Notez des films
Mon AlloCiné
    A boire
    Bande-annonce A boire
    29 décembre 2004 / 1h 30min / Comédie
    De Marion Vernoux
    Avec Edouard Baer, Emmanuelle Béart, Atmen Kélif
    Nationalité français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,9 17 critiques
    Spectateurs
    1,7 219 notes dont 58 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    29 décembre, 2 800 mètres, -12°C.
    Inès Larue aurait bien besoin d'un verre : son amoureux vient de la quitter en lui laissant une note d'hôtel de 12000 EUR en guise de cadeau de rupture.
    Pierre-Marie Archambault aurait bien besoin d'un verre : au terme d'une pénible abstinence imposée par son épouse, ce médecin alcoolique en cure de sevrage, a les nerfs à vif.
    Seb Abd Al Abbas aurait bien besoin d'un verre : son premier jour de ski se solde par un bras cassé, ses vacances sont à l'eau et sa religion lui interdit d'y ajouter une goutte d'alcool.
    Parce que personne ne les attend plus nulle part, parce qu'ils sont aussi glacés que la neige qui les entoure, ces trois estropiés vont trouver le bon cocktail pour remonter la pente : alcool, amour, entraide... (et un zeste de mauvaise foi !).
    Distributeur Rezo Films
    Voir les infos techniques
    Année de production 2003
    Date de sortie DVD 22/02/2006
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 22/11/2018
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 12 anecdotes
    Box Office France 41 406 entrées
    Budget 4 400 000 €
    Langues Français
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby SRD
    Format de projection 1.85 : 1
    N° de Visa 108 797

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (7.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 12.90 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    A boire Bande-annonce VF 1:53
    A boire Bande-annonce VF
    39 345 vues

    Interview, making-of et extrait

    Edouard Baer Interview : A boire 1:38
    Edouard Baer Interview : A boire
    4 061 vues

    Acteurs et actrices

    Edouard Baer
    Rôle : Pierre-Marie Archambault
    Emmanuelle Béart
    Rôle : Irène Larue
    Atmen Kélif
    Rôle : Seb Abd Al Abbas
    Yves Verhoeven
    Rôle : Serge-André
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Elle
    • L'Humanité
    • MCinéma.com
    • Le Monde
    • Le Point
    • Les Inrockuptibles
    • Positif
    • Première
    • Score
    • Studio Magazine
    • Télé 7 Jours
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com
    • Ciné Live
    • France Soir
    • Ouest France

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    17 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 492 critiques

    1,0
    Publiée le 10 février 2017
    Super titre, une œuvre inconnue avec Edouard Baer, qui fait très amateur, bref c’est un peu un OVNI, donc pourquoi pas ? Ben oui mais non, sans but l’atypisme ne mène à rien, on comprend vite pourquoi ce long métrage a été oublié. A la limite en version courte ça aurait aidé. On suit 3 paumés en station de ski, 3 destins différents dont les malheurs se croisent et 3 acteurs dans leur prestation habituelle. Pas grand-chose à dire ...
    Lire plus
    laufrnroll
    laufrnroll

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 58 critiques

    0,5
    Publiée le 13 février 2008
    Dès le générique, on sent qu'on a à faire à un film foireux. Malheureusement, on en est à ce moment-là bien loin de la vérité: Rarement film ne m'aura paru aussi raté. Hésitant entre drame et comédie, on n'a jamais envie de pleurer et encore moins de rire, et surtout, on ne sait pas quand on est supposé le faire. Les rares gags tombent à l'eau à cause de la réalisation plate comme une japonaise de 13 ans, et puisqu'on ne se remet ...
    Lire plus
    thewall
    thewall

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 740 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Marion Vernoux semble s'être reconvertie dans l'agriculture ces dernières années puisqu'elle cultive le navet. Et celui-ci est un bon cru, même si ce n'est pas le pire qu'elle ait commis. Quelques scènes vaguement droles permettent de sauver du naufrage total cet ersatz de film. Quelle idée de produire un tel scénario qui ne tient que sur un ticket de métro ? Il y a tout juste de quoi faire un bon court métrage. Mais là, c'est long et ...
    Lire plus
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 356 abonnés Lire ses 4 726 critiques

    0,5
    Publiée le 21 avril 2008
    Saoulant. Bâtir un récit sur l’éternelle gueule de bois d’Edouard Baer était un pari audacieux que Marion Vernoux perd lamentablement comme elle dilue sa mise en scène dans un cocktail hautement indigeste de gags pas drôles et de situations grotesques. A boire, comédie dépressive frelatée, est d’un ennui mortel quand il s’essaye à nous faire rire et simplement pathétique le reste du temps où on voudrait nous faire compatir au ...
    Lire plus
    58 Critiques Spectateurs

    Photos

    32 Photos

    Secrets de tournage

    Western sous la neige

    Marion Vernoux explique pourquoi elle a choisi de situer l'action de son cinquième long-métrage dans une station de sports d'hiver : "Je trouvais cocasse d'être entourée d'eau pour parler d'alcool. Avant de choisir la neige et la glace, j'avais envisagé une île ou l'étranger. Mais dès les repérages, la montagne s'est imposée : les stations de sport d'hiver sont aussi artificielles que les villes dans les westerns hollywoodiens (...) Comme le... Lire plus

