Mon Allociné
Subway
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Subway
Date de sortie 10 avril 1985 (1h 44min)
Avec Marie Vincent, Christopher Lambert, Isabelle Adjani plus
Genre Policier
Nationalité Français
Bande annonce Ce film en VOD
Presse ? 0 critique
Spectateurs 3,12338 notes dont 194 critiques

Synopsis et détails

Après avoir dérobé des documents compromettants, un homme se réfugié dans l'univers fascinant et agité du métro parisien. Une impitoyable chasse à l'homme s'organise au cours de laquelle d'étranges liens se tissent entre le cambrioleur et sa victime.
Distributeur Gaumont
Récompenses 3 prix et 10 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 1985
Date de sortie DVD 11/06/2009
Date de sortie Blu-ray 09/09/2009
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 5 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 58 918

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Subway en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Subway
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Acheter (9.99 €)
  • Acheter (11.99 €)
Subway
Haute définition
VF
Ce film en VOD
  • Louer
  • Louer
Subway
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
  • Acheter (8.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Subway (Blu-ray)
Date de sortie : mercredi 9 septembre 2009
neuf à partir de 11.29 €
Subway (DVD)
Date de sortie : jeudi 11 juin 2009
neuf à partir de 5.20 €
Subway - Edition limitée (DVD)
Date de sortie : mercredi 15 novembre 2000
neuf à partir de 7.50 €
<strong>Subway</strong> Bande-annonce VF 1:57

Acteurs et actrices

Marie Vincent
Marie Vincent
Rôle : L'habilleuse
Christopher Lambert
Christopher Lambert
Rôle : Fred
Isabelle Adjani
Isabelle Adjani
Rôle : Helena
Richard Bohringer
Richard Bohringer
Rôle : Le fleuriste
Casting complet et équipe technique

Critiques Spectateurs

Roy Batty
Critique positive la plus utile

par Roy Batty, le 21/10/2014

4,0Très bien

"Subway" nous plonge dans l'univers onirique du métro parisien et suit les pérégrinations de Fred (Christophe Lambert), un... Lire la suite

Caine78
Critique négative la plus utile

par Caine78, le 05/02/2008

3,0Pas mal

Luc Besson n'en était qu'à ses débuts, et pourtant, on reconnait déja la "patte" de l'ami Luc. Si on peut être inquiet par... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
14% 28 critiques 29% 56 critiques 18% 35 critiques 19% 37 critiques 12% 23 critiques 8% 15 critiques
194 Critiques Spectateurs

Photo

Secrets de tournage

Un couple peut en cacher un autre

Le couple incarné dans le film par Christophe Lambert et Isabelle Adjani devait initialement être interprété par Sting et Charlotte Rampling. Les défections successives du chanteur et de la comédienne anglaise ont conduit Besson à faire appel à Isabelle Adjani qu'il avait déjà dirigé pour le clip Pull Marine, ainsi qu'à Christophe Lambert.

Le deuxième long métrage de Besson

Deuxième long métrage, Subway (1985) succède dans la filmographie de Luc Besson au Dernier combat, réalisé en 1983. Pour l'occasion, Luc Besson retrouve Jean Reno pour la troisième fois, après L'Avant-dernier et Le Dernier combat. Il s'agit également de la troisième collaboration du cinéaste et du compositeur Eric Serra.
5 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1985, Les meilleurs films Policier, Meilleurs films Policier en 1985.

Commentaires

  • OKDAC

    Une histoire peu profonde mais des acteurs talentueux aux répliques qui tuent... Surtout Madame Isabelle Adjani qui voit un role lui coller.. Intriguant et sympa du début à la fin.

  • Quiet_Ryan

    Une superbe bande dessiné ciné avec de très bons personnages et une super BO

  • Homo-delphinus

    MYTHIQUE !!

  • letelephage

    Jamais vu le métro si propre.

  • Sh?kiin?

