Mon AlloCiné
    Série noire
    Série noire
    Date de reprise 11 avril 2018 - Version restaurée (1h 51min)
    Date de sortie 25 avril 1979 (1h 51min)
    Avec Patrick Dewaere, Myriam Boyer, Marie Trintignant plus
    Genres Drame, Policier
    Nationalité français
    Bande-annonce Séances (1) Ce film en VOD
    Spectateurs
    4,0 1406 notes dont 172 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 16 ans
    Franck, représentant de commerce, traîne son existence minable dans la triste banlieue parisienne. Ce porte-à-porte laborieux fait bientôt la rencontre de Mona, une adolescente de 17 ans. Ils se découvrent alors un même but : fuir leur morne condition, quitte à employer les moyens les plus... expéditifs !
    Distributeur Tamasa Distribution
    Récompenses 13 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 1979
    Date de sortie DVD 06/10/2003
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 24/08/2011
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 11/04/2018
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 50197

    Séances

    Les séances par ville
    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (7.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 9.99 €
    Série noire
    Série noire (DVD)
    neuf à partir de 12.39 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Série noire Bande-annonce VF 2:16
    Série noire Bande-annonce VF
    17 301 vues

    Acteurs et actrices

    Patrick Dewaere
    Rôle : Frank Poupart
    Myriam Boyer
    Rôle : Jeanne Poupart
    Marie Trintignant
    Rôle : Mona
    Bernard Blier
    Rôle : Staplin
    Casting complet et équipe technique

    Critiques spectateurs

    chrischambers86
    Critique positive la plus utile

    par chrischambers86, le 16/10/2007

    5,0Chef-d'oeuvre
    Fabuleux chef d'oeuvre à la poèsie sombre, fascinante et tragique, qui prend aux tripes! Adaptè d'un roman de Jim ...
    Lire la suite
    Lebruitdupopcornmerendfou
    Critique négative la plus utile

    par Lebruitdupopcornmerendfou, le 03/09/2017

    0,5Nul
    Je viens de regarder série noire. Porter ce film au firmament des polars est surfait. Une histoire plus que banale ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    41% (71 critiques)
    30% (52 critiques)
    14% (24 critiques)
    9% (16 critiques)
    5% (8 critiques)
    1% (1 critique)
    Votre avis sur Série noire ?
    172 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    L'adaptation d'un roman de Jim Thompson

    Série noire est l'adaptation pour le grand écran d'un roman de Jim Thompson intitulé Hell of a woman et paru dans la fameuse série de romans "Série noire", sous le titre Des cliques et des cloaques. Le long métrage est réalisé par Alain Corneau, celui-ci agissant également en tant que scénariste en compagnie de Georges Perec.

    Le film d'une vie

    Série noire (1979) est le quatrième long métrage d'Alain Corneau. Le réalisateur, qui avait à l'époque acquis une certaine reconnaissance dans le milieu après les succès commerciaux estimables de Police Python 357 (1977) et La Menace (id.), désirait faire un film dans la veine réaliste du Mean Streets de Martin Scorsese, sans musique (mais avec des tubes de l'époque), tourné dans des décors réels (la grisaille d... Lire plus

    Jim Thompson : le maître du cinéma noir

    Série noire n'est pas la seule adaptation cinématograpique d'une oeuvre de Jim Thompson, spécialiste du roman noir. L'Américain, qui fut l'un des scénaristes des Sentiers de la gloire de Stanley Kubrick a pu voir transposés sur grand écran certain de ses écrits : Le Guet-apens de Sam Peckinpah, le remake de Roger Donaldson, Les Arnaqueurs de Stephen Frears ou encore le Coup de torchon de Bertrand Tavernier sont tous adaptés d'oeuvres de Thompson.
    8 Secrets de tournage

    Dernières news

    Sorties cinéma : Taxi 5 démarre en pôle position aux premières séances
    NEWS - Box Office
    mercredi 11 avril 2018
    La relève de la franchise "Taxi" fait vrombir les premières séances parisiennes ! Franck Gastambide et Malik Bentalha démarrent...
    Ce soir à la télé : on mate "Série noire" et "La Planète des singes : l'affrontement"
    NEWS - Films à la TV
    lundi 5 mars 2018
    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? La Rédaction d'AlloCiné vous indique les films et séries à voir à la télé. Au programme :...
    9 news sur ce film
    Films recommandés
    Coup de Torchon
    Coup de Torchon
    Ascenseur pour l'échafaud
    Ascenseur pour l'échafaud
    L’aveu
    L’aveu
    Z
    Z

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1979, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1979.

