Mon AlloCiné
    L'Ultime razzia
    L'Ultime razzia
    Date de reprise 3 janvier 2018 - Version restaurée (1h 25min)
    Date de sortie 3 janvier 1957 (1h 25min)
    Avec Sterling Hayden, Coleen Gray, Vince Edwards plus
    Genres Policier, Thriller
    Nationalité américain
    Bande-annonce Séances (3)
    Presse
    3,4 5 critiques
    Spectateurs
    4,0 1371 notes dont 161 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Une bande de gangsters organisent le hold-up de la caisse des paris lors d'une course de chevaux...
    Titre original

    The Killing

    Distributeur Swashbuckler Films
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 1956
    Date de sortie DVD 04/03/2002
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 18/03/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 13 anecdotes
    Budget 320 000 $
    Date de reprise 03/01/2018
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 18495

    Séances

    Les séances par ville

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    Stanley Kubrick - L'intégrale - Edition limitée
    Stanley Kubrick - L'intégrale - Edition limitée (DVD)
    neuf à partir de 320.00 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    L'Ultime razzia Bande-annonce VO 2:03
    L'Ultime razzia Bande-annonce VO
    6 434 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Top 5 N°53 - Les braquages qui tournent mal 2:09
    Top 5 N°53 - Les braquages qui tournent mal
    29 066 vues
    Top 5 N°483 - Les films de 1957 selon les spectateurs 2:34
    Top 5 N°483 - Les films de 1957 selon les spectateurs
    9 895 vues
    Reportage Exposition Stanley Kubrick 7:09
    Reportage Exposition Stanley Kubrick
    185 986 vues
    4 vidéos

    Acteurs et actrices

    Sterling Hayden
    Rôle : Johnny Clay
    Coleen Gray
    Rôle : Fay
    Vince Edwards
    Rôle : Val Cannon
    Jay C. Flippen
    Rôle : Marvin Unger
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • L'Humanité
    • Positif
    • Cahiers du Cinéma
    • La Croix
    • Le Monde

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    5 articles de presse

    Critiques spectateurs

    gimliamideselfes
    Critique positive la plus utile

    par gimliamideselfes, le 11/11/2007

    5,0Chef-d'oeuvre
    Il n'y a pas de Kubrick mineur, ce film ne déroge pas à la règle, réalisation parfaite, dialogue percutant, intrigue ...
    Lire la suite
    scorsesejunior54
    Critique négative la plus utile

    par scorsesejunior54, le 13/11/2007

    0,5Nul
    Ceux qui me connaissent ou les autres qui me lisent régulièrement savent ô combien j'apprécie et admire le cinéma ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    20% (33 critiques)
    42% (68 critiques)
    24% (39 critiques)
    12% (20 critiques)
    0% (0 critique)
    1% (1 critique)
    Votre avis sur L'Ultime razzia ?
    161 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Troisième long de Kubrick

    Réalisé en 1956, L'Ultime razzia est le troisième long métrage réalisé par Stanley Kubrick après l'expérimental et très rare Fear and desire et Le Baiser du tueur. Déjà révélé au grand public par ce dernier, le réalisateur a assis sa réputation avec la construction narrative et la mise en scène inventives de L'Ultime razzia.

    Premier film avec des professionnels

    L'Ultime razzia est le premier long métrage de la carrière de Stanley Kubrick a être tourné avec des acteurs professionnels. Les syndicats en place à Hollywood ont par ailleurs interdit au réalisateur de cumuler les fonctions comme il l'avait fait sur Le Baiser du tueur. Stanley Kubrick s'est donc attaché à surveiller de très près le travail de son directeur de la photographie Lucien Ballard, ce qui n'a pas manqué de créer certaines tensions.

    Adaptation d'une série noire

    Le film est l'adaptation d'un roman de Lionel White, Clean break (paru dans la collection série noire, sous le titre En mangeant de l'herbe).
    13 Secrets de tournage

    Dernières news

    Full Metal Jacket, Shining... Quel est le meilleur film de Kubrick selon vos notes ?
    NEWS - Stars
    jeudi 26 juillet 2018
    Le maître Kubrick aurait eu 90 ans aujourd'hui... L'occasion de livrer un classement de tous ses films selon vos (nombreuses)...
    Sorties cinéma : Le Grand jeu et Les heures sombres au coude à coude
    NEWS - Box Office
    mercredi 3 janvier 2018
    Jessica Chastain arrive en tête des premières séances avec "Le Grand jeu", première réalisation d'Aaron Sorkin, suivi de...
    6 news sur ce film
    Films recommandés
    Le Baiser du tueur
    Le Baiser du tueur
    La Soif du mal
    La Soif du mal
    La Dernière tentation du Christ
    La Dernière tentation du Christ
    Le Jour où la Terre s'arrêta
    Le Jour où la Terre s'arrêta

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1956, Les meilleurs films Policier, Meilleurs films Policier en 1956.

