Mon AlloCiné
Anouk Aimée
Biographie
Filmographie
Top films/séries
Photos
Récompenses
News
Vidéos
VOD, DVD

État civil

Nom de naissance Françoise Nicole Sorya Dreyfus
Nationalité Française
Naissance 27 avril 1932 (Paris - France)
Age 85 ans

Biographie

Fille de comédiens, Françoise Dreyfus n'a que 13 ans lorsque, se promenant dans la rue avec sa mère, elle se voit proposer un rôle dans La Maison sous la mer de Henri Calef sorti en 1947. Son personnage dans le film s'appelle Anouk, un prénom qu'elle conservera. Si la jeune fille poursuit un temps ses études secondaires en Angleterre, elle s'inscrit bientôt au cours de théâtre Bauer-Thérond et prend des leçons de danse.

Après son premier tournage, la comédienne est contactée par Marcel Carné pour jouer dans La Fleur de l'âge. Le projet n'aboutira pas, mais sera pour elle l'occasion d'une rencontre déterminante avec le scénariste Jacques Prévert, qui lui suggère d'adopter le nom d'"Aimée", et écrit pour elle Les Amants de Verone de Cayatte, un film à succès qui impose la jeune actrice en héroïne romantique aux côtés de Serge Reggiani en 1949. Prêtant sa voix à La Bergère et le ramoneur, dessin animé de Grimault -écrit par l'ami Prévert-, elle tourne alors avec Duvivier (Pot-Bouille), Becker (Montparnasse 19), et dans les premiers longs-métrages de Franju (La Tete contre les murs) et Astruc (Les Mauvaises Rencontres).

En 1960, Federico Fellini offre à la comédienne un rôle de femme riche et désoeuvrée dans La Dolce Vita. Anouk Aimée confiera que c'est au contact du maestro, qui la dirigera à nouveau trois ans plus tard dans Huit et demi, qu'elle commence à prendre au sérieux son métier d'actrice. Au cours de la riche décennie qui suit, elle papillonne avec grâce dans Lola de Demy et tourne aux côtés de Jean-Louis Trintignant le triomphal Un homme et une femme de Lelouch, qui lui vaut en 1967 le Golden Globe de la Meilleure actrice - ces deux films marquants donneront lieu à des suites, Model Shop et Un homme et une femme : vingt ans déjà. S'installant quelques années en Italie, elle y tourne avec Lattuada, Bertolucci et Bellocchio : soeur de Piccoli dans Le Saut dans le vide, elle obtient, comme son partenaire, le Prix d'interprétation à Cannes en 1980.

Par la suite, Anouk Aimée se fait moins présente sur les écrans français, si on excepte ses fréquentes retrouvailles avec Lelouch (Viva la vie, 1983, Hommes, femmes : mode d'emploi, 1996, Une pour toutes, 1999, ...) et ses rôles dans les films d'Elie Chouraqui (Qu'est-ce qui fait courir David ?, 1981, Les Marmottes, 1993, ...). En 2003, elle sera cependant l'héroïne de La Petite prairie aux bouleaux, oeuvre singulière sur le souvenir de la déportation. Loin de toute stratégie, Anouk Aimée, qui a toujours été une comédienne voyageuse, travaille ainsi de part le monde avec le Belge Andre Delvaux (Un soir un train, 1968), le Polonais Jerzy Skolimowski et les Américains Cukor (Justine, 1969), Lumet (Le Rendez-vous, id.) et Altman (Prêt-à-porter en 1994). Incarnation d'un glamour à l'européenne, l'actrice reçoit en 2002 un César d'honneur, et l'année suivante un Ours d'or à Berlin, pour l'ensemble de sa carrière.

De retour au cinéma français au début des années 2000, Anouk Aimée joue la mère d'Yvan Attal dans sa comédie Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants (2004). A l'affiche de la comédie dramatique De particulier à particulier en 2006, elle retrouve trois ans plus tard les plateaux de Claude Lelouch, à l'occasion de son film-fresque, Ces amours-là. L'année d'après, l'actrice se glisse dans la peau d'une malade en soins palliatifs, pour les besoins de la comédie de Philippe Claudel, Tous les soleils.

