français
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio Dolby SRD
Format de projection 1.85 : 1
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner 8 fois debout en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
8 fois debout
Définition standard
VF
Voir ce film en VOD
  • Acheter (7.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
8 fois debout (DVD)
Date de sortie : mercredi 6 avril 2011
neuf à partir de 30.00 €
<strong>8 fois debout</strong> Bande-annonce VF 1:25
<strong>8 fois debout</strong> Teaser VF 0:34
<strong>8 fois debout</strong> Teaser (2) VF 0:34
<strong>8 fois debout</strong> Teaser (3) VF 0:41

Interviews, making-of et extraits

<strong>Julie Gayet, Xabi Molia, Denis Podalydès</strong> Interview 2: 8 fois debout 6:36
Julie Gayet, Xabi Molia, Denis Podalydès Interview 2: 8 fois debout
11 391 vues
<strong>Julie Gayet, Denis Podalydès</strong> Interview 4: 8 fois debout 4:01
Julie Gayet, Denis Podalydès Interview 4: 8 fois debout
1 361 vues
<strong>Plein 2 Ciné</strong> N°72 - Les films du 14 avril 2010 5:49
Plein 2 Ciné N°72 - Les films du 14 avril 2010
45 010 vues
4 vidéos

Acteurs et actrices

Julie Gayet
Rôle : Elsa
Denis Podalydès
Rôle : Mathieu
Constance Dollé
Rôle : Cécile
Mathieu Busson
Rôle : Boni
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Parisien
  • Première
  • TéléCinéObs
  • Le Monde
  • Télérama
  • 20 Minutes
  • Brazil
  • Chronic'art.com
  • Elle
  • Le Point
  • Le Figaroscope
  • Studio Ciné Live
  • Filmsactu
  • Paris Match
  • Excessif
  • La Croix
  • L'Express
  • Positif
  • Libération
  • Ouest France
  • Critikat.com
  • Le Journal du Dimanche
  • Les Inrockuptibles
23 articles de presse

Critiques Spectateurs

ferdinand75
Critique positive la plus utile

par ferdinand75, le 09/12/2015

4,0Très bien

Un très beau film, très réussi, et pourtant c’était un exercice très périlleux : décrire la vie de deux paumés, sans boulot,... Lire la suite

Gourmetdefilms
Critique négative la plus utile

par Gourmetdefilms, le 30/03/2013

2,5Moyen

Il a le mérite de traiter un sujet grave et d'actualité, non seulement vu de l’intérieur mais à travers le cas de personnages... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
16% 16 critiques 22% 22 critiques 21% 21 critiques 18% 18 critiques 10% 10 critiques 14% 14 critiques
101 Critiques Spectateurs

Photos

15 Photos

Secrets de tournage

Un conteur d’histoire

Xabi Molia signe avec Huit fois debout son premier long-métrage. Il a déjà trempé sa plume dans l’univers du roman, du théâtre ou du court-métrage. Il n’est donc pas vraiment attaché au cinéma mais cherche plutôt les différents modes d’expressions nécessaires aux histoires qu’il raconte. Chaque histoire prend forme de manière individuelle et particulière et Xabi Molia n’hésite pas à passer d’un support à l’autre autant de fois qu’il est nécessaire: "Certaines de mes histoires ont vraiment besoin de la littérature pour être racontées. Et je sens que d’autres ne pourront pas prendre forme sans le cinéma. Je ne saurais pas, par exemple, écrire un roman dont l’intrigue se déroule en pleine nature, dans un monde sauvage. Les mots me manqueraient, et ça me paraîtrait très fabriqué. Alors que le cinéma, dès qu'il est dans la nature, dans l'errance, me passionne." Diplômé de l’Ecole Normale Supérieure, le réalisateur se définit lui-même comme un "raconteur d’histoire".

"Un homme des bois"

"Pour Mathieu, j'avais envie d’un acteur qui puisse jouer la marginalité, mais une marginalité très consciente, à la fois jouissive et intellectuelle, ce que Denis a apporté. J'avais aussi envie de travailler sur des choses qui sont propres à son énergie, ce côté « monologuiste » délirant, raconte Xabi Molia, désireux de bousculer l'image habituelle de Denis Podalydès: "Julie m'a soufflé qu'avec une barbe de cinq jours, ce n’était plus du tout le même homme. Et elle avait raison : pendant le tournage, quand je le regardais marcher dans la forêt, je me disais « Bon sang, mais c’est John Wayne ! »
6 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2009, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 2009.

