Notez des films
Mon AlloCiné
    La Duchesse de Varsovie
    Bande-annonce La Duchesse de Varsovie
    25 février 2015 / 1h 26min / Comédie dramatique
    De Joseph Morder
    Avec Alexandra Stewart, Andy Gillet, Rosette
    Nationalité français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,9 14 critiques
    Spectateurs
    3,4 48 notes dont 14 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Valentin est un jeune peintre qui vit dans le monde imaginaire de ses tableaux. Lorsqu'il retrouve sa grand-mère Nina, une émigrée juive polonaise dont il se sent très proche, il lui confie son manque d'inspiration et sa solitude. Au fil de ces quelques jours passés ensemble dans un Paris rêvé, Valentin exprime de plus en plus le besoin de connaitre le passé que Nina a toujours cherché à dissimuler...
    Distributeur Epicentre Films
    Voir les infos techniques
    Année de production 2014
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 18/08/2015
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 15 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby Digital
    Format de projection 1.85 : 1
    N° de Visa 113326

    Regarder ce film

    En VOD
    Location à partir de (2.99 €)
    Location à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par

    Bande-annonce

    La Duchesse de Varsovie Bande-annonce VF 1:43
    La Duchesse de Varsovie Bande-annonce VF
    17 986 vues

    Acteurs et actrices

    Alexandra Stewart
    Rôle : Nina
    Andy Gillet
    Rôle : Valentin
    Rosette
    Rôle : Alexandra (actrice du film muet)
    Françoise Michaud
    Rôle : Elizabeth (actrice du film muet)
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • aVoir-aLire.com
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Cahiers du Cinéma
    • La Croix
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Critikat.com
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    14 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Lady B
    Lady B

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 16 critiques

    4,0
    Publiée le 25 février 2015
    Vu le film en avant-première hier soir! je suis sortie bouleversée.. c'est magnifique !!! Andy Gillet est beau comme un dieu et Alexandra Stewart solaire. Très original cet hommage au cinéma hollywoodien qui reste moderne.. Surprise au départ par le procédé des toiles peintes comme décor, et ce Paris tout en couleurs, mais on se laisse très vite bercer par la musique du film, jusqu'à la révélation finale..beaucoup beaucoup d'émotions..
    tilhacgregory
    tilhacgregory

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 8 critiques

    5,0
    Publiée le 25 février 2015
    Un sublime hommage au grand cinéma hollywoodien de Vincente Minnelli et Douglas Sirk, dans un Paris rêvé. A la fois tendre et déchirant, grave et flamboyant, un petit bijou que je recommande à tous. Courrez-y !
    imolo
    imolo

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    2,0
    Publiée le 6 mars 2015
    film neuneu et très répétitif au vu du nombre de films sur la shoah, on est au courant depuis bien longtemps que les pauvres juifs ont souffert, pas besoin d'en remettre une couche . Le réalisateur aurait pu en faire un film dix mille fois plus intéréssant en s'attardant sur le yiddishland, sa culture, or cet aspect a totalement été négligé, hormis la magnifique scène de la chanson en yiddish. En tout cas, ce film m'a donné envie ...
    Lire plus
    Berlioz-Witold
    Berlioz-Witold

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    5,0
    Publiée le 26 février 2015
    Comment traiter d'un sujet sensible comme la Shoah sans tomber dans l'obscénité ? Comment aborder ce thème ô combien sensible, sans tomber dans l'écueil du naturalisme ? Comment représenter l'"irreprésentable" ? Conscient de la responsabilité de l'artiste face au monde contemporain, Joseph Morder prend tous les risques en optant pour la stylisation. Dans un Paris fantasmé, majestueux écrin digne des plus beaux films de Stanley Donen ...
    Lire plus
    14 Critiques Spectateurs

    Photos

    12 Photos

    Secrets de tournage

    Décors peints

    Le réalisateur Joseph Morder a commandé à l'artiste Juliette Scwhartz environ 60 toiles peintes, qui ont été ensuite photographiées, agrandies et imprimées sur tissu afin de constituer les décors du film. En effet, aucun décor "réel" n'a été utilisé pour le film.

