L'Apollonide - souvenirs de la maison close
L'Apollonide - souvenirs de la maison close
Date de sortie (2h2min
Réalisé par
Avec , , plus
Genre Drame
Nationalité Français
Presse   3,6 21 critiques
Spectateurs
  3,1 pour 1 511 notes dont 295 critiques
Mes amis
Mes amis |
Mes amis Découvrez l'avis de vos amis maintenant !
Mes amis
  pas d'avis de vos amis (pour l'instant)
Voir la bande-annonce
Se connecter sur mon AlloCiné
Tweet  
 

Synopsis et détails

Interdit aux moins de 12 ans

À l'aube du XXème siècle, dans une maison close à Paris, une prostituée a le visage marqué d'une cicatrice qui lui dessine un sourire tragique. Autour de la femme qui rit, la vie des autres filles s’organise, leurs rivalités, leurs craintes, leurs joies, leurs douleurs... Du monde extérieur, on ne sait rien. La maison est close.

Récompenses
3 prix et 19 nominations
Secrets de tournage
22 anecdotes
Distributeur
Haut et Court
Box Office France
201 642 entrées
Année de production
2011
Budget
150 000 €
Date de sortie VOD
-
Date de reprise
-
Date de sortie DVD
8 février 2012
Langue
Français
Date de sortie Blu-ray
-
Format de production
35 mm
Couleur
Couleur
Format audio
Dolby SRD
Type de film
Long-métrage
Format de projection
1.85 : 1
N° de Visa
123746
Plus de détailFermer
L'Apollonide - souvenirs de la maison close

L'Apollonide - souvenirs de la maison close (VOD)

Location - 48h (VF) : 4,99 €
Téléchargement définitif (VF) : 13,99 €

louer maintenant avec
  • L'Apollonide, souvenirs de la maison close (DVD)

    L'Apollonide, souvenirs de la maison close (DVD)
    Date de sortie: mercredi 8 février 2012

    Logo partenaire neuf à partir de 7,67 €
    Acheter

Bandes-annonces et extraits L'Apollonide - souvenirs de la maison close

L'Apollonide - souvenirs de la maison close Bande-annonce VF
1 194 713 vues

Vidéos Bonus L'Apollonide - souvenirs de la maison close

Adèle Haenel Interview : Alyah, L'Apollonide - souvenirs de la maison close, Les Diables, Naissance des pieuvres, Trois Mondes
69 159 vues
Bertrand Bonello, Noémie Lvovsky, Céline Sallette Interview : L'Apollonide - souvenirs de la maison close
134 570 vues
L'Apollonide - souvenirs de la maison close Reportage VF
52 182 vues
5 vidéos bonus

Actrices et acteurs L'Apollonide - souvenirs de la maison close

  • Hafsia Herzi

    Hafsia Herzi

    Rôle : Samira

  • Céline Sallette

    Céline Sallette

    Rôle : Clotilde

  • Jasmine Trinca

    Jasmine Trinca

    Rôle : Julie

  • Adèle Haenel

    Adèle Haenel

    Rôle : Léa

Casting complet et équipe technique

Critiques Presse L'Apollonide - souvenirs de la maison close

Note moyenne :   3,6 pour 21 titres de presse.
  •   Critikat.com
  •   Le Monde
  •   Le Nouvel Observateur
  •   Le Parisien
  •   Les Inrockuptibles
  •   Libération
  •   Télérama
  •   Cahiers du Cinéma
  •   Chronic'art.com
  •   Le Nouvel Observateur
  •   Le Point
  •   Première
  •   Elle
  •   Le Journal du Dimanche
  •   Positif
  •   Studio Ciné Live
  •   20 Minutes
  •   L'Express
  •   Télérama
  •   Le Figaroscope
  •   Metro
21 critiques presse

Critiques Spectateurs L'Apollonide - souvenirs de la maison close

Critique positive la plus utile Par puce6386
  3,5 - Bien

Un drame français raffiné et délicat qui offre une magnifique esthétique. Les décors, costumes et plans sont superbes et parfaitement soignés, tout comme la BO. Une œuvre artistique, d’une rare spl... Lire la suite

