Mon Allociné
Super 8
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Super 8
Date de sortie 3 août 2011 (1h 50min)
Avec Kyle Chandler, Joel Courtney, Elle Fanning plus
Genre Science fiction
Nationalité Américain
Bande-annonce Séances (2) Ce film en VOD
Presse 3,9 23 critiques
Spectateurs 3,616276 notes dont 2441 critiques

Synopsis et détails

A partir de 10 ans
Été 1979, une petite ville de l’Ohio. Alors qu'ils tournent un film en super 8, un groupe d’adolescents est témoin d'une spectaculaire catastrophe ferroviaire. Ils ne tardent pas à comprendre qu'il ne s'agit pas d'un accident. Peu après, des disparitions étonnantes et des événements inexplicables se produisent en ville, et la police tente de découvrir la vérité… Une vérité qu’aucun d’entre eux n’aurait pu imaginer.
Distributeur Paramount Pictures France
Récompenses 2 prix et 12 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2011
Date de sortie DVD 03/12/2011
Date de sortie Blu-ray 03/12/2011
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 21 anecdotes
Box Office France 1 506 877 entrées
Budget 45 000 000 $
Langues Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 129834

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Les séances par ville
Voir plus de villes
Pour visionner Super 8 en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Super 8
Haute définition
VM
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (4 €)
  • Louer (2 €)
Super 8
Définition standard
VF - VOSTFR
Ce film en VOD
  • Louer (1.99 €)
  • Louer (0.99 €)
  • Acheter (3.99 €)
Super 8
Définition standard
VF - VOSTFR
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (1.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Super 8 (Blu-ray)
Date de sortie : lundi 14 janvier 2013
neuf à partir de 6.90 €
Super 8 (DVD)
Date de sortie : samedi 3 décembre 2011
neuf à partir de 2.20 €
Super 8 - Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale (Blu-ray)
Date de sortie : samedi 3 décembre 2011
neuf à partir de 11.90 €
<strong>Super 8</strong> Bande-annonce VF 2:08
Super 8 Bande-annonce VF
1 857 445 vues
<strong>Super 8</strong> Bande-annonce VO 2:09
Super 8 Bande-annonce VO
3 916 924 vues
<strong>Super 8</strong> Teaser VO 0:31
22 620 vues
<strong>Super 8</strong> Teaser VF 1:25
808 854 vues
<strong>Super 8</strong> Teaser (2) VF 0:30
54 028 vues
<strong>Super 8</strong> Teaser (3) VF 0:59
243 791 vues

Interviews, making-of et extraits

<strong>J.J. Abrams, Kyle Chandler, Joel Courtney, Elle Fanning, Riley Griffiths</strong> Interview : Super 8 9:35
J.J. Abrams, Kyle Chandler, Joel Courtney, Elle Fanning, Riley Griffiths Interview : Super 8
74 305 vues
<strong>J.J. Abrams</strong> Interview 4: Super 8 2:58
J.J. Abrams Interview 4: Super 8
10 159 vues
<strong>J.J. Abrams, Steven Spielberg</strong> Interview 5: E.T. l'extra-terrestre, Les Goonies, Rencontres du 3ème type, Stand by Me, Super 8 8:03
J.J. Abrams, Steven Spielberg Interview 5: E.T. l'extra-terrestre, Les Goonies, Rencontres du 3ème type, Stand by Me, Super 8
250 211 vues
15 vidéos

Acteurs et actrices

Kyle Chandler
Kyle Chandler
Rôle : Jackson Lamb
Joel Courtney
Joel Courtney
Rôle : Joe Lamb
Elle Fanning
Elle Fanning
Rôle : Alice Dainard
Riley Griffiths
Riley Griffiths
Rôle : Charles Kaznyk
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Excessif
  • Les Inrockuptibles
  • Marianne
  • L'Ecran Fantastique
  • Cahiers du Cinéma
  • TéléCinéObs
  • Paris Match
  • La Croix
  • Le Journal du Dimanche
  • Filmsactu
  • Elle
  • Studio Ciné Live
  • Mad Movies
  • Critikat.com
  • Le Nouvel Observateur
  • Première
  • Libération
  • Le Monde
  • L'Express
  • Télé 7 Jours
  • Le Point
  • Télérama
  • Mad Movies
23 articles de presse

Critiques Spectateurs

benoitG80
Critique positive la plus utile

par benoitG80, le 25/08/2011

4,0Très bien

"Super 8" est tout simplement un régal ! On prend un réel plaisir à suivre cette bande d'adolescents cinéastes mener son... Lire la suite

tony-76
Critique négative la plus utile

par tony-76, le 02/03/2012

3,0Pas mal

Un film signé J.J. Abrams: une histoire intéressante et prenante, des effets spéciaux spectaculaire Spoiler: celle de la... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
13% 329 critiques 29% 698 critiques 27% 662 critiques 16% 400 critiques 8% 198 critiques 6% 154 critiques
2441 Critiques Spectateurs

Photos

25 Photos

Secrets de tournage

Un producteur de prestige

Le producteur de Super 8 n'est autre que Steven Spielberg, qui s'est personnellement impliqué dans l'écriture et dans la préparation du film.

Entre SF et oeuvre personnelle

Le projet du film est né de l'association de plusieurs idées. La première velléité de J.J. Abrams et de Steven Spielberg a été d'imaginer un hommage au cinéma tourné en Super 8. Très vite, ils ont écrit une intrigue dans laquelle des adolescents réalisent un film avec ce format. J.J. Abrams a souhaité installer le récit dans une petite ville traditionnelle d'Amérique, soudainement frappée par des événements inattendus et terrifiants. Enfin, le réalisateur a pensé à l'idée d'un train qui ferait la navette avec la Zone 51, la base militaire du Nevada classée top-secret où serait conservée la carcasse d'un OVNI et d'autres preuves sur des formes de vie extraterrestres. Spielberg affirme d'ailleurs que Super 8 est "un film sur les cinéastes amateurs des années 70 et sur le cinéma qu’ils ont enfanté".
21 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Science fiction, Meilleurs films Science fiction en 2011.

