Mon Allociné
Week-end Royal
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Week-end Royal
Date de sortie 27 février 2013 (1h 35min)
Avec Bill Murray, Laura Linney, Samuel West plus
Genres Drame, Romance, Comédie
Nationalité Britannique
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 2,9 18 critiques
Spectateurs 2,5524 notes dont 100 critiques

Synopsis et détails

Juin 1939, le Président Franklin D. Roosevelt attend la visite du roi George VI et de son épouse Elizabeth, invités à passer le week-end dans sa propriété à la campagne. C’est la première visite d’un monarque britannique aux Etats-Unis. La Grande-Bretagne se prépare à entrer en guerre contre l’Allemagne et espère obtenir l’aide américaine. Les bizarreries et l’étrange mode de vie du président étonnent les souverains. En ce week-end royal, pris entre les feux de sa femme, sa mère et sa secrétaire, les affaires internationales ne sont pas vraiment la priorité de Roosevelt davantage intéressé par sa relation avec sa cousine Daisy.
Titre original Hyde Park On Hudson
Distributeur Diaphana Distribution
Récompenses 2 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2012
Date de sortie DVD 10/07/2013
Date de sortie Blu-ray 10/07/2013
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 13 anecdotes
Box Office France 137 404 entrées
Budget -
Langues Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 136012

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Week-end Royal en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Week-end Royal
Définition standard
VF - VOST
Ce film en VOD
  • Louer (4.99 €)
Week-end Royal
Définition standard
VO
Ce film en VOD
  • Acheter (10.99 €)
Week-end Royal
Définition standard
VOSTFR
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Week-end royal (DVD)
Date de sortie : mercredi 10 juillet 2013
neuf à partir de 5.99 €
Week-end royal (Blu-ray)
Date de sortie : mercredi 10 juillet 2013
neuf à partir de 14.99 €

Interview, making-of et extrait

<strong>La Minute</strong> N°1218 - Monday 11 February 2013 5:43
La Minute N°1218 - Monday 11 February 2013
9 353 vues

Acteurs et actrices

Bill Murray
Bill Murray
Rôle : Franklin Delano Roosevelt
Laura Linney
Laura Linney
Rôle : Daisy
Samuel West
Samuel West
Rôle : George VI
Olivia Colman
Olivia Colman
Rôle : Reine Elizabeth
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Parisien
  • Le Monde
  • Ouest France
  • Le Figaroscope
  • Positif
  • aVoir-aLire.com
  • Ecran Large
  • CinemaTeaser
  • Télérama
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • TéléCinéObs
  • La Croix
  • Studio Ciné Live
  • Elle
  • L'Express
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
18 articles de presse

Critiques Spectateurs

benoitG80
Critique positive la plus utile

par benoitG80, le 12/03/2013

4,0Très bien

"Week-end Royal" fait preuve de beaucoup de charme et de délicatesse... Au delà d'un film sur Roosevelt par ailleurs très... Lire la suite

anele
Critique négative la plus utile

par anele, le 05/03/2013

2,0Pas terrible

Je voulais juste noter une erreur considérable. Elizabeth n'était absolument pas la reine (!) et moins encore la reine Elizabeth... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
2% 2 critiques 18% 18 critiques 26% 26 critiques 39% 39 critiques 11% 11 critiques 4% 4 critiques
100 Critiques Spectateurs

Photos

14 Photos

Secrets de tournage

Un contexte crucial

Le film Week-end Royal se déroule à un moment crucial de l'Histoire : en 1939, la Grande-Bretagne se prépare à entrer en guerre contre l’Allemagne et espère obtenir le soutien américain. En juin, le Président Franklin D. Roosevelt attend la visite du roi George VI et de son épouse Elizabeth, invités à passer le week-end dans sa propriété à la campagne. Il s'agit de la première visite d’un monarque britannique aux États-Unis.

La politique sur l'herbe

Le film se centre sur des personnalités politiques incontournables évoluant dans un contexte presque banal, permettant ainsi au spectateur d'étudier leur comportement à un moment primordial de l'histoire de l'humanité.
13 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2012.

