Mon AlloCiné
    The Grand Budapest Hotel
    The Grand Budapest Hotel
    Date de sortie 26 février 2014 (1h 40min)
    Avec Ralph Fiennes, Tony Revolori, F. Murray Abraham plus
    Genres Comédie, Drame
    Nationalités américain, allemand
    Bande-annonce Séances (1) Ce film en VOD
    Presse
    4,5 34 critiques
    Spectateurs
    4,2 16611 notes dont 1180 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Le film retrace les aventures de Gustave H, l’homme aux clés d’or d’un célèbre hôtel européen de l’entre-deux-guerres et du garçon d’étage Zéro Moustafa, son allié le plus fidèle.
    La recherche d’un tableau volé, oeuvre inestimable datant de la Renaissance et un conflit autour d’un important héritage familial forment la trame de cette histoire au coeur de la vieille Europe en pleine mutation.

    Distributeur Twentieth Century Fox France
    Récompenses 12 prix et 18 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2013
    Date de sortie DVD 03/09/2014
    Date de sortie Blu-ray 03/09/2014
    Date de sortie VOD 20/02/2016
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 21 anecdotes
    Box Office France 1 250 465 entrées
    Budget -
    Langues Anglais, Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 138970

    Séances

    Les séances par ville
    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (13.99 €)
    à partir de (11.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Wes Anderson : The Grand Budapest Hotel + A bord du Darjeeling Limited - Pack
    Wes Anderson : The Grand Budapest Hotel + A bord du Darjeeling Limited - Pack (DVD)
    neuf à partir de 13.56 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    The Grand Budapest Hotel Bande-annonce VO 2:23
    The Grand Budapest Hotel Bande-annonce VO
    1 126 334 vues

    Interviews, making-of et extraits

    "The Grand Budapest Hotel" : Léa Seydoux évoque son "petit rôle" 0:45
    "The Grand Budapest Hotel" : Léa Seydoux évoque son "petit rôle"
    6 103 vues
    "The Grand Budapest Hotel" : Wes Anderson nous parle de ses acteurs ! 3:29
    "The Grand Budapest Hotel" : Wes Anderson nous parle de ses acteurs !
    4 681 vues
    Wes Anderson : "On a commencé à écrire "Grand Budapest Hotel" il y a 8 ans" 3:59
    Wes Anderson : "On a commencé à écrire "Grand Budapest Hotel" il y a 8 ans"
    4 317 vues
    25 vidéos

    Acteurs et actrices

    Ralph Fiennes
    Rôle : M. Gustave
    Tony Revolori
    Rôle : Zéro
    F. Murray Abraham
    Rôle : Mr. Moustafa
    Mathieu Amalric
    Rôle : Serge X.
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Charlie Hebdo
    • CinemaTeaser
    • Critikat.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • Ecran Large
    • Elle
    • Le Figaroscope
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Marianne
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Télé 7 Jours
    • TéléCinéObs
    • TF1 News
    • Transfuge
    • 20 Minutes
    • La Croix
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Libération
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Télérama
    • Filmsactu
    • Positif
    • Chronic'art.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    34 articles de presse

    Critiques spectateurs

    cylon86
    Critique positive la plus utile

    par cylon86, le 26/02/2014

    5,0Chef-d'oeuvre
    Un film de Wes Anderson c'est comme un cadeau de Noël : on connaît l'emballage (de superbes décors et une mise en ...
    Lire la suite
    Galoupiotte
    Critique négative la plus utile

    par Galoupiotte, le 07/03/2014

    0,5Nul
    J'aurais du me méfier, c'est quoi ce film qui est encensé à la fois par la critique de droite et par la critique de ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    19% (230 critiques)
    43% (502 critiques)
    23% (267 critiques)
    9% (108 critiques)
    4% (43 critiques)
    3% (30 critiques)
    Votre avis sur The Grand Budapest Hotel ?
    1180 Critiques Spectateurs

    Photos

    47 Photos

    Secrets de tournage

    Melting pot

    Wes Anderson et le scénariste Hugo Guinness confient avoir un ami en commun qui leur a inspiré, par la singularité de son esprit, le personnage de Gustave, le concierge de l’hôtel. Le réalisateur a ensuite intégré cet homme hors du commun dans une station thermale du XXème siècle, située dans un pays européen fictif : Zubrowka. D'après lui, The Grand Budapest Hotel serait un melting pot "de comédies d’avant la censure des années 30, ainsi qu... Lire plus