Critique négative la plus utile Par FANTOMUS le 05 novembre, 2012
  2,0 - Pas terrible

Un film trés "tendance" sur un sujet à la mode, raffiné, mais sans aucun sens de l'intrigue. Comme dans le marie antoinette de la fille copolla, musique pop "en décalage". Bref, un film calibré plu... Lire la suite

VS
Toutes les critiques spectateurs
  • 34 critiques     11%
  • 54 critiques     18%
  • 71 critiques     24%
  • 58 critiques     20%
  • 38 critiques     13%
  • 41 critiques     14%
295 critiques spectateurs

Photos L'Apollonide - souvenirs de la maison close

11 photos

Secrets de tournage L'Apollonide - souvenirs de la maison close

Présenté à Cannes
Secret de tournage sur L'Apollonide - souvenirs de la maison close

L'Apollonide - souvenirs de la maison close a été présenté en compétition au Festival de Cannes 2011.

Une longue histoire
Secret de tournage sur L'Apollonide - souvenirs de la maison close

Le personnage de la prostituée a toujours intéressé le réalisateur. Selon ce dernier, "il y a quelque chose de profondément mystérieux et c’est pour ça que c’est un personnage de fiction récurrent de l’histoire de l’art." Notons que le premier film qui met en scène une prostituée comme personnage date de 1900, autrement dit très peu de temps après l'invention du cinéma.

22 secrets de tournage

Dernières news L'Apollonide - souvenirs de la maison close

  • Ce soir à la télé : on mate "Les Fils de l'homme", on zappe "Deux sœurs pour un roi"

    Ce soir à la télé : on mate "Les Fils de l'homme", on zappe "Deux sœurs pour un roi"

    mercredi 14 mai 2014 | News - Films à la TV
     
     

    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? Les membres de notre rédaction vous indiquent les films à voir ou ne pas voir. Au programme : un ... Lire la suite

  • Ce soir à la télé : on mate "Bodyguard", on zappe "Phénomènes"

    Ce soir à la télé : on mate "Bodyguard", on zappe "Phénomènes"

    jeudi 28 novembre 2013 | News - Séries à la TV

    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? Les membres de notre rédaction vous indiquent les films à voir ou ne pas voir. Au programme ce soi...

  • Top 5 des sourires figés [VIDEO]

    Top 5 des sourires figés [VIDEO]

    mardi 8 octobre 2013 | News - Vu sur le web

    De "L'Homme qui rit" à "Smiley", en passant par l'effrayant Joker, gros plan sur 5 sourires éternels du cinéma...

12 news sur ce film

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Commentaires

  • cocolapin2laforetdesrevebleu

    Si un film peut être qualifié de fascinant c'est bien celui ci, tant son ambiance est particulière
    J'ai été littéralement happé car ce monde qui n'existe plus, celui de ces filles de joie qui ne sont pas joyeuses. Le style visuel est étourdissant, encore plus d'ailleurs quand on connaît le très faible budget employé (150000 €, une misère face à tant d'autres films français qui dépassent allègrement le million)
    Et les actrices sont toutes admirables, voire formidables, notamment Adèle Haenel a la beauté si atypique, Noémie Lwosky toujours parfaite ici en maquerelle a la fois cupide et humaine, mais mon vrai coup de cœur va à Alice Barnole, actrice complètement inconnue jusqu'alors (et jamais revue par la suite d'ailleurs ce qui est triste) qui est vraiment extraordinaire en Madeleine, la "femme qui rit" personnage dont le tragique attend des sommets
    Et l'emploi des Moody Blues et leur sublime chanson "night in white satin" c'est un grand moment d'émotion et de cinéma
    L'appolonide est un pur chef d'œuvre

  • PrincesseInes

    Film à voir pour sa superbe photographie et de très beaux costumes. Un bon jeux d'acteurs et une histoire qui nous montre beaucoup d'aspects de la prostitution à l'époque.

  • LanaBanana

    Un peu déçue par ce film. Dans le genre j'ai préféré la série Maison Close. Manque de rythme et de profondeur dans le traitement des personnages...

  • Eric B.

