Notez des films
Mon AlloCiné
    Black Mirror: Bandersnatch
    Bande-annonce Black Mirror: Bandersnatch
    28 décembre 2018 sur Netflix / 1h 30min / Science fiction, Thriller, Drame
    De David Slade
    Avec Fionn Whitehead, Craig Parkinson, Will Poulter
    Nationalité américain
    Bande-annonce
    Spectateurs
    3,6 1816 notes dont 75 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 16 ans
    En 1984, un jeune programmeur remet en question la notion de réalité en adaptant un roman fantastique en jeu vidéo. Une histoire hallucinante aux multiples dénouements.

    Episode spécial de la série d'anthologie Black Mirror.
    Distributeur Netflix France
    Voir les infos techniques
    Année de production 2018
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Bande-annonce

    Black Mirror: Bandersnatch Bande-annonce VO 1:30
    Black Mirror: Bandersnatch Bande-annonce VO
    32 221 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Black Mirror Bandersnatch : Les acteurs et les scénaristes vous ont répondu ! 5:21
    Black Mirror Bandersnatch : Les acteurs et les scénaristes vous ont répondu !
    1 652 vues
    Aviez-vous remarqué ? Black Mirror Bandersnatch 4:50
    Aviez-vous remarqué ? Black Mirror Bandersnatch
    3 670 vues
    Black Mirror: Bandersnatch BONUS VO "Les coulisses" 2:54
    Black Mirror: Bandersnatch BONUS VO "Les coulisses"
    1 723 vues
    4 vidéos

    Acteurs et actrices

    Fionn Whitehead
    Rôle : Stefan Butler
    Craig Parkinson
    Rôle : Peter Butler
    Will Poulter
    Rôle : Colin Ritman
    Alice Lowe
    Rôle : Dr Haynes
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    zozolepingouin
    zozolepingouin

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 2 janvier 2019
    Étonnamment, de nombreuses personnes semblent être passé totalement à côté de l'évidence de cet épisode spécial en s'arrêtant à la prouesse technique de l'événement. J'ai lu ainsi certaines critiques parlant de "mascarade" ne laissant en fin de compte pas vraiment le choix au spectateur qui est appelé à recommencer régulièrement. Mais, n'est pas là tout le propos de la série BLACK MIRROR et toute l'ironie (volontaire ?) de sa ...
    Lire plus
    David H.
    David H.

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 30 décembre 2018
    Voici la révolution du genre. Les séries sont les films 2.0 et Bandersnatch en est la version 3.0. Comment être plus qu'immergé, impliqué dans une fiction ? Comment une fiction peut être si frontalière de la réalité? Pas de Spoil mais une vérité : nous sommes les témoins avec Bandesnatch d'une extrême révolution d'un doux mélange entre films, séries et jeux.
    Axel G.
    Axel G.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    0,5
    Publiée le 29 décembre 2018
    Très très très déçu. Habituellement fan des épisodes Black Mirror, celui-ci m'a donné un sentiment de frustration comme j'avais rarement connu auparavant. Le projet était pourtant prometteur, j'étais très intrigué au début, je trouvais sympa le fait de pouvoir choisir le déroulement. Mais au bout d'un moment on perd l'intrigue et on rentre dans une sorte de jeu où on essaie de choisir le bon déroulement, en vain, puisque aucun ne ...
    Lire plus
    Manu M
    Manu M

    Suivre son activité 5 abonnés Lire sa critique

    2,5
    Publiée le 2 janvier 2019
    Bon... Comment dire Habitué des jeux narratifs interactifs (comme Detroit become humans, très très bon d'ailleurs) je me suis laissé tenter. Le fait de pouvoir gérer un épisode et changer le cours des événements par telle ou telle décision est innovant... Bravo Netflix pour l'essai. Mais pour ma part, le fait de devoir choisir une action ou une décision pour le personnage m'a enlevé l'immersion dans l'épisode en lui même... Du coup, ...
    Lire plus
    75 Critiques Spectateurs

    Photos

    Dernières news

    Tinder prépare une série interactive à la manière de Bandersnatch
    NEWS - Séries à la TV
    mercredi 18 septembre 2019
    L'application de rencontres se lance dans la production de contenus avec une série dont vous êtes le héros.
    Marianne, Mon Inconnue… ces fictions dans lesquelles le héros a le pouvoir de réécrire la réalité
    NEWS - Séries à la TV
    mercredi 11 septembre 2019
    Ce 13 septembre, Netflix dévoile sa première série d’horreur Made in France. Dans Marianne, l’héroïne combat les personnages...
    19 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2018, Les meilleurs films Science fiction, Meilleurs films Science fiction en 2018.