Commentaires

  • L'Otaku Sensei

    ça commençait bien mais la fin est bof, clichée. 2,5/5 c'est moyen.

  • Maximemaxf

    Dommage que les cinq dernières minutes soient un peu trop cliché et forcé parce qu'autrement, c'est une excellente expérience pour la première réalisation de JJ. Abrams et un hommage remarquable aux films de SF des années 1970/1980 et à certains de ces films.

    Les acteurs enfants se débrouillent étonnamment bien, surtout Elle Fanning et Joel Courtney en tête de casting et le groupe de jeune équipe cinéphile enfant est très attachant à suivre, volontairement stéréotypé mais ça a une logique pour rendre hommage aux vieux films des années 1980. Mais Abrams ne plagie pas pour autant puisqu'il a sa propre mise en scène, sa propre histoire et son propre ambiance qui est ici plus froide et apocalyptique que tout mignon et simplet comme dans les années 1980, rien que la scène du train qui déraille et le chaos de la ville de Lillian sont épatante à voir au niveau du visuel, des plans et des déplacement de caméra. Et la BO de Giacchino est (encore une fois) de très bonne facture avec une idée de transition très intéressante sur le cinéma amateur dans le scénario. Une très bonne expérience pour mon premier film de Abrams avant ses deux Star Trek et son futur Star Wars :)

    4.5/5

  • cha.99

    Un bon divertissement !
    De très bons effets spéciaux !
    Les enfants jouent super bien : vraiment impressionee ! Leurs personnages étaient vraiment attachants , drole , courageux ...
    Spoiler : le film de fin(des enfants) est vraiment drôle et sympathique a voir .Franchement je le prendrais au festival !!
    L histoire est simple mais efficace peut être un peu trop classique quand même . Très bonne réalisation de la part de J.J. Abrams .
    3.5/5

  • arthur r.

    Ce film est magnifique. Tout d'abord je tient a dire que j'adore J.J. Abrams ,fan de ses 2 Star trek ainsi que son Mission Impossible 3, et Super 8 est sans aucun doute SON film,c'est peut ètre pas le meilleur qu'il est fait mais c'est le plus personnel sans problème ainsi que son plus beau, les personnage son attachant ainsi que les acteurs (Elle Fanning est génial),la réalisation est très efficase,l'histoire est simple mais super bien écrite et dosé, l'émotion marche parfaitement et c'est renforcer par la musique de Giacchino qui est juste magnifique,les FX sont impeccable et la vf est de bonne qualité (un Emmanuel Curtil sa ne ce refuse pas)

    Bref ,ce film est super Hommage pour les film de SF pour enfant des années 80 ainsi que du cinéma de Spielberg (les goonies et E.T. ,pour ètre précis) de cette époque ainsi qu'une lettre d'amour sur l'enfance de ce chère J.J. Abrams.^^

  • Toto662

    Chais pas... Un film sur le deuil, qui montre merveilleusement comment l'imaginaire (un imaginaire beaucoup moins idéalisé que celui mis en scène par Spielberg pour E.T, et pourtant si lumineux) peut réparer, c'est pas du beau cinéma ? Moi je le dis franchement, ce genre de folies fictionnelles, si rares à Hollywood ces temps-ci, ça m'émeut :)

  • Soisimple

    ... Qu'est ce qui faut pas lire... T'as réussi à me fatiguer... Je suis vraiment impatient que tu nous explique à tous, ce qu'est, selon toi et tes attentes, du vrai beau cinéma??... C'est ton com., le canular.

  • Soisimple

    Vraiment excellent, tout simplement. Cette petite bande de cinéastes en herbe est super attachante. Leurs péripéties me font penser un peu à celles des Goonies... en leurs temps. Extra. Je les ai suivi sans m'ennuyer du début à la fin. Leur enthousiasme et leur courage nous emmènent dans cette aventure pleine d'espoir et de scènes pleines d'émotions. Merci J.J Abrams. Vraiment touchant. 4.5/5.

  • maulyly

    Franchement, était-ce un canular? On s'est quand même appuyé sur les commentaires et les critiques presse pour finalement se voir une réelle belle daube!!! J'en reste pantois!! Je ne dois plus savoir ce qu'est du vrai beau cinéma. De qui se moque-t-on???

  • john_mc_clane

    Je ne sais pas si vous avez remarque mais J.J Abrahms s'amuse a constamment mettre des références a Spielberg que ce soit dans les plans similaires ou les citations . Perso ca m'a bien amusé

  • Lulufilm834

    4,5: Pour une fois que j'ai apprécié un film de science-fiction, celui-ci m'a même beaucoup ému. Je le recommande à tous. J'avais adoré E.T se Spielberg, celui-là est encore mieux. Spectacle, émotions, bonne musique, mais rien d'exagéré non plus, et très peu d'incompréhensions, contrairement à beaucoup d'autres films de ce genre. Mention aussi à l'acteur principal que j'ai trouvé excellent. Je me suis laissé embarqué dans l'histoire dès le début.

  • Ozzmovies

    Oui si tu veux mais pour les transitions uniquement. Tu ne trouvera rien de très intéressant au niveau de l'histoire.

  • Toto662

    Il me semble aussi que De Palma s'est toujours limité à un écran divisé en deux...
    C'est vrai que 6 actions différentes dans un seul plan, c'est un peu fou comme idée. Faudrait que je voie ce film, quand même, histoire de me faire une idée sur la question !

  • Ozzmovies

    J'ai pas souvenir pour Brian de Palma. Ça veut dire ça ne m'a pas gêné. Dans le "Hulk" c'est parfois 5/6 plans différents sur l'image. Je ne crois pas que de Palma ait fait autant (si c'est 2 c'est intéressant comme idée mais plus de 2 c'est trop lourd). J'ai souvenir qu'il le fait pour "Carrie au bal du diable" et "Phantom of the paradise" (mais ça doit se limiter à 2 ?).

