Notez des films
Mon AlloCiné
    Nuit et brouillard
    Bande-annonce Nuit et brouillard
    29 avril 1956 / 0h 32min / Documentaire, Historique, Guerre
    De Alain Resnais
    Avec Michel Bouquet
    Nationalité français
    L'extrait Ce film en VOD
    Spectateurs
    4,1 2423 notes dont 107 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    1955 : Alain Resnais, à la demande du comité d'histoire de la Seconde Guerre mondiale, se rend sur les lieux où des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants ont perdu la vie. Il s'agit d'Orianenbourg, Auschwitz, Dachau, Ravensbruck, Belsen, Neuengamme, Struthof. Avec Jean Cayrol et l'aide de documents d'archives, il retrace le lent calvaire des déportés.
    Distributeur Cannes Film Festival
    Voir les infos techniques
    Année de production 1955
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 18/03/2017
    Type de film Court-métrage
    Secrets de tournage 10 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur et N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 17005

    Regarder ce film

    En VOD
    Location à partir de (1.99 €)
    Location à partir de (1.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par

    Acteurs et actrices

    Michel Bouquet
    Rôle : Le Narrateur
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Marceau G.
    Marceau G.

    Suivre son activité 299 abonnés Lire ses 365 critiques

    5,0
    Publiée le 27 janvier 2015
    Je m'attendais à voir un documentaire sur les camps de concentration (et d'extermination), j'ai vu la Shoah. L'horreur. La folie nazie. Sur le moment offusqué, ce n'est que quelques heures plus tard, avec le recul et les émotions, que je me suis pleinement rendu compte de ce que je venais de voir. Et j'ai eu envie de pleurer. "Nuit et brouillard" est un documentaire à l'ancienne, sans artifices ni fioritures, un film simple mais qui touche en ...
    Lire plus
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 3728 abonnés Lire ses 10 395 critiques

    5,0
    Publiée le 26 mai 2009
    Alain Resnais rèalise en cette annèe 1955 un bouleversant requiem sur l'horreur des camps nazis qui nous heurte, nous blesse, et met à vif notre sensibilitè! C'est aussi le premier film à aborder franchement l'Holocauste en un temps où les plaies de la seconde guerre mondiale n'ètaient pas encore cicatrisèes, en particulier en Europe! Immortalisant un des chapitres les plus sinistres de l'histoire universelle, "Nuit et brouillard" tire ...
    Lire plus
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 443 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    5,0
    Publiée le 22 mars 2014
    Un documentaire d’Alain Resnais qui immortalise l’un des chapitres les plus sinistres de l’Histoire. Un film, construit à l’aide de documents d’archives, qui témoigne des atrocités des camps et retrace le lent calvaire des déportés. Une réalisation sans concession, à la narration intelligente et pertinente. Un chef d’œuvre froid, âpre et poignant mais indispensable au devoir de mémoire !
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 1 492 critiques

    3,5
    Publiée le 5 février 2015
    Coïncidence ? Cela commence à me faire peur, après ma critique de Ghostbusters 2 le jour de la mort de Ramis, voici ma critique le jour de la mort de Resnais... Bon en attendant : LE film du devoir de mémoire de la Seconde Guerre mondiale, celui qui est passé, si ce n'est dans tous au moins la plupart, des lycées de France en cours d'Histoire. Je m'en souvenais un peu plus long qu'une petite demi heure, presque le double mais ...
    Lire plus
    107 Critiques Spectateurs

    Photo

    Nuit et brouillard : Affiche

    Secrets de tournage

    L'origine du titre

    Le documentaire d'Alain Resnais tire son nom de la mythologie allemande, revisitée par Wagner : le personnage d'Alberich pouvait en coiffant son casque magique se transformer en colone de fumée tandis qu'il chante "Nuit et brouillard, je disparais". Les nazis reprendront cette expression afin de baptiser le programme visant à regrouper et faire disparaître les populations juives sans laisser de trace.

    Prix Jean Vigo

    Le documentaire d'Alain Resnais a reçu en 1956 le prix Jean Vigo, qui récompense traditionnellement l'innovation et la créativité de jeunes réalisateurs.

    Le boycott de Cannes

    Nuit et brouillard fut interdit au Festival de Cannes en 1955 sous le prétexte de la réconciliation franco-allemande. Alain Resnais eut même affaire à la censure nationale parce que l'on apercevait dans le documentaire des uniformes français parmi les agents de la déportation. Il fut en effet demandé à Resnais de masquer la casquette d'un policier français, attestant de la complicité de la police dans les rafles.
    10 Secrets de tournage

    Dernières news

    10 films qu'on risque de vous montrer à l'école
    NEWS - Culture ciné
    mardi 1 septembre 2015
    Cinéma et devoir de mémoire : Le Fils de Saül et 10 films sur la Shoah
    PLAYLIST - Culture ciné
    dimanche 24 mai 2015
    A l'occasion de la présentation du "Fils de Saul" à Cannes et du 70e anniversaire de la libération du camp de concentration...