    Un hôtel à taille humaine

    Le palace rose bonbon qui sert à l'intrigue de The Grand Budapest Hotel n'est pas un décor monté de toutes pièces. Le lieu existe réellement et c'est le Görlitzer Warenhaus, un ancien grand magasin historique d'un centre commercial construit en 1912 à la frontière de l'Allemagne, la Pologne et la République Tchèque. Cet établissement qui a l'allure d'une maison de poupées emprunte son architecture à l'équivalent de l'Art Nouve... Lire plus

    7 ans de collaboration

    On peut dire que Bill Murray fait comme partie des meubles de l'univers de Wes Anderson. En effet, depuis Rushmore (1998), son deuxième long-métrage, l'acteur n'a plus quitté le petit monde enchanté du réalisateur américain. Il joue un vieux mari trompé dans La Famille Tenenbaum (2001), un océanographe à bonnet rouge dans La Vie aquatique (2003), un businessman qui court en vain après un train dans A bord du Darjeeling Limited ... Lire plus
    21 Secrets de tournage

    Dernières news

    Wes Anderson : pour en finir avec les idées reçues sur le réalisateur de L'Île aux chiens
    NEWS - Stars
    jeudi 23 août 2018
    L'excellent "L'Île aux chiens" le rappelle : Wes Anderson n'est pas qu'un faiseur de belles images, mais un cinéaste capable...
    Ces faux livres du cinéma et des séries qu'on adorerait pouvoir lire
    NEWS - Insolite
    vendredi 16 mars 2018
    Pour les besoins de ses intrigues, la fiction invente des faux films, des fausses séries mais aussi des faux livres ! A l'occasion...
    81 news sur ce film
    Films recommandés
    Moonrise Kingdom
    Moonrise Kingdom
    L'Île aux chiens
    L'Île aux chiens
    Taxi Driver
    Taxi Driver
    Indiana Jones et la Dernière Croisade
    Indiana Jones et la Dernière Croisade

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2013, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 2013.