  • moi!

    Perso j'ai aimé le début jusqu'à la scéne du train, apres j'ai trouvé ça mou, chiant et ennuyant...

  • Toto662

    Hitchcock, malgré son amour pour l'efficacité narrative, est un avant-gardiste du cinéma moderne ;) normal que son cinéma soit innovant !
    Sinon, je comprends tout à fait ta position quant aux raccords. Et c'est vrai que Star Wars est moche (et pas seulement les transitions ! Georges Lucas est un bon producteur, il sait dénicher ce qui plaît au spectateur, mais il n'a jamais été un bon cinéaste) ! J'ai pas vu le Hulk d'Ang Lee, mais les "plusieurs plans à l'écran" me font penser au cinéma de Brian DePalma, qui mettait souvent sur une même image des actions se déroulant en parallèle.

  • Ozzmovies

    Pas plus que ça. Mais tout ce qui est transition, je les remarque uniquement quand cela ne me plait pas. Par exemple je ne suis pas trop fan de "Star Wars" avec ses transitions en volet ou "Hulk" de Ang Lee (c'est celui qui me vient à l'esprit) qui combine plusieurs plans à l'écran.
    Après dans les année 40/50 il y a aussi eu des originalités. Par exemple Hitchcock avec "La corde" qui fait croire à un plan séquence unique. Je donne cet exemple mais pendant le film je n'ai pas fait attention à çà, c'est sur Allociné dans les Secrets de tournage que j'ai vu ça et que j'ai tilté.

    Tout ça pour dire que je remarque peu souvent le travail des transitions d'un film. Parfois je me concentre là dessus mais pendant le film entier c'est impossible.

  • Toto662

    Mmmmmmh... Je suis quand même globalement d'accord avec ce que tu viens de dire sur La Liste de Schindler, même si je ne trouve pas qu'il s'agisse du meilleur film sur la Shoah (Nuit et Brouillard est moins hasardeux, par exemple). En revanche, c'est la meilleure fiction cinématographique sur le sujet (enfin... Explicitement sur le sujet, du moins, car La Guerre des Mondes traite du mal présent dans le nazisme de manière beaucoup plus radicale et rigoureuse) que j'ai pu voir. Après, j'en ai pas vu tant que ça...

    En ce qui concerne ton dernier paragraphe : tu ne serais pas un peu féru de cinéma classique, toi ? "Une bonne transition est une transition qui ne se voit pas", c'est exactement la règle à suivre pour faire un bon film dans les années 40/50 !

  • Ozzmovies

    Il y a du mix entre T-Rex et vélociraptor je trouve.
    J’ai réécouté le passage de l’attaque du bus (où les enfants sont coincés dedans et voient une personne se faire becqueter, où j’ai vu ça déjà ?). Après ce n’est pas totalement copié-collé non plus (mais je peux parier que le temps de travail dans ce domaine a pris moins de temps dans « Super 8 » que dans « Jurassic Park »). C’est moins pire qu’ « Avatar » par contre.

    Concernant la « Liste de Schindler », autant pour moi si tu parlais du suspens instauré dû à la réalisation. Mais dans ton commentaire tu parlais aussi des faits (la douche c’est le scénario et le scénario amène à une réalisation à suspens). Je peux comprendre, je n’y avais pas pensé. Mais s’il enlevait tout suspens, ce serait devenu un documentaire.
    Après c’est sûr qu’un film n’est pas neutre. Spielberg dénonce avec force le nazisme, mais en même temps il n’y a pas grand-chose à y sauver sur cette idéologie qui était malsaine dès le départ. Certes, c’est sûrement un peu caricatural pour certains personnages. Mais je trouve que c’est un film indispensable, permettant le travail de mémoire tout en se « divertissant » (j’ose le terme mais c’est le but d’un film). D’ailleurs Spielberg a refusé de toucher le moindre centime ce qui prouve que c’est un sujet qui lui tenait vraiment à cœur et pas avec un objectif commercial (même si on peut toujours se dire que si ce film ne lui a rien apporté financièrement, il lui a amené encore plus de notoriété et donc plus d’argent par la suite). Pour moi, il n’y a pas eu meilleur film sur le sujet des camps de la mort (d’ailleurs Kubrick avait un projet sur le même thème mais suite à ce film il a abandonné, ce qui n’est pas rien).

    Concernant les raccords et mouvements, après réflexion c’est plutôt de l’art effectivement car chaque réalisateur à libre choix (si X réalisateurs tournent une même scène dans le même lieu avec les même personnages et le même scénario, elle ne sera jamais identique). Mais pour moi une bonne transition est une transition qui ne se voit pas. Elle doit parfaitement concorder avec l’histoire. Trop voir les techniques d’un réalisateur est souvent mauvais signe.

  • Toto662

    Je n'ai pas dit "la réalisation est sublime donc le pardonne le scénario" ;)Ce que tu appelles le "fond", dans un film, je ne considère pas ça comme étant le scénario. Comme je le disais : le cinéma est un langage qui s'articule autour de raccords, de cadrages, de mouvements. Or un raccord, un cadrage ou un mouvement de caméra c'est - avant d'être quelque chose de technique (et ce même s'il y a en effet des bases à acquérir) - un choix fait par le cinéaste. Le choix de montrer ou de suggérer, de mettre en lien une image avec une autre... C'est ça, le fond, pour moi. Et ce fond est intimement lié à l'image, d'où mon "le cinéma est un art de l'image".
    Les maladresses de La Liste de Schindler ne sont pas uniquement historiques (Spielberg a été traité de négationniste à la sortie de son film : c'est totalement infondé !), elle concernent aussi et surtout le registre du film, qui se permet d'installer un suspense et un système de manipulations dramatiques dans un film qui demande rigueur et pragmatisme. Après, ce choix de Spielberg a de très bons côtés, il met en exergue une opinion du nazisme très originale...
    Retour aux bruitages, maintenant : tu parles de perfection. C'est un choix, la perfection, un choix très spécifique. Si tous les cinéastes visaient le film parfait, le patrimoine cinématographique ne serait pas très varié.
    Le choix de Spielberg concernant le cri du T-Rex, c'était de fabriquer des animaux réalistes de manière à éveiller de la fascination dans le cœur des spectateur.
    Abrams voulait un cri qui évoque aussi bien un animal (d'où la ressemblance) qu'un monstre sorti de l'ombre, une créature de rêve ou de cauchemar, susceptible de guérir les plaies les plus profondes. Il n'y a pas de plagiat ici. Je suis allé vérifier (dans le doute), et ce n'est même pas le même cri...

