Mon AlloCiné
L'Ombre des femmes
facebookTweet
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
L'Ombre des femmes
Date de sortie 27 mai 2015 (1h 13min)
Avec Stanislas Merhar, Clotilde Courau, Lena Paugam plus
Genre Drame
Nationalités français, suisse
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
4,1 24 critiques
Spectateurs
3,1387 notes dont 67 critiques

Synopsis et détails

Le film est présenté à Cannes 2015, en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs.

Pierre et Manon sont pauvres. Ils font des documentaires avec rien et ils vivent en faisant des petits boulots.
Pierre rencontre une jeune stagiaire, Elisabeth, et elle devient sa maîtresse. Mais Pierre ne veut pas quitter Manon pour Elisabeth, il veut garder les deux.

Un jour Elisabeth, la jeune maîtresse de Pierre, découvre que Manon, la femme de Pierre, a un amant. Et elle le dit à Pierre…
Pierre se retourne vers Manon parce que c’est elle qu’il aimait. Et comme il se sent trahi, il implore Manon et délaisse Elisabeth.
Manon, elle, rompt tout de suite avec son amant. On peut supposer que c’est parce qu’elle aime Pierre.




Distributeur SBS Distribution
Récompenses 4 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2015
Date de sortie DVD 30/09/2015
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD 20/09/2015
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 12 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur N&B
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 140015

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner L'Ombre des femmes en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
L'Ombre des femmes
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
L'Ombre des femmes
Haute définition
VF
Ce film en VOD
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
L'Ombre des femmes
L'Ombre des femmes (DVD)
neuf à partir de 8.41 €
L'Ombre des femmes
L'Ombre des femmes (DVD)
neuf à partir de 9.00 €
L'Ombre des femmes Bande-annonce VF 1:27
L'Ombre des femmes Bande-annonce VF
243 299 vues

Acteurs et actrices

Stanislas Merhar
Stanislas Merhar
Rôle : Pierre
Clotilde Courau
Clotilde Courau
Rôle : Manon
Lena Paugam
Lena Paugam
Rôle : Elisabeth
Vimala Pons
Vimala Pons
Rôle : Lisa
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Nouvel Observateur
  • Critikat.com
  • Paris Match
  • Télérama
  • Le Parisien
  • Positif
  • 20 Minutes
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Monde
  • Libération
  • Direct Matin
  • Chronic'art.com
  • Le Point
  • aVoir-aLire.com
  • Femme Actuelle
  • Culturebox - France Télévisions
  • Transfuge
  • Les Inrockuptibles
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Journal du Dimanche
  • Studio Ciné Live
  • Gala
  • Première
  • L'Express
24 articles de presse

Critiques Spectateurs

Dandure
Critique positive la plus utile

par Dandure, le 30/05/2015

4,0Très bien

Attention cet avis contient des spoilers tels que : Spoiler: Il doit falloir tourner drôlement tôt à Paris pour dénicher... Lire la suite

alain-92
Critique négative la plus utile

par alain-92, le 29/05/2015

3,0Pas mal

Un film très court, tourné dans l'ordre chronologique en seulement 21 jours. Visiblement, une seule prise pour chaque scène,... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
10% 7 critiques
24% 16 critiques
28% 19 critiques
19% 13 critiques
13% 9 critiques
4% 3 critiques
67 Critiques Spectateurs

Photos

13 Photos

Secrets de tournage

L'éternel motif du sentiment amoureux

Le motif du sentiment amoureux est un thème récurrent dans l'oeuvre de Philippe Garrel. L'Ombre des femmes est une nouvelle fois l'occasion pour le cinéaste d'explorer la complexité du triangle amoureux à travers l'histoire de Pierre, écartelé entre son désir pour Manon avec qui il partage sa vie et Elisabeth qu'il vient de rencontrer. Mais le triangle amoureux se transforme bientôt en quatuor amoureux lorsque Manon a une liaison avec un aut... Lire plus

Une signature esthétique

Au fil de sa filmographie et notamment dans ses derniers films comme Les Amants Réguliers, La Frontière de l'aube et La Jalousie, Philippe Garrel a pris l'habitude de présenter ses longs métrages dans un noir et blanc très esthétique qui n'est pas sans rappeler la Nouvelle Vague à laquelle les critiques voient en lui un héritier direct. Evoluant généralement dans un Paris d'un autre temps, ses personnages semblent tout droit sortis... Lire plus