Commentaires

  • Angelillo

    Alors qu'au même moment Spielberg avec son magnifique LINCOLN filme par un trou de serrure l'Histoire en train de se faire, Roger Michell se casse les dents avec ce film insignifiant et sans intêret tant sur le point historique que cinématographique. Dans le processus d'élaboration d'un film il faut savoir décider, à un certain moment, ce que l'on souhaite raconter. Les amours cachées entre Roosevelt et sa cousine ? La rencontre historique entre Roosevelt et le Roi d'Angleterre George VI scellant l'engagement de de l'Amérique à venir en aide à l'Angleterre dans le cas d'un conflit avec l'Allemagne ? Roger Michell ne chosit pas et ne traite finalement de façon convaincante aucun des deux thèmes : dès lors notre toute relative attention navigue d'un récit l'autre, sans s'attacher. Qui plus est, la mise en scène, inexistante, use et abuse rapidement de la narration en voix off : à ce niveau ce n'est d'ailleurs plus de la voix off mais de l'audio-description pour mal-voyants. Côté interprétation Bill Murray est visiblement mal à l'aise : comment dès lors convaincre le spectateur s'il n'est pas lui-même le premier à croire en son rôle. Samuel West est juste et touchant : hélas pour lui, Colin Firth est déjà passé par là... Signalons la belle partition de Jeremy Sams, compositeur trop rare qui apporte au film ses quelques touches gracieuses, sans aucun doute inspirées par Laura Linney dont la présence et le charme justifient la seule étoile que je donne à ce film

  • aneville

    On pourra peut-être reprocher à WEEK-END ROYAL une facture très classique et une certaine lenteur à démarrer, mais la subtilité avec laquelle Roger Michell nous fait passer des sphères protocolaires à celles de l'intime, du paraître au parler vrai, de l'Histoire aux histoires...nous comble largement. Je n'avais, personnellement, jamais entendu parler de cette rencontre et au vue de ce que serait devenu l'Europe sans l'implication des troupes américaines, mettre en lumière cette épisode de l'Histoire ne relève pas de l'anecdotique! Le film a juste cette grande qualité de traiter de choses grave avec légèreté et humour. Bill Murray est éblouissant! A voir!

  • Piwi47

    fr/2013/02/week-end-royal.html

    Critique du film sur ce lien (en enlevant l'espace entre blogspot et .fr )

  • The Dark Clown

    Film voulant surfer sur le succès de Le Discours d'un Roi mais ne l'assumant même pas.

  • Polly6789

    Weekend Royal ou comment noyer un adultère sur fond d'épisode historique
    Les chroniques ciné les plus décomplexées du net !

  • dehaas84

    C'est la mode des morceaux de biopics sur les présidents américains illustres.
    Il va de soi que la comédie campagnarde propose par Roger Mitchell n'a pas grand chose à voir avec le grand film somme de Spielberg. Pas de leçon magistrale d'histoire ici, mais plutôt du pittoresque, de la romance, de l'humain. Après tout, les rois et les présidents ne sont-ils pas des hommes comme les autres ?

    A ce moment, vous commencez à entendre le violons, vous admirez les costumes d'époque tout en vous demandant si cette entrevue entre Franklin Roosevelt et Georges Vi a bien eu lieu. Qu'importe au fond, puisque le propos politique est quasiment absent d'un film qui refuse de quitter la focale extrêmement mince qu'il s'est donné. Ce sera donc une galerie d'hommes et de femmes à la campagne, affrontant la vieillesse, la maladie et le bégaiement avec un flegme admirable. La récession ? On en parle un peu au début, mais on est quand même chez les riches. La seconde guerre mondiale ? On sent qu'elle va arriver mais elle est loin, obscure, et l'on en cerne jamais les enjeux.

    Critique complète : http://dh84.over-blog.com/arti...

  • quetedugraal

    Un angle surprenant mais intéressant sur ces deux "Grands de ce monde" à un moment crucial de l'Histoire. Bill Murray assez convainquant en Roosevelt.

