Notez des films
Mon AlloCiné
    Une vie cachée
    Bande-annonce Une vie cachée
    11 décembre 2019 / 2h 54min / Drame, Biopic
    De Terrence Malick
    Avec August Diehl, Valerie Pachner, Maria Simon
    Nationalités américain, allemand
    Bande-annonce Séances Ce film en VOD
    Presse
    3,8 41 critiques
    Spectateurs
    3,9 1256 notes dont 197 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Inspiré de faits réels.
    Franz Jägerstätter, paysan autrichien, refuse de se battre aux côtés des nazis. Reconnu coupable de trahison par le régime hitlérien, il est passible de la peine capitale. Mais porté par sa foi inébranlable et son amour pour sa femme, Fani, et ses enfants, Franz reste un homme libre. Une vie cachée raconte l'histoire de ces héros méconnus.
    Titre original

    A Hidden Life

    Distributeur Orange Studio Cinéma / UGC Distribution
    Récompenses 2 prix et 11 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2019
    Date de sortie DVD 10/06/2020
    Date de sortie Blu-ray 10/06/2020
    Date de sortie VOD 05/05/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Langues Allemand, Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 151595

    Séances

    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Location à partir de (4,99 €)
    Location à partir de (4,99 €)
    Location à partir de (4,99 €)
    Location à partir de (4,99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 15.00 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Une vie cachée Bande-annonce VO 1:37
    Une vie cachée Bande-annonce VO
    321 830 vues

    Acteurs et actrices

    August Diehl
    Rôle : Franz Jägerstätter
    Valerie Pachner
    Rôle : Franziska Jägerstätter
    Maria Simon
    Rôle : Resie Schwaninger
    Tobias Moretti
    Rôle : Père Ferdinand Fürthauer
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • CinemaTeaser
    • CNews
    • Culturopoing.com
    • Ecran Large
    • Elle
    • Femme Actuelle
    • La Croix
    • La Voix du Nord
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Point
    • L'Express
    • Marianne
    • Positif
    • Première
    • Transfuge
    • 20 Minutes
    • Bande à part
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • Le Parisien
    • Les Inrockuptibles
    • Rolling Stone
    • Télé Loisirs
    • Télérama
    • Voici
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Paris Match
    • Télé 7 Jours
    • Critikat.com
    • La Septième Obsession
    • Marie Claire
    • Ouest France
    • Sud Ouest
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Libération
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    41 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    garnierix
    garnierix

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 169 critiques

    5,0
    Publiée le 12 décembre 2019
    « Si les choses ne vont pas si mal pour nous aujourd’hui, c’est notamment grâce à ceux qui vécurent fidèlement une vie cachée et qui reposent dans des tombes que personne ne visite plus ». C’est la citation (approximative) tirée de George Eliot à la fin du film ––et qui ne le résume pas, car elle lui est supérieure (parlerait-on de ce fermier exécuté par Hitler s’il n’avait pas été béatifié par Benoît XIV ?). Le ...
    Lire plus
    poet75
    poet75

    Suivre son activité 213 abonnés Lire ses 685 critiques

    5,0
    Publiée le 12 décembre 2019
    Ils ne furent pas nombreux, ceux qui, en Allemagne comme en Autriche, eurent l’audace de dire non, d’une manière ou d’une autre, à Hitler et au nazisme. Oser faire cela, il est vrai, c’était, fatalement, le payer de sa vie. En Allemagne, du côté de Munich, il y eut Sophie Scholl, son frère Hans et leurs autres compagnons de la Rose Blanche. En Autriche, il y eut le parcours exemplaire de Franz Jägerstätter, un paysan du village de ...
    Lire plus
    William Dardeau
    William Dardeau

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 92 critiques

    4,5
    Publiée le 12 décembre 2019
    Une vie cachèe est un film difficile à analyser et critiquer, mais je suis tout de même étonné du nombre relativement élevé d'avis négatifs qui voudraient dissuader d'aller voir cette oeuvre. Même si je conçois qu'on puisse ne pas entrer dans les différentes thématiques de Malick (Dieu, la foi, la nature, l'homme, le martyr entre autres), il faut vraiment ne pas aimer le cinéma pour ne pas être au moins impressionné par la beauté ...
    Lire plus
    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2657 abonnés Lire ses 1 411 critiques

