Mon AlloCiné
    Tesis
    Tesis
    Date de reprise 2 janvier 2002 (2h 10min)
    Date de sortie 4 décembre 1996 (2h 10min)
    Avec Walter Prieto, Emiliano Otegui, Julio Velez plus
    Genre Thriller
    Nationalité espagnol
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Spectateurs
    3,6 1037 notes dont 126 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 16 ans
    Angela est étudiante en communication de l'image et prépare une thèse sur la violence audiovisuelle. Son professeur se propose de l'aider à chercher des films extrêmement violents à la vidéothèque de la faculté.
    Le lendemain, il est retrouvé mort dans une salle de projection. Avec Chema, un camarade de classe, elle décide de visionner la cassette qui se trouvait dans le magnétoscope : c'est un snuff movie, l'enregistrement d'un meurtre réel ! Une femme y est torturée à mort...
    Terrifiée et intriguée à la fois, elle décide avec l'aide de Chema, d'en savoir plus... Angela glisse sur un terrain dangereux qui lui vaudra peut-être de devenir la "vedette" du prochain snuff...
    Distributeur Colifilms Diffusion
    Voir les infos techniques
    Année de production 1996
    Date de sortie DVD 26/12/2001
    Date de sortie Blu-ray 25/06/2014
    Date de sortie VOD 14/04/2015
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 02/01/2002
    Langues Espagnol
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio stéréo
    Format de projection 1.85 : 1
    N° de Visa 90400

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    Louer
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 8.67 €
    Tesis - Édition Collector
    Tesis - Édition Collector (DVD)
    neuf à partir de 6.98 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Tesis Bande-annonce VO 1:35
    Tesis Bande-annonce VO
    3 422 vues

    Acteurs et actrices

    Walter Prieto
    Rôle : Vigilante tren
    Emiliano Otegui
    Rôle : Profesor 2º
    Julio Velez
    Rôle : Encargado tren
    Joserra Cadiñanos
    Rôle : Vigilante
    Casting complet et équipe technique

    Critiques spectateurs

    bettertomorrow
    Critique positive la plus utile

    par bettertomorrow, le 03/07/2010

    5,0Chef-d'oeuvre
    excellent thriller, on est en 1996, comptant dans les meilleurs films espagnols assez récents du genre, quand pour ...
    Lire la suite
    stupefaxion
    Critique négative la plus utile

    par stupefaxion, le 22/07/2009

    0,5Nul
    Ennuyeux, il faut vraiment de la volonté pour regarder ce film jusqu'au bout! Et les images et allusions gores ne sont ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    26% (33 critiques)
    39% (49 critiques)
    19% (24 critiques)
    13% (17 critiques)
    2% (2 critiques)
    1% (1 critique)
    Votre avis sur Tesis ?
    126 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Cinq Goyas

    Découvert au Festival de Berlin, le premier long métrage d'Alejandro Amenabar, Tesis, a immédiatement séduit public et critiques de son pays d'origine. Pour preuve, le film a amassé cinq Goyas, l'équivalent espagnol de nos César, en 1997. Tesis a ainsi remporté les statuettes du Meilleur nouveau réalisateur (Alejandro Amenabar), Meilleure révélation masculine (Fele Martinez), Meilleur son, Meilleur montage et Meilleur direction de production. Nom... Lire plus

    Amenabar, homme orchestre

    Pour son premier long métrage (Tesis), Alejandro Amenabar a cumulé les fonctions, autant par souci d'efficacité que d'économie. Le futur metteur en scène des Autres est donc crédité en tant que réalisateur, scénariste (en collaboration avec Mateo Gil) et compositeur au générique de Tesis. Une diversité des rôles qu'il a tenu à conserver lors de ses films suivants.

    Titre variable

    S'il est très majoritairement connu sous le nom de Tesis, le premier long métrage d'Alejandro Amenabar a déjà été présenté sous d'autres titres. On l'a ainsi retrouvé sous le nom de Snuff et Thesis dans certains festivals ou sur certaines cassettes vidéo, notamment outre-Atlantique.
    4 Secrets de tournage

    Dernières news

    Alejandro Amenabar : l'Espagnol qui monte...
    NEWS - Stars
    mardi 25 décembre 2001
    A l'occasion de la sortie des "Autres", nous vous proposons de mieux découvrir le réalisateur espagnol Alejandro Amenabar....
    "Les Autres" roi d'Espagne !
    NEWS - Box Office
    vendredi 26 octobre 2001
    "Les Autres" d'Alejandro Amenabar, est devenu le plus gros succès de l'histoire du cinéma espagnol sur ses terres. En attendant...
    Films recommandés
    Calvaire
    Calvaire
    May
    May
    Le Festin nu
    Le Festin nu
    Faux-Semblants
    Faux-Semblants

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1996, Les meilleurs films Thriller, Meilleurs films Thriller en 1996.