    Béart, l'humour en douce

    Aux côtés des délirants Atmen Kélif et Edouard Baer, qui ont accédé à la notoriété grâce à leurs apparitions sur Canal + (le premier avec les Deschiens, le second dans le "Centre de visionnage"), Emmanuelle Béart, davantage habituée aux rôles dramatiques, fait une nouvelle incursion dans la comédie. Elle s'était déjà illustrée dans ce registre à différents moments de sa carrière : A gauche en sortant de l'ascenseur d'Edouard Molinaro (1... Lire plus

    La genèse du projet

    C'est à la suite de sa rencontre avec Edouard Baer et Atmen Kélif que la cinéaste a eu l'idée du film : "(...) j'ai eu le coup de foudre pour leur drôlerie", confie-t-elle."(...) j'ai su qu'un jour nous ferions un film ensemble, qui témoignerait de ce qui nous réunissait, à savoir notre liberté à partir en vrille via l'alcool (...) Au fil de l'écriture, j'ai délaissé le récit de notre amitié et de notre alcool festif, j'ai voulu pe... Lire plus
    12 Secrets de tournage

    Dernières news

    1ères séances : sueurs froides dans les salles !
    NEWS - Box Office
    mercredi 29 décembre 2004
    "A Boire" : rencontre avec Edouard Baer
    NEWS - Interviews
    mercredi 29 décembre 2004
    Dans le dernier film de Marion Vernoux, "A Boire", Edouard Baer entre dans la peau d'un alcoolique qui croise la route de...
    Emmanuelle Béart aux sports d'hiver
    NEWS - Tournages
    mardi 14 octobre 2003
    Emmanuelle Béart, Edouard Baer et Atmen Kelif composeront le casting de "A boire", une comédie de Marion Vernoux se déroulant...

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2003, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 2003.

    Commentaires

    • PowerKing - Les Chroniques du
      Je n'en doute pas. Il en faut pour tout le monde.
    • Monotrema
      Si pour toi c'est le plus mauvais film français, tu n'as pas du voir beaucoup de films français. Il existe bien plus mauvais.
    • PowerKing - Les Chroniques du
      Pourquoi ai je de l'écume plein la bouche? A votre avis? Dans ma vie, j'ai assisté à bien des manières de massacrer le 7ème art; en voici une en couleur! A boire!!! En effet, il vaut encore mieux prendre une cuite que d’avoir à supporter une telle purge. Pour vous donner une idée, voici le scénario détaillé: kjdfjhskdfhskjdfhkjsdhfksdhfkjhsdkfhkjsdhfkjsdhfkjsdhfkjsdhfkjshfkjhsdfskjh;qn,qdqsdqhdljqldjlkqsdlkqjd. Intéressant n'est ce pas? Je suis cinglant, mais à juste titre. Lorsqu'on lis le synopsis, on peut tout à fait s'attendre à quelque chose d'amusant. Du cinéma français, certes, mais on espère tout de même quelque passages atypiques. Détrompez vous! Ce film est en effet atypique, mais principalement par ce raz de marée de faussetés qu'il dégage. Les protagonistes sont défoncés du début à la fin; et alors?! Le scénario n'a ni queue, ni tête, les scènes s'entrecroisent et passent systématiquement du coq à l'âne, tandis que les acteurs ne parviennent jamais à gagner en crédibilité. La très méconnue (et pour cause!) Marion Vernoux a choisi de faire souffrir son casting autant que son public. Le montage et la réalisation sont tout ce qu'il y a de plus catastrophiques. Très certainement le plus mauvais film français qu'il m’ai été donné de voir. Et parce que je me dois d'être un chroniqueur objectif, j'ai du le regarder jusqu'au bout. En tout, 1h30 de supplice et de pollution sensorielle. 0/5
    • Super Super
      Le montage de ce film est catastrophique.
    • liviou2004
      Je viens de revoir ce film, pour la seconde fois. La première ne m'avait pas marqué, je comprends pourquoi à présent.Mais que sont venus faire ces excellents acteurs dans un tel déchet.Pas la moindre subtilité dans le scénario ni dans la direction d'acteur.Ces situations étaient-elles censées faire rire ? Du début à la fin on ne sait pas où veut nous emmener la réalisatrice.Ni drôle, ni touchant, voilà un film où l'on sent que les acteurs rament, avec tout leur talent, pour sauver ce qu'ils peuvent.Aucun parti pris assumé : Marion Vernoux aurait pu choisir le grotesque, le graveleux, le burlesque, l'étrange ou le subtil, le dramatique pourquoi pas. Tout, pourvu qu'il y ait quelque chose. Mais là, rien. Le vide sidéral qui laisse l'impression d'avoir perdu 90 minutes. Seule grande qualité de ce film : il a été limité à 1h30 qui paraissent, il est vrai bien longues tant on s'u ennuie ferme. Une réalisation prétentieuse sans aucune imagination ni talent.
    Voir les commentaires
    Back to Top