Mon AlloCiné
Le Doulos
facebookTweet
Le Doulos
Date de sortie 13 mai 2015 (1h 48min)
Avec Jean-Paul Belmondo, Serge Reggiani, Michel Piccoli plus
Genres Policier, Thriller
Nationalités italien, français
Bande-annonce Ce film en VOD
Spectateurs
3,6
Ma note :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Voir les notes de mes amis  ?

Synopsis et détails

A sa sortie de prison, Maurice Faugel apprend le meurtre de sa femme et, consumé par le désespoir, tue le receleur chez qui il logeait avant de lui voler ses bijoux. Puis, il prépare un casse avec son complice Rémy et demande l'aide de Silien pour le matériel. Ce dernier, appelé le doulos, est craint par tous car on le prend pour un indicateur de la police.
Distributeur Sophie Dulac Distribution
Récompense 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 1962
Date de sortie DVD 09/03/2000
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD 24/08/2011
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 10 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur N&B
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Regarder ce film

En VOD
à partir de (2.99 €)
à partir de (7.99 €)
SFR
à partir de (2.99 €)
à partir de (2.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
En DVD BLU-RAY
Le Doulos
Le Doulos (DVD)
neuf à partir de 11.99 €
Le Doulos
Le Doulos (DVD)
neuf à partir de 8.19 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

Bandes-annonces

Le Doulos Bande-annonce VF 2:13
Le Doulos Bande-annonce VF
5 028 vues

Interviews, making-of et extraits

Jean-Pierre Melville, Michel Piccoli Interview 5: Le Bel âge, Le Doulos 1:04
Jean-Pierre Melville, Michel Piccoli Interview 5: Le Bel âge, Le Doulos
430 vues
Top 5 N°61 - Les inspirations de Tarantino 2:22
Top 5 N°61 - Les inspirations de Tarantino
42 196 vues
4 vidéos

Acteurs et actrices

Jean-Paul Belmondo
Jean-Paul Belmondo
Rôle : Silien
Serge Reggiani
Serge Reggiani
Rôle : Maurice Faugel
Michel Piccoli
Michel Piccoli
Rôle : Nuttheccio
René Lefèvre
René Lefèvre
Rôle : Gilbert Varnove
Casting complet et équipe technique

Critiques spectateurs

jimmyc
Critique positive la plus utile

par jimmyc, le 24/09/2013

5,0Chef-d'oeuvre

Le film s’ouvre sur une phrase ... "Il faut choisir,mourir ou mentir..."Il ne se consacrera d 'ailleurs que à cela (mensonge... Lire la suite

Gonnard
Critique négative la plus utile

par Gonnard, le 22/05/2010

1,0Très mauvais

Polar très beau tant au niveau esthétique qu'en ce qui concerne l'histoire. Bébel, Reggiani et Piccoli ont la grande classe,... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
18% (16 critiques)
46% (41 critiques)
21% (19 critiques)
8% (7 critiques)
4% (4 critiques)
2% (2 critiques)
Votre avis sur Le Doulos ?
89 Critiques Spectateurs

Photos

24 Photos

Secrets de tournage

Jean Desailly

Jean-Pierre Melville revient sur l'interprétation de son comédien Jean Desailly: "Je voulais pour le rôle de Clain un fils de famille et qu'il ait ce fond de cynisme et de vulgarité que tous les policiers attrapent au bout d'un certain nombre d'années de fréquentation de la pègre. Je dois dire que Desailly a interprété son personnage d'une manière parfaite."

Trahison

Jean-Pierre Melville présente son film comme une "tragédie shakesperienne" sur "l'histoire de la fin d'une amitié". Un oeuvre où les personnages ont deux faces, où "ils sont tous faux." Le film s'ouvre d'ailleurs sur une citation de Céline: "Il faut choisir...mourir...ou mentir?"

Hommage

Le Doulos est un hommage au film noir américain que Jean-Pierre Melville admirait. Pour construire le commissariat, il a même demandé à son chef décorateur de le faire à l'identique de celui de Carrefours de la ville. Il a aussi utilisé des fenêtres à guillotine au look plus américain.
10 Secrets de tournage

Dernières news

Michel Piccoli de A à Z
NEWS -
mercredi 30 décembre 2009

Michel Piccoli de A à Z

Libre, insolent, curieux, secret : tel est Michel Piccoli, 64 ans de carrière, monument et garnement du cinéma français....

Commentaires

  • richard-leg

    magnifique REGGIANI....et MELVILLE,le meilleur

  • quetedugraal

    Excellent!

  • Adenoki

    Melville était plongé dans la culture americaine, il possédait aussi ses propres studios, il était libre. Pour ceux qui aime le cinema independant et les films de gangsters des années 50-60, ce chef-d'œuvre est à regarder plusieurs fois... Voir aussi "Bob le flambeur" et "Le samouraï".

Voir les commentaires
Back to Top