Mon AlloCiné
    Confession of Murder
    Confession of Murder
    Date de sortie 19 février 2014 en DVD (2h 05min)
    Avec Choi Won-yeong, Jang Gwang, Jae-yeong Jeong plus
    Genre Thriller
    Nationalité sud-coréen
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Spectateurs
    3,1 108 notes dont 20 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Après prescription des meurtres qu'il commit, Lee Du-Seok publie une autobiographie dans laquelle il décrit tous les meurtres dans les moindres détails. Le détective Choi, qui a enquêté sur les meurtres de Lee quinze ans auparavant, repart en chasse à nouveau et Han Ji-Soo, dont la fille a été assassinée par Lee, réclame la vengeance. Pendant ce temps, un autre meurtrier apparaît, créant le doute sur la véritable culpabilité de Lee...

    Titre original

    Naega salinbeomida

    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 2012
    Date de sortie DVD 19/02/2014
    Date de sortie Blu-ray 19/02/2014
    Date de sortie VOD 10/11/2014
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Coréen
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (4.99 €)
    à partir de (7.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (5.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 10.02 €
    Confession of Murder
    Confession of Murder (DVD)
    neuf à partir de 11.29 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bandes-annonces

    Confession of Murder Bande-annonce VO 1:30
    Confession of Murder Bande-annonce VO
    6 703 vues

    Acteurs et actrices

    Choi Won-yeong
    Rôle : Jung Tae-Suk
    Jae-yeong Jeong
    Rôle : Détective Choi
    Eun-ji Jo
    Rôle : Gang-Sook
    Casting complet et équipe technique

    Critiques spectateurs

    gnomos
    Critique positive la plus utile

    par gnomos, le 10/10/2015

    4,5Excellent
    Malgré une satire de l'engouement des médias et du public pour les tueurs en série beaucoup trop appuyée pour être ...
    Lire la suite
    cocolapinfr
    Critique négative la plus utile

    par cocolapinfr, le 29/06/2016

    0,5Nul
    Le plus mauvais film coréen que j'ai pu voir (et j'en ai vu un paquet). Une avalanche de ridicule et ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    0% (0 critique)
    15% (3 critiques)
    40% (8 critiques)
    25% (5 critiques)
    10% (2 critiques)
    10% (2 critiques)
    Votre avis sur Confession of Murder ?
    20 Critiques Spectateurs

    Photos

    Films recommandés
    Brothers
    Brothers
    Les âmes noires
    Les âmes noires
    Ardor
    Ardor
    War Zone
    War Zone

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Thriller, Meilleurs films Thriller en 2012.

