Mon AlloCiné
    Lolita
    Lolita
    Date de reprise 28 janvier 2009 (2h 33min)
    Date de sortie 14 novembre 1962 (2h 33min)
    Avec James Mason, Sue Lyon, Peter Sellers plus
    Genres Drame, Romance
    Nationalités britannique, américain
    Bande-annonce Séances (1) Ce film en VOD
    Spectateurs
    4,0 3557 notes dont 243 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Durant l'été, dans la petite ville de Ramslade, Humbert Humbert, un professeur de lettres divorcé et séduisant, loue une chambre dans la maison de Charlotte Haze, une matrone éprise de culture. Celle-ci essaie de séduire Humbert, mais ce dernier se montre beaucoup plus attiré par la juvénile Lolita.

    Distributeur Warner Bros. France
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 1962
    Date de sortie DVD 29/06/1999
    Date de sortie Blu-ray 23/03/2016
    Date de sortie VOD 30/11/2011
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 2 anecdotes
    Budget 2 000 000 $
    Date de reprise 28/01/2009
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 26709

    Séances

    Les séances par ville
    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (7.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Lolita - Blu-ray + Copie digitale - Édition boîtier SteelBook
    Lolita - Blu-ray + Copie digitale - Édition boîtier SteelBook (Blu-ray)
    neuf à partir de 9.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Lolita Bande-annonce VO 1:13
    Lolita Bande-annonce VO
    73 545 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Faux Raccord N°42 - Stanley Kubrick (1/2) 8:19
    Faux Raccord N°42 - Stanley Kubrick (1/2)
    2 032 642 vues
    Top 5 N°458 - Les films de 1962 selon les spectateurs 2:20
    Top 5 N°458 - Les films de 1962 selon les spectateurs
    15 853 vues
    Reportage Exposition Stanley Kubrick 7:09
    Reportage Exposition Stanley Kubrick
    185 989 vues
    7 vidéos

    Acteurs et actrices

    James Mason
    Rôle : Humbert Humbert
    Sue Lyon
    Rôle : Dolores Haze, dite Lolita
    Peter Sellers
    Rôle : Clare Quilty
    Shelley Winters
    Rôle : Charlotte Haze
    Casting complet et équipe technique

    Critiques spectateurs

    Shephard69
    Critique positive la plus utile

    par Shephard69, le 07/03/2014

    5,0Chef-d'oeuvre
    Encore une œuvre de Stanley Kubrick qui semble en avance sur son temps en évitant habilement les écueils de mise en ...
    Lire la suite
    Shékiinä .
    Critique négative la plus utile

    par Shékiinä ., le 21/04/2013

    0,5Nul
    Ça me fait mal de dire ça d'un de mes réalisateurs préférés... mais le film est un fiasco ! C'est sans aucun doute ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    30% (74 critiques)
    37% (90 critiques)
    15% (36 critiques)
    13% (32 critiques)
    4% (10 critiques)
    0% (1 critique)
    Votre avis sur Lolita ?
    243 Critiques Spectateurs

    Photos

    12 Photos

    Secrets de tournage

    Anthony Harvey, monteur de Lolita

    "Si un acteur donne quelque chose de terriblement excitant du point de vue du jeu, je pense qu'il est important de rester sur son visage, même si la chose conventionnelle est de couper de temps en temps sur la personne à qui il parle. Je pense que le public peut imaginer lui-même les réactions des autres personnages. Il y avait une scène dans Lolita où Sue Lyon parle à James Mason et ils sont seuls dans la pièce. Elle était si extraordinaire... Lire plus

    James B. Harris parle de Lolita

    "En débarquant à Londres, nous n'étions pas satisfaits du long scénario écrit par Nabokov. Nous nous sommes enfermés dans une pièce pendant un mois et nous l'avons réécrit en l'étudiant scène par scène. Bien sûr, quand Stanley a commencé à tourner, il a donné une dimension nouvelle à ces scènes, en improvisant par exemple certaines rencontres entre Sellers et Mason". (Cannes, mai 1973).

    Dernières news

    Ce soir à la télé : on mate "Marche à l'ombre" et "Lolita"
    NEWS - Films à la TV
    mercredi 9 janvier 2019
    Stanley Kubrick : adaptations, innovations et perspectives… Les obsessions d’un éternel perfectionniste
    NEWS - Culture ciné
    jeudi 26 juillet 2018
    Il aurait soufflé ses 90 bougies ce jeudi 26 juillet 2018. C'est l’occasion ou jamais d’un retour sur l’univers si particulier...
    "Les Mains au cinéma" : le livre qui vous fait voir les films autrement
    NEWS - Culture ciné
    dimanche 30 juillet 2017
    De Tim Burton à Martin Scorsese, en passant par François Truffaut, Jean-Luc Godard, Stanley Kubrick, Fritz Lang, Claude Chabrol...
    12 news sur ce film
    Films recommandés
    Docteur Folamour
    Docteur Folamour
    Les Sentiers de la gloire
    Les Sentiers de la gloire
    L'Argent des autres
    L'Argent des autres
    Spartacus
    Spartacus

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1962, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1962.