    Commentaires

    • Florian Malnoe
      Spielberg a vraiment voulu faire son hipster en qualifiant ce film de meilleur Kubrick.
    • Florian Malnoe
      T'as l'air d'avoir une culture cinématographique et une sensibilité artistique au ras des pâquerettes toi…Attends de gagner en maturité avant de t'essayer à la critique. ;)
    • The Last Action Zero
      Et bein... C'est vraiment pas terrible...Bon, d'accord... La mise en scène est belle et varié, avec de bonne idées et une joli réal' dressé au cordeau, ainsi que de superbes plans et mouvements de caméra. Et puis aussi, une magnifique photo noir et blanc, ce qui n'est pas surprenant pour Stanley Kubrick. Entre autre, j'ai aussi beaucoup apprécié cette joli volonté imaginative, de s’éloigner des académiques champ/contre-champ dans les scènes de dialogue. On comprend vite pourquoi ce film à tapé dans l’œil de Spielberg... Le film est plutôt bien rythmé, puisque malgré une œuvre globalement monotone, je n'ai pas vu passer l'heure et demi...Mais au delà de pure qualités formelles, quel ennui ce scénario... Quelle banalité qui sent le réchauffé... Alors, peut-être qu'à l'époque, l'histoire était considéré comme originale, et particulièrement violente, badass, et amorale. Mais moi, j'ai quand même l'impression d'avoir vu une série B grossière et fadasse, totalement prévisible et transparente au bout de 5 minutes de film, aux dialogues pompeux allant du ridicule au rébarbatif, et sans autre intérêt que la grande beauté et l'imagination de ses images.Bref, un film à voir une fois, avec un scénario poussif, indigent, et artificiellement monté en épingle, grâce à une belle technique quasiment irréprochable. Et si possible, à voir en VOST... Ne faite pas la même erreur que moi... La VF est juste une atrocité, aussi pénible que douloureuse...
    • The Last Action Zero
      Oups... Exact... J'm'a gourré. Le documentaire The Seafarers est en fait un moyen-métrage. Donc L'ultime Razzia est le troisième long-métrage de Kubrick... My bad :D
    • maxou599 .
      J'étais pas très informé à ce moment là : Fear and Desire et Le baiser du tueur ont vu le jour avant je sais, j'ai pas retenu le titre du dernier par contre ^^
    • The Last Action Zero
      Second film ?... Va voir le détail de sa filmo. C'est son quatrième long-métrage, en fait... Ou alors, j'ai loupé un truc :D
    • bluedahlia
      Robocop ou Dawn of the Dead font déjà très très mal comme remake, c'est pas la peine d'allonger la liste car ceux qui les font nous prouve leur incompréhension totale des films d'origines . Après les purges comme Les Griffes de la Nuits je ne compte pas c'est nul de base et c'était encore nul produit par Michael Bay.
    • L'irrationnel
      Mais non ce serait une innovation
    • AnTchrst SprstR
      Mais bien sûr que non !!!!! Ce film est culte, pourquoi le massacrer avec un remake ?
    • L'irrationnel
      Arrête ce serait le feu d'avoir un remake, on pourrait sûrement faire Orange mécanique 10 fois meilleur
    • AnTchrst SprstR
      J'ai pas dis que tu l'avais critiqué, mais tu as écrit que le film mériterait un remake ''avec de nouvelles images'', ce qui est totalement débile.
    • L'irrationnel
      Moi j'ai critiqué Orange mécanique, ça m'étonnerait
    • AnTchrst SprstR
      Aucune volonté de retravailler les images ? Tu veux dire que Kubrick a mal réalisé son film ? Ou bien tu veux parler de la restauration qui n'est pas terrible ? C'est vrai qu'il n'y a pas de blu ray, mais tu dis la même chose d'autres Kubrick comme Orange Mécanique qui a des plans géniaux...
    • L'irrationnel
      Je parle donc de L'ultime razzia mais également de Fear and Desire, c'est même tarif, c'est moche et le noir et blanc bave
    • L'irrationnel
      J'ai pas dis ça de Rage par exemple, film de ouf mais non seulement les images sont vieilles et moches, en plus il n'y a aucune volonté de les retravailler et en plus le film est ennuyeux (pour rester poli)
    • AnTchrst SprstR
      Est ce que tu pourrais m'expliquer ce que tu entends si souvent par ''mauvaises'' ou ''vieilles'' images ? Parce que si tu dis ça des vieux films alors c'est pitoyable
    • L'irrationnel