    Pourtant il y a de la vie dans la scène finale… Contrairement durant tout le reste du film qui est d'un ennui mortel.

  • Justbymeg

    J'ai été assez touché par ce film. Je suis d'accord avec ceux qui disent que c'est assez lent, c'est vrai. Cependant il y a vraiment une dimension assez émouvante dans ce film. Je ne souhaite pas spécialement le revoir mais il ne m'a pas laisser indemne!

  • Veniza

    Pas génial, rythme très lent et il ne se passe pas grand chose, sauf que lamaison ferme à la fin...triste, pauvre vie que ces femmes avaient là....

  • plutis

    Même si ce film a des qualités, j'ai été déçu par son montage, ses musiques ne correspondant pas à l'époque et aux filles trop maigres. Des efforts auraient pu être fait pour faire du meilleur travail... et faire un chef d'oeuvre.

  • thedarksmile

    J'attendais ce film impatiemment et au final c'est une grosse déception, film sympa joli a voir mais sans plus.

  • chalomi

    Vaut mieux faire si on habite Paris 500 bornes et aller dans une vrai maison close;la c'est vraiment du cinéma Français et pompeux dans toute sa splendeur!

  • Christian Bartz

    Pour ma meilleure copine !!! a voir

  • arnaud1972

    malgré une très belle photographie, un film plat qui s'oublie rapidement et la scène finale est too much, dommage

  • Alejandro de Verdad

    Film magnifique, au niveau photographie, les images sont superbes, et au niveau du scénario, sans être époustouflant, on arrive quand même à s'attacher aux filles du film, mais aussi aux clients, qui bien que certains soient bizarres, restent attachants. Enfin, le clin d'oeil de fin du film nous touche encore un peu plus quant à la place laissée aux prostituées dans notre société toujours moins libre.

  • Yannick Chavanne

    Touche les spectateurs qui se laissent volontiers emporter dans un cadre sensuel aux contours flous.

    Lire la critique du film L’Apollonide – souvenirs de la maison close par le rédacteur web Protextuel

  • Pascal37

    Une immersion dans les maisons closes de l'époque avec ses devoirs et très peu de droit. Un luxe dans la luxure réservée aux notables avec ses accès et ses excès ! Un doux et brutal mélange souvent dérangeant, jamais obscène, quelquefois osé mais "respectable" et "encadré". Ce qui en ressort, c'est la cohésion, les doutes, les humeurs et malheureusement la ... fatalité. Des longueurs jalonnent trop le film où il ne se passe pas vraiment grand chose et souvent répétitif. 1h30 aurait largement suffit à montrer ces "codes" de l'époque mélangeant respect et autorité. De très bonnes interprétations avec quelques caractères bien trempés (heureusement) qui relèvent l'atmosphère. Moyen dans sa réalisation et sa mise en scène sur un sujet assez difficile à traité. 2.5/5 !!!

  • Blandin de Cheshire

    sublime ! actrices incroyables, bien pensé ! a voir et à revoir

  • Anton Crie

    Des acteurs incroyables, une mise en scène vraiment belle mais alors la réalisation ce n'est pas ça du tout... On voit beaucoup de choses, un peu de tout, trop, un effet bobo qui rend le film mou, c'est dommage.

  • Victoria L.

    Un film magnifique, poétique, esthétique. Les actrices sont incroyables.

  • Nanisette D.

    Film à voir mais sans plus. On voit vraiment tous les aspects de la prostitution. Film tout de même long sur la fin.

  • wesleybodin

    Mon avis sur ce film :

  • alainetsisi1

    Enfin un bon film francais,ou les acteurs et surtout les actrices sont excelents mais dont on a pas fait de pub ;quand je vois tous ces films on l'on vous fait plein de pub et qui vole au ras des paquerettes ces dommages

  • Autorits

    Pourquoi est ce que comme dans la série de canal plus Maison close, les auteurs ont là aussi choisit d'accompagner le film d'une musique qui ne correspond pas à l'époque?

  • Julien Barabas

    ca reste du film français , donc bon c'est faible !!!!!!!lent et ennuyeux, très ennuyeux même!