  • Ozzmovies

    Où je n'étais pas d'accord c'est le fait que tu dises "la réalisation est sublime donc je pardonne la faiblesse du scénario". Je me répète mais beaucoup de films possèdent les deux (bonne réalisation + scénario original).

    Cela pourrait être une question de philosophie. L'image est-elle un art ou une technique ?
    Pour l'image, la manière de l'obtenir est une technique. Mais réfléchir à ce que l'on veut obtenir est un art. Donc oui pour l'image c'est la technique au service de l'art. Mais le raccord dont tu parles est une technique. Il ne relève ni du don ni de l'inspiration. Il y a des bases à acquérir (pour mieux les bafouer ensuite pour certains).

    Et concernant le bruitage de "Jurassic Park", Spielberg et ses acolytes se sont vraiment creusés la tête et ils ont passé pas mal de temps pour obtenir des sons uniques.Certes ce n'est pas le travail le plus conséquent d'un film, mais cela montre quand même la volonté de perfection, d'aller dans le moindre détail, et de se distinguer au maximum de ce qui a été fait auparavant. Chose que les successeurs n'ont pas tous fait.

    Et j'ai lu en diagonale ta critique sur "La liste de Schindler" (car j'adore également ce film) et je suis très étonné de ta dernière phrase. Car ici, malgré une esthétique hors norme (je te cites), ça ne te suffit pas car le film comporte des maladresses historiques.
    Étonnant de ta part. Ça ne colle pas avec le débat que l'on a. Donc pour "La liste de Schindler" tu fais une exception. Tu accordes autant d'importance au fond qu'à la forme.

  • Toto662

    Il ne s'agit pas de choisir un camp, mais de faire valoir ses opinions.
    Non, je ne "résume" pas le cinéma à l'art de l'image. Evidemment que la musique, le scénario, la plasticité des images ont leur importance dans un film, mais le langage du cinéma est AVANT TOUT un langage qui s'articule autour du raccord. N'importe quel spécialiste en la matière te l'affirmerait ;)
    L'image, pour toi, c'est seulement une performance technique ? Tous les films sont fait d'images, tous ne sont pas pour autant des exploits visuels. Spring Breakers a une esthétique très conventionnelle, seulement voilà, cette esthétique est au service d'un geste magnifique, qui consiste à essayer de dénicher une certaine beauté, un certain romantisme dans les rêves formatés de la jeunesse actuelle. Et que dire des films classiques, dont le crédo principal est de faire disparaître le raccord derrière le récit ?
    Un film (ou un roman, ou une BD, ou un jeu vidéo...), pour moi, c'est un ensemble de gestes, ainsi qu'un geste d'ensemble. C'est des choix, quoi. C'est pas une "bonne réalisation" (qualificatif que je trouve trop proche de "réussite technique").
    Mais cette vision du cinéma n'engage que moi, je ne crache pas sur la tienne !

    Le cinéma ne serait rien sans la littérature, on est au moins d'accord là dessus.

    ps : le bruitage a sa place dans le 7ème art... Mais je te parlais plus haut de choix, de gestes : honnêtement, c'est pas parce que le T-Rex de Jurassic Park crie de telle ou telle manière que le film est une oeuvre magnifique sur l'éducation et la fascination ! Il y a des choix plus importants que celui là.

  • angelabassompierre

    ça allait. Hugo Cabret contient plus de merveilleux....
    ce sont des enfants qui font du cinéma, hum!!! beau défi. gageure.
    Des jeunes acteurs qui nous montrent leur talent et leur attachement pour Alice : tout un personnage!
    Regardez le.

  • Ozzmovies

    Un bon scénario n'empêche pas une bonne réalisation. Ce n'est pas incompatible quand même Toto ! Toi tu as l'air d'estimer qu'il faut choisir son camp.

    Tu résumes le cinéma à l'art de l'image. Pour moi le vrai cinéma c'est l'art de l'image combiné à l'art scénaristique. Le cinéma n'est pas simplement une performance technique.

    Je lis également des romans et j'adore. Là pareil, on peut faire les deux (tu aimes les clivages décidément). Que serait le cinéma sans la littérature ?

    ps : Encore une fois je ne blaguais pas pour les grognements. Le bruitage fait également partie du 7ème art !

  • Ozzmovies

    "Super 8" est un medley de plagiat de films et pas forcément que Spielberg (le scénario des "Goonies" est de Spielberg mais c'est loin d'être une grande réussite).

    Et oui l'un des pires plagiats pour moi sont les rugissements piqués à "Jurassic Park" car Cameron l'a également fait pour "Avatar" et Jackson pour "King Kong". Je trouve que ça commence à faire beaucoup.

    Oui, tout n'est pas foiré dans "Super 8". La jeune Elle Fanning est convaincante et il y a du lyrisme dont tu attaches tant d'importance (attention le lyrisme est abstrait comme je l'ai dit donc c'est subjectif contrairement au scénario qui est quelque chose de plus tangible. Et il n'y a pas à dire le scénario est déjà vu). Mais moi quand j'ai vu le film je ne me suis pas dis : putain le scénario est banal mais il y a un lyrisme fou. Je suis peut être moins fleur bleu que toi certainement.