Commentaires
  • Heloneida

    J'ai vu 8xdebout en avant première à Lille en présence du réalisateur et de Julie Gayet. ça fait plaisir de rencontrer des gens généreux comme leur film, qui nous a vraiment plut à mes potes et moi. Un peu de poésie dans ce monde précaire nous a regonflés pour la semaine !

  • Z20061005093312160929722

    S'il ne vous fallait qu'une seule raison pour aller voir ce film sincère (et il n'y en a pas qu'une), vous pouvez choisir celle d'apprécier des deux acteurs principaux, une qualité d'interprétation rare et sensible qui rend les personnages d'autant plus attachants. Authenticité du jeu pour le plaisir du spectateur.

  • TITEBOUH

    Deux acteurs fabuleux, l'histoire a l'air belle. Je cours le voir.

  • Masteryu37

    Le réalisateur est mon prof d'histoire du cinéma ! J'ai hâte d'aller le voir !

  • REEP

    Bonjour,

    je suis très surpris de votre "emballement"

    ce film est dans son ensemble ennuyeux, on sent malheureusement une non ambition dans le film, qui manque aussi cruellement d'attention pour le spectateur, (n'oubliez pas qu'on paye 8 euros la place, on attend mieux que des messages simples, faut du mouvement, des idées directrices fortes).

    Désolé, je ne partage pas votre aveuglement (vous devez être fans de Julie Gayet ou du cinéaste pour masquer la réalité).

    Je reconnais néanmoins, le réalisme du film: la galère, c'est galère bien profond et longtemps, mais j'ai vu des films où la galère y était et ils étaient bien profonds, forts en émotion, en contenu...

    Là je suis désolé, on sent une oeuvre de quartier, une sorte de pièce qu'on aurait joué à la salle de spectacle du coin, de là à mettre cela au grand écran, je trouve que c'est osé et m^me prétentieux.

    Il y a plein de choses à revoir dans le film..

    je suis très déçu par ce film..

  • arnaud1972

    Un rythme en demi-teinte (côté pathétique, pathos pour julie gayet et plus lèger voir burlesque pour podalydés qui s'unissent malgré tout à la fin) pour un petit film touchant sur l'importance du "travail" dans la construction identitaire de chacun et la difficulté d' "être" pour ceux qui veulent sans émanciper. Paupérisation, risque de clochardisation, filmé avec distance et poésie mais j'aurais souhaité davantage de folie "aspects libertaires" genre "l'an 01 de doillon version 2010 ça ferait du bien!!!" mais bon c'est loin tout ça, aujourd'hui c'est l'ére de la demi-teinte, dénoncer sans bousculer, avec légéreté, ah la légèreté!!!

  • Choir

    Salut !

    juste pour indiquer à Masteryu37 que je l'ai MP au sujet de la musique de la séquence de l'église dans ce film.

    merci ! :-)

  • maguaguas

    Cela faisait longtemps que je ne m etais pas autant ennuyée au cinéma! Je serais bien sortie longtemps avant la fin, si j avais ete toute seule. Entre le debut et la fin, il ne se passe rien. On ne peut meme pas dire que c est lent, c est completement statique. On n apprend rien sur les personnages, leur histoire, d ou ils viennent, comment ils en sont arrivés la. Ca ne m a ni emue, ni amusée, ni interessée. Il y a pourtant beaucoup a dire sur le sujet.

  • roudoudou75

    Rarement vu un film aussi creux et ennuyeux!

  • maguaguas

    Tout a fait d accord! Je ne comprends pas les critiques aussi bonnes, tant de la presse que des spectateurs. Il y a parfois des films qu on n apprecie pas, mais auxquels on reconnait tout de meme des qualités. Mais la vraiment, ca me depasse!!!

  • redfox3

    C'est mou, c'est ennuyeux. On ne s'intéresse pas aux personnages (pourtant j'aime bcp Julie Gayet...!), on ne sait pas où ça veut aller. Où est la poésie dont parlent certains ici ? Où parle-t-on de la Société ? On est loin de Ken Loach qui lui, au moins, sait écrire une histoire...
    Gonflant.