  • truefaux

    Un des meilleurs films français de l'année 2011. Je l'ai vu deux fois.

  • Moorhuhn

    Le film n'a strictement rien à voir avec Eyes Wide Shut mais bon...

  • Maytine

    Soporiphique ! c'est pas la joie chez les filles de joie avec la femme "Joker", la pseudo céline sallette/anna mouglalis, l'ambiance ratée d"eyes wide shut", bref sans surprise ! bof, bof !

  • Blaste

    ah non, désolé, me suis trompé de page :sweat: :D

  • Blaste

    Mov Flodid : Drive a reçu le prix de la mise en scène à Cannes. ;)

  • tedsifflera3fois

    Ma critique de L'Apollonide :

  • Mov Flodid

    un film formidable qui aurait du repartie avec un prix de Cannes. Voir ma critique sur http://camera-critique.blogspo...

  • Moorhuhn

    Bien au contraire le film est même assez féministe

  • gimliamideselfes

    Euh, je ne veux pas te vexer, mais si tu vois le film comme un film contre les femmes, mais tu n'as rien capté, mais alors rien du tout. C'est pas parce qu'il n'y a pas de happy end que c'est un film "contre" les femmes

  • Sameva Bien

    Franchement le debut ma intriguer ensuite petit a petit il ma dégouté.réduire la femme a un tel niveau ça ma vraiment déçus.surtout a la fin ou celle qui n'as nul par ou aller finis par faire le Trottoir.

    j'aurais préféré une fin heureuse, laissant derriere ça une belle image, que dans ce monde la femme peut s'en sortir.qu'elle n'est pas bonne qu'a etre un objet.

    c'est décevant de voir a quel point il dénigre la femme, meme si c'est un film, qui avant tout es basé sur la réalité.

    j'aurais bien vu dans ce film, une autre tournure.

    Ou l'une des femmes serai tomber sous le charmes d'un client, avec qui elle aurais eu une formidable histoire d'amour en melant trahison du coté de la maison close, et réussite du coté du couple.

  • hapsi

    Très beau film, de magnifiques costumes, je n'ai pas vu le temps passer... Malgré tout on se sent un peu oppressé de part l'état de la maison (qui est clairement "close").

  • gimliamideselfes

    Il s'agit principalement de relater de la vie dans cette maison close, tout en restant très proche du réel, mais en se permettant ce qu'on pourrait appeler des envolées lyriques (la scène de danse) ou bien horrifique.

  • sarassure

    Tout n'est pas à jeter mais cela reste une déception. Malgré une superbe esthétique, ce film m'a laissé de glace. Peut-être était-il trop "esthétisant au final.
    Le fait de ne pas comprendre l'intention du réalisateur me conforte encore plus dans cette déception. Si quelqu'un se propose cependant d'éclairer ma lanterne, je suis tout ouïes.

  • Lestat1886

    On a le droit de ne pas apprécier le film sans se faire traîter d'inculte.Personnellement j'aime le Cinéma mais sur ce film je n'ai pas accroché. Je m'y suis ennuyé malgré quelques belles scénes!

  • Blaste

    En effet, une ethnie majoritaire tend à marteler et imposer une pensée unique (réminiscence rigolote de Killing Bono, sans citer de nom :saint: ). Par contre, autant je comprends et je m'attends même à ce que de tels individus (remarquez le soin consciencieux que je prends à ne citer personne :) ) viennent cracher sur des œuvres métaphysiques et a-narratives comme Tree Of Life, malheureusement hors de portée du spectateur moyen décérébré (et je ne dis pas ça par élitisme ou condescendance, ça a malheureusement tendance à devenir un fait social, cf Drive de NW Refn en ce moment) que ça me surprend qu'elle ait pu apprécier le film de Bonello, qui a certes une trame mais plutôt ténue, la picturalité étant beaucoup plus prononcée et plus importante. Après, qu'on lui trouve des longueurs, ça n'engage pas vraiment de discussion ou de débat à part lancer pitoyablement "d'accord" / "pas d'accord", mais ça va pas très loin. Autant reconnaître qu'on n'a pas fait assez d'efforts pour rentrer dans le film et le comprendre, ça fait pas si mal que ça à l'ego. Ou alors on se bégodise, comme je disais, et on reconnait que, même si on n'a pas aimé, c'est un grand film, un peu comme les films de Peter Greenaway ou Werner Herzog, qu'on peut détester tout en en reconnaissant l'importance et la grandeur. :D

