Mon AlloCiné
    Sous le soleil de Satan
    Sous le soleil de Satan
    Date de sortie 2 septembre 1987 (1h 43min)
    Avec Gérard Depardieu, Sandrine Bonnaire, Alain Artur plus
    Genre Drame
    Nationalité français
    L'émission Ce film en VOD
    Spectateurs
    2,8 571 notes dont 84 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    La jeune Mouchette, 16 ans, tue son amant. Tout le monde pense que le défunt s'est suicidé. Mais l'adolescente ressent le besoin de confier son crime à l'abbé Donissan, le vicaire du village. Une relation étrange, malsaine et fallacieuse se noue entre eux.
    Distributeur Gaumont
    Récompenses 1 prix et 11 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 1987
    Date de sortie DVD 10/03/2004
    Date de sortie Blu-ray 20/02/2013
    Date de sortie VOD 10/06/2013
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 12 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 63085

    Regarder ce film

    En VOD
    Louer
    à partir de (8.99 €)
    à partir de (11.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Sous le soleil de Satan - Édition Single
    Sous le soleil de Satan - Édition Single (DVD)
    neuf à partir de 7.90 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Interview, making-of et extrait

    Top 5 N°604 - Les scandales à Cannes 2:56
    Top 5 N°604 - Les scandales à Cannes
    358 140 vues

    Acteurs et actrices

    Gérard Depardieu
    Rôle : Donissan
    Sandrine Bonnaire
    Rôle : Mouchette
    Alain Artur
    Rôle : Cadignan
    Yann Dedet
    Rôle : Gallet
    Casting complet et équipe technique

    Critiques spectateurs

    froclibre
    Critique positive la plus utile

    par froclibre, le 22/11/2013

    5,0Chef-d'oeuvre
    C'est aride, dur, et vraiment, mais alors vraiment pas grand public ! Mais c'est gigantesque, surpuissant, et monumental ...
    Lire la suite
    Gonnard
    Critique négative la plus utile

    par Gonnard, le 20/11/2008

    0,5Nul
    Une torture d'1h25. J'ai l'impression d'avoir goûté à l'enfer. Finalement, le film porte bien son nom me direz-vous. ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    12% (10 critiques)
    21% (18 critiques)
    14% (12 critiques)
    25% (21 critiques)
    23% (19 critiques)
    5% (4 critiques)
    Votre avis sur Sous le soleil de Satan ?
    84 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secrets de tournage

    Un projet mûrement réfléchi

    En 1972, Maurice Pialat adapte son propre roman, Nous ne vieillirons pas ensemble. Avec Sous le soleil de Satan (1987), il adapte pour la première fois le roman d'un autre écrivain, et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit de Georges Bernanos. Ce projet lui tient à coeur depuis longtemps. En 1983 déjà, il déclare au magazine Positif :"ça me tient depuis dix ans, l'abbé Donissan, on a l'impression que ça a été écrit pour Depardieu. Il pourrai... Lire plus

    Georges Bernanos

    Les oeuvres de Georges Bernanos ont inspiré deux films à Robert Bresson : Le Journal d'un cure de campagne (1950) et Mouchette (1967). En 1960, Philippe Agostini et le Père Raymond Leopold Bruckberger adaptent Le Dialogue des Carmelites. En 1987, Maurice Pialat réalise Sous le soleil de Satan. C'est alors la quatrième fois qu'une oeuvre Georges Bernanos est adaptée au cinéma, mais celle-ci est la première à être en couleur.

    Mouchette, une enfant perdue

    Mouchette, l'héroïne misérable de Georges Bernanos, semble être la victime toute désignée de la cruauté des hommes. Dans Mouchette de Robert Bresson, elle est mal-aimée puis violée. Elle réapparaît dans Sous le soleil de Satan de Maurice Pialat en adolescente farouche et manipulée.
    12 Secrets de tournage

    Dernières news

    Le Top 5 des scandales à Cannes
    NEWS - Culture ciné
    lundi 18 mai 2015
    Une Palme d'Or controversée, des spectateurs choqués, une déclaration malheureuse... Retour sur les 5 plus gros scandales...
    Décès du réalisateur Maurice Pialat
    NEWS - Stars
    samedi 11 janvier 2003
    Le cinéaste français Maurice Pialat, auteur de "Sous le soleil de Satan" et de "Van Gogh", est décédé dans la nuit du 10...
    Films recommandés
    L'homme qui aimait les femmes
    L'homme qui aimait les femmes
    Mon Oncle d'Amérique
    Mon Oncle d'Amérique
    Préparez vos Mouchoirs
    Préparez vos Mouchoirs
    Hôtel du Nord
    Hôtel du Nord

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1987, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1987.

    Commentaires

    • Clintist
      très spécial, mais très fort ! je vais lire le livre pour voir ce qu'il en retourne
    • Newstrum
      Belle adaptation du très grand livre de Bernanos où Pialat tente de retrouver la mystique du livre par le biais d'une mise en scène naturaliste. Depardieu est un Donissan tout en concentration fermée. Pour que transparaisse sa lutte intérieure avec le démon, Pialat s’en remet au verbe de Bernanos en reprenant parfois intégralement certains monologues, même si l'on ne retrouve pas l'impression d'exaltation du livre. Sandrine Bonnaire est très bien en Mouchette. Voir ma critique complète sur mon blog : https://newstrum.wordpress....
    • MGM-ranger
      Un film grandiose mis en scène par le grand Maurice Pialat toujours à la recherche de la perfection.
    • oldboy3
      film VRAIMENT à part. Il faut aimer... Ce qui n'est pas mon cas. Mais après on ne peut nier que le film a une certaine poigne
    • shaim59
      L'austérité et la simplicité du film laisse perplexe, une histoire mystique, Pialat est en quête de la vérité ultime sur la religion ,à voir plusieurs fois pour en saisir tout son sens et sa force,à mes yeux le plus grand rôle de Depardieu.
    • shaim59
      L'austérité et la simplicité du film laisse perplexe, une histoire mystique, Pialat est en quête de la vérité ultime sur la religion ,à voir plusieurs fois pour en saisir tout son sens et sa force,à mes yeux le plus grand rôle de Depardieu.
    Voir les commentaires
    Back to Top