    Si tu fais partie de ceux qui estiment que le scénario n'est pas capital, on n'est pas d'accord. Mais c'est la ligne de conduite d'Hollywood depuis quelques années donc tu dois prendre ton pied.

  • Toto662

    Comment un film sur le deuil peut il s'inspirer d'un bilan sur le mal du 20ème siècle ?
    Les Goonies n'est pas un film de Spielberg. Et, de toute manière, Spuer 8 ne le plagie pas non plus... Il y fait référence, bien sûr, de la même manière qu'il fait référence à ce que les année 80 ont donné au cinéma en général.

    En ce qui concerne E.T, on en a déjà parlé, il n'y a pas de plagiat ici. Si tu veux des arguments réfère toi à ce que j'ai dit précédemment.
    Et enfin, pour Jurassic Park : tu es sérieux, ou tu est VRAIMENT en train de me dire que Super 8 est un plagiat parce qu'il a copié des RUGISSEMENTS ?
    Si tu ne parlais pas de révolution, alors nous sommes d'accord sur Spielberg (mais pas sur La Liste de Schindler :P)
    Je suis de ceux qui pensent qu'en cinéma un scénario est un outil, et non une finalité, donc on ne va pas pouvoir se mettre d'accord là dessus.

    Et pour ce qui est du puritanisme, certes il y a une petite scène ou Elliot roule une pelle à sa copine, mais le film, dans l'ensemble, ne raconte pas d'histoire d'amour, alors que Super 8 le fait, et il n'hésite pas à jouer du lyrisme sur ce sujet. Briser le puritanisme ne repose pas seulement sur la démonstration crue ! Abrams fait d'ailleurs quelque chose que Spielberg a rarement (voire jamais) fait : il embellit une figure féminine (autre qu'une mère, bien entendu, parce que ça Steven le fait à foison...), il créé des jeux de lumières magnifiques sur son visage, sur ses cheveux, tout ça pour s'accorder avec les émotions vives de son personnage principal. Si ça c'est pas du lyrisme !

  • Bruce Wayne

    Vraiment un très bon film de SF, certes classique mais très divertissent. Un bel hommage de rendu à l'art du cinéma et un autre et magnifique hommage rendu à Steven Spielberg. Le film le plus personnel de J.J. Abrams. 4/5.

  • Ozzmovies

    "Super 8" plagie "La Guerre des mondes", "E.T. l'extraterrestre", "Les Goonies". Les rugissements de l'extraterrestre se rapprochent vraiment de "Jurassic Park".
    Me dis pas que c'est l'originalité qui prime dans "Super 8". Me dis pas que tu n'a jamais vu de films très similaires (chaos et armée, j'en ai soupé des navets).
    Voilà pour ma justification. Je ne peux pas faire mieux.

    Bien sûr que tous les réalisateurs s'inspirent de leurs prédécesseurs mais à ce point j'estime que c'est du plagiat. Il y a une différence entre s'influencer d'une oeuvre ou d'un réalisateur et plagier. Et je ne suis pas en train d'expliquer que depuis "Naissance d'une nation", rien n'a été inventé.

    Si tu estimes que "La liste de Schindler" n'a rien apporté au cinéma je ne suis pas de ton avis. Si tu estimes que Spielberg n'a rien apporté au cinéma là non plus. Je n'ai pas parlé de révolutionner le cinéma dans mon commentaire précédent (sinon c'est pas la peine que je continue à regarder des films) mais juste d'un scénario un minimum original. Il y a beau avoir tout le lyrisme du monde (très subjectif ça), si le scénario ne suit pas ça tombe à plat (au passage tu dis moins puritain que Spielberg mais aucun gosse ne meurt, les deux amoureux ne s'embrassent pas ils se serrent dans les bras [trop chou!], donc il ne se lâche pas non plus à mort. Dans "E.T., Elliot roule une grosse galoche à sa copine de classe par exemple).

    Pour Shyamalan et "Alien", j'ai rappelé que s'il y a inspiration c'est pas dans le sens que tu dis (puisque c'est arrivé après). Ce n'est pas "Jaws" qui a pu être inspiré d'"Alien" par exemple.

    De toute façon on ne s'entendra pas sur "Super 8" peu importe les arguments que l'on avance.

  • Toto662

    Peu importe qu'Alien soit sorti après Jaws et que Shyamalan ait commencé sa carrière bien après Spielberg (il a d'ailleurs continué en même temps que lui, ta remarque c'est quand même un peu de l'ergotage) : ce que j'essaie de dire, c'est que ces aspects du cinéma Spielbergien ne sont pas la propriété privée de Spielberg. Si tu considère que reprendre une idée cinématographique mise au point par un autre auteur, c'est du plagiat, alors tous les films depuis Naissance d'une Nation sont des plagiats, puisque Griffith est celui qui a monopolisé le raccord !

    Spielberg, ce n'est pas du déjà vu ? Ben si : comme n'importe quel cinéaste postmoderne, ses films reposent sur un certain nombre d'influences, aussi bien modernes (Hitchcock) que classiques (Ford). Cela n'enlève rien à l'importance et à la cohérence de son oeuvre. Ça fonctionne pareil pour Abrams, dont le cinéma s'éloigne sur beaucoup d'aspects de celui de Spielberg.

    La Liste de Schindler n'a rien apporté du tout au cinéma. Du tout. Jurassic Park et E.T sont de très beaux films, mais pareil, ils n'ont pas révolutionné le 7ème art. Ce qu'a apporté Spielberg au cinéma, c'est avant tout une manière de produire, un entertainment spécifique, plus qu'une vague esthétique.

    Je ne sais pas si dans 30 ans on se souviendra aussi bien d'Abrams que de Spielberg, mais ce qui est sûr, c'est que Jeffrey Jacob incarne aujourd'hui le salut d'Hollywood, et que sans lui la grosse machine coulerait à pic dans un océan de cynisme.

