Mon AlloCiné
Les jours à venir
Les jours à venir
Date de sortie Prochainement (2h 05min)
Avec Daniel Brühl, August Diehl, Johanna Wokalek plus
Genre Drame
Nationalité allemand
Bande-annonce
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Envie de voir

Synopsis et détails

Une famille allemande au bord de la décomposition voit son monde, le monde tel que nous le connaissons actuellement, perdre ses valeurs, ses moyens, son équilibre. La guerre fragilise le monde extérieur, les migrants cherchent à investir les dernières enclaves de richesse où pourtant tout vient à manquer, le terrorisme agit de l’intérieur. Au point que plus rien ne tient: ni les relations amicales, ni les amours, ni les choses du quotidien pourtant si évidentes. Il n’y a que du chaos, et que les sentiments qui durent. Laura, le personnage principal, voit les choses s’écrouler, une à une, pour mieux se redécouvrir.

Titre original

Die kommenden Tage

Distributeur -
Récompenses 2 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2010
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage -
Budget -
Langues Allemand, Français
Format production -
Couleur -
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Bande-annonce

Les jours à venir Bande-annonce VO 2:17
Les jours à venir Bande-annonce VO
1 502 vues

Acteurs et actrices

Daniel Brühl
Rôle : Hans Krämer
August Diehl
Rôle : Konstantin Richter
Johanna Wokalek
Rôle : Cecilia Kuper
Susanne Lothar
Rôle : Cecilia Kuper
Casting complet et équipe technique

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2010, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2010.

Commentaires

  • Nelly M.
    Dans le cadre du Cycle allemand Nantes Univerciné 2011, cette libre anticipation du futur proche (maxi 2020) devrait séduire, notamment la jeunesse, à défaut de tout à fait convaincre les publics difficiles à cause des gros effets de style qui d'office tuent l'imagination (Lars Kraume est issu du monde publicitaire). Plans généraux déployés, angles d'images multiples, personnages aux trajectoires bien déterminées (cette tête à claques de Konstantin !). Cela tient bien la route grâce aux dialogues clairs dans les situations enchevêtrées. Il est question des pièges que la vie tend par rapport aux idéaux qu'on se fixe. Des influences décisives : la scène terroriste du restaurant dans sa progression visuelle et sonore, sublime moment autant que mise en garde. Ce film datant de 2010 caricature l'avenir européen par rapport aux énergies fossiles, imagine l'extrême inverse du terrorisme financier dans une Europe constituée de pays fermés et d'autres accessibles à ses risques et périls. Pour ma part, ce n'est qu'une fois passée derrière la porte, direction le chalet avec l'enfant, tout cet épisode étonnant dans son aspect western, que j'ai ressenti la première vraie émotion.
  • Szerelem
    Des interprétations de qualité, un oeil lucide sur le monde et une jolie réalisation mais long, trop long, interminable.
Voir les commentaires
Back to Top