  • lola27


    [quote]Cela faisait longtemps que je ne m etais pas autant ennuyée au cinéma! Je serais bien sortie longtemps avant la fin, si j avais ete toute seule. Entre le debut et la fin, il ne se passe rien. On ne peut meme pas dire que c est lent, c est completement statique. On n apprend rien sur les personnages, leur histoire, d ou ils viennent, comment ils en sont arrivés la. Ca ne m a ni emue, ni amusée, ni interessée. Il y a pourtant beaucoup a dire sur le sujet.[/quote]

    Exactement le même sentiment que toi quand je suis ressortie de la salle!

  • @l@in

    BOF ! le générique au début est super et ca s'arrête là ,la première moitié on ne s'ennuie pas trop mais après
    ,c'est l e n t ,quelques situations un peu cocasses , ca tourne surtout autour d'Elsa (Julie Gayet) qui joue très bien son rôle de ne pas être très nette dans sa tête .

  • shewhoshallremainnameless

    Alors comme quoi le cinéma c'est vraiment une question de moment dans sa vie, de personne... Car moi personnellement j'ai été bouleversé par ce film!!!
    Émouvant, fin, sensible... Jamais le réal ne nous joue les violons, il nous garde tout le temps sur le fil de l'émotion... On comprend la fierté d'Elsa de ne pas pouvoir demander de l'aide... son incompatibilité avec la société... on la voit essayer sans cesse de se relever... pour ne pas complètement s'effondrer; On rit on sourit on est mal.
    J'ai adoré. Les paradoxes des personnages, la complexité de la vie.
    Désolé, mais ne suis pas du tout d'accord avec vous!!!!
    ni sur l'ennui ni sur le creux du film au contraire il est super riche.

    Bravo pour tant de nuance et de poésie.

  • marcfieldfr

    Un bon gros navet sans intérêt

  • loeil38

    au secours! c'est quoi ce film complètement débile et nul c'est ennuyeux à mourir de voir c'est deux déprimé qui ne font rien le film à aucun sens un des pire film que j'ai vu ce film est à fuir comme la peste

  • quetedugraal

    Un sujet intéressant mais traité de manière superficielle et malheureusement le film n'est pas sauvé par des acteurs pourtant talentueux.

  • bJFAaEc2

    Une bouse Française...

  • QT-RR

    Fond très intéressant avec des acteurs touchants, très touchants...dommage que le tout soit gâché par un rythme vraiment très lent qui conduit à l'ennui du spectateur. Avec plus de rythme, le film serait très bon car personnellement j'ai été touché

  • JudasIscariote

    J'aime beaucoup Julie Gayet et Denis Podalydès que je trouve remarquables mais je me suis profondément ennuyé devant ce film. L'ayant acheté en DVD, il est vendu comme une comédie et il est mentionné sur la jaquette "Denis Podalydès hilarant"... Là je dis qu"il faut arrêter de prendre les gens pour des cons. Ce film est tout sauf drôle. Ce film serait plutôt à classer dans Drame social. En tout cas j'ai largement vu mieux dans le genre.

  • Pascal37

    Attention, c'est un Drame ! (pas une comédie dramatique, d'où les déceptions de ceux croyant vouloir se poiler !). Le thème de la précarité et de la misère avec tous ses dommages collatéraux : famille, estime de soi, doute, découragement, esseulement ... nous conduit à suivre 2 protagonistes dans leur descente aux enfers assez bien interprété mais un film qui manque de rythme, d'épaisseur sur beaucoup de chose et d'une fin plus claire. Beaucoup de scènes assez inutiles amplifient cette lassitude. Pas mauvais mais pas excellent. 3/5 !!!

  • bistourn

    Certaines scènes considérées comme inutiles rajoutent de l'authenticité à l'oeuvre. C'est un drame social qui devient alors réaliste et assure une certaine proximité avec le spectateur, ce qui le rend très attachant. Bien entendu il faut avoir au moins une fois douté dans la vie sur son cursus scolaire ou son parcours professionnel et avoir traversé quelques passages à vide pour apprécier pleinement ce film. Le rythme chancelant nous plonge vraiment dans l'intrigue et offre par ailleurs une dimension palpable quant à l'épreuve traversée par ces 2 protagonistes désorientés. Julie Gayet et Denis Podalydès assument leurs rôles jusqu'au bout et on se retrouve alors complètement transportés par leur incroyable prestation. Ce n'est certes pas le Grand film français de l'année 2010, mais il est suffisamment éloquent et bien fagoté pour qu'on se sente littéralement transportés et émus par le destin de ces 2 personnalités atypiques. 3,5/5

Voir les commentaires