    Mes arguments ne t'on pas convaincu ? Soit. Au moins, j'aurais essayé. De ton côté en revanche, je ne vois pas l'ombre d'une justification pour cette histoire de plagiat.

  • Ozzmovies

    "Alien" est sorti 4 ans après "Les dents de la mer".
    Shyamalan a commencé le métier 30 ans après Spielberg.

    Pour moi, Abrams nous a quand même fait ici du plagiat raté de 3,4 oeuvres de Spielberg. Tes nombreux arguments ne m'ont pas fait changé d'avis. Le premier mot que j'ai eu à la fin de "Super 8" c'est : "déjà vu". Puis "pas mémorable". Ce qu'un film de Spielberg n'est que rarement.

    Peut être que je me trompe mais on verra bien dans 30 ans si Abrams sera arrivé ne serais-ce qu'à la moitié de ce qu'à apporté Spielberg au cinéma ("Jurassic Park,", "La liste de Schindler", les 3 premiers "Indiana Jones", "E.T. L'extraterrestre"...pour ne citer qu'eux). Ce serais déjà un exploit.

  • Ozzmovies

    Banal plutôt. Classique peut prêter à confusion.

  • Ozzmovies

    On nous met en haleine pendant une bonne heure pour un pauvre extraterrestre banal. Et un scénario pas plus original.
    Le ridicule atteint son summum quand le garçon arrive à émouvoir l'extraterrestre.
    1/5. Banal est le mot qui résume le mieux "Super 8". Du plagiat foiré de "La Guerre des Mondes", d' "E.T l'extraterrestre", des "Gonnies" et sûrement d'autres. Essayez d'avoir plus de créativité la prochaine fois J.J. Abrams si vous voulez laisser une empreinte.

  • Jeremy E.

    Il rend hommage a E.T en faisant encore mieux !! Supert film un classic ! La ou E.T etait par moment un peut long et chiant et l'extraterestre viellissant ..la c'est tout simplement grandiose !!!!! Se qui est marrant c'est qu'il cache le monstre le plus souvent possible comme dans les vieux spielberg ou les effet speciaux etait pas terrible donc il les cacher le plus possible ..et dans super 8 il font pareille alors qu'aujourd'huit les effet speciaux sont tres beau il le cache le plus possible just pour rendre hommage !! Mais supert 8 et un hommage en faisant encore mieux xD un grand classic 5/5

  • sel2

    absolument d'accord...et voilà ^^..je sais pas trop quoi dire tout est dans ma critique au dessus ;)
    mais oui ce film est beaucoup trop classique

  • sel2

    On attend rien de Super 8 et finalement ce film surprend. Centré sur une bande d'ados dans les années 80, le film nous entraîne directement. On est séduit par cette ambiance eighties et le réalisme du film rend l'arrivée des extraterrestres captivantes. Les personnages attachants sont servis pas des acteurs jeunes mais talentueux et même si le film traîne un peu en longueur, les péripéties aussi nombreuses que bien réalisés en mettent plein la vue au spectateur. L'intrigue n'est pas très originale mais elle nous est intelligemment transmise. Nous n'avons pas un Tom Cruise qui sauve le monde, juste des gamins qui essayent de sauver leur peau avec un réalisme grandiose et c'est particulièrement plaisant.
    Super 8 mélange les genres sans jamais rentrer dans la caricature. Mais c'est justement ce survol de tout et de rien qui empêche le film de trouver sa propre identité, d'avoir ce petit quelque chose qui le rendrait mémorable. En bref, ce film est bien réalisé, il est prenant et très agréable mais il ne reste pas dans les mémoires.
    Reste un agréable moment , 3,5/5

  • PierreTwo

    une vraie fontaine de Jouvence.
    me rappelle mes émotions pendant et pour Stand by me.
    Super!

  • MickDenfer

    non, ça va trop vite. La poésie est bâclée.

  • pellflorent

    C'est normal en même temps, ET est l'un des must du genre :) Mais celui là est bon quand même !

  • MickDenfer

    Je préfère ET et les Goonies.

  • FeetLover

    J'aime pas du tout, un jeu trop appuyé des gamins, des émotions trop accentués, on se croirait dans les feux de l'amour... à oublier vite fait !

  • sparowtony

    Un bon film. Le problème, c'est qu'il est beaucoup trop classique et oubliable !

  • cin? T.

    Un bon film belle hommage aux film de Spielberg et à d'autre film comme Stand By Me ect. mais qui copie un peu sur rencontres du troisième type et sur ET l'extraterrestre sur les phase pour savoir que la créature est la et les appareil magnétique qui marche pu ect. et pour la créature qui doit retourner chez elle, mais à part sa j'ai adoré^^.

  • l'infame

    J'adore tellement !

  • Guillaume P.

    je parlai aussi des scenarios ^^
    j'ai pas du tout aimé into darkness!! bref !
    si il reussit a rallier les nouveaux fans ( episode 1 2 3) et les anciens ( les vieux de la vieille ^^) alors la il vas faire un carton !!! mais c'est plus sur le scenario que j'attends de voir
    a la prochaine ;)

  • Toto662

    C'est normal que tu trouve le reste de sa filmographie vide, puisqu'en dehors des films que tu as cités il n'y a qu'Into Darkness :P (que j'ai trouvé très bon cependant)
    Disons que des thèmes forts se dégagent de l'ensemble des gestes faits par le cinéaste. Mais il ne faut pas que ce soit le mouvement contraire qui s'opère, et que la thématisation devienne une fin en soi...
    Après, je suis pour ma part plutôt confiant pour le prochain STar Wars... Abrams est tout à fait dans son univers, et personne mieux que lui ne pourrait relancer cette franchise.
    Heureux en tout cas d'avoir pu entretenir une discussion constructive avec toi ! Et à la revoyure ;)

  • Guillaume P.