    Changement de dernière minute

    Le rôle de Nina, grand-mère juive, devait être initialement joué par Jeanne Moreau pour qui il avait été écrit. Mais deux jours avant le tournage, le rôle a finalement été attribué à Alexandra Stewart.

    Origine

    C'est après avoir réalisé le documentaire Mes sept mères, traitant de la déportation, que Joseph Morder a décidé de se concentrer sur La Duchesse de Varsovie. Il voulait trouver un moyen de parler du même sujet (la Shoah), mais sous forme de fiction.
    15 Secrets de tournage

    Dernières news

    Un clip gore et rétro par le réalisateur des Rencontres d'après minuit
    NEWS - Vidéos de courts-métrages
    dimanche 1 février 2015

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 2014.

    Commentaires

    • Berlioz-Witold
      Comment traiter d'un sujet sensible comme la Shoah sans tomber dans l'obscénité ? Comment aborder ce thème ô combien délicat, sans tomber dans l'écueil du naturalisme ? Comment représenter l'"irreprésentable" ? Conscient de la responsabilité de l'artiste face au monde contemporain, Joseph Morder prend tous les risques en optant pour la stylisation. Dans un Paris fantasmé, majestueux écrin digne des plus beaux films de Stanley Donen ou Vincente Minnelli, Joseph Morder orchestre en virtuose les retrouvailles entre une grand-mère belle et altière cachant un lourd secret (magnifique Alexandra Stewart) et son petit-fils, jeune artiste peintre homosexuel en panne d'inspiration (Andy Gillet, intense et d'une élégance folle). De ce parti-pris de stylisation et d'artifice (tous les décors sont des toiles peintes faisant écho à l'imaginaire des personnages), de toutes ces références saisissantes et jubilatoires au grand cinéma hollywoodien de Douglas Sirk, Minnelli, Donen, ou encore de Jacques Demy, naissent une émotion et une vérité absolument incomparables. Courez voir l'un des plus beaux films de ce début d'année, une oeuvre atypique d'une rare puissance, un OFNI (Objet Filmique Non Identifié) comme vous n'en verrez plus dans votre vie !
    • tilhacgregory
      Un sublime hommage au grand cinéma hollywoodien de Vincente Minnelli et Douglas Sirk, dans un Paris rêvé. A la fois tendre et déchirant, grave et flamboyant, un petit bijou que je recommande à tous. Courez-y !
    • Cyril L.
      L'audace du parti pris n'a d'égal que la poésie du résultat. Les acteurs étincellent au milieu de ces décors peints qui rappellent l'âge d'or des studios hollywoodiens. Rarement un témoignage ayant pour trame de fond la seconde guerre mondiale aura sonné si juste. Il résonne en chaque spectateur comme une petite musique douce amère.
    • Fabien M.
      Un film original et fort servi par une distribution exceptionnelle : la légendaire Alexandra Stewart et le sublime Andy Gillet ! Les décors, peints à la main, ajoutent une dimension onirique au Paris fantasmé par Joseph Morder, et la musique de Jacques Davidovici est entêtante. Un film à ne manquer, qui sera sans nul doute au palmarès des prochains Cesar !
    • Brady20
      Il faut vraiment se laisser emporter par le film de Joseph Morder "La Duchesse de Varsovie" qui est une vraiment très original ... ne serait ce que par sa proposition filmique et de décors. On pourrait se croire dans les films d'Alain Resnais (La vie est un roman etc) ... Les comédiens sont vraiment exceptionnels : Alexandra Stewart (La nuit américaine de François Truffaut entre autre) émouvante dans son rôle de grand mère et le petit fils interprété par le très sexy Andy Gillet : un bien bel échange générationnel, un film sur la transmission et sur l'identité ! Amis intéressés par le cinéma d'auteur de qualité ... courrez voir cette oeuvre atypique ... un film franchement à voir !
    Voir les commentaires
    Back to Top