    Si seulement il pouvait le rester ainsi, on sentirait moins les odeurs

  • angelabassompierre

    C'est clair que je pensais pareil, le métro et les couloirs tout propres et sans mégots, papiers, trucs incrustés....pas de mendiant ou autre surprise de paris..... la preuve ils peuvent le rendre tout javellisé, quand tu y vas c'est autre chose, ....
    les antres du métro parisien, ça a son côté antique, pratique... pour se déplacer mais ça fait un peu citadin actif et pauvret. Isabelle Adjani toujours très belle et Besson a des idées, j'ai bien aimé "Léon" ou "Angela". l'époque des années 80 et autre, on ne pouvait pas s'habiller, c'était ruineux, d'où le lévis tout usé et râpé, maintenant bien plus de made in china...

  • Sh?kiin?

    Tu as une vision un peu particulière des choses

  • angelabassompierre

    C'est se laisser emporter un peu, en fait, le métro je limite tant j'ai peur de me sentir mal.
    C'est un film en son époque. Les métros existent toujours et je plains les parisiens qui ont à l'utiliser, le tramway est un peu moins stressant. Les films de luc besson déchaînent les critiques. no commentaire.

  • Sh?kiin?

    Pareil, j'ai horreur du métro pour sa saleté, ces gens qui te fixent sans aucune raison au lieu de s'occuper de leur affaire, son bruit infernal, on est parfois entassé comme des sardines (quand c'est le cas j'attends le prochain, pas envie de m’asphyxier^^) ; c'est clair que le tramway est plus agréable en comparaison. Mais bon, vaux mieux être au sous-sol que sur les routes, les embouteillages et les accidents sont moins fréquents, ou alors faire appel à un taxi.

  • MGM-ranger

    Récompensé par 3 césars c'est le film qui a révélé Patrice Chérau et par la même occasion Jean Reno. J'ai beaucoup aimé Christopher Lambert qui s'enfonce petit à petit dans le monde du métro. Une belle mise en scène et casting impressionnant.

  • 6n?man

    Un film envoutant. Les décors, les personnages (le métro étant l'un des principaux...), la musique, et un style unique à l'époque. Ce film aura bientôt 30 ans et il annonçait déjà de nombreuses pièces du puzzle BESSON... Des héroïnes aussi fortes et originales qu'imprévisibles, mais toujours avec une profonde fracture intérieure. De l'action avec des scènes souvent impressionnantes, a fortiori pour du cinéma français (la scène d'ouverture avec la poursuite dans la 'mythique' 205 GTI, bien qu'un peu datée aujourd'hui, mais plutôt spectaculaire pour l'époque, augurait probablement les futures productions Taxi).Et bien sûr, de l'humour voir, souvent, de l'Amour. Enfin, les scénarios ne sont pas nécessairement truffés de rebondissements ni coups de théatre à la Nolan ou Shyamalan, mais les histoires les plus simples sont parfois les plus belles... ;)

    A voir et/ou revoir sans modération pour... la scène du saxo, Anglade-le-roller qui a "passé par de, par dessus le...", Adjani et sa coupe Iroqwa, Ricky Lee Jones et 'Lucky Guy', Réno en batteur avec ses 'tagada-tagada', Lambert, blond-platine hirsute en producteur musical amateur et, accessoirement, pilleur de coffres, Batman et Robin (oui, ils sont dans le film !), Galabru en Gerber désabusé, l'apparition d'E. Serra, Arthur Sims et 'Only Mystery' (and i definitely like it !!!!), etc...

  • cha.99

    Un très bons film !!
    Les musiques sont juste superbes !!
    De très bons acteurs !
    De très bonnes courses poursuites !!
    Vraiment j ai bien aimé même si tout le film se passe dans un métro et que je ne suis pas spécialement fan de ce genre d 'endroit !
    Je le conseille vivement pour passer un bon moment !
    4/5

  • willycopresto

    Incroyable : ce film réunit à lui tout seul ce que je hais le plus dans le cinéma : comment Besson a-t-il réussi ça ? D'abord le titre ! Vous voyez l'épaisseur de nos dictionnaires ? Eh bien Besson n'a pas été fichu de trouver dedans un seul mot français qui soit digne de son nanar ! A moins que ce ne soit pour faire tendance ?
    Cool ! Quant aux casseroles du bruitage, je sortais avant ce navet d'une projection de la vie d'Otis Redding : ça c'est de la musique ! Bon, il y a le casting sans Lambert et son touchant petit bâton blanc de gardien de la pais des années soixante. C'est bien peu !

Voir les commentaires