Mon Allociné
Moonlight
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques presse Photos VOD
Moonlight
Date de sortie 1 février 2017 (1h 51min)
Avec Alex R. Hibbert, Ashton Sanders, Trevante Rhodes plus
Genre Drame
Nationalité Américain
Bande-annonce Séances (312)
Presse
4,2 38 critiques
Spectateurs
4,11814 notes dont 194 critiques

Synopsis et détails

Après avoir grandi dans un quartier difficile de Miami, Chiron, un jeune homme tente de trouver sa place dans le monde. Moonlight évoque son parcours, de l’enfance à l’âge adulte.
Distributeur Mars Films
Récompenses 3 prix et 21 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2016
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 10 anecdotes
Budget -
Langues Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 145952

Bande-annonce

Moonlight Bande-annonce VO 1:53
Moonlight Bande-annonce VO
469 245 vues

Interviews, making-of et extraits

Moonlight BONUS VO "We are family" 2:18
Moonlight BONUS VO "We are family"
651 vues
Moonlight BONUS VO "Le tournage" 2:25
Moonlight BONUS VO "Le tournage"
407 vues
Moonlight BONUS VO "Qui es-tu Chiron ?" 2:34
Moonlight BONUS VO "Qui es-tu Chiron ?"
416 vues
4 vidéos

Acteurs et actrices

Alex R. Hibbert
Alex R. Hibbert
Rôle : Little
Ashton Sanders
Ashton Sanders
Rôle : Chiron
Trevante Rhodes
Trevante Rhodes
Rôle : Black
Mahershala Ali
Mahershala Ali
Rôle : Juan
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Elle
  • CinemaTeaser
  • Le Point
  • VSD
  • Marianne
  • Le Monde
  • Le Parisien
  • Voici
  • Critikat.com
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Studio Ciné Live
  • Marie Claire
  • L'Humanité
  • Télé 7 Jours
  • Ecran Large
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Figaro
  • Ouest France
  • Les Inrockuptibles
  • Culturebox - France Télévisions
  • Les Fiches du Cinéma
  • La Croix
  • Paris Match
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Sud Ouest
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • Direct Matin
  • Transfuge
  • Télérama
  • Première
  • Positif
  • L'Express
  • Cahiers du Cinéma
  • Chronic'art.com
38 articles de presse

Critiques Spectateurs

Ufuk S.
Critique positive la plus utile

par Ufuk S., le 20/01/2017

5,0Chef-d'oeuvre

"moonlight" multi récompensé lors de différents festivals et favoris pour les prochains oscars pour lequel j'espère une pluie... Lire la suite

Xavier B.
Critique négative la plus utile

par Xavier B., le 06/02/2017

1,5Mauvais

Je ne comprends pas les éloges presque unanimes. Certes les sujets abordés sont intéressants, mais leur traitement laisse... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
18% 34 critiques
35% 67 critiques
27% 52 critiques
11% 22 critiques
6% 12 critiques
4% 7 critiques
194 Critiques Spectateurs

Photos

28 Photos

Secrets de tournage

Idée de départ

Le projet Moonlight est né dans le cadre d’une école d’art dramatique. C’est le dramaturge Tarell Alvin McCraney, membre de la troupe théâtrale Steppenwolf, qui en a eu l’idée. Grâce à sa trilogie «Brother/Sister» qui se déroule dans une cité de la Louisiane, il s’est imposé comme un auteur majeur de la communauté noire.En 2013, la productrice Adele Romanski était à la recherche d’un nouveau projet de long métrage pour Barry Jenkins après la réussite de Medicine For Melancholy. Amis depuis l’université, la productrice et le réalisateur avaient pris l’habitude de se voir deux fois par semaine pour échanger des idées jusqu’à ce qu’une dizaine d’entre elles, plus concrètes que les autres, ne prennent forme. Par l’intermédiaire d’un membre du Borscht Festival, Jenkins avait notamment lu le texte de McCraney où il raconte de manière très personnelle sa jeunesse à Miami : "Tarell avait formidablement évoqué le calvaire des jeunes Noirs qui grandissent dans les cités de Miami, souligne Jenkins. J’y ai vu l’occasion de m’inspirer de mes propres souvenirs d’enfance, en les relatant par le prisme du magnifique regard de Tarell. Son histoire correspond assez bien à la mienne. C’était donc une rencontre idéale."

Grandir dans la violence

Le réalisateur Barry Jenkins a grandi dans la même cité violente de Liberty City (Miami) que Tarell Alvin McCraney, où se déroule l’essentiel du film. Jenkins et McCraney ne se connaissaient pas quand ils étaient enfants mais ont vécu une adolescence comparable. Ils ont fréquenté la même école etle même collège – bien qu’ils n’aient pas le même âge – et sont devenus tous les deux artistes, abordant des thèmes voisins qui s’inspirent de leur parcours, comme l’identité et la masculinité. Plus remarquable encore : ils ont tous les deux grandi auprès d’une mère totalement accro à la drogue. La mère de Jenkins a surmonté sa toxicomanie tout en restant séropositive pendant 24 ans, tandis que celle de McCraney a fini par mourir du Sida.
10 Secrets de tournage

Dernières news

Oscars 2017 : y a-t-il encore du suspense chez les acteurs ?
NEWS - Festivals
lundi 13 février 2017

Oscars 2017 : y a-t-il encore du suspense chez les acteurs ?

Maintenant que les BAFTA ont dévoilé leur palmarès, nous sommes entrés dans la dernière ligne droite du chemin menant aux...
American Honey : faites connaissance avec Sasha Lane, révélation du film et future star
NEWS - Interviews
mercredi 8 février 2017

American Honey : faites connaissance avec Sasha Lane, révélation du film et future star

Dans "American Honey", Prix du Jury au dernier Festival de Cannes, elle interprète une jeune femme nommée Star. On ne pouvait...
28 news sur ce film

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2016, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2016.

Commentaires

Voir les commentaires
Back to Top