    Commentaires

    • Veganforanimalrights
      Que c'est mauvais et sans intérêt. Dewaere a même des ratés.
    • C'est pour ça
      Un véritable Chef d'Oeuvre absolu , Patrick Dewaere est juste un gènie puis dans ce film il est au Diapason ... 5/5 !!!
    • demencia
      On n'en sort pas indemne d'avoir vu ce film terrible , d'une épouvantable noirceur .Tout y est lugubre , sinistre : les gens , les décors éxterieurs intérieurs ,et Dewaere ! ce type n'est pas humain , pour jouer ce rôle comme il le joue , incroyable de véracité et d'authenticité , aucun acteur de l'époque n'aurait fait ça , peut-être même encore aujourd'hui ! Un film hallucinant , à la fin , j'avais un énorme creux au ventre et l'esprit éxtremement fragilisé .Attention chef-d'oeuvre à ne surtout pas regarder quand on a un petit coup de blues .
    • Hugo P.
      Je semble être le seul avis partager. Partager entre une noirceur exemplaire, un univers vicérale, attachant sur la première partie. Mais qui ensuite m'échappe à partir d'un moment, la folie devient omniprésente. Et on ne s'en rends pas tout de suite compte, ce qui est franchement remarquarble. Mais le jeux d'acteur en sois je le trouve à la fois excellent, mais si theatraleBref une œuvre que je ne comprends pas trop, qui semble sans profondeur, qui m'ennuie mais avec un univers avoutant qui semble avoir inspirer un Drive de nos jours par exemple...
    • Nicolas M.
      Jamais un film n'a mérité autant son titre !Chef d'oeuvre de noirceur et prestation hallucinée de Dewaere, avec la regrettée Marie Trintignant, à ses débuts...
    • Des images et des mots
      Des histoires de pognon, des personnages dans ladèche, des taudis - partout - une salle de sport pour délinquants minables quitentent de s’en sortir par des combines tout aussi minables. La pluie, la boue,et le froid achèvent le tableau, avec un temps à rentrer les épaules au fond deson trench. Une ambiance qui n’est pas sans rappeler celle des films deJean-Pierre Melville, tel Le Cercle rouge (1970), avec ces cavales boueuses ethivernales au fin fond de la Bourgogne. Cette atmosphère, les dialogues de GeorgesPerec, et un des meilleurs acteurs de sa génération pour les incarner. Toutconcourait à faire de ce film un des plus marquants de la décennie 1970. PatrickDewaere incarne ici avec brio un des personnages de film noir les plusintéressants. Seul, on le voit fauché, paumé, borderline, parlant tout seul.Avec les autres, on le retrouve chargé à bloc, petite repartie qui va bien, discourscommercial bien rôdé, du bluff et des mensonges comme seules méthodes detravail, pour gagner du temps, un bref répit avant le rappel à l’ordre de sonpatron - Bernard Blier et son sourire d’exploiteur - qui le tient par le fric.On se marre assez souvent, avec des scènes et des passages très bien trouvés. Bref,pas besoin d’en dire davantage. Voir le film suffit. Peut-être est-ce là ladéfinition d’un chef-d’œuvre : un film qui se défend tout seul. Vous pouvez lire ma critique complète(et illustrée) ainsi que d’autres critiques et articles sur le cinéma ainsi que des extraits de films sur mon blog : https://7emeart.wordpress.c...
    • Mephiless s.
      Très pertinent comme comme commentaire. Merci à toi, je suis entièrement d'accord; j'adore ce film!
    • MGM-ranger
      Un jeu d'acteur génial de Patrick Deweare !
    • LBDC
