Mon AlloCiné
    Soldat de papier
    Soldat de papier
    Date de sortie 15 septembre 2010 (1h 58min)
    Avec Merab Ninidze, Chulpan Khamatova, Anastasya Shevelyova
    Genre Comédie dramatique
    Nationalité russe
    Bande-annonce
    Presse
    3,1 17 critiques
    Spectateurs
    2,8 26 notes dont 7 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    1961, Daniel Pokrovski, un médecin intelligent qui se distingue par son anticonformisme, est chargé de superviser l’entraînement des premiers cosmonautes. Envoyé sur la base de Baïkonour, il se sent déchiré entre son devoir et ses doutes; entre la peur qu’il a de perdre ses hommes dont la vie est en jeu, et l'amour et la compassion qu’il éprouve pour les deux femmes qui lui sont proches. Mais il finit par se consacrer à sa tâche, au risque d’en perdre la raison.
    Titre original

    Bumažnyj Soldat

    Distributeur ASC Distribution
    Récompenses 1 prix et 3 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2008
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Budget -
    Langues Russe
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby Digital
    Format de projection 2.35 : 1 Cinemascope
    N° de Visa -

    Bande-annonce

    Soldat de papier Bande-annonce VO 1:17
    Soldat de papier Bande-annonce VO
    20 483 vues

    Acteurs et actrices

    Merab Ninidze
    Rôle : Daniel Pokrovsky
    Chulpan Khamatova
    Rôle : Nina
    Anastasya Shevelyova
    Rôle : Vera
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • La Croix
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • L'Humanité
    • Libération
    • Paris Match
    • Positif
    • Télérama
    • L'Express
    • TéléCinéObs
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • Excessif
    • Studio Ciné Live
    • Chronic'art.com
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    17 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Cartouch-le-vengeur-islandais
    Critique positive la plus utile

    par Cartouch-le-vengeur-islandais, le 03/11/2010

    5,0Chef-d'oeuvre
    En 1961, l'URSS tente d'envoyer le premier être humain dans l'espace. Sous influence tchaïkovskienne et tarkovskienne, ...
    Lire la suite
    traversay1
    Critique négative la plus utile

    par traversay1, le 16/09/2010

    0,5Nul
    De quoi ? Soldat de papier serait un film "tchékhovien" ? Oui, pourquoi pas, comme la majorité des films russes, non ? ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    29% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    14% (1 critique)
    14% (1 critique)
    14% (1 critique)
    29% (2 critiques)
    Votre avis sur Soldat de papier ?
    7 Critiques Spectateurs

    Photos

    11 Photos

    Secrets de tournage

    Lion d'argent au Festival de Venise 2008

    Au 65e Festival du Film International de Venise en 2008, le long métrage Soldat de papier d'Alexei German Jr a reçu le Lion d'argent.

    A propos du titre

    Le titre du film Soldat de papier est celui d’une chanson interprétée par le musicien et poète russe Bulat Okudzhava en 1959, qui raconte l’histoire d’un soldat de papier, qui décide de transformer le monde afin d’y établir une parfaite harmonie, avant de se consumer par le feu engendré par ce changement.

    Note d'intention

    Alexei German Jr nous explique ses choix sur Soldat de papier : "Mon but a été de reconstruire la période particulière du début des années soixante en URSS. À cette époque, le pays s’employait à effacer l’héritage de Staline, et se cherchait des objectifs grandioses et romanesques. [...] C’est aussi un film sur le pouvoir des idées, et comment - même si c’est justifié - cela conduit à la souffrance humaine et à la destruction des âmes. Cela nous... Lire plus
    9 Secrets de tournage

    Dernières news

    65e Mostra : Aronofsky vainqueur par KO
    NEWS - Festivals
    lundi 8 septembre 2008
    Tout sur la 65e Mostra de Venise !
    NEWS - Festivals
    mardi 29 juillet 2008
    La sélection de la Mostra de Venise, qui se tiendra du 27 août au 6 septembre prochain, vient d'être dévoilée. D'Aronofsky...

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2008, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 2008.

    Commentaires

    • Fr?d?ric l.
      Introuvable en dvd
    • Nelly M.
      Pour resituer "la guerre froide", mieux vaut se souvenir que les russes ont conquis l'espace les premiers, en 1957 : le satellite Spoutnik 1 d'abord, la chienne Laïka perdue sur Spoutnik 2, le triomphal Youri Gagarine le 12 avril 1961 sur Vostok 1 suivi le 5 mai de la même année par l'Américain Alan Shepard... Pour autant, aucune certitude que cela rende ce film plus sympathique. Car si c'est le cri d'un dissident, qu'on pourrait largement entendre puisque l'eau a passé sous les ponts, il s'agit d'un dialogue de sourds. Erreur de jeunesse que d'oublier l'empathie, ce petit plus à l'intention des regardants...En mettre moins mais mieux dosé et sans que ça sonne le creux... A noter, la facture soignée, les éclats de poésie ou de loufoquerie, l'ambiance tarkovskienne qui sied à ce "désert rouge" glacé. Une merveille à l'image, tous ces panoramiques d'un Baïkonour de fin du monde. Mais hélas, des dialogues trop quelconques, qui n'ouvrent que sur les références passées, solidarité, pessimisme... Quand même, des visages en gros-plan, le spectateur pouvait attendre plus de proximité. Le peuple slave a essuyé tant de catastrophes, le cinéma international doit pouvoir se lire sans longue-vue : or, que ces obligés de Kroutchev tirent sur leur cibiche ou leur goulot de peur des lendemains, ils restent enlisés loin de nous, l'identification ne peut se faire.
    Voir les commentaires
    Back to Top