Notez des films
Mon AlloCiné
    Comment l'esprit vient aux femmes
    Bande-annonce Comment l'esprit vient aux femmes
    26 septembre 1951 / 1h 43min / Comédie dramatique, Romance
    De George Cukor
    Avec Judy Holliday, Broderick Crawford, William Holden
    Nationalité américain
    Bande-annonce
    Spectateurs
    3,4 63 notes dont 8 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Comment une jolie blonde naïve et moins bête que le pensait son compagnon, homme d'affaires qui se servait d'elle dans des transactions compromettantes, découvre la vérité grâce à un gentil professeur et tient tête au businessman et à ses acolytes. A malin, malin et demi...
    Titre original

    Born Yesterday

    Distributeur -
    Récompenses 2 prix et 5 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 1950
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Bandes-annonces

    Comment l'esprit vient aux femmes Bande-annonce VO 1:36
    Comment l'esprit vient aux femmes Bande-annonce VO
    669 vues

    Acteurs et actrices

    Judy Holliday
    Rôle : Billie Dawn
    Broderick Crawford
    Rôle : Harry Brock
    William Holden
    Rôle : Paul Verrall
    Howard St-John
    Rôle : Jim Devery
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    DivinMarquis
    DivinMarquis

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 292 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2012
    (VIDEO) Une ou deux petites choses amusantes.My fair lady paraît tout de même nettement plus brillant que ça...
    LeopoldGauthier
    LeopoldGauthier

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 16 critiques

    1,0
    Publiée le 29 décembre 2007
    Très décevant pour du Cukor... Le film tourne autour de son sujet sans parvenir à être vraiment drôle. Reste William Holden, beau comme un dieu, et Judy Holiday convaincante en cruche. C'est pour eux que l'on mettra une étoile, tout de même. Mais le scénario est vraiment mauvais - malgré une bonne idée de départ.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 1465 abonnés Lire ses 6 877 critiques

    3,5
    Publiée le 30 septembre 2010
    Certes, "Comment l'esprit vient aux femmes" n'est pas à proprement parler le meilleur film de George Cukor, d'autant plus que la mise en scène n'échappe pas à un certain aspect "théâtre filmé" (plutôt bien, par ailleurs.) Cela dit, les comédies drôles et intelligentes sont-elles suffisamment nombreuses pour faire la fine bouche lorsque l'on en a une devant nous? Manifestement non. Nous offrant même quelques instants de pure jubilation ...
    Lire plus
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 363 abonnés Lire ses 3 418 critiques

    3,5
    Publiée le 7 août 2015
    C'est une fable, et comme toute fable elle fait dans le moralisme en n'évitant pas l'extrême naïveté du propos (et ici il faut le voir pour le croire). Ce film serait sans doute tombé dans l'oubli s'il il n'y avait pas eu Judy Holliday qui dans le rôle d'une improbable nunuche de charme, le transcende en nous livrant un numéro d'actrice époustouflant, prodigieux, extraordinaire en écrasant de son talent et de sa présence tout le reste ...
    Lire plus
    8 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secrets de tournage

    Judy Holliday absente aux Oscars

    Lorsque Judy Holliday a remporté l'Oscar de la "Meilleure actrice" en 1951 pour Comment l'esprit vient aux femmes, celle-ci ne pouvait pas se rendre à la cérémonie. L'actrice Ethel Barrymore accepta la récompense à sa place. A noter qu'Ethel Barrymore est la grand-tante de l'actrice Drew Barrymore.

    Cukor / Holliday : troisième !

    Le cinéaste George Cukor et l'actrice Judy Holliday n'en était pas à leur première collaboration sur le tournage du film Comment l'esprit vient aux femmes. Ils avaient déjà travaillé ensemble en 1944 pour Winged victory, puis en 1949 pour Madame porte la culotte. Leurs routes professionelles se croiseront encore deux fois, à l'occasion des tournages de The Marrying kind en 1952 et Une femme qui s'affiche en 1954.

    Deux récompenses pour Judy Holliday

    L'actrice Judy Holliday a remporté deux prestigieuses récompenses pour ce film : elle a obtenu le Golden Globe de la "Meilleure actrice dans une comédie musicale" en 1951, ainsi que l'Oscar de la "Meilleure actrice" la même année.
    4 Secrets de tournage

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1950, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 1950.

    Commentaires

    • Serge M.
      Ce n'est pas le film du siècle, mais Judy Holliday est formidable et justifie le film à elle toute seule.
    Voir les commentaires
    Back to Top