In Ciné Veritas  

Membre depuis 1457 jours | Dernière activité : 23/03/2019

Suivre son activité
Jalouse

Critique de Jalouse - par In Ciné Veritas

   1 - Très mauvais
Nathalie Pêcheux est plus pessimiste tendance odieuse que jalouse. Ses petites mésaventures personnelles et essentiellement affectives donc existentielles ne sont (très mécaniquement) pas sans conséquences sur ses relations avec son entourage. À l'image de nombreuses comédies françaises, Jalouse cumule les saynètes façon série TV sans délivrer la moindre profondeur de traitement tant sur le fond que sur la forme. Un seul moteur anime le scénario : les fréquents changements d’opinion de Nathalie Pêcheux campée par Karin Viard dans le registre que nous lui connaissons. Nous devinons sans peine les emplacements dans lesquels viendront s’insérer les deux coupures publicitaires lors de la diffusion de ce film à la télévision, média pour lequel Jalouse des frères Foenkinos semble avant tout destiné. Ces publicités TV viendront par ailleurs compléter les placements produits déjà présents dans le film. N.B. : Jalouse contient l’une des scènes les plus mal jouées du cinéma français 2017 où nous voyons Karin Viard attendre le signal de son interlocuteur avant de prendre un air contrit (froncement de sourcils, tête baissée, air triste). Cette scène ajoutée aux nombreux faux raccords et à l’immobilité des plans proposés sont autant d’éléments témoins d’un tournage effectué au pas de course. Une sens minimum de la qualité aurait relégué cette scène aux oubliettes et imposé une deuxième prise !