      Avec Fear and Desire Kubrick nous a prouvé que ses premiers pas dans le cinéma n'étaient pas ingénieux. Un rythme lent et lourd assorti de mauvaises images. 2/5
    • Maximemaxf
      Très étonnant comme second film de Stanley Kubrick, surtout avec un final aussi drôle qu'attristant même si pour l'époque et aujourd'hui encore, c'est pas la plus sensationnelle de ses oeuvres (malgré la fin). Une histoire et une ambiance film noir haletantes, un montage très maîtrisé et des personnages intéressant (moins pour certains), mais la musique est un peu gavant et c'est pas plus mal que Kubrick ait choisi de se consacrer à l'utilisation de musique classique ou déjà existante plutôt que de prendre des compositeurs. Un très bon film du cinéaste bien qu'on reste loin des "Shining", "Orange Mécanique" ou autre cela dit. 4.5/5
    • FanAvatar09
      Excellente écriture, bonne interprétation, et fin géniale ;)4,5/5
    • The Jurassic Critic
      Après avoir visionné trois chefs d'oeuvre de Kubrick d'affilée, mon avis sur ce réalisateur a quelque peu changé. Avant, je détestais l'engouement abusif qu'il suscitait auprès de nombreux cinéphiles... alors qu'aujourd'hui, il me fascine. Je ne le considère toujours pas comme un grand mais je comprends mieux son cinéma, et c'est très intéressant de voir l'évolution artistique de sa mise en scène. Je me suis donc penché sur "L'Ultime Razzia", troisième film de son auteur, et reconnu par ses pairs comme l'un de ses films les plus sous-estimés (dont son fan n°1 Steven Spielberg qu'il considère comme son meilleur film).Et j'ai bien aimé le film! Alors certes, ce film n'a rien d'exceptionnel, si Kubrick n'avait pas eu la réputation qu'on lui connaît, il serait sans doute moins connu. Mais le film a quand même une certaine audace que j'ai franchement apprécié! Déjà, il ressemble peu aux classiques de Kubrick de par sa narration déstructurée, son rythme. Il y a même un sacré travail au niveau du montage (peu surprenant puisque le film multiplie les points de vue différentes pour une même scène, mais ça reste à noter). Scénaristiquement parlant, comme d'habitude, c'est excellent. On peut néanmoins noter une exposition un peu lourde des personnages du film, mais ce n'est qu'un détail qui ne nuira en rien le reste du film. Les personnages sont intéressants (quelques stéréotypes mais ne connaissant que très peu le cinéma des 50's, je ne pourrais pas reprocher cela au film, et de toute façon, ils n'en restent pas moins attachants), le plan est bien ficelé... Que du bon sans surprise.Au niveau de la mise en scène, on y voit des ébauches de plans dont il abusera (pour le meilleur et pour le pire) dans ses prochains films (son fameux plan "de profondeur" filmant de profil un groupe de personnes alignées), ainsi que des séquences filmées assez vivement (ce qui est très surprenant pour du Kubrick). Le travail au niveau du montage renforce l'aspect assez novateur de cette réalisation. Enfin, là, je vois un bon petit polar qui prend quelques risques mais rien de vraiment incroyable. Mais heureusement, la fin du film a changé la donne et je me suis marré comme jamais devant un Kubrick avec cette scène. Durant tout le film, on traite de ce qui est juste et injuste, moral et immoral (la relation George/Sherry Peatty, l'assassinat d'un simple cheval...). Et cette fin s'inscrit parfaitement dans cette démarche! Comment ne pas rager quand, après avoir aussi bien plannifié son méfait, un simple caniche vient foutre en l'air toute l'opération à la dernière minute? La mise en scène, le jeu de Sterling Hayden, même la musique (qui est très soûlante d'ailleurs, pas étonnant que Kubrick ait décidé de fuir les compositions originales pour ses futurs films) sont complètement blasés! Personne ne réagit, toute la scène est mise en scène comme s'il ne s'était rien passé, le montage est fluide, on ne met l'accent sur rien, on se prend juste de pitié pour le pauvre Johnny Clay, désabusé par ce qui lui arrive. Pour conclure un polar de cette manière, il fallait oser et pour moi, c'est juste la meilleure scène du film et peut-être une des meilleures de la filmographie de Kubrick. Pas déçu finalement, je lui mets 4,5/5!
    Voir les commentaires
    Back to Top