    bien joué le coup de starman !! sa fait tellement longtemps que je n'ai pas vu le film.
    je ne suis pas encore un grand fan de abrams, aucun de ces films ne vas vraiment emballé plus que sa pour me dire " tiens lui, c'est un futur très grand"!! j'ai bien aimé MI3, le premier star trek, ainsi que forever young mais ensuite c'est un peu vide a mon gout !! j'attends vraiment de voir !! sa vas etre difficile pour lui ( et un très très gros pari) de dire des choses ( et evidemment, c'est le plus important, mais en y associant des themes fort c'est encore mieux ;) ) avec star wars !!
    après, sincerement, ce film est a mon gout ( et cela n'a pas de valeur universel attention ^^) une sorte d'hommage ( pas sur que se soit le bon mot) a spielberg avec tout ce que j'ai pu developper ( surement un peu maladroitement) plus haut ;)

  • Toto662

    "Spectre", oui, pourquoi pas, c'est joli :) le truc, c'est que ce spectre n'est pas tant celui de Spielberg que celui d'une époque, comme je l'ai dit précédemment... On associe très vite cette époque à Spielberg en raison du succès d'E.T, mais d'autres cinéastes on nourri l'imaginaire des 80's. Comme Carpenter, par exemple, avec Starman. Abrams étant un grand admirateur de Carpenter (et celui-ci étant nettement plus lyrique que Spielberg), on peut aisément dire qu'il va plus chercher de ce côté là que de celui d'E.T...

    Pour finir, je dirais que l'essentiel pour un cinéaste n'est pas d'avoir des thèmes à développer, mais des choses à dire, et des gestes à faire. Et ça, Abrams en a ;)

  • Toto662

    Il est différent de Super 8, mais pas nécessairement plus réussi... Les deux films partent dans des directions différentes.

  • Guillaume P.

    ce que tu dis, je ne le contredirai pas du tout !!! j'ai du mal m'exprimer! ce qu'a fait JJ c'est un copié collé de ( certains) themes ( préférés ;) ) de spielberg ( sans pour autant emettre le fait que c'est SA propriété privée)! tout comme besson c'est la femme forte etc etc ...c'est a sa que l'on reconnait le style ( meme si pour spielberg il y a bien d'autres choses a dire evidemment )!! on le sait, abrams est un fan de spielberg et sa se voit ! après, meme si ce sont les themes propres de spielberg, heureusement que abrams developpe differement ( l'histoire d'amour entre les deux gamins comme tu l'a souligné). il y a malgré tout dans ce film, une sorte de "spectre" spielbergien ( sa se dit ? ^^ ) qui plane dessus, d'ou mon bref commentaire !! il est juste dommage que abrams n'est pas encore ces propres themes a developper, et empiete sur ce qui touche ( ou evoque ) spielberg !!

  • Toto662

    Sans âme ?! Soit on a affaire à un cynique, soit... euh... ben... un cynique, quoi. Non mais franchement, ça fait longtemps qu'on a vu film plus incarné à Hollywood, donc je sais pas ce qu'il te faut...
    Dis-moi, tu ne serais pas de ceux qui n'apprécient pas E.T, par hasard ?

  • Toto662

    La scène de train est une hyperbole. C'est une subjectivisation, une figure de style, c'est donc normal qu'elle soit exagérée ;)
    super film, on est bien d'accord là dessus malgré tout.

  • Toto662

    En trois points :
    - Premier point, la thématique de l'enfance n'est pas la propriété de Spielberg, bien loin de là. Des cinéastes l'ont développée avant lui (Charles Laughton et son inégalable Nuit du Chasseur), certains l'ont fait en même temps (Shyamalan, pour le pas le citer), et d'autres le feront après sa mort. En plus, le thème développée principalement dans l’œuvre spielbergienne n'est pas vraiment celui de l'enfance (à part avec E.T, Hook et éventuellement A.I, Spielberg ne s'est pas concrètement intéressé à ce qui définit cet âge de la vie), mais plutôt celui de la fascination (et, plus tard dans sa filmographie, celui de la parentalité).
    Par ailleurs, Super 8 n'est pas non plus un film sur l'enfance, mais sur le deuil, et la guérison par l'imaginaire. C'est uniquement dans cette optique qu'on pourrait le rapprocher d'E.T ou de A.I.
    - Deuxième point, "on fait monter la tension sans jamais voir la bête pendant un très long moment", c'est certes très spielbergien, mais encore une fois c'est pas la propriété privée du cinéaste américain. N'importe quel film d'horreur utilise ce schéma scénaristique. Et si tu préfère rester dans la SF, remate toi Alien, c'est exactement la même idée que Jaws.
    - Troisième point, pour ce qui est de ce que tu décrit comme étant "l’atmosphère", il ne s'agit pas d'un copier coller du cinéma de Spielberg, mais d'une époque bien précise, celle ou sortait un film comme E.T, mais surtout celle ou J.J Abrams avait l'âge de ses jeunes héros, et ou il filmait comme eux des trucs avec son Super 8. Le film d'Abrams, s'il cite généreusement le cinéma de Spielberg (qui n'est pas producteur pour rien) et une époque faste pour la SF, reste très différent d'un film de Spielberg. JAMAIS le cinéaste n'aurait développé comme Abrams une histoire d'amour entre deux enfants (Alice et Joe), et de toute façon JAMAIS il n'aurait filmé un être féminin avec le lyrisme d'Abrams (regarde le travail de lumières somptueux qu'Abrams fait avec la chevelure blonde d'Elle Fanning). Spielberg est un auteur dont les films font preuve d'une puissance émotionnelle phénoménale, ou à l'occasion d'un onirisme époustouflant (ses Rencontres, par exemple), mais le lyrisme... Boarf. C'est pas son truc. A contrario d'Abrams, qui se permet des mouvements de caméra absolument dingues (le travelling qui fonce sur la bande d'ados alors que le train est en train de passer est tellement fort qu'il donne la chair de poule) pour faire exploser les traumas de ses personnages.