    3,0
    Publiée le 23 janvier 2020
    « Une vie cachée » atteint de véritables sommets quant à la beauté dégagée par chaque image ! Terrence Malick a décidément un œil d’une sensibilité rare, et sa photographie nous plonge dans un état de grâce, un vrai phénomène en soi qui se renouvelle tout au long de son film... C’est vrai que tout est magnifique, du paysage minéral et embrumé d’une Autriche superbe, aux visages sublimés par lesquels passent un nombre ...
    Lire plus
    197 Critiques Spectateurs

    Photos

    18 Photos

    Secrets de tournage

    Sélection cannoise

    Après Tree of Life, auréolé de la Palme d'or en 2011, Terrence Malick revient en compétition au Festival de Cannes 2019 avec Une vie cachée.

    Une histoire vraie

    Une vie cachée relate le destin de Franz Jägerstätter, fermier autrichien qui refusa de prêter allégeance à Hitler. En août 1943, il a été exécuté pour son courage héroïque dans un garage à la prison Brandenburg de Berlin. Le film s'appuie sur sa correspondance avec sa femme Franziska recueillie par Erna Putz et publiée en anglais par Orbis Books. C'est grâce aux recherches du pacifiste américain Gordon Zahn, qui visita le village... Lire plus

    Citation

    La citation à la fin du film est tirée de la dernière phrase du roman Middlemarch de George Eliot. Considéré comme le chef-d'oeuvre de cet auteur britannique, le livre retrace l'histoire d'une petite ville à l'époque victorienne. Voici l'extrait : "… car le bien croissant du monde dépend en partie d’actes non historiques ; et si les choses ne vont pas pour vous et moi aussi mal qu’elles auraient pu aller, nous en sommes redevables en partie... Lire plus
    7 Secrets de tournage

    Dernières news

    Une vie cachée : qui est August Diehl, le héros du film de Terrence Malick ?
    NEWS - Sorties Ciné
    samedi 14 décembre 2019
    Vu notamment dans "Les Faussaires" et "Inglourious Basterds", l'acteur allemand August Diehl est cette semaine à l'affiche...
    La Vie invisible d'Eurídice Gusmão meilleur film de la semaine selon la presse
    NEWS - Sorties Ciné
    samedi 14 décembre 2019
    Pour vous aider à faire vos choix, voici les 3 films de la semaine les mieux notés par la presse sur AlloCiné !
    21 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2019, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2019.

