Notez des films
Mon AlloCiné
    Escrocs mais pas trop
    Bande-annonce Escrocs mais pas trop
    6 décembre 2000 / 1h 35min / Comédie
    De Woody Allen
    Avec Isaac Mizrahi, Kristine Nielsen, Larry Pine
    Nationalité américaine
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,4 26 critiques
    Spectateurs
    3,2 1571 notes dont 107 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Depuis sa sortie de prison, Ray Winkler a dû se contenter d'une succession de petits boulots. Mais ce malchanceux chronique, que ses compagnons de cellule appelaient par dérision "le Cerveau", voit toujours aussi grand. Il organise un casse avec l'aide de trois complices et de sa femme.
    Celle-ci a pour mission de faire des cookies dans la pizzeria desaffectée, située à côté d'une banque et transformée à l'occasion en Sunset Cookies. Mais le succès de la cuisine de l'épouse de Ray amène bien trop de monde pour que le cambriolage se fasse dans la sérénité.
    Titre original

    Small time crooks

    Distributeur -
    Récompenses 3 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2000
    Date de sortie DVD 19/09/2001
    Date de sortie Blu-ray 08/02/2016
    Date de sortie VOD 22/05/2014
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget US$ 18 000 000
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 101074

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 7.21 €
    Escrocs mais pas trop
    Escrocs mais pas trop (DVD)
    neuf à partir de 9.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Escrocs mais pas trop Bande-annonce VO 2:14
    Escrocs mais pas trop Bande-annonce VO
    1 935 vues

    Interview, making-of et extrait

    Top 5 N°479 - Les tunnels qui amènent à un magot 2:25
    Top 5 N°479 - Les tunnels qui amènent à un magot
    11 848 vues
    8 vidéos

    Acteurs et actrices

    Isaac Mizrahi
    Rôle : le chef de Winklers
    Kristine Nielsen
    Rôle : Emily Bailey
    Larry Pine
    Rôle : Charles Bailey
    John Doumanian
    Rôle : un invité à la fête de Winkler
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Le Figaro
    • Aden
    • Cahiers du Cinéma
    • Fluctuat.net
    • Le Monde
    • Le Parisien
    • Le Point
    • Libération
    • Positif
    • Studio Magazine
    • Chronic'art.com
    • Ciné Live
    • Cinopsis.com
    • FHM
    • Le Figaro Magazine
    • Le Figaroscope
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Echos
    • Les Inrockuptibles
    • L'Humanité
    • MCinéma.com
    • Première
    • Repérages
    • Technikart
    • Télérama
    • Urbuz

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    26 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 1 923 critiques

    3,5
    Publiée le 13 septembre 2018
    Une comédie sympathique, écrite, jouée et mise en scène par Woody Allen. Même si ce n'est pas sa meilleure réalisation, son scénario se révèle néanmoins assez plaisant. Basé sur le développement personnel et le pouvoir de l'argent, il nous conte une histoire légère et drôle dans laquelle Woody Allen joue parfaitement un role d'inculte. A l'affiche, outre la belle participation de Hugh Grant, Woody Allen porte le film grâce à sa ...
    Lire plus
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1871 abonnés Lire ses 10 388 critiques

    3,5
    Publiée le 31 juillet 2011
    On pense parfois au "Pigeon" de Mario Monicelli ou à "Faites sauter la banque" de Jean Girault en voyant pour la première fois "Small Time Crooks" de et avec Woody Allen qui est à l'apogèe de son talent comique dans cette savoureuse comèdie de moeurs! Les mèsaventures d'un ancien escroc, qui fait soudain fortune grâce aux talents de pâtissière de sa femme, lui permettent de composer un duo irrèsistible avec Tracey Ullman! Pour cette ...
    Lire plus
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 640 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    1,0
    Publiée le 21 avril 2009
    Au tournant des années 2000,Woody Allen revenait à la comédie pure,celle de ses débuts,avec "Escrocs mais pas trop".Sans trop d'efforts,il parvient à nous mitonner une recette burlesque digeste,mais un peu chiche pour les papilles.Le film se scinde en 2.Une première partie plutôt amusante avec une bande de braqueurs minables qui creusent un tunnel sous une pâtisserie de cookies.Et une deuxième partie qui tourne à la fable sur le fait ...
    Lire plus
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 552 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    3,0
    Publiée le 19 janvier 2012
    Au début des années 2000, Woody Allen a enchaîné les petites comédies sans prétentions et "Escrocs mais pas trop" fait partie de ce genre-là. Le cinéaste se cantonne à ce qu'il sait faire mais il le fait vraiment bien avec comme à son habitude une superbe direction d'acteurs (Hugh Grant étonnamment bon) et de très bons dialogues. Sympathique même si la morale est un peu éculée.
    107 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Michael Rapaport (Denny)