    Commentaires

    • Brice O.
      J'adore la série, mais le film est mauvais. Si vous aimez ce genre de chose à choix, jouer à Heavy Rain ou Detroit Become Human sur PS3 et/ou PS4 et vous verrez ce que c'est qu'une histoire narrative avec de vrais choix !
    • axou69
      Il est vrai que ça change sa façon de voir le film , avec des fins plus ou moins metas, cependant il n’est pour moi pas le meilleur scénario d’un Black Mirror
    • Sco F
      Oui c'est clair faire les bons choix ces des geôliers et nous en sommes prisonniers. Comme le fait de choisir le bon lycée pour son avenir, manger des légumes pour être en bonne santé, faire du sport, choisir le bon mec... Toutes ces obligations font que nous sommes obligés de faire les bons choix au risque de naviguer en eaux troubles et ne jamais revenir en arrière.
    • Claire F.
      En tout il y a 5 fins possibles, si on ne compte pas les petites variantes de scénario! 5h20 tout à la file ce doit être pénible effectivement 😅
    • SpiderGogo
      Oui complètement.
    • Tony D
      Bonjour justement cette série cache un message,par les choix que nous effectuons pour faire avancer l’intrigue et les retours en arrières comme vous avez dits auparavant pour faire les « bons » choix les scénaristes ont voulu nous montrer que nous possédons pas le libre arbitre et que nous sommes prisonniers des choix, des actions que nous devons choisir et que nous devons subir les choix que nous avons choisis,enfaite les choix proposes sont presque artificiels en quelque sorte puisque nous n’avons pas de réelle liberté
    • heisenberg13
      Ok ça va si c'est juste des clins d'œil qui n'influent pas sur la compréhension de l'histoire.. merci de ta réponse en tout cas 👍
    • brago88
      Les gens qui crient au génie, à l'originalité, au chef d'oeuvre, vous êtes au courant que ce concept existe depuis des décennies dans les livres? Vous n'avez jamais lu les livres dont vous êtes le héros ? Il y a une raison pour laquelle ça ne fonctionne pas: c'est trop limité. Vous avez l'impression de choisir, mais ce n'est qu'une illusion. Si vous choisissez une option que l'auteur ne veut pas, il vous ramène en arrière et vous force à faire le bon choix. Ce genre de concept n'est absolument pas au point, même dans les jeux-vidéo, où l’interaction est pourtant le cœur du système. Alors s'il vous plait, arrêtez de crier au génie pour tout et n'importe quoi, et renseignez-vous.
    • brago88
      Tu peux. Tu vas simplement rater quelques références peu subtiles à certains épisodes
    • lebalrog_130
      Concept intéressant et bien réalisé. Mais trop dirigiste finalement. Peut mieux faire.Ma critique à cette adresse : https://www.youtube.com/wat...
    • heisenberg13
      Peut-on regarder ce film sans avoir vu la série?
    • BarbeNoire1234
      On adhère, ou on adhère pas. Moi perso j'aime bien le concept. Par contre un peu trop de possibilités, le film revient trop souvent au même niveau. Le film reste dans l'esprit de Black Mirror.
    • Zewil Avis Cine Express
      Assez mitigé, mais ça vaut le coup d'oeil pour le concept, après, il ne faut pas non plus s'attendre à avoir un vrai film complet.. Mais bon, était-ce le but du projet? Pour une critique plus complète, ça se passe ici: https://youtu.be/0n6QVby7JnE
    • Netsuko T.
      Kubrick ?
    • Netsuko T.
      Tout simplement très mauvais.Un film n’est pas un jeu vidéo, ce n’est pas le même support, et ça n’a absolument aucun sens de faire sortir le spectateur du film pour le faire interagir dans une nullité affligeante.Tout comme la 4DX n’a aucun sens, tout comme les flashs autour des écrans n’ont aucun sens etc. ...Et POURTANT, la mise en abime du spectateur vis à vis de son film était, je pense, le meilleur moyen de traiter le film.Le personnage principal qui crée une histoire à choix multiple et qui se rend compte qu’il est le vecteur des choix d’un spectateur, tout ça en 1984 ... l’idée était merveilleuse, et j’avoue presque avoir ressenti une excitation à ce film a voulu me faire sentir quelque chose.Et POURTANT, le film oublie le principale ... que c’est un film. Ce qui fait effondrer le château de carte.Aucune envie de répondre aux questions, aucune empathie envers les personnages caricaturaux et névrosés. Ce n’est pas un film, il n’y a pas de mise en scène, les problèmes de cut sont légions, et je ne parle même pas quand vous faites les mauvais choix.Parce que oui, comme si vous jouiez à un jeu vidéo, vous pouvez ne pas correspondre à ce que le réalisateur voulait de vous ... et devoir retourner en arrière. Ce qui est juste un scandale pour la définition même du cinéma, te faire vivre des émotions via l’image immersive. Là tu sors du film toutes les 30 secondes.Le film oublie qu’il a une caméra puisque trop dirigé vers cette logique de choix, mais pas sa mise en scène.Bien entendu tout est grillé à 10k km, aucune surprise, si vous avez lu 3 bouquins dans votre vie, vous savez où le film se dirige, sans la surprise ni le talent.Pour ma part je n’ai pas pu finir le film, mes choix ne plaisaient pas au fil conducteurs j’ai été 3 fois obligé de revoir mes choix, la troisième était de trop.J’ai voulu choisir en fonction de l’empathie que j’avais avec le personnage, c’est à dire zéro, donc :- Je m’en tape de l’histoire de sa mère, j’en ai donc dis non à la psy.