  • beautifulfreak

    annereporter94, ce que tu dis de ce film c'est la même chose que tu reprochais aux fans de"The tree of life", qui ne comprenaient pas que l'on puisse s'ennuyer devant le film de Malick (ce qui était ton cas). Un peu contradictoire, non? Certains peuvent ne pas aimer "L'Apollonide" et le trouver longuet, ce n'est pas pour autant qu'ils ne comprennent rien au cinéma et ne jurent que par TF1.

  • Daniel G.

    Long,long...de belles images ,un univers de femmes ou les conflits n'existent pas,ni la haine,ni la colère,les chagrins un peu.Des anachronismes(ces demoiselles plongent et nagent nues à une époque ou le soleil et l'eau n'étaient pas en odeur de sainteté).Des allusions aux grands courants psychologiques de ce siècle(la putain née de Lombroso,les rèves de Freud) pour donner un peu de corps à cette chronique qui peine à avancer.
    En résumé tout cela sonne faux des les premières séquences.Une fin en forme de pirouette.
    Certains ont beaucoup aimé,d'autres pas...

  • Blaste

    C'est exactement ça. Bégaudeau dirait : je ne sais pas si c'est un chef d’œuvre, mais c'est un film important. :)

  • beautifulfreak

    Je lui reconnais d'indéniables qualités formelles mais je n'ai pas accroché. Ce que certains considèrent comme un rythme "hypnotique" je le ressens plus comme une sensation léthargique imprégnée de tristesse (j'irais presque jusqu'à dire que le film fout le cafard, contrairement à celui de Louis Malle, "La petite"). Pour ma part, déception.

  • pierre g.

    Un film aux belles promesses, mais qui lasse vite par sa vacuité, sa lenteur, son impossibilité à entrainer le spectateur dans une histoire forte, la fadeur des personnages, et une mise en scène classique et peu virtuose. En plus une dénonciation et des effets convenus.

  • zenheat

    Putain, la nana de "Elle" n'a rien capté, et se permet de dire qu'il n'y a rien dans ce film ! Quel culot !

  • spider1990

    hypnotique, mais je trouve qu'il y a un peu de longueurs et pas assez d'approfondissements.

  • frougeot

    Chef-d'oeuvre !!!
    Vu à Cannes et il me tarde de le revoir de nouveau, contrairement à Tree of life, que j'avais pourtant aimé. A bien y réfléchir, avec le recul, ce film est peut être encore mieux que Melancholia. Y'a de la décadence, du Proust, du Visconti mais aussi une touche d'horreur et de fantastique dans ce film. :bounce:

  • Romain Donato

    Un film profondément féministe absolument passionnant !

    Ma critique sur Cineflip:
    http://cineflip.fr/site/?p=134...

  • lepasseur

    Outre la parfaite mise en scène, le travail parfait sur la lumière, le ballet chorégraphié des mouvements et des corps dans la maison close, Bertrand Bonello interroge l'objetisation de la femme d'une manière subtile et délicate. Ma critique:

  • annereporter94

    S'ennuyer devant un tel film, c'est simplement la preuve que l'on ne comprend rien au cinéma. je vosu invite à revoir "Les Bronzés font du ski" qui doit mieux correspondre à votre vision du grand cinéma. Et surtout ne ratez pas chaque dimanche soir, le film de TF1. Un pur chef d'oeuvre chaque semaine...

  • cristal

    le meilleur film de 2011, et un Palme d'Or qui aurait été si surprenante et méritée!

  • gimliamideselfes

    Au contraire faire un film sans intrigue ce n'est pas avoir aucune histoire, raconter la vie dans cette maison close se suffit à elle même. Sinon on tomberait dans le racolage de bas étage. D'autant que le montage et la mise en scène est admirable.