    Commentaires

    • Sergent Instructeur H.
      Chef-d'œuvre
    • Tony M
      Très beau film qui fait rêvé tellement c’est beau à voir... l’histoire, les décors, les costumes, les musiques, les dialogues, tt est parfait et on passe un très bon moment... à voir sans hésiter
    • Victornoir V
      Une histoire passionnante qui ne laisse pas une minute de répit. Quelques moments d'humour fin arrivent à point nommé comme clins d’œil complices au spectateur réjouit. Bref, à voir sans hésiter.
    • Frankie Machine
      il a vu Le Trou de Becker.
    • Rémi M
      Tout simplement magnifique. Le genre de film ou il faut des oreilles et des yeux aiguisés pour apprécier chaque seconde de ce magnifique spectacle.. Fiennes est encore une fois hallucinant
    • JokerDreizen
      Trop bien ! Pourtant le film partait avec vraiment d'énormes attentes de ma part (je connais pas une seule personne qui n'a pas aimé), mais mon engouement n'a cessé d'augmenter. Au bout de la moitié du film j'étais à fond, extrêmement ravi par ce qui se présentait sous mes yeux. Pas un seul plan, mouvement de caméra laissé au hasard. Tout est ciselé au cm près, les acteurs sont excellents, et c'est plutôt drôle.
    • Kariboom
      Je le mate ce soir. J'en attend beaucoup de ce film et je sens que je ne vais pas être déçu!
    • C.L.G 99
      effectivement, une belle surprise.
    • Maximemaxf
      On a vachement bien apprécié à ce que je vois, c'est cool :D
    • Maximemaxf
      Merci d'avance :)
    • C.L.G 99
      Mon 3ème Wes Anderson ( avec Fantastic Mr Fox et La famille Tenenbaum ) et c'est encore un plaisir.Les personnages sont bien travaillés, nos 2 protagonistes sont attachants , leurs interprète sont excellent mais c'est surtout Ralph Fienes car hilarant, attachant; Willem Dafoe car il me faisait trop pensé à un Terminator et adrien Brody car j'ai beaucoup aimé son personnage que je retiendrait ( Tomi Revolori est pas mal aussi ). Mais que serait un film de Anderson sans son esthétique toujours magnifique que ce soit les plans et les cadres choisit ( souvent des plan d'ensemble et fixe ), c'est traveling verticaux très bien géré et les décors du film qui sont juste éblouissant. La narration est tout aussi bien géré et le rythme rapide, tout s'enchaine plus ou moins vite, du film n'est en rien gênant.On a aussi le droit a de très sympathique caméo comme Bill Muray, Owen Wilson, Jude Law, ...Bref si vous n'avez pas vu ce film, allez le voir il vaut le coup d'œil. 4.5/5
    • C.L.G 99
      je n'y manquerais pas ;)
    • Maximemaxf
      Ben, Fan aussi l'a aimé en Bouffon vert, t'es pas le seul ;) Dés que tu l'auras vu, tu pourras lire ma critique si tu veux ;)
    • C.L.G 99
      oh joie je ne suis pas le seul a l'avoir trouvé excellent en Bouffon Vert.Je m'attaque a ce film ce soir.
    • The Dude Lebowski
      Wes anderson signe un bon film avec toujours ce style visuel "gauche droite" / "droite gauche" dont il a le secret ! On s'attachera rapidement aux protagonistes (les jeux d'acteurs des personnages principaux sont excellents!) et à la beauté des décors du GBH ! Pour son scénario un peu plat et quelques longueurs ce bon GBH est un petit peu en deçà de l'excellentissime Moonrise Kingdom. 3,5/5
    • Maximemaxf
      Tu n'es pas la seule, crois moi : j'ai pas mal d'ami sur allociné qui ont adoré ce film, c'est dire à quel point "The Grand Budapest Hotel" a plu au cinéphile tant bien au niveau de la mise en scène, de l'humour, de l'histoire ou même ds acteurs et de la satire en arrière plan ;) Merci pour les encouragement :) ! A très vite ^^
    • 007bond
      Excellente critique/analyse Max. J'aime énormément le cinéma de Wes Anderson et sa gourmandise teintée d'une critique de l'histoire avec un grand H. Un de mes grands coups de coeur de l'année 2014^^Bonne fin de soirée à toi et encore merde pour tes exams :) A très vite Max ^^
    • Maximemaxf
      Ma critique de "The Grand Budapest Hotel", attention, SPOILERS : http://www.allocine.fr/membre-............"Le 26 février 2014 est sorti dans nos salles françaises un film indépendant réalisé par un cinéaste texan du nom de Wes Anderson, et dont ce fut le premier film que je découvris de sa filmographie avant d’attaquer ensuite l’excellent "Moonrise Kingdom" et le très bon "Fantastic Mr. Fox" adaptant un de nos romans français (Cocorico mes amis).Dernièrement, lors de la cérémonie des Oscars de cette année, ce film a reçu 4 récompenses (à juste titre selon moi) pour la musique, les décors, le costumes et enfin le maquillage et les coiffures. Mais à mon sens, il aurait aussi bien mérité l’Oscar de meilleur film que Birdman ou la plupart des autres films nominés dans cette catégorie. La première fois et la seconde fois que j’ai vu ce film, j’avais pas les moyens nécessaires pour pleinement l’apprécier ou en faire une critique, mais en le revoyant en