Mon AlloCiné
    Bonjour
    Bonjour
    Date de reprise 31 juillet 2019 - Version restaurée (1h 34min)
    Date de sortie 12 janvier 1994 (1h 34min)
    Avec Keiji Sada, Yoshiko Kuga, Chishu Ryu plus
    Genre Comédie dramatique
    Nationalité japonais
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Spectateurs
    4,0 214 notes dont 30 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Dans une ville de la banlieue de Tokyo, la vie suit tranquillement son cours : les mères de famille s’occupent de leur intérieur tout en jalousant celui des autres, les pères se croisent au café du coin et s’inquiètent de leur retraite à venir, tandis que les fils passent leur temps à regarder la télévision chez un voisin jugé trop excentrique. Un soir, les jeunes Minaru et Isamu pressent leurs parents pour avoir leur propre poste de télévision, en vain : l’aîné se met alors en colère face à l’hypocrisie des adultes et décide de faire une « grève de la parole », aussitôt suivi par son jeune frère…
    Titre original

    Ohayô

    Distributeur Carlotta Films
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 1959
    Date de sortie DVD 22/08/2000
    Date de sortie Blu-ray 16/05/2017
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 31/07/2019
    Remake de Gosses de Tokyo
    Langues Japonais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 80683

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 32.76 €
    neuf à partir de 56.00 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Rétrospective Ozu Bande-annonce 1:30
    Rétrospective Ozu Bande-annonce
    15 656 vues

    Acteurs et actrices

    Keiji Sada
    Rôle : Heiichirô Fukui
    Yoshiko Kuga
    Rôle : Setsuko Arita
    Chishu Ryu
    Rôle : Keitarô Hayashi
    Kuniko Miyake
    Rôle : Tamiko Hayashi
    Casting complet et équipe technique

    Critiques spectateurs

    Nelly M.
    Critique positive la plus utile

    par Nelly M., le 28/11/2012

    5,0Chef-d'oeuvre
    Projeté au Festival des Trois Continents Nantais 2012...Cette plongée dans un microcosme japonais modifié par la ...
    Lire la suite
    rosheim2
    Critique négative la plus utile

    par rosheim2, le 05/05/2011

    1,0Très mauvais
    C'est un des films que j'ai vu à l'école et je l'ai trouvé à chier:l'histoire n'est pas intéressante(du coup,on ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    27% (8 critiques)
    50% (15 critiques)
    13% (4 critiques)
    3% (1 critique)
    7% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Bonjour ?
    30 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Re-bonjour

    Bonjour est le remake d'un autre film de Yasujiro Ozu, "Et pourtant nous sommes nés", aussi appelé Gosses de Tokyo sorti en 1932 et dans lequel deux frères font une grève de la faim suite à une dispute familiale sur l'importance de "devenir quelqu'un". Ici, la fratrie est transposée dans le monde contemporain et les gosses sont devenus deux adolescents, mais l'action se situe toujours dans la banlieue de Tokyo et l'image de l'autre, quotidie... Lire plus

    Un point pour le coq

    Lorsque Ozu réalise Bonjour en 1958, Truffaut est justement en train de tourner son mythique film Les 400 coups et Tati s'apprête à sortir son inoubliable Mon oncle. Or, les trois films questionnent le fossé des générations, l'insolence des enfants, ainsi que les conventions sociales et l'application du progrès dans la société. Cependant, si les 400 coups sort dès 1960 au Japon, il faudra attendre 2002 pour que le film de Tati... Lire plus

    Et moi je vous dis zut !

    Malgré sa réputation de réalisateur austère et raffiné en Occident, Ozu dépeint la réalité quotidienne japonaise telle qu'il la connaît et n'est pas rebuté par quelques blagues vulgaires ou moments potaches. Dans Bonjour, ce sont les enfants qui plaisantent sur leurs flatulences, mais dans le Choeur de Tokyo (1931), une enveloppe pleine d'argent tombait dans un urinoir, tandis que dans son dernier film, Le Goût du saké (1962),... Lire plus
    4 Secrets de tournage

    Dernières news

    Films recommandés
    Le Goût du saké
    Le Goût du saké
    Les Musiciens de Gion
    Les Musiciens de Gion
    Voyage à Tokyo
    Voyage à Tokyo
    Miss Oyu
    Miss Oyu

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1959, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 1959.

    Commentaires

    • Nelly M.
      Projeté aux Trois Continents Nantais 2012... Cette plongée dans un microcosme japonais modifié par la culture étasunienne est d'un charme fou. Des ragots féminins aux confidences masculines de bistrot, de quoi sourire sans arrêt tellement on se sent en terrain familier. On devine un travail minutieux pour un résultat ultra simple. Vu sous plusieurs angles, avec des dialogues d'une fraîcheur exquise. Le seul petit défaut serait la lecture des sous-titres français quand l'image est claire. Peu gênant puisque le fil narratif est d'une limpidité totale. On glisse d'un plan à l'autre comme si on était dans son village, son lotissement, douillettement parachuté dans un intérieur qui fait corps avec ses habitants. Ce qui pouvait devenir trivial à cause des petits bruits dûs aux effets de pierre ponce continue d'être charmant. Fait penser aux meilleures bandes dessinées crées à ce jour. Un film réunificateur (qui existe en dvd !). Certes, les Etats-Unis et le Japon ont un peu changé de place sur l'échiquier géopolitique depuis 1959. Sauf que les questions existentielles elles, sont immuables (éducation, pièges de la routine, facettes de la transgression enfantine et adulte, retraite du couple). Ozu sait traiter tout cela en déjouant les attentes avec espièglerie. Ses dialogues, ses situations échappent à la patine. Et que dire des personnages, notamment ces deux frères, qui donnent l'impression qu'on les croise régulièrement !
    Voir les commentaires
    Back to Top