Notez des films
Mon AlloCiné
    Under The Shadow
    Under The Shadow
    4 juin 2017 en VOD / 1h 24min / Epouvante-horreur, Thriller
    De Babak Anvari
    Avec Narges Rashidi, Bobby Naderi, Arash Marandi
    Nationalités britannique, jordanien, qatarien
    Streaming
    Spectateurs
    2,5 134 notes dont 21 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Téhéran, 1988. Shideh, mariée et mère d'une petite fille, va débuter une écolde de médecine. Son mari est appelé au front durant la Guerre entre l'Iran et l'Irak. Shideh se retrouve alors seule avec sa fille. Mais bien vite celle-ci commence à avoir un comportement troublant et semble malade. La mère se demande alors si sa fille n'est pas possédée par un esprit...
    Distributeur -
    Récompenses 3 prix et 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 2016
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 07/01/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Farsi
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming
    • Netflix

    Acteurs et actrices

    Narges Rashidi
    Rôle : Shideh
    Bobby Naderi
    Rôle : Iraj
    Arash Marandi
    Rôle : Dr. Reza
    Sajjad Delafrooz
    Rôle : Secretary
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Stephane Legom
    Stephane Legom

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 14 critiques

    3,5
    Publiée le 19 septembre 2016
    un film découvert par hasard à l occasion du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg. Le jeu de la mère et de sa fille est très bon. Côté épouvante cela reste long à venir, le film est davantage un thriller. Le plus intéressant est cependant le contexte politique dans lequel s inscrit le film.
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 1914 abonnés Lire ses 5 488 critiques

    3,0
    Publiée le 30 octobre 2016
    Un film assez long à démarrer avec le réalisateur qui prend son temps pour mettre en place son histoire en développant à la fois le contexte social et politique puisque le conflit entre l'Iran et l'Irak sert de "cadre" à l'histoire. Babak Anvari aurait d'ailleurs pu se servir de cette situation instable pour corroborer le changement de comportement des personnages, mais il a préféré aller vers quelque chose de plus classique. Il installe ...
    Lire plus
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 260 abonnés Lire ses 1 063 critiques

    3,0
    Publiée le 25 janvier 2017
    Un film qui a quelque peu le cul entre deux chaises, et qui pour moi se trompe dans sa caractérisation de l’horreur, d’un côté on a un contexte intéressant sur la situation au Moyen-Orient à la fin des années 80, les divergences de l’impact de la révolution culturelle iranienne, la menace des bombardements, et d’un autre le folklore des djinns, associé aux vents et aux angoisses. Il y a un truc qui cloche, car pour moi ce qui est ...
    Lire plus
    videoman29
    videoman29

    Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 1 369 critiques

    3,5
    Publiée le 20 décembre 2017
    « Under the shadow » se démarque des autres productions du genre par son contexte sociopolitique très inhabituel pour un film d'horreur. En effet, le réalisateur fait l'étrange pari de nous immerger dans le Téhéran des années 1980, en plein cœur de la guerre Iran – Irak. Il nous invite au quotidien d'une jeune femme, dont le mari se trouve au front et qui vit donc seule avec sa petite fille. Leur existence monotone est rythmée par ...
    Lire plus
    21 Critiques Spectateurs

    Photos

    Dernières news

    Palmarès Gérardmer 2017 : Grave récompensé par Jean-Paul Rouve
    NEWS - Festivals
    dimanche 29 janvier 2017
    La 24e édition du Festival international du film fantastique de Gérardmer a dévoilé son palmarès. Le long métrage français...
    Gérardmer 2017 - jour 4 : hommage à Kiyoshi Kurosawa
    NEWS - Festivals
    dimanche 29 janvier 2017
    Le 24ème Festival du film fantastique de Gérardmer rendait hier hommage au cinéaste japonais Kiyoshi Kurosawa ("Cure", "Kaïro")....
    4 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2016, Les meilleurs films Epouvante-horreur, Meilleurs films Epouvante-horreur en 2016.

    Commentaires

    • Last Action Zero
      Un hybride surprenant et improbable, entre un bon vieux film de hantise contemporaine à la Blumhouse. Et une chronique sociale, naturaliste et politique, ouvertement engagé mais pas grossière. Un petit film paranoïaque, très bien mis en image et en scène, qui a plein de petite chose banale et subtile, à dire sur l'Iran et la condition féminine. Une œuvre d'épouvante et d'angoisse, beaucoup plus originale qu'il n'y parait. Et avec une ambiance intrigante, qui sort vraiment des sentiers battus. Par contre, malheureusement, rien de bien trépident dans le rythme, et les enchainements d'événement. Mais ce n'était certainement pas le but de Babak Anvari. On est loin d'un simple et innocent film popcorn, pour adolescent turbulent qui traine en meute. Et ce réalisme faussement tranquille, stressant et routinier, distillant savamment l'angoisse par la lenteur de progression, comme une douce monté de bruit blanc, explique surement pourquoi le réal' a été choisi par Netflix, pour faire l'étrange et envoutant Wounds, et malheureusement un peu foiré. Babak Anvari a été bien mieux inspiré avec Under The Shadow. à voir sérieusement au moins une fois.
    • PeSSouZiX
      [SPOILER] + ses cheveux.. clair ç'en est pas fini pour elles :/
    • Hakim1976
      Terreur anxiogène où les djinns se mêlent vicieusement aux bombardements en pleine guerre d’Iran!
    • Lari Starque
      Un bon film d’horreur pour ceux qui se fiche de comprendre quoi que ce soit et qui ferme les yeux sur certaines aberrations. Pour les autres comme moi, c’est juste un film moyen.La critique complète sur mon blog Critique du dimanchehttps://critiquedudimanche....
    • raphaelK
      La peur de la guerre combinée au fruit de l’imagination vont donner de la matière à l’installation d’une terreur psychologique produisant l’effet attendu. Visuellement, pas d’esbroufe, et c’est tant mieux. Sur ce dernier point, le film est un véritable exemple qui prouve qu’il n’y a nullement besoin d’en faire des tonnes à l’écran (à peine quelques jump scares et une horreur insidieuse particulièrement efficace) pour faire naître la peur et élever crescendo le niveau d’inquiétude du spectateur. Sur des canevas pourtant classiques qui ont fait leurs preuves, cette incursion dans l’horreur domestique à forte tendance psychologique n’en occulte pas pour autant l’arrière plan politique au travers de son personnage principal, mais aussi par son contexte historique. Des débuts encourageants et prometteurs pour Babak Anvari dont la carrière sera à suivre d’un peu plus près.
    Voir les commentaires
    Back to Top