    Voila voila :) Je t'invite à revoir le film, pour le reconsidérer et arriver ainsi à le détacher de la figure imposante du réalisateur de Jurassic Park.

  • Toto662

    Abrams est nettement plus lyrique que Spielberg. Moins puritain aussi (il n'hésite pas à sexualiser ses films). Il est aussi nettement plus intégré dans la machine Hollywoodienne (ce qui le rend absolument indispensable pour le cinéma actuel). Enfin voila, l'amalgame est acceptable quand on parle de Super 8 (vu qu'il fait référence à une époque qu'on assimile très justement à Spielberg), mais pas de la filmographie complète d'Abrams.

  • Syoul

    merci

  • l'infame

    On est d'accord

  • Guillaume P.

    c'est un bon film mais sans plus !!!! la plus grosse critique que je ferai est sur le copié collé sur steven spielberg de la part de JJ abrams : tout d'abord le theme : les enfants, theme de predilections de S.Spielberg !!! ensuite, le deroulement du scenario me fait pensé a "jaws" ( les dents de la mer") c'est a dire, on fait monter la tension et/ou le suspense sans jamais voir la bete pendant un très très long moment !!!! L'atmosphere en generale, est ceux de Spielberg ( ET , rencontre du 3eme type et jaws entres autres, avec un petit arriere gout de jurassic park pour les enfants )!! Bref, c'est un JJ abrams honete, mais qui n'egale pas spielberg

  • bobo_98

    haha lol ^^

  • Alex Jaeger

    connexion neuronale ! ;)

  • bobo_98

    Alex Jaeger pourquoi on est toujours d'accord ?!

  • bobo_98

    Super ce film !!! 4,5/5 !!

  • Alex Jaeger

    Excellent ! je n'est vraiment rien à reprocher à ce film, si ce n'est qu'on voit pas assez la créature... 4,5/5 ! :)
    ps: le mini film à la fin pendant le générique est génial ! ^^

  • Batfleck

    On peut à présent considérer J.J. Abrams comme le nouveau Spielberg.

  • Rambo 12

    belle ambiance et belle photo du film pour une histoire qui tiens la route (enfin presque) et qui rappelle les grand films de spielberg, je regrette la fin un peu nunuche..

  • LE NARRATEUR k.

    Très bon film 4/5

  • Cataleptique

    Une bouse sans intérêt.

  • Pechemelba96

    Super 8 a été dans son genre, le chef d'oeuvre de l'année 2011. L'histoire mêle amitié et amour, drame et légèreté enfantine dans une atmosphère fantastique réussie.
    On accroche dès le début avec une scène profonde et touchante, et le scénario est plutôt bien ficelé. Les péripéties se succèdent avec fluidité, les chamailleries enfantines s'effacent peu à peu pour laisser place à une tension et une angoisse palpables qui vont crescendo jusqu'au dénouement. Certains passages sont particulièrement émouvants, dans l'ensemble le film est plutôt axé sur la profondeur des relations entre les personnages que sur la légèreté innocente caractéristique des enfants de cet âge.
    Les acteurs sont étonnants dans leur jeu, et Elle Fanning est tout simplement brillante, impressionnante. Ils retransmettent parfaitement leurs émotions, et on passe du rire aux larmes, de l'angoisse à la joie avec une facilité déconcertante.
    La réalisation est soignée, magique et poétique, légère et profonde à la fois. Le grain de l'image rappelle volontairement celui des années 70, et c'est un choix qui a fait son petit effet sur moi, j'ai trouvé qu'il apportait un peu d'authenticité. Seul bémol : la scène de l'accident du train n'est pas réaliste du tout, des wagons qui volent dans tous les sens comme ça, c'est assez tiré par les cheveux.
    Bref, Super 8 est un film soigné et esthétique, d'une beauté touchante de par son histoire émouvante et ses acteurs impressionnants et signé par une bande originale magnifique. On est nostalgique devant l'innocence pure et sincère des personnages, et on a envie de revivre notre enfance. Un véritable chef d'oeuvre inoubliable.

  • Syoul33

    Le Corleone : "ce magnifique film qui vous surprendra tous !" Ne fais pas de promesses que tu ne peux pas tenir... ^^'

  • itsmartinitime

    j avoue que je m attendais a mieux...la fin est un peu bof (a mon gout)...sinon film pour petit et grand, plutôt sympas. a vous de juger.

  • pevaton

    Super film.
    Il y a juste la scène de l'accident de train qui est un peut exagérée. Si une voiture rentre dans un train, le train ne se met pas à voler dans les airs.
    Mais sinon je l'ai bien aimé: super acteur, super scénario, etc.
    Tout ce qu'il faut pour un bon film.
    Il y a aussi un autre problème: sur la boîte de mon DVD il est écrit "Tout public" mais je le mettrais plutôt à 12 ans min.
    9,5/10.

  • Le Corleone

    Très bon film ! très bon scénario ! très bon effets spéciaux ! très belle histoire ! très haletant ! très rythmé ! très envoûtant ! et beaucoup de suspens !
    voila de quoi est composé ce magnifique film qui vous surprendra tous !
    Les adolescents sont très convaincants pour leur jeune âge voir même émouvants. L'histoire est triste, et angoissante en même temps !
    Malgrès que ce ne soit pas un film qui fait peur à la base, vous sursauterai à pas mal de moment !
    Le film est chargé de psychologie, sur les valeurs humaines notamment, je ne vous dirai pas la fin, mais vous comprendrai que l'homme peut rester une espèce cruel et méchante !
    Ce film, dans quelques années deviendra surement un film "culte"
    A voir absolument !.

  • class anciennement aokijuper

    Film à l'ancienne plutôt bien fait et qui se laisse regarder et ses jeunes interprètes joue bien sinon le film à un scénario pas toujours à la hauteur, le film patauge un peu et ne démarre jamais vraiment. 2,5/5.

Voir les commentaires