    Les spectateurs français ont pu apercevoir sa silhouette longiligne dans True romance (Tony Scott, 1993), Nom de code : Nina (John Badham, id.), Poetic Justice (John Singleton, id.), Basketball diaries (Scott Kalvert, 1995), Cop Land (James Mangold, 1997) et Naked man (J. Todd Anderson, 1998). Michael Rapaport a également joué sous la direction de Barbet Scroeder (Kiss of death, 1995) et de Renny Harlin (Peur bleue, 1999). Il apparaît au généri... Lire plus

    Jon Lovitz (Benny)

    Débutant sa carrière à la télévision dans le show Saturday Night Live, Jon Lovitz a notamment joué dans , Three Amigos (John Landis, id.), Ratboy (Sondra Locke, id.), Alarme fatale (Gene Quintano, 1993), Coneheads (Steve Barron, id.), L'or de Curly (Paul Weiland, 1994) et L'irrésistible North (Rob Reiner, 1994). Jon Lovitz a joué à trois reprises sous la direction de Penny Marshall, dans Jumpin' Jack Flash (1986), Big (1988) et Une équipe hors d... Lire plus

    Zhao Fei, directeur de la photographie

    Connu en France pour avoir mis en lumière le splendide Epouses Et Concubines (Zhang Yimou, 1991), Zhao Fei n'avait jusqu'alors jamais travaillé hors de son pays d'origine, la Chine. Escrocs mais pas trop est la seconde collaboration entre Zhao Fei et Woody Allen, après Accords et Désaccords (1999).
    5 Secrets de tournage

    Dernières news

    Les tunnels qui amènent à un magot [TOP 5]
    NEWS - Vu sur le web
    lundi 20 octobre 2014
    Box-office : Woody Allen, réalisateur de... blockbusters !
    NEWS -
    lundi 18 juillet 2011
    "Minuit à Paris" est devenu cette semaine le plus gros succès de Woody Allen aux États-Unis. L'occasion de revenir sur la...

    Commentaires

    • Hareng rouge
      la première partie du film c'est surement ce que woody allen a fait de plus efficace Franchement si on accroche un minimum a son style les dialogues sont juste hilarantLe deuxieme acte est un peu en dessous mais ca choque plus la premiere fois car ya une vraie rupture et baisse de rythme que en le revoyant
    • DarkParadise
      C'est pas le meilleur film de Woody, mais il est pas du tout mauvais. Disons que le film se répartit en deux parties très différentes. La première partie est vraiment géniale : le personnage interprété par Woody Allen, braqueur de banque raté, tente de cambriler une banque en utilisant un magasin de cookies comme couverture. Bilan : le cambriolage foire; mais il devient riche grâce aux cookies de sa femme. Cette partie du film est hilarante, loufoque et délirante à souhait. Dans la deuxième partie, on part dans la satire sociale avec une critique de l'intellectualisme et des mondanités, et là, c'est moins bon. Ça manque de subtilité et de finesse. C'est même un peu ennuyeux. Donc, en conclusion, on a là un film fort sympathique, mais rien d’exceptionnel et d'original si ce n'est son début. 3/5
    • eurydyx
      l'un des plus mauvais allen mais aussi une bonne comédie
    Voir les commentaires
    Back to Top