L'inconnu du lac
L'inconnu du lac
Date de sortie (1h37min
Réalisé par
Avec , , plus
Genre Drame , Policier
Nationalité Français
Presse   4,2 26 critiques
Spectateurs
  3,1 pour 1 273 notes dont 250 critiques
Mes amis
Mes amis |
Mes amis Découvrez l'avis de vos amis maintenant !
Mes amis
  pas d'avis de vos amis (pour l'instant)
Se connecter sur mon AlloCiné
Tweet  
 

Synopsis et détails

Interdit aux moins de 16 ans

L'été. Un lieu de drague pour hommes, caché au bord d'un lac. Franck tombe amoureux de Michel. Un homme beau, puissant et mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion.

Récompenses
2 prix et 16 nominations
Secrets de tournage
9 anecdotes
Distributeur
Les Films du Losange
Box Office France
118 590 entrées
Année de production
2012
Budget
-
Date de sortie VOD
-
Date de reprise
-
Date de sortie DVD
22 juillet 2014
Langue
Français
Date de sortie Blu-ray
-
Format de production
-
Couleur
Couleur
Format audio
-
Type de film
Long-métrage
Format de projection
-
N° de Visa
133318
Plus de détailFermer
  • L'Inconnu du lac (DVD)

    L'Inconnu du lac (DVD)
    Date de sortie: mardi 22 juillet 2014

    Logo partenaire neuf à partir de 14,99 €
    Acheter
  • L'Inconnu du lac - Édition Collector (DVD)

    L'Inconnu du lac - Édition Collector (DVD)
    Date de sortie: mardi 5 novembre 2013

    Logo partenaire neuf à partir de 19,90 €
    Acheter

Bandes-annonces et extraits L'inconnu du lac

L'inconnu du lac Bande-annonce VF
213 404 vues

Vidéos Bonus L'inconnu du lac

Pierre Deladonchamps, Alain Guiraudie, Christophe Paou Interview : L'inconnu du lac
6 659 vues
La Minute N°1277 - Lundi 10 juin 2013
6 008 vues
Cannes 2013 N°39 - Le sexe explicite ET dans la joie de Guiraudie
11 878 vues
4 vidéos bonus

Actrices et acteurs L'inconnu du lac

  • Pierre Deladonchamps

    Pierre Deladonchamps

    Rôle : Franck

  • Christophe Paou

    Christophe Paou

    Rôle : Michel

  • Patrick d'Assumçao

    Patrick d'Assumçao

    Rôle : Henri

  • Mathieu Vervisch

    Mathieu Vervisch

    Rôle : Eric

Casting complet et équipe technique

Critiques Presse L'inconnu du lac

Note moyenne :   4,2 pour 26 titres de presse.
  •   20 Minutes
  •   Cahiers du Cinéma
  •   Chronic'art.com
  •   Critikat.com
  •   Le Nouvel Observateur
  •   Les Fiches du Cinéma
  •   Les Inrockuptibles
  •   L'Humanité
  •   Libération
  •   Positif
  •   TéléCinéObs
  •   Charlie Hebdo
  •   Ecran Large
  •   Le Monde
  •   Marianne
  •   Ouest France
  •   Première
  •   Studio Ciné Live
  •   Télérama
  •   TF1 News
  •   Transfuge
  •   aVoir-aLire.com
  •   Elle
  •   L'Express
  •   Paris Match
  •   Le Journal du Dimanche
26 critiques presse

Critiques Spectateurs L'inconnu du lac

Critique positive la plus utile Par stanley
  3,5 - Bien

L'inconnu du lac est un film, malgré les redondances du scénario à son milieu, qui ne se laisse pas facilement oublier. Ce qui marque en premier est sa réussite sur le plan de la gestion de l'image... Lire la suite

Critique négative la plus utile Par puce6386 le 22 février, 2014
  3,0 - Pas mal

Un drame français mystérieux, sobre et épuré, qui offre une magnifique lumière et photographie ainsi qu’une mise en scène précise et rigoureuse. Les personnages sont bien campés et l’histoire polic... Lire la suite

VS
Toutes les critiques spectateurs
  • 33 critiques     13%
  • 67 critiques     27%
  • 46 critiques     18%
  • 43 critiques     17%
  • 29 critiques     12%
  • 32 critiques     13%
250 critiques spectateurs

Photos L'inconnu du lac

9 photos

Secrets de tournage L'inconnu du lac

Festival de Cannes
Secret de tournage sur L'inconnu du lac

L'Inconnu du lac est présenté au Festival de Cannes 2013, dans le cadre de la section Un Certain Regard.