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Shoah

    Shoah

    La Liste de Schindler

    La Liste de Schindler

    Le Pianiste

    Le Pianiste

    Train de vie

    Train de vie

    Voir plus de films similaires

    Commentaires

    • Star_Pingu
      Ce film parle du système concentrationnaire nazi mais n'évoque nullement les génocides qui ont eu lieu. Difficile donc de comprendre la politique nazie de la solution finale, l'extermination massive de groupes d'hommes pour leur origine, leur religion, leur sexualité.Les occupants de ces camps de concentration n'étaient nullement des personnes prises au hasard comme dit dans le documentaire mais des résistants au nazisme et des personnes faisant parti d'un groupe considéré comme inférieur par les nazis (juifs, tziganes, homosexuels, noirs, handicapés mentaux ou physique).En lisant qq articles, on comprend que ce point de vue était courant 10 ans après la guerre. Les juifs n'avaient pas encore fait entendre leur voix. Pour ce qui est des tziganes, il aura fallu attendre jusqu'en 1990 pour admettre qu'il y a eu un génocide.Il y a une grande différence à faire entre ceux qui ont été déportés pour le service obligatoire du travail dans des camps de travail et ceux envoyés dans les camps de concentration, d'extermination. Par exemple, les trains qui transportaient les déportés vers les camps de concentration ne comportaient pas de fenêtres contrairement à ceux qui partaient pour le STO. Le taux de mortalité est le pourcentage qui montre le mieux ces 2 cas de mesures.Auschwitz, camp d'extermination avec ses 90% de prisonniers juifs, le reste étant des opposants politiques, des tziganes etc. ne comptait pas parmi ces occupants une anette, lycéenne de bordeaux à moins qu'elle ne portait l'étoile de david! De toute façon, les filles n'avaient pas à faire de STO...Je trouve donc regrettable si l'on montre ce documentaire de nos jours dans les écoles françaises à moins que l'on coupe les 7 premières minutes qui sont erronées et que l'on explique pour qui ces camps de concentration, d'extermination étaient destinés et les génocides sous-jacent.
    • Trasse483
      J'ai vu ce film/documentaire deux fois. Une fois lorsque j'étais en troisième, il y a 4 ans, pendant les cours d'histoires. Et une fois avec ma mère, c'était terrible, images insoutenables, musique sombre et qui mets mal à l'aise. "Nacht und nebel" est un film que je ne regarderais pas, ou plus. C'est d'une atrocité monumentale, le pire génocide qui ait pû exiter au cours du XX° siècle. Je reste sans voix, néanmoins je resterais à l'écart de la projection de ce film choquant, presque inhumain. Ces nazis n'avaient donc aucun coeur et aucune pitié pour ces pauvres déportés. Hitler était un putain de chien, c'est lui qui aurait dû subir toutes ces atrocités.
    • Vavav
      Je ne vais pas être original : un film à voir nécessairement, par contre le dvd est indiqué tout public sur le dvd, alors qu'il contient quand même des images assez dures : ces corps ramassés à la pelleteuse, des images que l'on n'oublie pas... Et pour réagir à la remarque de Themistocle_480, j'écrirais que la musique apparemment légère rend au final une impression sinistre, une fois associée au récit du narrateurs et aux images.
    • regimbald
      manipulations
    • Lexi Hudson
      @Valentin-D mercii !
    • Valentin-D
      On peut le voir sur Youtube. Excellent film de Resnais, certes dur mais nécessaire.
    • Lexi Hudson
      j'aimerais bien voir ce film, mais je ne trouve pas de lien téléchargeable, est-ce que quelqu'un aurait un lien svp ? merci d'avance :)
    • Steve M.
      Sa laisse pas du tout indifferent...
    • Themistocle_480
      Une bonne chose que ce film soit montré aux classes de 3ème...après, peut-être y a-t-il trop de mémoire autour de la Shoah et pas assez sur les autres génocides de l'Histoire? Mais ceci est un autre débat. Pour Nuit et Brouillard: bon documentaire essentiellement constitué d'images d'archives, avec un commentaire pertinent et intelligent. Une seule réserve: la musique, innapropriée, qui est parfois légère et même avec des intonnations joyeuses devant des images atroces.
    • Candice S.
      Vu en cours aussi, ce matin.. Horrible, bouleversant, cauchemardesque, atroce. Je confirme qu'il faut avoir le coeur accroché pendant tout le film. Et il se peut que vous pleuriez...
    • Miikadoo
      Un film qui file le cafard... un modèle d'émotions; je l'ai trouvé terriblement poignant.
    • Xitoo
      Film vu en cours et qui laisse une marque. Horrible et poignant. Magnifique et choquant. Pour moi le plus réaliste des documentaires sur les camps et l'horreur nazis. A voir, le cœur bien accroché.
    Voir les commentaires
    Back to Top