    Commentaires

    • letelephage
      "attention spoil" J'avais vu des extraits de la version d'Adrian Lyne que j'avais confondu avec celle de Kubrick. Je n'étais pas franchement emballé par l'idée de voir ce film mais comme je croisais un cinéma à l'heure de sa séance je m'engouffrais dans la salle tout en regardant du coin de l'oeil les gens qui pouvaient bien être intéressés par un tel sujet. Le film est dans sa première partie une tragicomédie (singeant de manière assez théâtrale la société américaine) qui a sa part de personnages loufoques ( la mère, l'écrivain) puis il tombe dans le drame.C'est donc une bonne surprise puisque le film est assez plaisant à regarder. Au sujet de la relation entre lolita et son père adoptif je suis resté perplexe. En effet, un plan, une scène dans un jardin, une rencontre suffit à lier le destin des deux personnages. Il ne peut s'agir d'un coup de foudre car comment un homme de cet âge pourrait avoir un coup de foudre pour une jeune femme, ni d'une attirance sexuelle puisque celui-ci peut bien la trouver jolie (comme le réalisateur le laisse plus où moins entendre) mais aurait-il seulement d'un seul coup la volonté de rester ? On ne comprend pas très bien ce qui décide cet homme à rester dans cette maison quand il voit cette fille. Et on ne comprend pas vraiment pourquoi cette fille et cet homme sont attachés à moins que celui -ci fasse preuve d'une incroyable naïveté ce qui ne me semble pas être crédible pour un professeur. Certes, le film évite de tomber dans le sentimentalisme en éludant certaines questions ou en approchant certains aspects de la vie des personnages sous la forme d'ellipses mais il manque quelque chose pour croire à cette relation. Cependant, l'on comprend bien la motivation de la jeune femme qui est visiblement entrée dès son enfance (date de sa première relation avec l'écrivain qui a du la meurtrir à jamais) dans un jeu malsain ce qui rend ses rapports affectifs compliqués (manque de sincérité, peu d'amour envers ses proches).
    • Florian Malnoe
      Viens de voir la version de Lyne en tous cas et elle est très bonne. Celle de Kubrick je n'ai pas trop envie de la voir.
    • guillaume75
      Parce que justement Orange Mécanique est un film des années 70, un film hautement subversif, même encore aujourd'hui, et qui s'inscrit dans un contexte tout à fait particulier, contexte politique, économique, social, qui a donné naissance à une décennie cinématographique prodigieuse explorant toute un spectre thématique et graphique. Les années 60 étaient plus contenues comparativement, du moins aux Etats-Unis (l'usage encore en vigueur du noir et blanc en dit long), mais tout est relatif, puisque Lolita est un film de 1962 et met en scène la sexualité entre un homme mûr et une jeune fille, alors même s'il est très suggestif, Lolita reste un film en avance sur la représentation de la sexualité disons non traditionnelle.
    • Florian Malnoe
      Pourtant je croyais que Kubrick était "l'un des plus grands visionnaires" ? De plus la censure n'a jamais trop gêné Kubrick qui a souvent fait des films assez subversifs. Et je ne sais pas si la censure quant au sexe ait particulièrement évoluée entre les sixties et seventies mais "Orange mécanique" sortie pas très longtemps après était beaucoup moins frileux.
    • Florian Malnoe
      A chaque fois qu'il fait des adaptations Kubrick joue la carte de la suggestion et jette aux ordures les moments importants de toute façon et souvent ce qui fait le sel même des oeuvre originelles. Après je ne sais pas pour celui-ci. Je ne l'ai pas vu et compte peut-être le voir. Peut-être que l'ambiguité et la subtilité collent bien au thème et rend cette version complémentaire avec celle, plus explicite, de Lyne. J'attend de voir les deux versions pour en juger sans trop me mettre dans la tête mes récurrents a prioris négatifs que j'ai à l'égard de ce réal'.
    • guillaume75
      Un peu de jugeote ! Quand on est en 1962, on ne se dit pas, parce que mon époque impose des contraintes, "ah bah je vais attendre les années 70 pour faire mon film, parce que les années 70 seront plus libérées et qu'on pourra montrer plus de cul", ah moins que le réal en question ait une machine à explorer le temps... Le film a été fait selon ce qu'on pouvait montrer ou ne pas montrer au public du début des années 60. Un film qui par ailleurs, malgré une forme d'auto-censure, reste très en avance sur les mœurs de son temps. Et tu noteras que des remakes, y'en a à la pelle, le fric n'est donc pas là où tu le penses...