    Commentaires

    • Florian Malnoe
      Un thriller coréen mineur comparé aux perles nationales du genre.
    • Easywordz
      Le doublage Français, la bande son merdique et le côté burlesque de certaines scènes plombent ce film au fort potentiel scénaristique. Dommage.
    • Jean-philippe N.
      -Cool! Sans nouvelles, j'avais peur qu'il te sois arrivé qque chose de grave: une maladie, un divorce, du boulot... bref, des trucs qu'on ne maitrise pas toujours. Je suis donc rassuré et je confirme: certains com' ont été supprimés surtout au moment (il y a environ une semaine) ou le site a connu une évolution d'une utilité relative. On appelle çà le progrès, faire des choses qui ne servent à rien mais qui prouvent qu'il y en a qui bossent. De nos jours, c'est réconfortant de constater qu'une presque minorité a encore une activité normale...-Comme d'hab', en vrac: "Les trois frères 2" mouais, un gros bof quand même. J'ai revu le 1er peu après, c'était déjà pas trop top mais là, çà manque d'inspiration. Le comique est bien souvent un phénomène de mode, une sorte de critique de l'air du temps, fatalement çà vieillit mal. Pour le coup, ils m'ont presque fait pitié les Inconnus, sauf qu'ils sont moins cons que moi: les patates, ils ont dû s'en mettre qques unes dans les poches avec cette opération de recyclage...J'avais malgré tout bien aimé "7 ans de mariage" (2003) avec D. Bourdon et C. Frot, "Le cœur des hommes" avec Campan (bon: la crise de la trentaine, de la quarantaine, de la cinquantaine c'est pas hyper original mais c'est distrayant) et "saint jacques la Mecque" (2005) de Coline Serreau avec P. Légitimus, finalement, que des films "solos". Globalement, les films de/avec Didier Bourdon sont les plus drôles mais de là à se relever la nuit, hein...-J'avais les 2 "Tetsuo" dans un coffret 2 DVD (de mémoire le 1er en N&B, le 2ème en couleur) que je n'avais pas pu finir. Le cyberpunk (voire le punk tout court) surtout japonais, j'y arrive pas. En même temps, pour un ancien baba-cool est ce si surprenant? "Peace, brother. T'en veuuuut?"...-Je prend note pour 2 de tes suggestions en craignant le pire: il semblerait que nous n'ayons pas le masochisme situé au même endroit. Ce qui me rappelle une de mes fameuses blagues que le monde entier m'envie: "C'est un couple sado-maso en pleine séance de jeu et le maso fait: "Oh oui! fais moi mal!" et le sado répond: "Naaan!..."Bon, çà c'est fait.-Sans hésitation, une étoile pour ta série de shérif. J'en rie encore malgré un oubli important: "Apocalypse now" avec Omar... On a l'humour qu'on peut! Plus sérieusement, celui avec John Wayne a eu son remake par les frères Coen: "True grit". Il faut voir les deux pour comparer. Perso, j'arrive pas à décider lequel est le meilleur. les deux ont leurs avantages et leurs faiblesses.-le seul blockbuster récent qui m'a amusé est "les gardiens de la galaxie" de par son côté décalé et assumé. A part çà, les autres... -Sinon, en attendant d'autres nouveautés incontournables, j'ai revu "War zone" (2012) un film de guerre russe qui par certains côtés peut faire penser à "Transformers" de M. Bay en plus intelligent (c'est pas dur!) avec des scènes d'action assez réalistes et une chouette histoire (une mère brave tous les dangers pour retrouver son petit garçon). Vu que c'est russe donc avec un budget bien moindre qu'une grosse prod US, le résultat est plutôt bluffant. également "The good Shepherd" (Raison d'état) (2007) de et avec Robert De Niro et Matt Damon sur la création de la CIA à la fin de la WW2 jusqu'à l'affaire de la baie des cochons à Cuba, un excellent film d'espionnage dans un registre ambiance et non action contrairement à la trilogie tirée des romans de Robert Ludlum (à éviter: le 4ème opus sorti en 2013: une daube!), enfin pour terminer cet épisode sur une note d'optimisme, "Der untergang" (La chute) (2004) un film allemand sur les derniers jours d'Hitler magistralement interprété par Bruno Ganz. Pas de la franche poilade, mais à voir en complément des 2 films sur Nuremberg et éventuellement le biopic "Hannah Arendt" allemand lui aussi, et qui lui aussi fait peur...
    • michmonde
      Haaa, ça me manquait les petites blagounettes à la Jean-Phi... malheureusement je ne pourrais guère m'adonner à mes digressions habituelles car il y a un gros resserage de boulon sur le site qui fait que, apparemment, les épanchements personnels ne passent plus.Je me cantonne donc à seulement te liver un résumé de mes dernières pérégrinations cinématographiques, après tout, c'est pas plus mal, ça m'évite d'écrire trop de co**eries :Je commencerais par le fameux "Le vieux qui ne voulait pas..." petite perle d'humour décalé qui nous a apparemment fait tout deux passer un bon moment. Probablement unique dans la production suédoise actuelle qui, comme tu le signales, n'est guère réputé hilarante bien que cela me soit arrivé plusieurs fois de rencontrer dans certains films d' I. Bergman, plus nombreux qu'on ne le croit, ce genre d'humour pince-sans-rire. Dans "le septième sceau", notamment... à bien moindre degrés, je te l'accorde.Beaucoup moins subtil, figures toi que j'ai rigolé au moins trois fois avec "Les 3 Frères, le retour" ( ouais, je me suis dis : pourquoi pas?) et sur "Iron Sky", comme quoi l'envie de rigoler grassement ne m'a pas entièrement quitté. Mais sur le plan humoristique, c'est tout ce que je peux évoquer : en deux mois, c'est pas lourd, je reconnais.Sinon, je ne suis pas en reste sur le plan de la loufoquerie : en fait je me suis adonné un moment à une branche du cinéma japonais complètement déjantée après initiation par le biais d'un certain Sion Sono. Un humour assez frappadingue déjà subtilement distillé dans "Love exposure" mais qui s'exprime pleinement dans le carrément burlesque "Why don't you play in hell?". Il y a, d'ailleurs, souvent pas mal d'humour dans les films de Sono mais la dimension dramatique finit toujours par prendre le pas.