L'origine du projet
Secret de tournage sur L'inconnu du lac

La question de la sexualité est primordiale dans le travail d'Alain Guiraudie. Pour L'Inconnu du lac, le cinéaste s'est rendu compte que le sujet avait de nombreux points communs avec la pensée de l'écrivain Georges Bataille : "La fameuse phrase "l’érotisme est l’approbation de la vie jusque dans la mort" m’avait énormément frapp&e... Lire la suite

9 secrets de tournage

Dernières news L'inconnu du lac

  • Semaine eXplicite Sexe & Cinéma sur Canal+ Cinéma

    Semaine eXplicite Sexe & Cinéma sur Canal+ Cinéma

    mardi 28 octobre 2014 | News - Festivals
     
     

    En décembre, Canal+ cinéma s'interroge sur la représentation du sexe au cinéma. A cette occasion, (re) découvrez les films les plus sulfureu... Lire la suite

  • Simulées ou non simulées ? La vérité sur ces scènes de sexe cul-tes du cinéma !

    Simulées ou non simulées ? La vérité sur ces scènes de sexe cul-tes du cinéma !

    mercredi 6 août 2014 | News - Culture ciné

    Que ce soit en 2013, riche en films sexuellement explicites ("L'inconnu du lac", "La vie d'Adèle...), ou dans l'histoire du cinéma, nombre d...

  • Un thriller fantastique pour Julia Piaton et Pierre Deladonchamps !

    Un thriller fantastique pour Julia Piaton et Pierre Deladonchamps !

    lundi 21 avril 2014 | News - Tournages

    Julia Piaton, actuellement à l'affiche de "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu", et Pierre Deladonchamps, révélé dans "L'Inconnu du lac", ent...

28 news sur ce film

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Commentaires

  • Stackhouse57

    Quelle déception ! On est quand même bien loin de la passion morbide à la Mulholland Drive.
    Les acteurs ne sont pas convaincants, l'histoire est caricaturale, la mise en scène trop intimiste à mon goût, les dialogues sont risibles et l'intrigue inexistante. Bref rien à sauver. Le film est vide, il ne répand aucune émotion, il ne répond à aucune question et n'invite pas à la réflexion, si ce n'est "mais pourquoi ils sont tous si superficiels et cons ?"

  • Henri Mesquida

    Un film à part qui ne m'en rappelle aucun autre. Vraiment excellent.

  • Elektron31

    Croyez vous que pour les scènes du "pistolet à eau", ils ont fait appel à des acteurs spéciaux ?

  • Elektron31

    Très bon film, merci à l'interprétation de Patrick d'Assumçao.

    Si on passe le côté "homophile". Le scénario est très bon, j'ai beaucoup aimé ce côté vacance.

    L'histoire des aventures à trois ma fait bien rire

    J'ajoute, la nudité ne leurs pose pas problème, et la figuration nudiste joue très très bien !

  • angelabassompierre

    Les acteurs n'ont aucun art d'accrocher, encore heureux que je ne suis pas allée le voir en salles ciné, déjà que en salles art et essai une fois le festival de cannes passé et avec le flop de peu d'entrées, je vois. Peut être qu'il cible un public, les abords le lac et la verdure, c'est joli seulement ça joue et rejoue pareil.... des redites un pêu en boucle.
    Vous avez quasiment les mêmes plans, un qui nage, un nu sur la plage....ok c'est pour la chanson de Pierre Perret là??
    regardez la BA et les avis avant de le regarder. On se demande d'où ça vient cette tendance entre "Nymphomaniac", "la vie d'adèle 1 & 2" et autres prod ce qui leur prend de mettre des scènes pareilles....en dvd, tu peux avancer pour zapper au moins. Ceux qui sont connus pour montrer ça, "la pianiste" d'Haneke ou autre, je ne les regarderai jamais c'est sûr.

  • Fred L.

    Ne te sens pas agressé.
    Je dis juste que je ne m'attribue pas spécialement de droits pour répondre à ton commentaire.
    Y a pas de quoi se vexer.

