Mon AlloCiné
Elefante Blanco
facebookTweet
Elefante Blanco
Date de sortie 20 février 2013 (1h 45min)
Avec Ricardo Darín, Jérémie Renier, Martina Gusman plus
Genre Drame
Nationalités argentin, français, espagnol
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
2,8 20 critiques
Spectateurs
3,3288 notes dont 50 critiques
Ma note :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Voir les notes de mes amis  ?

Synopsis et détails

Le "bidonville de la Vierge" dans la banlieue de Buenos Aires. Julian et Nicolas, deux prêtres et amis de longue date, œuvrent pour aider la population. Julian se sert de ses relations politiques pour superviser la construction d'un hôpital. Nicolas le rejoint après l'échec d'un projet qu'il menait dans la jungle, où des forces paramilitaires ont assassiné les habitants. Profondément choqué, il trouve un peu de réconfort auprès de Luciana, une jeune assistante sociale, athée et séduisante. Alors que la foi de Nicolas s'ébranle, les tensions et la violence entre les cartels dans le bidonville augmentent. Quand le ministère ordonne l'arrêt des travaux pour l'hôpital, c'est l'étincelle qui met le feu aux poudres
Distributeur Ad Vitam
Récompenses 7 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2012
Date de sortie DVD 02/12/2014
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD 13/11/2013
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 9 anecdotes
Budget 4 000 000 $
Langues Espagnol
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 132228

Regarder ce film

En VOD
à partir de (3.99 €)
SFR
à partir de (4 €)
à partir de (4.99 €)
à partir de (3.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
En DVD BLU-RAY
Elefante Blanco DVD
Elefante Blanco DVD (DVD)
neuf à partir de 33.50 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
Elefante Blanco Bande-annonce VO 1:51
Elefante Blanco Bande-annonce VO
155 082 vues

Interview, making-of et extrait

Carnets de voyage N°45 - Carnets de voyage à... Cannes 2012 - Jour 6 7:51
Carnets de voyage N°45 - Carnets de voyage à... Cannes 2012 - Jour 6
157 525 vues
4 vidéos

Acteurs et actrices

Ricardo Darín
Ricardo Darín
Rôle : Julián
Jérémie Renier
Jérémie Renier
Rôle : Nicolás
Martina Gusman
Martina Gusman
Rôle : Luciana
Miguel H. Arancibia
Miguel H. Arancibia
Rôle : Capataz
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Elle
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • Télérama
  • aVoir-aLire.com
  • CinemaTeaser
  • Ecran Large
  • Le Journal du Dimanche
  • L'Express
  • Libération
  • Positif
  • Studio Ciné Live
  • TéléCinéObs
  • Charlie Hebdo
  • Critikat.com
  • Le Monde
  • L'Humanité
  • Metro
  • TF1 News
  • Cahiers du Cinéma
20 articles de presse

Critiques spectateurs

Cine vu
Critique positive la plus utile

par Cine vu, le 08/06/2015

4,0Très bien

Avec la foi on peut bâtir un immeuble dans une Favela et c’est la mission du Père Julian. Seulement il est malade, fatigué,... Lire la suite

gemini-hell
Critique négative la plus utile

par gemini-hell, le 12/03/2013

1,0Très mauvais

Exaspérant, éprouvant, insupportable dans son fond et dans sa forme, véritable cacophonie visuelle et sonore, une mauvaise... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
4% (2 critiques)
34% (17 critiques)
30% (15 critiques)
30% (15 critiques)
2% (1 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Elefante Blanco ?
50 Critiques Spectateurs

Photos

18 Photos

Secrets de tournage

Festivals

Elefante Blanco a été présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2012 dans la catégorie Un Certain Regard. Le film a aussi remporté le Prix de la compétition au Festival de cinéma de la ville de Québec.

Pablo Trapero ?

Pablo Trapero est un cinéaste argentin engagé socialement. Ses films dépeignent souvent les conditions difficiles des laissés pour compte en Argentine comme dans Mundo grúa ou Leonera.

Foi et bidonvilles

Elefante Blanco présente la façon dont les prêtres interviennent dans les bidonvilles pour venir en aide à ces populations vivant dans une insalubrité constante : "Le film ne présente pas seulement la situation actuelle du quartier, mais également les générations qui s’y succèdent, incapables de partir, ainsi que ces prêtres qui les aident comme ils le peuvent", explique Pablo Trapero.
9 Secrets de tournage

Dernières news

"Elefante Blanco" : 3 questions à Pablo Trapero
NEWS - Interviews
mercredi 20 février 2013

"Elefante Blanco" : 3 questions à Pablo Trapero

Le plein d'affiches ! [PHOTOS]
NEWS - Vu sur le web
dimanche 27 janvier 2013

Le plein d'affiches ! [PHOTOS]

"Du plomb dans la tête" avec Stallone, Gael Garcia Bernal dans "No", l'affiche orange de "Trance"... Découvrez les affiches...
Cannes 2012 : zoom sur "Elefante Blanco" de Pablo Trapero [Un Certain Regard]
NEWS - Festivals
mardi 22 mai 2012

Cannes 2012 : zoom sur "Elefante Blanco" de Pablo Trapero [Un Certain Regard]

Zoom sur "Elefante Blanco" de Pablo Trapero présenté en Sélection Officielle – Un Certain Regard.
4 news sur ce film

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2012.

Commentaires

  • jolabrouteuse

    Sans conteste le film le plus ennuyeux du Festival de Cannes. J'ai baillé tout du long. Je pense que ça sortira directement en DVD.

  • ginaladiabolique

    Pour une fois, ma chère Jo, je suis d'accord avec vous. Un monument d'ennui.

  • almodoclint

    Ricardo Darin est énorme...

  • Miltiade

    La méthode Trapero évolue – la présence d’un acteur belge au casting lui apporte un peu de fraîcheur - mais se renouvellera-t-elle ?
    http://ertemel.blogspot.fr/201...

  • Thomas F.

    http://www.cinematraque.com/20...

  • Claire Barelli

    Quel étonnement de voir que ce film soit représenté au festival de cannes. On ne nous laisse pas le temps de s'attacher aux personnages, les évènements sont superficiels. Rien n'est creusé. Les acteurs font sans doute ce qu'ils peuvent...mais quand les caractères sont si peu étoffés, difficile de sortir du lot. Le père dit "mesurer ses mots" après un an passé dans un monastère : on ne dirait pas...De belles images cependant.

  • elriad

    Un film fort et dense, sans manichéisme, filmé de façon clinique à la manière d'un documentaire, sans pathos, juste, douloureux, qui montre le travail exemplaire des prêtres dans des parties du monde où la paupérisation fait des ravages, où le pouvoir politique ne fait rien sinon fermer les yeux sur la misère. Un film nécessaire et digne.

  • benoit V.

    film chiant avec trop de longueurs 1,5/5

Voir les commentaires
Back to Top