    Commentaires

    • Sushi-Overdose
      Un film bouleversant, qui gagne à être revu en ces temps où malgré la vague verte dans les mairies, l'extrême droite veille jusqu'aux prochaines présidentielles : le geste de Franz Jägerstätter est aussi une leçon pour les jours sombres qui nous attendent prochainement.Désormais disponible dans une belle édition bluray, hélas sans bonus (hormis pour la version fnac) : http://www.silence-action.c...
    • Fa F
      Le cinéma de T. Malick est reconnaissable : contemplatif, sentimental, spirituel, sur une douce narration mélancolique. Le propos qui vise à ne pas prêter allégeance à la haine, à la division de la guerre ainsi que la voie choisie sont intéressants. Une vie heureuse lovée dans cette vallée superbement filmée va se trouver chamboulée, avec une grande violence psychologique. Néanmoins, certains dialogues sonnent faux, les langues se mélangent, le récit s'embourbe, soporifique et devient une oeuvre fleuve où il est bien difficile de tenir sur la distance!
    • defleppard
      Biopic sur les Autrichiens refusant de servir la cause d, Hitler..... merveilleuse photographie... filmé façon panoramique.... trame allégorique... 3 étoiles.
    • happykollapse
      Si seulement j'avais lu le nom du réalisateur avant de lancer ce film par hasard, j'aurais évité de hurler devant mon écran a insulter le monteur et de trépigner devant degré effarant de prétention, de confusion et de stupidité de cette chose imbuvable..Non, j'aurais tout simplement évité de lancer ce film.J'ai tenu 1 heure, attiré par l'histoire et conquis dès le début par la superbe photographie, mais j'ai du arrêter de peur d'exploser mon écran de rage.Ensuite j'arrive ici et je vois le nom du réal.Et là je comprends mieux.Décidément Malick, c'est pire qu'indigeste pour moi, plus qu'insupportable. Je ne trouve même pas les mots.1 demi étoile pour la photo et les costumes. Mais alors le monteur, je sais pas si c'est Malick lui-même, mais le mec est a enfermer ! Déjà que les mouvements de camera sont pour la plupart du temps complétements absurdes, inappropriés et mal venus, alors si on monte ça au hasard en plus, ça n'arrange rien.Je ne comprends pas comment on peut aimer ce style .Je n'ai que faire de la lenteur, de la longueur, ça ne me dérange pas. J'aime le contemplatif. Le discours religieux, je n'ai pas eu le temps de vraiment le subir ici, donc il ne m'a pas dérangé non plus. Non c'est vraiment la prétention et la confusion de la mise en scène que je trouve insupportable. Les faux raccords a chaque scène car il faut placer les personnages pour que ça fasse joli sur la photo quitte a les déplacer n'importe comment entre 2 plans, je peux vraiment pas. Les mouvements de camera complétement aléatoires sans aucune logique etc...Ajoutez a ça des dialogues abscons et des situations plus confuses les unes que les autres, et vous aurez le style Malick. Ce mec devrait se contenter de prendre des photos. Il est bon pour ça. Pour la réalisation, c'est catastrophique.
    • macaigne
      Écrire un commentaire
    • Sixnéphile
      Non Malick n'est pas bondieusard : « Terrence a un point de vue beaucoup plus universel que la seule religion chrétienne » mentionna Brad Pitt suite au tournage de The Tree of Life. Une vie cachée ne peut donc être considéré comme un film prosaïque malgré la foi manifeste des personnages principaux. Penser ceci, comme certains critiques de la presse, c'est passer à côté des sujets de l’œuvre : le discernement, le libre arbitre, l'exclusion pour avoir refusé le panurgisme, le sacrifice au prix de convictions inébranlables, la volonté de préserver la beauté et la grâce du monde (présente quasiment à chaque plan), et ce malgré le doute, la crainte et le désespoir. C'est cela qui est remarquablement narré : on a l'impression que le héros fait quelque chose d'exceptionnel, alors qu'en réalité il est dans la normalité en refusant de prêter allégeance à un régime commettant et répandant le mal. Si la plupart des allemands et des autrichiens avaient pu en faire de même, les atrocités de la seconde guerre mondiale n'auraient pas eu lieu.
    • Ben D
      Ca y est je l'ai vu. Et ben tout simplement magnifique. La photo est sublime, le casting magnifique et le propos très important. J'aime beaucoup l'idée de sortir du manichéisme les méchants allemands les gentils alliés. Oui il y avait des résistants parmi les Autrichiens ou les allemands et leur démarche est peut être encore plus courageuse que des résistants en pays occupés. Ils méritent d'être mis en évidence et quoi de mieux qu'un film aussi bien réalisé pour leur rendre hommage. Merci Terrence Malick.
    • Bouboul B
      Enfin vu, du grand cinéma, très contemplatif, peut bavard, avec des plans de caméra tous fabuleux et offrant un champ de vision très large pour admirer l'immensité de cette contrée isolée dans les montagnes. Le propos et le sous-texte m'on touché (remettre en cause le libre arbitre et la foi), et le casting est juste, sans excès, le parfait équilibre. Le film est long par contre, mais ça ne m'a pas paru ennuyant, j'ai ressentit la longueur, mais pas négativement, jusqu'au générique, le film m'a captivé.