  • gimliamideselfes

    T'es en CE2 ?

  • Fred L.

    Je ne m'octroie pas plus de droits que toi, rassure toi.

  • gimliamideselfes

    C'est bien de t'attribuer des droits.

  • Fred L.

    Il a raison, tu emploies des affirmations péremptoires. D'un point de vue générale, la vérité n'est pas universelle, donc en ce qui concerne le cinéma et spécifiquement ce film.....

    "Ah de l'argument d'autorité" là tu n'as pas tort. Cependant, il a recouru à ce procédé contestable car tu l'as attaqué injustement.

    "on a le droit de trouver tout aussi bien un Orson Welles qu'un film the Asylum non plus ?" On en a le droit, c'est indéniable !

    "tu ne réponds pas sur le fond" : Dans une discussion, la forme est aussi importante (si ce n'est plus) que le fond.

  • las

    J'ai franchement adoré, il y a de l'audace dans la réalisation, du réalisme, une histoire d'amour entre un meutrier et un romantique. des scenes sexuels qui change du conventiel.
    J'ai passé un bon moment perso

  • matthias A.

    En quoi le sexe t'a t-il gêné? Pour une fois qu'on a un réalisateur audacieux en France, qui y va à fond, et qui n'hésite pas à mettre en danger le petit confort du spectateur. Tu devrais plutôt te réjouir de ces scènes. Après, je respecte entièrement ton avis. Tu préfères ne pas être bousculée devant un film et plutôt voir des sentiments que du sexe pur. Mais à mon avis, ce n'est pas qu'un argument marketing. Le sexe dans ce film s'inscrit véritablement dans la logique de montrer la montée du désir le plus trivial, et donc le plus fort. Et oser la scène de l'éjaculation, je trouve ça absolument bouleversant. Mais hormis ta dernière phrase, je trouve tes arguments tout à faits défendables.

  • matthias A.

    Un film qui fait honneur au cinéma français. Des acteurs exceptionnels et une mise en scène éblouissante: bouleversant !!! Le meilleur film français de l'année 2013 avec "La vie d'Adèle". 2 films sans limites, d'une audace rare.

  • JimBo Lebowski

    Pour bien l'avouer j'ai arrêté le film au bout d'une heure, pas par malaise, je reste ouvert à ce genre de thème, c'est pas ça le problème, mais la réalisation est totalement dénuée d'intérêt, à la limite de l'amateurisme (la photo et la mise en scène sont assez faibles). On ne va nulle part, les scènes donnent l'impression de se répéter dans un décor uniforme avec des personnages sans aucun charisme (et pourtant ...).
    Non franchement je suis passé totalement à côté de la volonté du réalisateur quand à faire partager son oeuvre.

  • gentilbordelais

    sur un rythme lent et répétitif, le spectateur est positionné en voyeur
    et rien ne lui est épargné! on se demande bien où cela va nous mener et
    au moment où l'ennuie guette, un suspense psychologique se met en place.
    finalement surprenant. 2/5

  • cad2507

    Je me suis rarement autant ennuyé...

  • superboubouge

    Ma critique: http://blogaudessusducinema.ov...

  • Kingmu

    J'étais très dubitatif après avoir vu cette verge cracher de tout son âtre sous le joug d'un empoignade masculine. En gros, l'image qui m'est restée c'est ce gars qui éjacule presque sur la caméra. On ne s'y attend pas, mais ça fausse ce qu'on pourrait tirer de ce film.
    Un homme inlassablement et sexuellement attiré par un autre qu'il sait et qui est dangereux, mais le désir sexuel semble être au-delà de tout. Au-delà des "scènes de cul" (disons le clairement, c'est ce que c'est), il y a une histoire délicate et terrible à la fois. La frustration de la perte d'un fantasme et la vie, ou bien l'assouvissement d'une passion dévorante et la mort ? Dilemme cornélien pour Franck, qui doit choisir entre Michel et la vie sauve, question qui n'est pas sans rappeler la tentation de St Antoine ou autre question biblique.
    Sans le cul (inutile et argument marketing à mon goût), j'aurais pu mettre plus que 3.

