Mon Allociné
Oslo, 31 août
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Oslo, 31 août
Date de sortie 29 février 2012 (1h 36min)
Avec Anders Danielsen Lie, Hans Olav Brenner, Ingrid Olava plus
Genre Drame
Nationalité Norvégien
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 4,0 18 critiques
Spectateurs 3,91385 notes dont 200 critiques

Synopsis et détails

C’est le dernier jour de l’été et Anders, en fin de cure de désintoxication, se rend en ville le temps d’une journée pour un entretien d’embauche.
L’occasion d’un bilan sur les opportunités manquées, les rêves de jeunesse envolés, et, peut-être, l’espoir d’un nouveau départ…
Titre original Oslo, 31. August
Distributeur Memento Films Distribution
Récompenses 2 prix et 17 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2011
Date de sortie DVD 03/07/2012
Date de sortie Blu-ray 03/07/2012
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 8 anecdotes
Box Office France 159 176 entrées
Budget -
Langues Norvégien
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 132292

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Oslo, 31 août en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Oslo, 31 août
Haute définition
VO
Ce film en VOD
  • Louer (4.99 €)
  • Louer (3.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
Oslo, 31 août
Définition standard
VOST
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (3 €)
  • Louer (4 €)
Oslo, 31 août
Définition standard
VO
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Louer (4.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Oslo, 31 août DVD (DVD)
Date de sortie : mardi 4 février 2014
neuf à partir de 13.00 €
Oslo 31 Août (DVD)
Date de sortie : mardi 3 juillet 2012
neuf à partir de 11.25 €
Oslo 31 Août - Blu-Ray (Blu-ray)
Date de sortie : mardi 3 juillet 2012
neuf à partir de 24.90 €

Acteurs et actrices

Anders Danielsen Lie
Anders Danielsen Lie
Rôle : Anders
Hans Olav Brenner
Hans Olav Brenner
Rôle : Thomas
Ingrid Olava
Ingrid Olava
Rôle : Rebecca
Kjærsti Odden Skjeldal
Kjærsti Odden Skjeldal
Rôle : Mirjam
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Nouvel Observateur
  • Télérama
  • Cahiers du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Première
  • Positif
  • Libération
  • 20 Minutes
  • Studio Ciné Live
  • Les Fiches du Cinéma
  • Ecran Large
  • Le Figaroscope
  • Le Monde
  • Le Point
  • Critikat.com
  • TéléCinéObs
  • Le Journal du Dimanche
18 articles de presse

Critiques Spectateurs

puce6386
Critique positive la plus utile

par puce6386, le 11/08/2012

4,0Très bien

Un joli drame norvégien, sobre et comtemplatif. La mise en scène et la bande-son sont belles et captivantes. L'esthétisme... Lire la suite

chrischambers86
Critique négative la plus utile

par chrischambers86, le 15/04/2012

1,5Mauvais

il faut avoir un moral blindè pour voir ce film norvègien! Mais peut-il en être autrement lorsque le rèalisateur Joachim... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
16% 31 critiques 37% 74 critiques 27% 54 critiques 12% 23 critiques 6% 11 critiques 4% 7 critiques
200 Critiques Spectateurs

Photos

12 Photos

Secrets de tournage

Gardez vos prénoms !

Certains acteurs de Oslo, 31 août ont conservé et attribué leurs vrais prénoms aux personnages qu'ils interprètent dans le film. Une anecdote amusante que développe le réalisateur Joachim Trier : "Cela semble un peu pervers, mais c’était plutôt pour garder un aspect documentaire et non pas symbolique ou allégorique. Ce n’est pas une démarche d’observateur naïf : je voulais provoquer les choses et les confronter à la réalité. Lorsque j’ai tourné dans la rue, je laissais les gens marcher et réagir spontanément, je voulais capter l’interaction entre Anders et les passants, l’environnement, la nature, etc."

De la solitude...

Le film de Joachim Trier nous montre un personnage principal (dé)bordé par la solitude, un thème apprécié du réalisateur depuis toujours : "Je suis intéressé par la métaphore sur la solitude, qui nous concerne tous. Beaucoup de gens ont fait l’expérience de la solitude, du sentiment d’être perdu, par exemple après un chagrin d’amour, une crise professionnelle, la perte de quelqu’un. On se sent alors vulnérable et on est confronté à des interrogations existentielles. Le cinéma français a souvent évoqué la solitude : Robert Bresson avec Mouchette et Pickpocket, ou encore Cléo de 5 à 7, d’Agnès Varda, qui est l’un de mes films préférés", nous renseigne le metteur en scène, montrant par la même occasion à quel point il a été influencé par le cinéma français.
8 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2011.

Commentaires

  • sotiria

    Époustouflant,envoutant, tellement lucide,on vit pour les mêmes raisons qu'on veut mourir..quand on peut pas faire semblant..Le désespoir dans toute sa grandeur!Extraordinairement bien joué avec intelligence sensibilité et retenue Un film qu'il faut absolument voir!