    Commentaires

    • Glutonim
      Moi je l'ai vu j'avais 13 ans j'en ai un mauvais souvenir mais j'avais adoré ce film, e après je me suis faits seul contre tous et tout ces films. des films un peu hard et maintenant je supporte mieux, mais pas de quoi être fier, expérience de fou en tout cas.
    • Glutonim
      Ton ami à tort et à raison, il y a eu des snuff movies, mais ce n'est pas un phénomène influent et c'est très rare (pas 1000 cassettes de snuff movies cachés dans ue bibliothèque quoi, plutôt 1 ou 2 sous le manteau) et ce phénomène à évolué sus le nom de Red Room sur le dark web avec la pornographie pédophile et ces choses atroces, celui qui trouve les liens et qui à un navigateur comme Tor peut regarder quelqu'un se faire torturer, mais tu peut te faire hack et franchement faut vraiment en avoir envie pour aller voir ça, faut être tordu quand même. Niveau Jeux Vidéos qui parlent des Red Room Welcome to the game est pas mal mais si tu réussis et que tu termine ta ballade sur le dark web, tu voit la red Room et c'est pas bon.
    • Glutonim
      Complètement d'accord, on se sent comme des voyeurs face à ce film et ils nous fait nous remettre en question en nous demandant jusqu'ou peut on filmer
    • Glutonim
      Au moins Alejandro Amenabar nous pondu un truc intelligent, le mec qui torture dans 8mm il fait penser à Davy Mourier qi se déguise en fado mass, je trouve que dans tests on à l'humanité des personnes découvrant ce snuff movie, la débilité et on découvre le fait que ceux qui font les snuff movie sont sans âmes, qu'ils font souffrir pour le plaisir
    • dino Velvet.
      une vraie bouse….rien a voir avec le film de joel schumacher
    • Pigeon Blanc
      Sympa, vraiment sympa ! On sent le petit budget (à la composition et aux décors surtout mais aussi aux fringues....ah nan ça ce sont les années 90 pardon) mais c'est bien écrit : malgré des personnages plutôt caricaturaux, on se laisse emmener dans ce thriller d'angoisse avec intérêt et plaisir ! Bon boulot ! D'ailleurs une question me vient, là comme ça, pour ceux qui l'ont vu : c'est moi ou l'actrice qui joue la soeur (Nieves Herranz alias Sena) partage le même nom de famille que le personnage Bosco Herranz ??
    • Tyler_666
      Ma critique : http://lesfilmsabobo.blogspot....
    • Tyler_666
      Premier film, premier coup de maitre pour Amenabar. Un triller sous tension, terrifiant qui apporte une vraie réflexion sur la violence au cinéma. Du grand art !
    • vulture_
      Un premier long métrage intense et plus que prometteur pour Amenabar.Un scénario touffu et des personnages bien en place.Une mise en scène redoutablement efficace. 8/10
    • new_born
      Très très bon film! Y a juste les 10-15 dernières minutes qui sont un peu en deça.. Dommage ! Alejandro Amenábar est vraiment doué.
    • dianalys
      TRès bon thriller dénonçant en apparence les snuf movies ....Un ami ( qui fait des critiques cinéma) m'a dit que les snuf n'existaient pas, ce n'est qu'une rumeur, je ne sais pas s'il a raison mais ce film nous renvoie à nous, spectateurs aimant regarder de la violence, un peu comme Haneke avec Funny Games ...sauf que funny games se moque aussi des films américains hypers violents avec toujours des happy ends, comme les films avec Steven Seagal...
    • Lidwine A.
      J'avais très envie de voir ce film et pas déçue du toutUn très bon film et bonne réalisation =PP
    • Terreurvision
      Tesis est un voyage dans les tréfonds les plus malsains de notre humanité. Un premier film passionnant pour l'Espagnol Alejandro Amenábar qui interroge l'image et la fascination morbide qu'elle peut provoquer. Lire notre critique complète sur le site Terreurvision.
    • Nosuperstar
      Ce film est vraiment prenant. A ne voir qu'en VOSTFR sinon c'est comme donner de la confiture à des cochons
    • TRASHMOVIES
      pur film!
    • s b.
      Un film qui fait froid dans le dos. Je l'ai vu il y a déjà plusieurs années au lycée (cours d'espagnol) et je m'en souviens encore!!
    • Pascal37
      Amenábar joue sur beaucoup de registres, ici en thriller sur la violence. Le suspens n'est pas au rendez-vous (malheureusement) mais purement un thrillo-polar assez efficace. L’entremêlement des possibilités nous font tenir jusqu'au final, un scénario compliqué mais assez bien construit. Une mise en scène de voilà 15 ans donc excusable. Un film qui mériterait d'avoir un remake (actuel) pour un rythme bien plus soutenu. Sinon les interprétations sont parfaites. 3.5/5 à voir !!!
    • Pascal37
      Amenábar joue sur beaucoup de registres, ici en thriller sur la violence. Le suspens n'est pas au rendez-vous (malheureusement) mais purement un thrillo-polar assez efficace. L’entremêlement des possibilités nous font tenir jusqu'au final, un scénario compliqué mais assez bien construit. Une mise en scène de voilà 15 ans donc excusable. Un film qui mériterait d'avoir un remake (actuel) pour un rythme bien plus soutenu. Sinon les interprétations sont parfaites. 3.5/5 à voir !!!
    • spider1990
      sympa, troublant. Un bon réalisateur connu
    • nightmare21
      exellent thriller qui tient en haleine tout le long du film.
    Voir les commentaires
    Back to Top