  • mrdru69

    mdr

  • jeremy martinato

    Je suis mitigé. La photo est belle, la réal rigoureuse, le film intéressant... Mais pas vraiment accroché.
    Jeremy martinato

  • Rome AntiK

    J’ai bien entendu le bruit du vent qui passait entre les branches mais aussi un air de pipeau …

  • Vincent P

    Chef d'oeuvre. Sidérant de beauté à chaque minutes. Ce film est une ôde au désir et un appel à jouir. Jouir de son corps, jouir de sa vie, jouir de la nature. Le personnage d'Alain est bouleversant et ses réflexions sur le désir sont d'une limpidité et d'une profondeur déconcertantes. Tout les personnage me font penser à des figures mythiques, d'ailleurs le film est un conte, on y parle d'un silure de 5m tapis à fond du lac, prêt à dévorer les âmes égarées. Mais c'est finalement Michel, le loup séducteur, qui tue ses amants après les avoir charmés, tel une succube. Le son, le déplacement des corps, la lumière, tout participe à cette douce étrangeté empreinte de fantastique. Tout au long du film la mort rode, quand Franck et Michel s'embrassent dans l'eau on pourrait croire à une mise à mort de Franck, comme entrevu précédemment. Pulsions de sexe et pulsions de mort s’entremêlent, illustrant parfaitement la phrase de bataille qui a inspiré Giraudie "l’érotisme est l’approbation de la vie jusque dans la mort". et cela ce vérifie lors du meurtre final, où on pourrait croire que Michel fait l'amour à sa victime, alors qu'il l'égorge. La fin est vraiment sublime. on pourrait même y entendre, parmi le vent et les grillons, comme fin de conte : "...et il resta dans cette position... à attendre... ... et attendre... ... ... ...mais personne ne vint"

  • lug10

    Perso je trouve effectivement que ce film dans un premier temps n'est autre qu'un film erotico-gay, mais au combien bien plus efficace qu'un film porno. De plus il est assez réaliste de part le scénario mais aussi part le jeu d'acteur. Certes le film est minimaliste on ne sait pas ce que font les personnages dans la vie à part aller au lac, des scènes répétitives mais je trouve justement que c'est là tout le réalisme (qui n'a pas ce genre de comportement : des gestes répétés vides de sens.) On se gare dans les bois comme on se gare sur une place attitrée et on s’assoit toujours au même endroit...Après un cadre idyllique, le film prend dans un deuxième temps, une tournure beaucoup plus dramatique pour finir sur un passage angoissant dans une même unité de lieu. La fin est vraiment bien tournée bien réalisée, l'inspecteur est vraiment pas mal dans son rôle, mais alors qui a compris la fin? Vraiment les dernières secondes laisse un film en suspend sans réelle fin, quelle dommage !

  • thebeekeeper

    Faut te faire soigner fox murderer !

    Le film se laisse voir, sans plus !

  • gimliamideselfes

    Ah de l'argument d'autorité, ça faisait longtemps que je n'en avais pas lu. Bref tu ne réponds pas sur le fond, juste avec des sophismes !

    Et la subjectivité de l'art, tu ne veux pas nous dire qu'on a le droit de trouver tout aussi bien un Orson Welles qu'un film the Asylum non plus ? Tant qu'à faire ?

  • elriad

    affirmer à quelqu'un qu'il passe à côté d'un film est non seulement péremptoire, mais également pas très adroit, lorsque l'on sait que l'art, sous toutes ses formes, est subjectif, et se reçoit selon sa propre sensibilité. En matière de thrillers, je vous invite à lire les miens puisque c'est mon métier, et à apprendre surtout l'humilité dans la façon de formuler vos jugements lapidaires. Je maintiens mon avis qui n'engage évidement que moi. cordialement.

  • saskatchewan

    Voir + haut

  • saskatchewan

    Quelqu'un a dit : C'est JAWS mais avec 1 zizi :D

  • saskatchewan

    @Kellymanu : Moi j'ai bien aimé ... C'est 1 film d'atmosphère ... 1 peu comme dans le Charme Discret de la Bourgeoisie de Bunuel ... on parle de restaurant mais on les voit jamais manger ... pour moi la fin c'est que le Michel a mis les bouts ...

