Mon AlloCiné
A travers les branches d'un arbre
facebookTweet
A travers les branches d'un arbre
Date de sortie 18 janvier 2012 (1h 36min)
Avec Philippe Le Gall, Laetitia Spigarelli, Claude Thébert plus
Genre Drame
Nationalité suisse
Bande-annonce
Presse
1,7 7 critiques
Spectateurs
3,07 notes dont 2 critiques
Ma note :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Voir les notes de mes amis  ?

Synopsis et détails

Pour redécouvrir son père disparu en reportage dans un pays lointain, Pierre, un homme sans âge, tente un ultime rapprochement. Serré dans sa chemise d’enfant, l’appareil photo de son père au cou, il se rend avec sa sœur Sofia aux abords de la ville, sur un immense terrain vague que jadis son père l’emmena photographier.
A travers une voix sur dictaphone et des portraits d'enfants de la guerre, s’ébauche un échange avec ce père par-delà le temps et les distances. Au gré des lieux et des rencontres, Pierre ouvre son regard et rapproche l’Autre au loin, en un jour étiré comme un été.
Distributeur Merlin Films
Voir les infos techniques
Année de production 2009
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 8 anecdotes
Budget 270 000 €
Langues Français
Format production 35 mm
Couleur Couleur et N&B
Format audio stéréo
Format de projection -
N° de Visa 131313

Bande-annonce

A travers les branches d'un arbre Bande-annonce VF 2:20
A travers les branches d'un arbre Bande-annonce VF
16 259 vues

Acteurs et actrices

Philippe Le Gall
Philippe Le Gall
Rôle : Pierre
Laetitia Spigarelli
Laetitia Spigarelli
Rôle : Sofia
Claude Thébert
Claude Thébert
Rôle : Alphonse
Laurent Gernigon
Laurent Gernigon
Rôle : Vassili
Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • Le Figaroscope
  • L'Humanité
  • Les Fiches du Cinéma
  • Le Monde
  • Studio Ciné Live
  • TéléCinéObs
  • Télérama
7 articles de presse

Critiques spectateurs

anonyme
Critique positive la plus utile

par anonyme, le 21/01/2012

4,0Très bien

Je l’ai vue trois fois et à chaque fois je l’ai ressenti autrement. Il nous transforme par sa poésie. A première vue, il... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
0% (0 critique)
100% (2 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur A travers les branches d'un arbre ?
2 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Une guerre lointaine

Les sujets abordés par A travers les branches d'un arbre sont multiples. Daniel Duqué a par exemple voulu mettre en scène de façon sous-jacente l'idée d'une guerre lointaine : "Mon désir était de traiter sans artifice ces échos de la guerre, en sous-terrain. Au fond il m’importait de découvrir, faire se révéler les liens entre la guerre et nous. L’appréhension (dans les deux sens du terme) de la guerre devait venir au spectateur, vivre en lui, pa... Lire plus

Genèse du projet

L'écriture d'A travers les branches d'un arbre a débuté en 2003. Une longue gestation, donc, qui s'est nourrie du quotidien de l'auteur Daniel Duqué. Brassant son rapport à la presse, son observation et son cheminement personnel (notamment avec son père), le réalisateur a ainsi voulu créer une expérience singulière et personnelle. Mais il y a également eu ce fameux roman qu'aborde le metteur en scène : "J’avais lu un livre, c’était un jeune enfan... Lire plus

L'homme sans âge

Pour incarner Pierre, un personnage qui sort d'un état d'apnée, il a fallu à Daniel Duqué dénicher un jeune homme ou un enfant possédant en lui quelque chose de vieux. L'auteur s'est finalement tourné vers un comédien plus âgé, entre vingt et trente ans et d'une apparence "sans âge" : Philippe Le Gall.
8 Secrets de tournage

Dernières news

250 bandes-annonces pour 2012
NEWS -
jeudi 29 décembre 2011

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2009, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2009.

Commentaires

  • jdf63

    Un film singulier d'un cinéaste singulier (vu hier soir en avant première)

  • marie l.

    « un chemin déroutant, hors du temps car il prend le temps de pénétrer le silence mystérieux de nos vies.. j’aime son rythme , sa vérité , sa musicalité : la présence d’un clou rouillé sur un mur nu, le bruit du vent cliquetant dans l’immensité du ciel, les rails de chemins de fer qui se perdent vers des ailleurs. .Le film de Daniel Duqué nous conduit vers les histoires qui nous appartiennent. Désapprendre lentement la fuite du temps pour glisser au-dedans de soi , s’imprégner de la force du vent, de la douceur/douleur d’une chanson que l’on n’oublie jamais : celle de l’enfance . "Marie Leclercq

Voir les commentaires
Back to Top