  • lacameraobscura

    Peut etre une très belle photo, des beaux décors, bla bla..mais quel ennui ! Aucune histoire, ces filles qui montent et descendent entre les chambres et le salon, aucun discours, même si on comprend une nostalgie pour les maisons closes, mais on est en droit d´en attendre plus, surtour sur plus de deux heures...

  • ptitsami

    Après avoir vu tous les films cannois sortis à ce jour, je lui décerne ma palme, c'est une splendeur, mon film préféré pour 2011 désormais...

  • Christoblog

    Très beau mais pas à la portée de tout le monde.
    Ma critique ici : http://chris666blogsallocinefr...

  • capricechantal

    Un film d'auteur très pointu, pour public averti.

  • AWLluvia

    Sublime.

  • SyphX-

    Tentez de remporter des places de ciné pour aller voir le film sur LE BLOG DU CINÉMA :

  • Sushi-Overdose

    On aurait pu penser que Bonello aborderait la maison close comme il avait approché son pornographe : en perçant le quotidien d'un regard incisif mais bienveillant. Ce n'est pas le cas de l'Apollonide qui ne brille que par ses cadrages et sa photographie. On quitte le bordel déçu d'avoir touché les filles avec les yeux, alors que le passionnant portrait était à portée de doigts.

    Critique complète :

  • ginaladiabolique

    Souhaitons que ça ne passe pas inaperçu, comme ce fut le cas à Cannes... C'est parti pour, j'en ai peur.

  • magickdeath

    Ce film s'annonce comme un réel petit bijou du cinéma français. Vivement Septembre!

  • ClockworkLemon

    Ah vivement qu'il sorte, j'ai comme l'impression qu'il va relever le niveau du cinéma français actuel cet "Apollonide" !

  • dingue-1

    @ sd : Musique de la BA
    ENJOY ;)

  • Bruttenholm

    Céline Sallette, pas "Salette"

Toutes les actus Ciné
FanZone 284 : Jason Momoa, roi d'Atlantis...
FanZone 284 : Jason Momoa, roi d'Atlantis...
Tweet  
 
Sagesse Geek : découvrez 10 pages du recueil pop culture !
Sagesse Geek : découvrez 10 pages du recueil pop culture !
Tweet  
 
Ant-Man : Michael Douglas en costume sur le tournage
Ant-Man : Michael Douglas en costume sur le tournage
Tweet  
 
Rihanna, Katy Perry... Quand la musique pop s'invite au cinéma là où on ne l'attend pas !
Rihanna, Katy Perry... Quand la musique pop s'invite au cinéma là où on ne l'attend pas !
Tweet  
 
Halloween : les Simpson rendent hommage à Stanley Kubrick !
Halloween : les Simpson rendent hommage à Stanley Kubrick !
Tweet  
 
Bande-annonce Alleluia : Laurent Lucas en amant qui vous veut du mal
Bande-annonce Alleluia : Laurent Lucas en amant qui vous veut du mal
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Ce film dans d'autres pays
Forum

Discutez et débattez autour de "L'Apollonide - souvenirs de la maison close" dans nos forums:

  • Le masque et la panthère (5)
Tous les sujets à propos de ce film
Tags
Top Bandes-annonces
Benoît Brisefer : les Taxis Rouges Bande-annonce VF
3 121 vues
Iranien Bande-annonce VO
2 072 vues
Magic in the Moonlight Bande-annonce VF
13 843 vues
La Légende de Manolo Bande-annonce VF
39 665 vues
L'Homme du peuple Bande-annonce VO
13 767 vues
Alleluia Bande-annonce VF
8 727 vues
Toutes les bandes-annonces
L'info Ciné
  • Mathieu Kassovitz, méconnaissable, veut être ''Un Illustre inconnu''
  • Orlando Bloom et Selena Gomez, ensemble à LA : Pied de nez à Justin Bieber ?
  • Liv Tyler, enceinte : Future maman relax avec Milo, son ventre s'arrondit !
  • Jake Gyllenhaal amaigri et fantômatique : Les dessous de sa transformation
  • Mort d'Ox Baker, l'homme qui avait affronté Kurt Russell dans ''New York 1997''