  • kellymanu

    ce film n' a aucun interes sauf pour les gay je pense ! c'est ni plus ni moin qu'un film erotique gay , pas porno mais voila c'est comme un film erotique qu'on peut voir sur NT1 ou TMC la nuit, le scenario n'a aucun interes, comme les personnages, juste des scenes de sex entre homo, comme l'intrigue [spoiler] c'est fou j'etais sur que franck allait se confier à Henri (le gros) de ce qu'il a vu et que du coup henry aller y passer. Et la fin sans en etre une.... on sait pas [/spoiler]

  • gimliamideselfes

    C'est ce que l'on appelle passer totalement à côté du film. Le film arrive à peindre des relations réalistes entre amour, amitié, parler de la solitude, sur fond de romance de vacances et de thriller.

  • elriad

    Cinéphile, dévoreur, de tous les genres, tous les pays, gay assumé en couple depuis 20 ans, il y a tout de même des mystères qui m'échappent totalement. Comme l'unanimité d'une presse complaisante envers ce film qui n'en est pas un. Au nom du cinéma d'auteur, il est tellement facile de pondre un film dénué de dialogue (histoire d'en faire une oeuvre minimaliste), de se répandre en scène crue (histoire d'en faire une oeuvre provocante), de répéter les scènes au point de ne même pas changer les voitures de place (histoire d'assumer l'oeuvre puissante et épurée). Franchement j'appelle cela de la masturbation stérile et sans aucun véritable intérêt, ni sur le plan cinématographique ni sur la profondeur du propos, bien moins profonde que celle de ce lac bien complaisant de prétention. Sans intérêt. conforté une fois de plus dans l'idée de me faire une opinion et de ne surtout pas faire confiance à une presse perdue depuis longtemps dans les affres de son autosatisfaction.

  • angelabassompierre

    au vu de la thématique, je n'ai pas envie d'aller au cinéma le voir, âme sensible, pas très envie et ensuite, même si c'est pour du faux, en ce moment Cannes montre des œuvres qui sont comme "Basic instinct " à une époque.

  • Stackhouse57

    C'est incroyable comment beaucoup confondent amour et désir.

  • ISABELLE D.

    je l ai vue hier soir au cinéma j ai trouver sa pas bien du tout en plus ces du pornographique
    les meilleurs scènes ces la scène de hélicoptère et la fin du film
    1/20 pour le film

  • Arr?t Cosmique

    Quand le sexe flirte avec la mort

    L’inconnu du lac d’Alain Guiraudie est d'une beauté simple, sans démonstration de force ; le film investit dans un élan tragico-érotique un univers presque utopique, immuable, où les jours se suivent et s’enchaînent avec une étonnante ressemblance, où le temps se suspend à la rêverie éveillée du sexe et des corps, pour lui insuffler ensuite une énergie fatale par un mécanisme d’intrigue implacable.

    Suite sur Arrêt Cosmique : http://arretcosmique.com/linco...

  • spider1990

    c'est assez chiant les gens qui mettent inutile sans comprendre le point de vue des autres (on est pas mal dans ce cas là, surtout ceux qui ont mis une note très faible comme moi)

  • spider1990

    1/5 (vu il y a un mois en avp)

    Je suis parti en terre inconnue sans avoir pris connaissance du sujet à part qu'il ait reçu deux prix et je me suis fait avoir une nouvelle fois. Même si nous percevons une certaine maitrise pour le réalisateur, il y a trop de scènes de sexes gays et l'histoire nous ennuie à part ce revirement de situation avec un meurtrier dans les environs. Les spectateurs qui apprécient ce genre de cinéma extraverti trouveront leur marque, mais les autres (comme moi) auront du mal à supporter. Ils n'ont aucune pudeur, mais le talent a pris la tangente.

  • tedsifflera3fois

    L’Inconnu du lac n’hésite pas à montrer l’amour physique gay. Et c’est tant mieux : le naturalisme un peu mystique du film permet l’exploration inquiétante et fascinante des liens étroits qui unissent la passion amoureuse au désir de mort. Ma critique en googlant : "L'Inconnu du lac Ted sifflera 3 fois".

  • Anne Marie J.

    ennuyeux..sans intérêt..j'attendais plus ...seul l'eau du lac est belle.

