Mon AlloCiné
Sept jours à vivre
Sept jours à vivre
Date de sortie 9 mai 2001 (1h 30min)
Avec Amanda Plummer, Sean Pertwee, Nick Brimble plus
Genres Drame, Epouvante-horreur, Thriller
Nationalités allemand, tchèque, américain
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
2,4 12 critiques
Spectateurs
2,459 notes dont 17 critiques
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Envie de voir

Synopsis et détails

Ellen (Amanda Plummer) et Martin Shaw (Sean Pertwee) s'installent dans une maison isolée et inhabitée depuis plus de vingt ans, espérant ainsi repartir à zéro après la mort tragique de leur fils unique. Enchanté par la campagne environnante, le jeune couple est persuadé de pouvoir oublier le passé.

Mais dès la première soirée dans leur nouveau foyer ont lieu des événements étranges. Une atmosphère trouble semble peser sur les deux nouveaux occupants.

Le lendemain matin, Ellen reçoit de mystérieux messages qui la préviennent du nombre de jours qui lui restent à vivre. Le compte à rebours a commencé.

Sept jours à vivre, premier long-métrage du réalisateur allemand Sebastian Niemann, a été présenté en compétition au Festival du Film Fantastique de Gérardmer 2001.
Titre original

Seven Days To Live

Distributeur -
Récompenses 5 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2000
Date de sortie DVD 27/11/2001
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD 28/07/2013
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 3 anecdotes
Box Office France 25 682 entrées
Budget -
Langues Anglais, Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Regarder ce film

En VOD
à partir de (2.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
En DVD BLU-RAY
neuf à partir de 24.00 €
Sept jours à vivre
Sept jours à vivre (DVD)
neuf à partir de 19.99 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
Sept jours à vivre Bande-annonce VF 0:00
Sept jours à vivre Bande-annonce VF
3 382 vues

Acteurs et actrices

Amanda Plummer
Rôle : Ellen Shaw
Sean Pertwee
Rôle : Martin Shaw
Nick Brimble
Rôle : Carl Farrell
Sean Chapman
Rôle : Paul
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Figaroscope
  • Ciné Live
  • L'Express
  • MCinéma.com
  • Aden
  • Chronic'art.com
  • Le Monde
  • Première
  • Repérages
  • Studio Magazine
  • Télérama
  • Urbuz
12 articles de presse

Critiques spectateurs

Mehdaille
Critique positive la plus utile

par Mehdaille, le 24/08/2014

4,0Très bien

Conseillé par Pablito, je ne regrette pas de l'avoir visionné avec ma petite femme d'amour.. Nous ne nous sommes pas ennuyé. Lire la suite

Sebmagic
Critique négative la plus utile

par Sebmagic, le 10/11/2012

2,5Moyen

Un espèce de Shining bas de gamme, mais qui reste agréable à regarder pour passer une soirée sympa. Une réalisation plutôt... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
12% (2 critiques)
12% (2 critiques)
6% (1 critique)
47% (8 critiques)
24% (4 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Sept jours à vivre ?
17 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Inspiré d'un mythe allemand

Avec Sept jours à vivre, le scénariste Dirk Ahner s'est inspiré d'un mythe germanique qui remonte au Moyen-Âge. A en croire ce mythe, les criminels condamnés à mort étaient jetés dans un marécage de la région de Lünerburg. La nuit venue, les âmes des suppliciés revenaient pour hanter les lieux.

Sous l'influence de Stanley Kubrick

Sebastian Niemman revendique l'héritage de Kubrick et avoue l'influence de Shining sur son film. Le réalisateur invite le spectateur à découvrir le lien qui unit les deux films, et préfère ne pas «citer toutes les références, ce ne serait pas drôle !».

Un tournage tchèque

Sept jours à vivre a été tourné à Prague, un lieu de tournage très prisé depuis que Brian de Palma choisit les décors de la capitale de la république tchèque pour y filmer quelques séquences de Mission : impossible. Ce choix ajoute au caractère cosmopolite d'un film réalisé par un Allemand et qui réunit des comédiens anglais et une actrice américaine.

Commentaires

  • cimoifil
    Que c'est nul ...
  • Terreurvision
    Sept Jours à Vivre manque cruellement d'originalité, et ne fait (presque) pas peur, mais propose une réalisation et une esthétique suffisamment soignées pour s'y intéresser. Lire notre critique sur le site terreurvision !
Voir les commentaires
Back to Top