  • alainetsisi

    Toute la difference entre des coinces du cul et un personnage burlesque

  • Aspro

    Sur le papier, ce projet semblait être une excellente chance de connaitre la vie de l'un des présidents les plus aimés de l'histoire, Franklin Delano Roosevelt. Pourtant, rien dans week end royal confirme ces aspirations .

    Les tensions entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni sont tendues. Le Royaume-Uni est en proie à la Seconde Guerre mondiale et veut désespérément que les Etats-Unis s'implique. Dans un ultime effort pour convaincre le président Roosevelt (Bill Murray) à se joindre à leur cause, le roi George VI d'Angleterre (Samuel West) avec sa femme Elizabeth (Olivia Colman) participent à des festivités colorées du président spécifiquement conçues pour rendre le couple Royal légèrement mal à l'aise pour prendre le dessus dans les négociations.

    Les possibilités de confrontations dramatiques sont évidentes en la matière, mais ce n'est pas l'histoire de la tentative de George VI pour demander de l'aide. C'est un drame centré sur l'histoire d'amour Roosevelt avec sa cousina éloignée, Daisy Suckley (Laura Linney), une confidente et un amie qui allait plus tard devenir une archiviste pour la première bibliothèque présidentielle américaine. George VI et Elizabeth sont que des personnages d'arrière-plan pour les festivités et ont un accès réduit à l'intrigue et apparemment conçus pour les faire paraître comme des étrangers . Colman est négligeable dans son rôle d'Elizabeth, mais West est l'une des rares lueurs d'espoir dans le film. Sa performance comme George VI est forte et se compare facilement à celle de l'oscarisé Colin Firth dans le même rôle.

    Murray, un acteur avec beaucoup de talent en tant que comédien et sa capacité éprouvée comme un acteur dramatique , est loin de sa profondeur comme Roosevelt. Adopter un accent mal ajustées et inexacte au président, il n'y a jamais un moment où Murray devient le président Roosevelt. Les faiblesses et les insécurités de Roosevelt étaient bien connues, mais sa façade publique masqué beaucoup de ces préoccupations. Ici, même en privé, il est confiant et sûr de lui, faisant de Roosevelt plus un crétin coureur de jupons qu'un président admirable.

    Week end Royal était un favori au début de la cérémonie des Oscars, . Il n'est pas surprenant apres avoir vu le film que cette discussion n'est pas allé plus loin .2/5

  • miieb

    Je rejoins assez les autres allocinéens pour dire que ce film n'apprend rien ou pas grand chose sur la partition historique qui a pu se jouer à l'époque sujet du film. Mais ce parti pris est bien loin de représenter une erreur à mes yeux, car finalement ce n'est pas là l'objet du film que de se poser en analyste radiographiant les relations internationales en cette période de sortie de crise financière pour mieux plonger dans les affres de la Seconde Mondiale. Tout ceci ne forme que le contexte, le cadre, la mise en scène de la pièce si je puis dire. Le long-métrage est au final très contemplatif, mise en abyme du fond dans la forme, et il préfère laisser se dérouler assez pudiquement l'intimité de ses protagonistes. Je trouve le casting excellent, particulièrement Bill Murray qui est désarçonnant de naturel dans ce rôle d'un Roosevelt lucide qui entretient l'illusion, de même que Samuel West, qui m'a presque davantage touchée dans le rôle de George VI que le Maestro Colin Firth ! La complicité hésitante qui se dégage à l'écran entre les deux personnages est sublime. J'ai beaucoup aimé la subtilité de ce film qui souligne l'air de rien le ridicule des règles protocolaires. Le cœur du film est là, en réalité, dans ces intrigues qui paraissent si superficielles -SPOILERS !!!! le roi d'Angleterre s'apprête à manger des hot-dogs dans un pique-nique américain, et le Président des États-Unis est un homme à femmes en piteux état. Un film délicat et délicieux.

Voir les commentaires