Mon AlloCiné
    Comme si de rien n'était
    Comme si de rien n'était
    Date de sortie 3 avril 2019 (1h 30min)
    Avec Aenne Schwarz, Andreas Döhler, Hans Löw plus
    Genre Drame
    Nationalité allemand
    Bande-annonce Séances (1) Ce film en VOD
    Presse
    3,6 22 critiques
    Spectateurs
    2,8 110 notes dont 20 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
    Janne est une femme moderne, éduquée, rationnelle, une femme qui réclame le droit d’être qui elle veut. Lors d'une réunion entre anciens camarades sa vie bascule. Mais elle va persister à faire semblant que tout va bien, refuser de se considérer comme une victime et de perdre le contrôle… jusqu’à quand ?
    Titre original

    Alles ist gut

    Distributeur Wild Bunch Distribution
    Voir les infos techniques
    Année de production 2018
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 03/07/2019
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Langues Allemand
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 150585

    Séances

    Les séances par ville
    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (2 €)
    à partir de (4.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par

    Bande-annonce

    Comme si de rien n'était Bande-annonce VO 1:55
    Comme si de rien n'était Bande-annonce VO
    51 705 vues

    Acteurs et actrices

    Aenne Schwarz
    Rôle : Janne
    Andreas Döhler
    Rôle : Piet
    Hans Löw
    Rôle : Martin
    Tilo Nest
    Rôle : Robert
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Marianne
    • Marie Claire
    • aVoir-aLire.com
    • BIBA
    • CinemaTeaser
    • Culturebox - France Télévisions
    • La Voix du Nord
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • L'Humanité
    • Libération
    • Positif
    • Télérama
    • La Croix
    • La Septième Obsession
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Parisien
    • Première
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    22 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Chris CD
    Critique positive la plus utile

    par Chris CD, le 14/11/2018

    4,5Excellent
    On s’attend à une scène violente mais comme le personnage, on ne voit pas venir le danger. La scène est pourtant ...
    Lire la suite
    Daniel U
    Critique négative la plus utile

    par Daniel U, le 22/05/2019

    0,5Nul
    je n'avais pas vécu ça depuis longtemps. quitter la salle à force d'ennui. les plans, les dialogues sont nullissimes. ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    0% (0 critique)
    20% (4 critiques)
    50% (10 critiques)
    20% (4 critiques)
    0% (0 critique)
    10% (2 critiques)
    Votre avis sur Comme si de rien n'était ?
    20 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Premier long-métrage

    Comme si de rien n'était est le premier long-métrage de la réalisatrice allemande Eva Trobisch. Née en 1983, Eva a commencé sa carrière en tant qu'assistante au théâtre puis au cinéma. Elle a étudié à la HFF de Munich pour y apprendre la réalisation puis à la TISCH School of The Arts de New York et enfin à Londres (London Film School), où l'allemande a poursuivi un master d'écriture de scénario.

    Pas un film sur le viol

    Eva Trobisch n'avait pas dans l'idée de faire un film sur le viol, c'est une chose qui est venue dans un second temps. Le film a d'ailleurs été tourné pendant l'été 2017, avant l'éclatement de l'affaire Weinstein et du mouvement #MeToo. "Je trouve que mon film apporte une couleur qui manque au débat", confie la cinéaste.

    La difficulté de filmer un viol

    Eva Trobisch a choisi de montrer le viol de l'héroïne de façon anti-spectaculaire, banale. Les personnages ont bu, il n'y a pas de réelle lutte physique, pas de cris, pas de larmes, ce qui rend la scène d'autant plus frappante. "Il a toujours été clair pour moi que j'allais filmer cette scène de la façon la plus ordinaire possible. L'acte est minable, pathétique, et ne dure que 30 secondes. Janne refuse de donner trop d'importance, trop de p... Lire plus

    Dernières news

    Sorties cinéma : Comme si de rien n'était, L'Homme à la moto, Des gens bien... Les films de la semaine
    NEWS - Sorties Ciné
    mercredi 3 avril 2019
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2018, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2018.

    Commentaires

    • mat niro
      Assez lent et ennuyeux! 2,5/5
    • Christoblog
      Un beau portrait de femme sensible : http://www.christoblog.net/...
    Voir les commentaires
    Back to Top