Blu-Ray récemment j’ai été heureux de pouvoir l’apprécier davantage, surtout en sachant que beaucoup de mes amis cinéphiles ont vraiment apprécié ce film, ce qui, en plus de me faire plaisir, m’encourage à en parler davantage ici.Au bout de trois films, on remarque que le metteur en scène est du genre à toujours soigner minutieusement ses cadres, ses travellings, ses déplacements de cadre en ligne droite horizontale ou verticale ou même sa manière de filmer longuement un personnage au centre d’un plan fixe ou lors d’une discussion en champ/contre-champ. Mais ici, Wes Anderson va vraiment plus loin en apportant vraiment un visuel aux couleurs chaudes d’un parfait raffinement et d’une richesse coloré qui a un charme très originale. C’est simple, tout d’abord, à chaque fois qu’on est à l’intérieur du Budapest Hôtel, Wes Anderson arrive toujours à trouver un plan, un cadre ou une bonne astuce de mise en scène pour raconter son histoire d’entre-deux guerre [spoiler]et faire resplendir la noblesse de l'hôtel à son âge d'or[/spoiler]. Tout est d’une esthétique soignée et d’une chaleur coloré et visuel qui arrive parfaitement à capter toute l’architecture et la majesté de l'hôtel.Les déplacements de caméra sont fluides, le jeu de plan fixe s’accorde très bien avec la narration de la voix-off, et la réalisation arrive même à jouer avec l’humour de ce film qui est ici plein de finesse et arrive à trouver un bon accord avec le comédie dramatique, que ça soit pour jouer sur les dialogues des personnages ou des éléments en arrière plan [spoiler]comme le passage à tabac d’un conducteur par les prisonnier évadé de prison et précédemment compagnon de cellule de Gustave.[/spoiler] Une petite idée toute bête qui me vient directement en tête, là, [spoiler]c’est la scène du train après que Gustave et Mustafa aient volé le garçon à la pomme devant lequel Gustave se contemple, Mustafa se penche de son lit et il apparaît dans un tout petit miroir à gauche de l’écran en gardant une expression neutre en répondant positivement à son mentor quand ce dernier lui demande si il ressemble bien au élégant garçon du tableau.[/spoiler] C’est tout bête et très décalé mais difficile de ne pas sourire quand on voit une si petite astuce recherchée. Une autre idée qui m’a aussi tapé dans l’œil, c’est le fait [spoiler]de terminer le film sur la même musique du début pour retrouver l’ambiance aussi étrange que l’ouverture.[/spoiler] De toute manière, du début à la fin, Anderson fait toujours une recherche approfondi en ce qui concerne le cadrage et la mise en scène et ça se sent énormément, sans compter qu’il joue aussi sur le format d’image [spoiler]pour narrer le récit et les flash-back avec finesse.[/spoiler] Y’a pas à dire, le travail qu’il a fourni est exceptionnel.La bande-son aussi est particulière, composé par Alexandre Desplats qui signait ici une nouvelle collaboration avec Wes Anderson, sa troisième après les deux précédents films du même réalisateur et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on peut se vanter d’avoir un français aussi surprenant que lui en pleine progression quand on voit son travail musical sur ce film, notamment avec un orchestre folklorique russe et un instrument russe particulièrement utilisé dans ce film, le balalaïka. Là aussi on sent une impression de luxe et de raffinement à travers l’instrumentation lors des séquences au Budapest Hotel, mais il s’en dégage aussi une sensation d’amertume et pesante surtout quand il s’agit de souligner qu’on se situe à [spoiler]une époque ou le mouvement nazi se répand de plus en plus et commence à se répandre à travers l’Europe dont les alentours de l’hôtel justement.[/spoiler] C’est une réussite en termes de travail d’ambiance, et même si j’ai une très large préférence pour la BO de Zimmer sur un film dont vous vous doutez surement du nom, je ne peux pas renier la qualité de la musique de ce film ou démentir ma sympathie pour le travail de notre french man musical, très bon travail sur ce point également.Mais si ce film a tant fait parler de lui, c’est surtout pour son casting tout aussi luxueux que le reste, et là je vais pas faire des mains et des pieds pour dire que tout les acteurs sont simplement superbes : Ralph Fiennes est splendide en concierge d’hôtel aussi hilarant que classe dans sa manière de s’exprimer et mène tout le casting avec un talent hors-norme, y’a pas à dire, il sait y faire le Voldemort. Tony Revolori qui est peut connu se montrer aussi très convaincant à l’écran et la relation apprenti/mentor qu’il entretient avec ici, dans la peau de Mustafa avec Gustave est très appréciable et il forme un duo très hilarant. Pour le reste, tout les acteurs sont bons voire géniaux, Willem Defoe est toujours à l’aise en gros psychopathe dangereux, Adrien Brody est une grosse enflure qui joue avec classe et qu’on aime détester, Jeff Goldblum fait très