À la suite de quoi je suis tombé sur le complètement barré "964 Pinocchio" qui raconte la charmante histoire d'un humanoïde sexuel mis à la rue pour absence d'érection (!) et, ô apothéose, les deux films démentiels de l'actrice de "Tetsuo" : "Organ" et "Ido (id)" où là, on est quasiment aux portes du délirium tremens. Mais, voilà : excellent travail au niveau du montage et une grande part de symbolisme qui amène, malgré la folie ambiante, à de copieuses réflexions et à de constructives recherches. Le cyberpunk japonais n'a toujours pas dit son dernier mot. Ce qui ne peut que te faire une belle jambe... j'en conviens.Toujours en Asie mais un peu plus soft, (en comparaison) je suis revenu un peu sur Kiyoshi Kurosawa à l'occasion de la sortie de son dernier film "Real" qui ne m'a d'ailleurs pas accroché. Encore un réal' peu évident à cerner, plutôt spécialisé dans l'épouvante et le fantastique mais qui s'exerce à d'autres genres depuis quelque temps avec, notamment, le très bon "Tokyo sonata" mais bon... drame japonais sur les difficultés économiques du pays et leurs conséquences sociales, heuuu... dur d'en discuter sur des forums de jeunes qui dissertent sur Christopher Nolan ou James Gunn... +_+ et enfin, je visite un peu l'œuvre de Kim Ki-duk après avoir flashé sur "L'Île". Un cinéaste sud-coréen réputé, là encore, pas facile. Hè ben... exact ! Une expression aux contours poétiques mais violente et tiraillée qui dépeint peu ou prou la noirceur de l'âme humaine sous la forme contemplative... pffiou... avec ça, faudra pas que je m'étonne d'être frappé du plus total ostracisme.Et te voila donc avec deux belles jambes...Après, il y a les productions tentantes, par le sujet et l'affiche, sur lequelles on se plait à jeter un coup d'œil mais que l'on regrette au bout d'un quart d'heure comme (parmis celles que tu as vu) "Scenic route" ou "Black Storm", les trucs passables comme "The signal", ou "Blue ruin" et quelques petites surprises agréables comme "Locke" ou "Ordure", sur lesquels on se rejoint pour la note.J'en ai vu des tas d'autres dans des styles plus ou moins douteux, à la limite de la vacuité totale, qui ne m'ont servi qu'à dormir plus tôt... alors qu'il y a encore tant de chef-d'œuvres à voir... pourquoi?Baah, mieux vaut ne pas se poser la question, me semble-t-il... cinéphagite aigüe, tout simplement... y a pas de traitement... si : sortir. Pouah !J'ai vu deux westerns que tu m'avais conseillé : "Shérif Jackson" que j'ai apprécié et "La blonde et le shérif", moins apprécié mais pas mal et toujours pas "10000 dollars pour un shérif" car j'ai hésité ensuite entre "Le sherif à St Tropez", "Vincent, François, Paul et le sherif", " Un sherif, ça trompe énormément", "Mon sherif chez les nudistes", "La cage aux sherifs", "Elle voit des sherifs partout", et "Sherif, ange gardien" mais j'ai pas pu me décider. J'en ai plein d'autres mais je m'arrête là car j'ai peur que la puissance de mon humour ne te donne des complexes.Il y a bien Fred Cavayé qui m'a emballé récemment avec "À bout portant" et "Pour elle", puis un peu déçu avec "Mea Culpa". Décevant aussi, pour parler un peu de blockbusters, les derniers "Godzilla" et "Amazing spiderman" dont j'attendais, de toute façon, très peu.Bonne impression sur "We need to talk about Kevin", sur lequel j'ai été dirigé en parlant de Tilda Swinton avec quelques membres du site. Actrice intéressante qui a un grand rôle dans "Julia" mais film, en définitive, qui traine trop en longueurs.Gros coup de coeur sur le doc "Koyaanisqatsi" qui est vraiment une belle expérience sensitive et sentiment mitigé sur le dernier casse-tête lynchéen à la mode : "Ennemy" qui, s'il ne peut que diviser car conçu, apparemment, pour ne pas être entièrement explicable, montre au moins la volonté de Denis Villeneuve de ne pas s'entériner dans un style en particulier.Bon voila, rien de réellement réjouissant, à part peut-être quelques bons vieux films comme "La barbe à papa", "Noblesse oblige" ou "Ma cousine Rachel" parmi les principaux devant lesquels il est impossible de s'ennuyer, au contraire de ceux de Pierre Etaix, qui ont bénéficié récemment d'une restauration après déblocage d'un problème juridique qui empêchait leur diffusion. J'ai appris qu'il avait participé aux gags visuels du premier film de Tati : "Mon oncle", d'où une certaine influence dans son style mais sans le petit truc en plus de Tati qui est déjà très particulier. Mais, bon, pour info, tu peux toujours tester "Le soupirant"... si tu veux dormir plus tôt...Je t'épargne la liste de mes projets en cours, toujours en évolution perpétuelle du reste, et te donne rendez-vous à plus tard car je pense bien que tu ne vas pas manquer de me bombarder, à ton tour, de titres de films sortis d'on ne sait où...
    • HellMouTh
      Excellent scénario et un montage assez haletant, très bonne surprise !Seul bémol est le niveau de certains acteurs qui surjouent ou pas assez..
    • Djack17
      Le film brille pour sa poursuite d’introduction haletante et ses rebondissements puissants. Une enquête qu’on suit avec grand intérêt, malgré son final trop poussif.http://lecinedesflemmards.word...
    • michmonde
      Des moyens et du potentiel dans la réalisation mais le scénario, les jeux d'acteurs, les dialogues confinent au ridicules et une bonne part des scènes d'actions au grotesque.Absolument rien à voir avec la très haute qualité habituelle des thrillers sud-coréens.À classer plutôt dans les films d'actions basiques.
    • DelSpooner
      Un super film d'action, complètement outrancier et WTF comme seuls les coréens sont capables de faire. Ca va à 200km/h du début jusqu'à le fin.
    Voir les commentaires
    Back to Top