    • Shes T
      Le point négatif, c’est qu’il me semble avoir reconnu le parc Yosemite, vraiment ça dénote avec les paysages du Tyrol.Le point positif, c’est qu’en voyant l’affiche et le titre on s’attend à voir un film complaisant, alors qu’en fait...
    • koloopomo
      On est tous d'accord la dessus mais je présume que c'est une question d'obligation envers la prod.Après j'ai trouvé sa façon d'intégrer l'anglais bien trouvée, pour ne pas perdre en authenticité.
    • STALKERzone
      Bonjour,d'accord avec ttini ,les allemands parlent anglais,c'est pas possible ce parti pris,en plus Malick devient de plus en plus crispant avec ses envolées niaises et appuyées .
    • ttini
      je dirais même 2h20
    • ttini
      Je vous rejoins. Il faut aimer le style Malick. Une fois la chose entendue on ne peut qu'être ébloui par cette écriture romanesque tirée de faits réels, sans concession vaine et d'une maîtrise technique sans faille. Le film peut durer 2 heures, trois ou cinq, peut importe, nous sommes dans cette famille unie, campagnarde, aimante, et tout à coup les événements nous dépassent. Dépassent tout ce qui nous avait fait vivre jusqu'à lors. Jusqu'au mal. Au mal sur terre. Sans que nous sachions l'origine ni le but. Dans ses images TM me fais penser aux Maîtres hollandais de la peinture.
    • ttini
      J'aime le style Malick donc forcément le film m'a beaucoup plus et les presque 3 heures sont passées sans problème mais une chose m'a un peu déçu : entendre parler anglais dans des bouches allemandes ou autrichiennes. Au bout d'un moment je m'y suis habitué mais je suis partisan de laisser la langue originale pour plus d'authenticité.
    • Just A Word
      Le retour en grâce de Terrence Malick ?https://justaword.fr/une-vi...
    • koloopomo
      J'y sors, et je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre.J'ai trouvé le film excellent, le sujet très intéressant (et non abscons comme Tree of Lide) et la réalisation (du Malick) que je trouve totalement adaptée pour ce film.
    • Christoblog
      Un peu chiant quand même. Mais moins que les précédents. http://www.christoblog.net/...
    • kevsly
      (Vu Mercredi 11 Décembre) Sûrement le meilleur film de Terrence Malick depuis un moment (depuis le nouveau monde je dirais), mais j'ai quand même trouvé ça un peu long. Film intellectuel au sujet fort, dont on remarquera de nouvelles choses lors de visionnages ultérieurs. Est-ce l'effet 'grand cinéma'? Bref, c'est du Malick.
    • Naughty Dog
      honnetement ya juste la partie centrale qui patine un peu, mais c'est toujours captivant car totalement immersif que je ne me plainds pasle film fait 3h et j'avais l'impression qu'il durait 2h30
    • Alexandre G
      Une vie cachée, de Terrence Malick : le nouveau long métrage du cinéaste américain, projeté en compétition au dernier festival de cannes est un film dense, par sa durée et le propos qu'il embrace, beau et techniquement abouti. Une expérience intense.Franz Jägerstätter méne une vie paisible en compagnie de sa femme Fani et de ses enfants dans le petit village de Radegund, en Autriche. Lorsque la seconde guerre mondiale éclate, Franz, en objecteur de conscience, refusera de prendre les armes pour le régime nazi, au prix de sa vie.Que dire de ce film, hormis qu'il atteint le paroxysme du style de son auteur. Filmé en très grand angle, limite fisheye, retour du cinéma narratif, déployé par le montage, thématiques religieuses fortes, sublimation de la nature... tout Terrence Malick est réuni dans ce gros morceau de presque 3h, qu'il faut digérer.Tout est d'une fluidité rare, et tout semble touché par une grâce quasi mystique, à commencer par l'environnement qui entoure les personnages. Cette nature, toujours superbe, majestueuse, imposante. Fluidité que l'on retrouve également dans les meilleures de ses œuvres, le nouveau monde, les moissons du ciel et the tree of life en tête.Les acteurs sont tous magnifiés par sa caméra, au plus proche de leurs émotions.August Diehl et Valerie Pachner forment un couple magnifique et déchirant, et l'on oubliera pas l'apparition du regretté Bruno Ganz.Il faut aimer le style de Terrence Malick, un style qui peut sembler aride, dure d'accès, mais qui une fois imprégné est d'un réconfort sans pareil. Ce film ne rate pas sa cible. Au milieu du tumulte et de la folie des hommes le calme et la bonté de la nature, synonyme de paix, de béatitude. Sans oublier le devoir de mémoire vis à vis de ses résistants, qui ont tenu tête, toujours, contre toute adversité.Cette vie cachée doit se digérer, et il faut il y aller prévenu que le voyage sera long, mais terriblement beau et déchirant.
    Voir les commentaires
    Back to Top