  • PeterIbbetson

    J’attendais beaucoup de ce film, après toutes les louanges reçues à Cannes et ailleurs. La déception est donc à la mesure : scénario décousu sans résolution, jeu d’acteur affligeant, dialogues grotesques, symbolisme lourdingue, graves invraisemblances quand on prétend faire du naturalisme… Seul le lieu semble être filmé avec un peu d’intelligence (mais avec un endroit si beau et un bon chef op, même moi je m’en serais sorti, je pense). Quand je pense qu’on a osé parler d’Hitchcock à propos de ce navet ! Vraiment, les attachés de presse n’ont peur (et honte) de rien. Alain Guiraudie aurait dû resté dans le registre de la comédie, on savait au moins pourquoi on riait.

  • stanley

    et l'intérêt est que le moustachu est à la fois actif et passif

  • alfar

    ....Romain, ce film n'est pas un chef d'oeuvre mais jusqu'à la fin la démarche de ce tueur en série maintien l'attention....retourne le voir ne serait ce que pour les paysages et le bruit du vent dans les feuilles .... :-)

  • stanley

    beau film (voir critique). Questionnement au niveau du silure, point commun par le tueur : les moustaches ?

  • romkail

    un polar solaire et lyrique , mais aussi un documentaire d'une vérité sidérante sur un lieu de drague gay, un fimage splendide , le plus grand film français de l'année de très très loin

  • Philippe L.

    Une belle idée de départ qui aurait pu aboutir sur un bon voir un excellent film mais qui n'a engendré qu'un pitoyable navet. Un film sans tête mais avec beaucoup de queues qui fait penser aux pires productions de films pornos des années 80. Les gays passent pour des personnes futiles et dépravées qui ne pensent qu'au sexe et déroulent leur triste vie à ne rien faire d'autre que de draguer...De plus ce film est froid aucune sensibilité dans le jeu des acteurs.....Bref une belle merde

  • C?line L.

    Le néant. Profondément ennuyeux. Une daube comme je n'en avais pas vu depuis longtemps.

  • Marc Bourdin

    film avec de jolis gros plans. Le scénario est cependant décevant et la fin n en est pas une.

  • Romain I

    J'arrête pas de lire de ci de là que les acteurs ont donné de leur personne dans les scènes de sexe! mais pas du tout, toutes les scènes de sexe ont été doublées! que reste il de ces acteurs à part leur médiocrité dans le jeu? je confirme que ce film est le pire navet et la plus grosse escroquerie ciématographique depuis bien longtemps. Je ne comprends même pas comment le CNC peut subventionner ce truc.

  • Blaste

    j'attendais impatiemment de voir ce film après l'affiche, la bande-annonce et le buzz cannois plus que prometteurs (il méritait la compétition officielle, parait-il...), et quelle ne fut pas ma déception... tout d'abord, l'histoire n'est absolument pas crédible (un inspecteur qui travaille seul avec la menace d'un serial killer... mais bien sûr !), à un point que ça en devient agaçant au bout de 5 minutes, pitoyable au bout 10, désespérant au bout de 15. l'autre unique chose à dire sur ce film est que c'est un condensé nauséabond de tous les gros clichés sur le cinéma d'auteur : des plans de 3 minutes juste pour la lenteur, aucun autre enjeu, des plans sur la nature juste pour le naturalisme, aucun autre enjeu, un générique de fin quasi muet, sans aucun enjeu... cette mythologie anecdotique du silure, en plus de débarquer totalement hors propos pendant le film, ne fait que souligner l'aspect lourdement allégorique pompeusement voulu par le cinéaste qui ne fait démonstration pendant tout son film que de condescendance philosophique, comme s'il voulait nous apprendre quelque chose de la vie en nous montrant cette caricature semi-pornographique (laissez-moi rire... ça perturbera peut-être les bourgeois, et encore...) de la vie homosexuelle, c'est-à-dire nécessairement une vie sans amour... preuve en est ce plan qui revient au bas mot une dizaine de fois sur le parking sur lequel vient se garer le "héros", Franck : plan fixe en plongée, ne signifiant que la lourdeur pédante et le surplomb méprisant du cinéaste pour ses spectateurs, assenée avec une posture superficielle et ridicule. en résumé, un film nauséabond de caricature. je ne dis ça que très rarement, mais ça n'a absolument aucun intérêt cinématographique. et, pour conclure, je vais à mon tour user de condescendance et de faux intellectualisme pour "répondre" à ce "film", en citant tout simplement Rivette : "cet homme n'a droit qu'au plus profond mépris".