bien son boulot également, Edward Norton qui signait une deuxième collaboration avec Wes Anderson était excellent aussi, Saoirse Ronan est très attachante en Agatha, Mathieu Almaric convaincant également, F. Murray Abrahm aussi [spoiler]qui arrive même à se montrer touchant à un moment[/spoiler], même Bill Murray qui apparaît peu au final a un rôle sympa. Après, c’était peut être pas nécessaire d’engager Léa Seydoux qui est un peu juste là pour élargir le casting (elle fait correctement le travail mais on l’oublie vite), mais en général difficile de ne pas aimer un tel casting.Parlons maintenant, pour terminer : du scénario. En soi, c’est simple, "The Grand Budapest Hotel" est ce que j’ai envie d’appeler une sorte d’Indiana Jones moderne et décalé [spoiler]sur fond de futur conflit de seconde guerre mondiale.[/spoiler] La quête d’un bien de valeur inestimable, Gustave est une sorte d’Indiana chic, classe et concierge au lieu de professeur d’archéologie et il a toujours son acolyte qui l’accompagne et les personnages ont tous une forme et une personnalité.En plus, à travers cette loufoquerie et la bizarrerie de cet univers, il y a très souvent une belle sensation de plaisir et d’agréabilité qui en ressort. Car même dans la bizarrerie et l’aspect cartoon certaines choses sont cohérentes et appréciables, [spoiler]la romance entre Mustafa et Agatha en premier lieu ou la maladresse de Mustafa s’accorde bien à l’étrangeté de ce petit univers et ou on apprécie voir ces deux personnages à la fois haut en couleur, mais aussi tragique dans le fond dans le cas de Mustafa, s’aimer sincèrement[/spoiler]. En plus de cela, l’humour est très bien géré et il n’y a pas de problème de rythme à ce niveau là. En fait, il y a surtout 2 choses que j’apprécie particulièrement sur ce point : tout d’abord, Wes Anderson sait varier ses gags et jouer sur sa réalisation pour les rendre efficace, et deuxièmement, il développe un arrière plan sur son histoire [spoiler]qui dénonce la montée du fascisme et du nazisme en Europe dans la partie de l’ouest durant l’entre deux-guerre à travers le parcours de Mustafa et les scènes du train qui sont très certainement une allusion aux troupes Hitlériennes.[/spoiler] C’est très culotté, mais dans les faits c’est une allusion vraiment ingénieuse qui fait de cette comédie et de cet Indiana Jones bis une sorte de fausse comédie très astucieuse.Bon après, je vais pas crier à la perfection parce que des défauts, il y en a quelques uns dans l’histoire. Déjà, même en sachant que ce film est volontairement cartoon en terme d’humour et qu’il a une histoire solide, ça n’excuse pas certains petites trous scénaristiques [spoiler]comme le fait que Jopling découvre, à la prison ou Gustave était enfermé, une trace de pâtisserie de Mendls et qu’il ne prenne pas la peine d’interroger le pâtissier en question voire même de le liquider puisque c’est censée être un espèce de tueur à gage complètement cinglé[/spoiler]. Il y a aussi 2/3 sauts de péripéties qui sont un peu gênante, [spoiler]comme le fait de passer directement de la fuite de Gustave et Mustafa après avoir tué Jopling à l’hôtel ou ils sont infiltrés en tant qu’employés chez Mendls.[/spoiler]Mais bon, ça reste quelques petites facilités pas bien gênante au final, comparé à tout le reste, "The Grand Budapest Hotel" est une vraie petite merveille et un exemple de bonne comédie qu’on devrait prendre en exemple : c’est réalisé avec inventivité, c’est interprété brillamment avec Fiennes/Dafoe/Brody/Revolori en tête de liste, c’est très bien composé au niveau de la musique et on ne s’ennuie pas au niveau de l’histoire, on éclate au moins une fois de rire devant ce dernier film en date d’un réalisateur qui va être à suivre dans les périodes à venir. Si vous ne l’avez pas encore vu, dépêchez vous de le voir, croyez moi vous passerez au pire un moment sympathique, au mieux vous vous amuserez beaucoup."
    • Maximemaxf
      Revu ce soir en Blu-Ray, et à mon grand bonheur : j'ai encore plus apprécié que lors du premiers visionnage. La mise en scène de Wes Anderson se révèle bien plus inventive et approfondi que je ne l'avais remarqué que ça soit au niveau du visuel ou des cadres, l'humour m'a davantage fait rire et Ralph Fiennes est juste hilarant, sans compter un casting impeccable et une BO d'Alexandre Desplats qui est un travail d'ambiance d'exception. Maintenant j'ai carrément envie d'en faire une critique ^^ 5/5
    • angelabassompierre
      Comme disait Gainsbourg "moi je m'en fous, c'est pour Bonnie que je tremble", because Bonnie and Clydeet il en a fait une chanson, eux s'aimaient et au lieu d'aller bosser, allaient braquer! c'est du propre. le film a plu et il a suscité un torrent de commentaires, plus haut que tout l'hôtel et bien plus rigolo que le film sur indian palace qui m'a laissé sur ma faim.
    Voir les commentaires
    Back to Top