  • l'Orfeo

    très indécis sur ce film !!! un cachet indéniable mais des longueurs.. certaines scènes valent le coup d'oeil

  • Estranged

    Certains lui reprocheront un manque d'action évident, mais peut-on critiquer les longueurs de ce film alors qu'il les utilise de manière volontaire et efficace ? Car Trier, et c'est en cela que ce film est incroyable, arrive à saisir l'essence de l'homme et à les magnifier à travers les situations les plus banales ! Le personnage d'Anders, magnifiquement interprété par Danielsen Lie est à lui seule l'image même de la vie humaine, avec ses doutes, ses remises en cause, ses moments d'extase... Le scénario reste très lucide sur ce qu'il ne doit pas être, un moralisateur omniprésent, pour laisser le spectateur interpréter son message en fonction de ses propres convictions. En une journée, on fait le tour des tourments humains de manière très crue, on apprend à les accepter sous un angle nouveau, plus terre à terre et on divague avec Anders dans cette douce entropie qui nous est dépeinte si justement. On est loin de la pseudo-philosophie de bas étage, on est au coeur de l'existentialisme le plus concret, magnifiquement mis en abyme par une fin presque prévisible, mais qui clôt parfaitement une histoire qui pourrait être celle de n'importe qui.

  • ohwowlovely

    Joli film qui permet de comprendre, avec poésie, les personnes qui perdent goût à la vie. Anders Danielsen Lie joue à merveille son rôle d'écorché vif, on a vraiment envie de le voir s'en sortir... La scène dans le café est superbe, la solitude et le désespoir d'Anders sont palpables.

  • beautifulfreak

    Tiens, où sont passés les autres commentaires? Ce beau film est émouvant et mérite d'être soutenu, même s'il ne se passe pas énormément de choses.

  • nicole-lapetite

    Très beau film, très émouvant

  • FDC33

    Un film qui a l'air d'être un pur chef-d'oeuvre .

  • yoseph

    Pour moi le meilleur film en ce début d'année 2012!tout est parfait dans ce film,tant l’esthétique du film, tant les jeux d'acteurs, tant la musique...!un pur merveille!

  • quetedugraal

    Pas mal.

  • Manon M.

    Émouvant, j'ai aimé !

  • marcfieldfr

    Trop de longueurs pour que le spectateur accroche. Dommage

  • moonmusic

    Un très beau film dont l'histoire est me semble t'il tiré du chef d'oeuvre "Le Feu Follet" de Louis Malle.

  • B-Lyndon

    Un film vaporeux, mystérieux, beau et doux sur ce qui s'est envolé à jamais, ces femmes et ces amis disparus, ces erreurs par milliers, ces visages qui manquent, ce train de la vie que l'on a pas su prendre ; et ces regrets insurmontables que cela engrange et qui nous fissurent l'esprit. On aurait beaucoup de chose à dire sur le film, et pourtant il n'est fait que de courtes phrases, de silences, de douleurs qui se chuchotent ou se taisent, de silhouettes buttés qui se retiennent constamment. Ça m'a beaucoup touché.

  • Henri Mesquida

    Fin ,lent , profond un beau film qui fait échec à l'espoir. L'acteur principal semble taillé pour son rôle.

  • Aspro

    Film encensé , mais jme suis ennuyé j'ai du rate du rate quelque chose , il est quand même pas dans une situation si dramatique y a pire dans la vie , les tenants et aboutissants ne tiennent pas la route 1/5

  • Sh?kiin?

    Que du pessimisme ! Il n'y a rien de beau là-dedans.

  • MC feely

    Oui enfin dramatique je me demande ce que tu caractérise de dramatique mais je suppose que pour toi c'est la pauvreté la misère sociale et bah détrompe toi le fait d'être malheureux est une maladie un état mental bien plus complexe que ça,comme le montre très bien ce film! :)

  • Nicolas M.

    Je viens de revoir ce film hier soir sur Arte, après l'avoir découvert en salle lors de sa sortie !
    Je me souvenais d'un beau film désespéré sur notre monde moderne. une vraie claque, magistralement interprêté, et d'une grande et froide lucidité... Ce n'est pas un film qui est fait pour donner du plaisir, mais plutôt pour nous dire qu'on échappe jamais vraiment à la drogue et au mal-être qui en découle...
    Mais, please, quelqu'un ici peut me dire quel est ce morceau qui clotûre le film, au générique, que l'on entend à la fin de la bande annonce. Un morceau qui colle parfaitement à l'ambiance de ce film.

  • Ma?tre Kurosawa

    Un beau film porté par une mise en scène subtile mais qui reste inabouti tant dans son son propos que dans sa forme.

Voir les commentaires