Mon AlloCiné
Nouveau Souffle
facebookTweet
Nouveau Souffle
Date de sortie 14 mars 2012 (1h 33min)
Avec Thomas Schubert, Karin Lischka, Gerhard Liebmann plus
Genre Drame
Nationalité autrichien
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
3,5 14 critiques
Spectateurs
3,861 notes dont 17 critiques
Ma note :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Voir les notes de mes amis  ?

Synopsis et détails

Roman Kogler, 18 ans, a déjà purgé la moitié de sa peine dans un centre de détention pour mineurs et pourrait être libéré sur parole. Il a cependant peu de chances : il n’a aucune famille et ne s’adapte pas en société. Après de nombreuses tentatives, il trouve un travail de réinsertion à la morgue de Vienne. Un jour, il tombe sur le cadavre d’une femme qui porte son nom de famille. Même s’il découvre vite que ce n’est pas sa mère, Roman part alors à la recherche de son passé et de sa mère.
Titre original

Atmen

Distributeur ASC Distribution
Récompenses 6 prix et 11 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2011
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD 17/05/2013
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 7 anecdotes
Budget 1 000 000 €
Langues Allemand
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Regarder ce film

En VOD
à partir de (3.99 €)
à partir de (2.99 €)
SFR
à partir de (3 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par

Bande-annonce

Nouveau Souffle Bande-annonce VO 1:50
Nouveau Souffle Bande-annonce VO
141 008 vues

Acteurs et actrices

Thomas Schubert
Thomas Schubert
Rôle : Roman Kogler
Karin Lischka
Karin Lischka
Rôle : Margit Kogler
Gerhard Liebmann
Gerhard Liebmann
Rôle : Walter Fakler
Georg Friedrich
Georg Friedrich
Rôle : Rudolf Kienast
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Les Inrockuptibles
  • Charlie Hebdo
  • Paris Match
  • Première
  • Studio Ciné Live
  • Télérama
  • Critikat.com
  • La Croix
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Le Point
  • Les Fiches du Cinéma
  • Libération
  • Positif
14 articles de presse

Critiques spectateurs

Askthedust
Critique positive la plus utile

par Askthedust, le 28/05/2013

4,5Excellent

"Nouveau souffle" est un premier film presque chef d'oeuvre, je ne sais pourquoi presque, mais je sais pourquoi chef d'oeuvre.... Lire la suite

tuco-ramirez
Critique négative la plus utile

par tuco-ramirez, le 13/11/2013

3,0Pas mal

Roman ; 18 ans, purge une peine de prison dans un centre de détention pour mineur pour des actes dont le film taira longtemps... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
6% (1 critique)
24% (4 critiques)
65% (11 critiques)
6% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Nouveau Souffle ?
17 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Premier film

Après avoir exercé le métier d’acteur depuis plus de 20 ans à la fois pour le cinéma et la télévision, Karl Markovics signe avec Nouveau souffle son premier film en tant que réalisateur. Le comédien fut révélé au public international pour son rôle majeur dans le film autrichien Les Faussaires de Stefan Ruzowitzky, qui a remporté l’Oscar du Meilleur film étranger en 2007.

300

300, comme le nombre de candidats s'étant présentés aux séances de casting pour le rôle de Roman (Thomas Schubert). La production, qui cherchait un acteur non professionnel âgé de 18 ans tout au plus, n'a pas hésité à poser des annonces dans l'enceinte de quelques écoles, ainsi que dans plusieurs journaux, afin de dénicher la perle rare.

Inspirez, expirez !

En plus de faire référence à un besoin primaire, le titre du film, Nouveau souffle, prend des allures métaphoriques lorsqu'on l'associe à Roman (Thomas Schubert), jeune héros solitaire du film, fraichement sorti d'un centre de détention pour mineurs, lequel souhaite absolument changer d'air, se ressourcer, respirer, reprendre son souffle... Les scènes de natation illustrent parfaitement ce sentiment selon le réalisateur Karl Markovics : "J'ai d'a... Lire plus
7 Secrets de tournage

Dernières news

"Les Géants" et "Atmen" primés à la Quinzaine des Réalisateurs
NEWS - Festivals
samedi 21 mai 2011

"Les Géants" et "Atmen" primés à la Quinzaine des Réalisateurs

"Les Géants" de Bouli Lanners et "Atmen" de Karl Markovics sont les deux films de la Quinzaine des Réalisateurs à avoir été...

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2011.

Commentaires

  • baptou83830

    je viens de le voir a cannes, un film qui ce laisse regarder..

  • marinericha

    Je l'ai vu à un festival et il est vraimment magnifique. Il faut largement le détour!

  • Nelly M.

    Découvert à Univerciné Allemand 2012 Nantes. Qu'importe sa faute et qu'il crache au vent en voiture. Droit et bien bâti avec ses longueurs en piscine, Roman Kogler (attachant Thomas Schubert) rien qu'avec sa bonne tête et ses gestes rallie le public (comme "Le Fils" des Frères Dardenne en 2002). Sont passées en revue les affres de la prison et des sites mortuaires, les fouilles, le froid, les odeurs, la brusquerie, l'hostilité d'un collègue... Des détails rappelant la vie carcérale et des entreprises les plus ingrates d'aujourd'hui... Plans coupés fréquemment, dialogues minimalistes, le milieu autrichien hivernal, terne, se devine moins inhumain que de prime abord... On sent de la chaleur derrière cette rudesse de surface. Roman Kogler se rode entre chambres mortuaires et urnes de crémation, lui qui peine à nouer sa cravate... Le premier point d'interrogation vient avec cette femme macchabée cousue par le milieu, une Kogler... Ensuite une deuxième créature plus âgée, silhouette encore bien faite surprend tant elle est traitée comme une reine après, pourtant, un lancer de chausson (c'est le moment le plus magique du film avec la balade en voiture au sortir d'Ikéa)... Aggressivité tuée dans l'oeuf (surprenant Georg Friedrich !)... Encore un peu de transgression face à un policier inhumain, cette bière à deux qui vaudra la perte d'un gant avec alcootest. On est instruit sur le métier de fossoyeur contemporain, un travail à plein temps comme celui des soignants, des sauveteurs en urgence... Les bruits de glissements de cercueils, le souffle du train incorporés à la musique sont une merveille technique en plus qu'ils valent tous les mots. Déboule enfin Madame Kogler mère, péroxydée sur mini-échasses allongée longuement sur de bons lits avant achat, la simplification faite femme.

Voir les commentaires
Back to Top