      (...) Série noire, c’est un peu le portrait de la misère banlieusarde de l’époque. Dès les premières secondes, le film instaure un climat poisseux qui ne nous quittera jamais. Entre logements insalubres, temps pourri, petites gens, destins abîmés et froideur d’une banlieue lugubre, Série Noire fait parti de ces films dérangeants rien que par leur arrière-plan. Pour renforcer cette austérité, le film n’utilise jamais de musiques si ce n’est celle de Duke Ellington au début et à la fin du long métrage. Les seules chansons présentes sortiront d’un poste de radio ou d’une télé. On n’est jamais hors contexte, impossible de s’échapper de cette ambiance pesante. Avec cette photographie volontairement « sale », la linéarité de la mise en scène (un peu trop d’ailleurs ?) et ce soin apporté aux décors miteux, Alain Corneau réussit brillamment à donner le cafard ; tout est bon pour nous perdre dans les mésaventures de Franck Poupart.Mis à part cet esthétisme dérangeant mais travaillé, la véritable force du film, c’est Patrick Dewaere, l’essence même du film. Juste bluffant. Ce rôle lui a collé à la peau jusqu’à sa mort paraît-il et vu son implication, on veut bien le croire : il ira jusqu’à s’éclater la tête contre la carrosserie de sa voiture dans une scène mémorable. Sa composition dramatique (et comique quelque part), est simplement stupéfiante. Ses gestes, sa diction, ses éclats, ses faiblesses, son énergie : le dévouement de l’acteur et sa connaissance de lui-même apporte la justesse nécessaire à un personnage en roue libre. Étrangement, il m’a rappelé – de loin – Jim Carrey dans ses excentricités et dans l’implication corporelle qu’il porte à son jeu d’acteur. Ils ont tous deux la rare capacité à pouvoir porter un film sur leurs épaules juste par leur personne. Franck Poupart est Patrick Dewaere. Alors oui, il en fait des tonnes, oui, il disjoncte complètement mais que c’est bon de voir un tel numéro ! C’est une humble folie qui habite l’acteur ; son imposante présence ne dissimulera jamais les seconds rôles, qu’il invite modestement dans son cabaret : le pinçant Bernard Blier, le regard tendre de Marie Trintignant ainsi que le juste jeu de Myriam Boyer ne seront pas en reste (...)L'intégralité de notre avis à propos de SÉRIE NOIRE, sur Le Blog du Cinéma
    • Jigo
      Blu-Ray prévu le 11 juin prochain. net/pics/92600671ihSuZiu3LAA1500.jpg
    • Pascale Mirouze
      Un film qui vaut surtout pour le regretté et excellent Patrick Dewaere car ce film est beaucoup trop sombre et déprimant. Dommage!
    • Steven Picarda
      comme quoi on arrive toujours à passer à côtés de certains bijoux de cinéma, et pourtant j'en avais entendu parler, je suis tombé dessus par hasard ce soir, merci Arte, mais bon sang quelle perf de Dewaere, comme d'habitude, serais-je tenté de dire...
    • Delicatessen101195
      Oh, il a l'air formidable !!! La bande annonce me fait terriblement envie... Je n'ai vu que "coup de tête" avec Patrick Dewaere, mais je suis déjà amoureuse de lui :) <3
    • vivien-benmouffek
      Claque instantanée, Série Noire fait partie de ces films qui prouvent à eux seuls que les cinéastes français étaient bien les meilleurs pour les films noirs, et là de la noirceur, il n'y a que ça ! Si au départ force était de dire que je penchait vers un certain surjeu de Patrick Deweare, autant dire que sa performance vaut tout le film, et ajoute une ambiance tragi-comique à un film pourtant glauque au possible. Un scénario simple mais une très bonne réalisation, qui en fait un des films les plus noirs jamais réalisés... 4,5/5
    • Cirith-Gorgor
      Série noire est mon film préféré et je le considère comme le film le plus noire que j'ai vu au cinéma. Patrick Dewaere démontre qu'il est un acteur à part, dommage qu'on l'ait vu si peu...
    • Fatalitas
      Noir c'est noir....La scène d'ouverture est sublime.
    • Play2501
      Un énorme Patrick Dewaere au sommet de son art pour un film d'une noirceur inégalée. A voir.
    • Apollinaire
      J'adore ce film
    Voir les commentaires
    Back to Top