Un premier rôle pour une inconnue

Aux côtés de Stanislas Merhar et Clotilde Courau, Philippe Garrel complète son triangle amoureux avec la jeune actrice Lena Paugam. Quasiment inconnue du public, elle n'avait jusque ici participé uniquement qu'à un court-métrage intitulé Les Vivants de Tanneguy O'Meara, en 2014. L'Ombre des femmes est le premier long-métrage auquel elle prend part.
12 Secrets de tournage

Dernières news

Prix Louis-Delluc 2015 : Marguerite, Comme un avion, Mustang en lice pour le Goncourt du cinéma
NEWS - Festivals
mercredi 2 décembre 2015

Prix Louis-Delluc 2015 : Marguerite, Comme un avion, Mustang en lice pour le Goncourt du cinéma

Huit films sont en lice pour le Prix Louis-Delluc 2015. Zoom sur cette sélection avant le résultat des votes, le 16 décembre...
Les 3 meilleurs films de la semaine selon la presse (27.05.2015)
NEWS - Sorties Ciné
samedi 30 mai 2015

Les 3 meilleurs films de la semaine selon la presse (27.05.2015)

Pour vous aider à faire vos choix, voici les 3 films de la semaine les mieux notés par la presse sur Allociné !
16 news sur ce film

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2015, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2015.

Commentaires

  • romain m.

    Le synopsis est ridicule, semblable à celui d'un roman photo...

  • jolabrouteuse

    Moi qui aime tant les femmes, j'irai ! Vive les petites coquines.

  • Ma?tre Kurosawa

    Ridicule dans son contenu ou dans sa forme ?

  • romain m.

    Dans sa forme. Ne trouvez-vous pas ?

  • Ma?tre Kurosawa

    Oui, pour la forme je suis d'accord. C'est une manière très littéraire de créer un effet poétique, mais qui personnellement ne me touche pas.
    Après, en ce qui concerne le film en lui-même, je suis curieux de le voir. Bien que je ne connaisse pas le cinéma de Garrel, les premières images de la b-a me donnent envie d'en voir plus.

  • romain m.

    Tout à fait d'accord.

  • Seuls les fous survivent

    J'ai un gros gros doute là j'ai peur que ça soit moyen

  • spider1990

    1,5/5 banal, creux, des problèmes de cohérence (ex: la fille sort du métro Bonne nouvelle et quelques temps après elle dit a son copain qu'elle est sorti du métro grand boulevard. Difficile de confondre comme à bonne nouvelle il y a le grand rex comme on le voit sur un plan). Le talent de Garrel est plongé dans l'obscurité.

  • Gardienne de la Galaxie 1975

    C'est un film très banal sur une fois de plus une triangulaire amoureuse, et puis bon c'est pas très drôle hein...

  • Brice B.

    Décors moches, acteurs inexpressifs, dialogues indigents, scénario écrit en 5 minutes sur un coin de table et le tout d'une banalité affligeante et déprimante ... une catastrophe !!!

  • rbellak75@hotmail.com

    trop naze... je me suis endormis au bout de 15mn...

  • Seuls les fous survivent

    ouh là ok bon bah non alors^^

  • Go with The Blog

    Avec son charme à la fois suranné et intemporel, L’OMBRE DES FEMMES nous offre une peinture intéressante du vertige des sentiments et du trouble de la passion.

    Si ce drame amoureux pourra laisser certains un peu sur le bord de la
    route, il vaut la peine de se laisser porter par cette mélancolie douce
    amère qui transparaît en filigrane. Ce charme inaltérable d’un cinéma
    français qui se joue des modes et des époques, pour ne se focaliser que
    sur le plaisir de filmer les affres sentimentaux de la vie, portés par
    des acteurs au diapason que la caméra sublime à chaque instant .... Notre avis complet sur le film : http://gowith-theblog.com/crit...

  • FRATOQ

    Bon film sur une histoire assez banal. Les acteurs, peu connus, sont excellents. Une très belle qualité d'image en noir et blanc ajoutant à l'intemporalité de l'histoire.

  • Ma?tre Kurosawa

    "dialogues indigents": il fallait oser dire ça !!!

  • Christoblog

    Losers germano-pratins peu convaincants dans un film qui est au cinéma ce que les matchs exhibitions sont au tennis : http://www.christoblog.net/201...

Voir les commentaires
Back to Top