- Je lui ai fais prendre ses cachets parce que je m’en tape qu’il les jette ou les prennent.- Je lui fais rentrer chez la psy parce que je comprends pas qui il doit rencontrer dans la rue.- Je lui fais insulter son père- Je lui fais casser son PCMais le scénariste ne veut pas que ça se passe comme ça. J’ai éteins la télé au bout de 3 fois.Ce film n’est ni un film ni un jeu vidéo. ET un mauvais film et jeu vidéo. A l’image de la série entière Black Mirror, c’est mauvais.Même des mauvais écrivain comme Weber a fait mieux dans sa trilogie des Dieux.Je finis en disant qu’il n’y avait pas besoin de spectateur qui appuie sur sa télécommande pour que le personnage se rende compte qu’il n’est pas libre. Il suffisait que le personnage se rende compte qu’il est prisonnier du scénariste comme le spectateur.Une bonne mise en scène était obligatoire, elle n’était pas là.Passez votre chemin. 1984 se suffit à lui même.
    • Odrik O
      Je suis entièrement raison avec toi ;)
    • Odrik O
      Film le plus débile au monde qui a ni queue ni tête. Certes je l'ai vu hors Netflix car je n'ai pas cette chaîne. même je pense que si on y joue a se film on y perd des heures pour rien. Je préfère mille fois jouer a DOOM que voir ce jeux interactif. Kubrick n'etait pas le plus débile des réalisateurs en voici la preuve avec ce film?
    • Julien R.
      Très bonne réponse
    • nicolas d
      Expérience assez négative pour ma part. On commence l'histoire par des choix totalement inutiles comme le choix de la marque de céréales ou la musique que l'on écoute. Puis arrive les choix plus importants qui mènent tous à une impasse qui nous font revivre la même journée à la edge of tomorrow mais avec des fins plus absurdes les unes que les autres. Je m'attendais à des choix à la The witcher ou Detroit become human où les choix peuvent paraître minimes mais en s'accumulant on change l'histoire au bout de 3 embranchements. Au final, là où on croit avoir le choix on n'en a aucun : c'est soit sombré dans la folie soit .... sombré dans la folie. Une hype justifiée pour le format qui allait être proposée mais clairement tombée en désillusion. Dommage 2/5
    • Jeff R.
      Bandersnatch commence par être assez divertissant et lent, typique de Netflix. Une fois que le spectateur a la capacité de changer le résultat, l'histoire perd de sa signification. Au lieu d'anticiper une fin convaincante, le spectateur choisit entre cinq impasses sans intérêt. Je me suis mieux amusé à regarder la peinture sécher.C'est une bonne tentative de la part de Netflix de miser sur l’interactivité, mais je dois dire que j'ai vite déchanté. Certaines parties de l'histoire se sont complètement détachées de l'histoire principale et certains personnages ont disparu et sont revenus à la vie en fonction de décisions totalement indépendantes.Un gâchis confus d'idées qui ne s'additionnent pas. C'est vraiment dommage compte tenu de sa source. Les fans dont je fais parti, auront tendance à sauter sur l'occasion de dévorer cet épisode à cause du nom qui y est attaché, mais il est dérisoire par rapport au reste de la franchise tamponnée Black Mirror. Espérons qu'une saison complète avec des histoires meilleures et plus cohérentes se présentera dans les prochains mois. Jusque-là, je suis déçu et mécontent de la décision de mettre autant d'efforts dans quelque chose qui pour moi n'est pas abouti.Je n'ai aucune patience à regarder une ligne traverser l'écran de mon ordinateur car le temps est compté pour faire quelque chose dessus. En raison de cet aspect du programme, l’ennui est associé à une aggravation.Le pire, c’est que Bandersnatch ment dès le départ. Les deux premiers choix n'ont pas de sens, mais le troisième choix est déjà un choix binaire bon / mauvais. Si vous ne choisissez pas ce que les créateurs souhaitent que vous choisissiez, le processus est terminé et vous pouvez réessayer. Cette fois, vous pouvez décider de choisir l’autre option. Dans les études comportementales, cela s'appelle le conditionnement et cela n'a rien à voir avec le choix ou le libre arbitre, encore moins avec l'excitation.
    Voir les commentaires
    Back to Top