  • Syoul33

    Absolument pas intéressé, j'ai eu ma dose avec Le roi de l'évasion.

  • jolabrouteuse

    Mais où est le lac de ce film ? Je n'ai jamais entendu parler d'un tel endroit.

  • C-17

    Mauvais au possible, cliché, vulgaire et donnant une image absolument pas glorifiante de homosexualité. Y'en a marre de ce genre de films qui tirent vers le bas. Préférez "Comme un garçon" de Simon Shore, le parfait opposé de ce film pathétique.

  • Geoffroy M.

    chef d'oeuvre

  • Yael69

    le film est tellement mauvais que je me demande comment il a pu obtenir un financement!
    c'est bourré de clichés, trés artificiel, trés, voire trop cru... ce film est presque nauséabond tant il réduit l'homosexualité au sexe rapide, sans précaution, vulgaire...
    la salle était occupée par des homos quadra qui sont restés dubitatifs devant le résultat, tout comme moi... bref, je ne le conseille pas

  • Gabrielle Alice

    Un film que j'ai trouvé très intéressant, bien qu'avec des débuts déroutants, des dialogues et un jeu d'acteur qui passent pour maladroits. On explore une vérité méconnue que sont les rapports humains qui se nouent d'une manière inhabituelle entre les hommes. Le contrat de "un certain regard" est vraiment bien rempli selon moi. Cependant, malgré des rebondissements poignants un certain malaise sur la fin quant à l'aboutissement ou la conclusion des évènements.
    Questionnant, Beau, vrai, presque réel, et instructif.

  • patrick carter

    long, très long et ininteressant
    il y avait mieux à faire sur ce sujet

  • Romain I

    Personnellement je n'ai pas vu le même film que la presse! Une certaine critique écrivait "Popol à la plage". Si ce n'était que çà mais non seulement il faut se farcir les dialogues scabreux mal écrits et mal joués! On pourrait en rire mais on préfère aller se noyer bien au fond du lac! heureusement ce n'est que du " cinéma". les guillemets sont importantes.

  • Marc Panofsky

    Le film est superbe. Un vrai moment de cinéma, construit comme un rituel... La bande-annonce est trompeuse, bavarde (explicative), le rabaisse, le réduit à l'anecdote. Ne ratez surtout pas le film.

Toutes les actus Ciné
Box-office US : démarrage gagnant pour Le Hobbit
Box-office US : démarrage gagnant pour Le Hobbit
Tweet  
 
Sam Claflin et Max Irons brillent sur le tapis rouge de The Riot Club
Sam Claflin et Max Irons brillent sur le tapis rouge de The Riot Club
Tweet  
 
Exodus : 4 extraits épiques !
Exodus : 4 extraits épiques !
Tweet  
 
Ce soir à la télé : on mate "La Grande vadrouille" et "Les 4 fantastiques"
Ce soir à la télé : on mate "La Grande vadrouille" et "Les 4 fantastiques"
Tweet  
 
La Famille Bélier : "Karin Viard et François Damiens sont un pur choix artistique"
La Famille Bélier : "Karin Viard et François Damiens sont un pur choix artistique"
Tweet  
 
Avengers : quand Iron Man, Thor et Captain America chantent Noël
Avengers : quand Iron Man, Thor et Captain America chantent Noël
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Ce film dans d'autres pays
Forum

Discutez et débattez autour de "L'inconnu du lac" dans nos forums:

Tous les sujets à propos de ce film
Tags
Top Bandes-annonces
Nature Bande-annonce VF
176 368 vues
Les Souvenirs Bande-annonce VF
139 828 vues
Queen and Country Bande-annonce VO
135 478 vues
Selma Teaser VO
3 064 vues
The Prince Bande-annonce (3) VF
480 vues
Une belle fin Bande-annonce VO
21 098 vues
Toutes les bandes-annonces
L'info Ciné
  • Mathieu Kassovitz, méconnaissable, veut être ''Un Illustre inconnu''
  • Antonio Banderas et sa chérie : Touristes amoureux, portés par l'adrénaline
  • Halle Berry et Olivier Martinez : Balade à Paris avec leur adorable fils
  • Fergie et Josh Duhamel : Excitation maximale à l'approche de Noël pour Axl
  • Angelina Jolie, piètre cuisinière ? ''Je n'ai aucune patience''