    • calstrak
      C'est toi qu'il le dis,personnellement je ne suis pas d'accord...
    • M?lanie M.
      Je sais bien que Kubrick ne pouvais pas faire autrement à l'époque c'est pourquoi je pense que c'était inutile d'adapter le livre en 1962 : idée ridicule juste pour se faire du frique. Ce n'est d'ailleurs pas anodin qu'il y ait eu un remake en 1997.
    • calstrak
      Je crois que tu n'a pas compris ce j'ai voulu dire,on ne peu pas confondre une époque d'une autre,Kubrick ne pouvait pas faire autrement à l'époque où son film fut tourné,surtout que la censure existait.Aujourd'hui ,je trouve que la censure a changée,la liberté sexuelle est devenue monnaie assez courante,je trouve que Kubrick fut assez intelligent pour avoir choisit l'actrice,et si tu n'accepte pas,tempi pour toi .D'autant plus si tu te renseignait un peu plus,l'auteur de Lolita à participé à l'écriture de son roman dans le film de Lolita de 1962.
    • M?lanie M.
      Peut importe l'âge de l'actrice (C'est du cinéma !).Tout ce que l'on constate c'est que Dominique Swain, dans le rôle de Lolita, parait plus jeune que Sue Lyon. Je sais pas si tu as lu le livre de Nabokov mais Lolita est âgée de 12-13 ans, je ne vois pas en quoi c'est intelligent de choisir une actrice qui en paraît 20. Kubrick s'est auto censuré et c'est tout, il ne pouvait juste pas choquer le "public naïf de l'époque". Il n'y avait aucun intérêt à adapter un livre aussi politiquement incorrect en 1962 !
    • calstrak
      Archie faux,renseigne toi avant de dire n'importe quoi?Tout d'abord ,Sue Lyon la Lolita de 1962 lors du début du tournage elle avait 14 ans,vers la la fin elle avait 16,l'autre actrice Dominique Swain née en 1980 pendant le tournage avait 17 ans,ainsi donc par rapport à Sue Lyon elle était beaucoup plus âgée pour le rôle . Kubrick était un cinéaste intelligent,il avait choisis pour tromper le public une actrice de 16 ans qui fit plus âgée que son age,le public naïf de l'époque cru que Sue Lyon avait 20 ans,alors que celle-ci en avait 16. Le scénario à été écrit par NaboKov lui même et le film fut approuvé par lui.
    • M?lanie M.
      Cette adaptation n'a aucun intérêt je trouve ; la version d'Adrian Lyne est mille fois mieux ! Ici, tout est censuré et il manque des scènes vraiment importantes du livre, notamment celles du début, où l'on prend connaissance du passé d'Humbert. Et je ne parle même pas de la lolita en carton agée d'au moins 20 ans. En bref, ceci est tout sauf une adaptation du roman de Nabokov.
    • aurore D.
      Vraiment bien ! je l'ai vu hier, j'avais vu la version d'Adrian Lyne plus jeune, c'est vraiment différent avec Kurbrick.
    • FanAvatar09
      Je l'ai beaucoup aimé ce Kubrick.Les acteurs sont excellents avec des personnages aux caractères bien étudiés, une touche d'humour bienvenue qui fonctionne et une très bonne écriture.5/5
    • Nassou Peace
      Sympa ce film mais loin d’être un grand Kubrick, et ne mérite pas de durer 2H30, bref à voir au moins une fois si vous êtes fan du maître !!
    • Ramon C.
      Un chef d'oeuvre d'une richesse inquantifiable. Tout y est : photo magnifique, acteurs absolument parfaits - grâce à une direction de maître -, scénario d'une finesse et d'une ingéniosité telles qu'il faut voir le film au minimum trois fois pour le saisir dans toute sa complexité. C'est avec Lolita qu'il est indiscutablement devenu le réalisateur le plus important de son époque.
    • Sh?kiin?
      Le moins bon de Kubrick. Ce film ne montre en rien l'immense talent de ce réalisateur, on ne retrouve pas la patte si chère à Kubrick.
    • EvansMcFly
      L'un des meilleurs Kubrick, je serais obligé de dire ça presque à chaque fois... Un film d'une beauté divine, sublime... La musique, le jeu d'acteurs,... tout est bon dans ce film avec une superbe Sue Lyon, et un Peter Sellers énormissime... que dire... un chef d'oeuvre. 5/5.
    • SyphX-
      "Une lecture plus cynique et moins sulfureuse du roman de Nabokov" Manon ★★★★★★★★☆☆ | Lire la critique complète du film sur LE BLOG DU CINÉMA : http://www.leblogducinema.com/...
    • yohanaltec
      un p*tain de Kubrick quand même !
    Voir les commentaires
    Back to Top