Ses premiers pas à l'écran

La Maison sous la mer
La Maison sous la mer
1946
La Fleur de l'âge
La Fleur de l'âge
1947
Les Amants de Vérone
Les Amants de Vérone
1949
La Salamandre d'or
La Salamandre d'or
1950

Ses meilleurs films et séries

La Dolce Vita
La Dolce Vita
1960
Lola
Lola
1961
Napoléon
Napoléon
2002
Un Homme et une femme
Un Homme et une femme
1966

Sa carrière en chiffres

66
Années de carrière
6
Récompenses
73
Films
1
Série
10
Nominations
37818596
Entrées ciné

Genres de prédilection

Drame : 34 %
Comédie dramatique : 33 %
Comédie : 17 %
Romance : 16 %

Ses stats sur AlloCiné

0
Vidéo
19
Photos
15
News
59
Fans

A tourné le plus avec

Claude Lelouch
Claude Lelouch
9 films
Ces amours-là (2010), Une pour toutes (1999), Hommes, femmes : mode d'emploi (1996), Il y a des jours... et des lunes (1990), Un Homme et une femme : vingt ans déjà (1986), Viva la vie (1983), Si c'était à refaire (1976), Vivre pour vivre (1967), Un Homme et une femme (1966)
Michel Piccoli
Michel Piccoli
7 films
Les cent et une nuits de Simon Cinéma (1994), Prêt-à-porter (1994), Le Général de l'armée morte (1983), Huit et demi (1963), La Dolce Vita (1960)
Élie Chouraqui
Élie Chouraqui
5 films
Celle que j'aime (2008), Les Marmottes (1993), Qu'est-ce qui fait courir David ? (1981), Mon premier amour (1978), Si c'était à refaire (1976)
Viva la vie (1983), Qu'est-ce qui fait courir David ? (1981), Les Dragueurs (1958), La Tête contre les murs (1958)
Jean-Louis Trintignant
Jean-Louis Trintignant
4 films
Un Homme et une femme : vingt ans déjà (1986), Viva la vie (1983), Un Homme et une femme (1966), Il Successo (1963)
Serge Reggiani
Serge Reggiani
3 films
Il y a des jours... et des lunes (1990), La Bergère et le ramoneur (1952), Les Amants de Vérone (1949)
Il y a des jours... et des lunes (1990), Qu'est-ce qui fait courir David ? (1981), Si c'était à refaire (1976)
Ugo Tognazzi
Ugo Tognazzi
3 films
Arrivederci e grazie (1988), La Tragédie d'un homme ridicule (1981), Le Jour le plus court (1962)
Dis-moi oui... (1995), Les cent et une nuits de Simon Cinéma (1994), Les Marmottes (1993)
Il y a des jours... et des lunes (1990), Viva la vie (1983), Qu'est-ce qui fait courir David ? (1981)
Patrick Bruel
Patrick Bruel
3 films
Hommes, femmes : mode d'emploi (1996), Les cent et une nuits de Simon Cinéma (1994), Il y a des jours... et des lunes (1990)
Ces amours-là (2010), Riches, belles, etc. (1998), Hommes, femmes : mode d'emploi (1996)
Commentaires
  • rock07

    Je cherche désespérément depuis des années un film où Anouk Aimée a tourné en 1993? Cela s'appelait "Des voix dans le jardin" adapté d'un très beau roman de Dirk Bogarde. Le réalisateur était Pierre Boutron. Ce film n'apparaît même pas dans la filmographie d'Anouk Aimée. Bizarre... Voir ici : http://cinerock07.over-blog.fr...

  • willycopresto

    Muriel Flis-Treves, que je ne connais pas, et le bien plus connu Dominique Besnehard (ex-agent de l'artiste) ont co-réalisé ce documentaire de 50 mn : "Anouk aimée, la beauté du geste" diffusé sur France 5 le jeudi 25 décembre 2014 à 23 h 25. Joyeux Noêl ? A dire vrai pas tellement mais je n'ai jamais été "fan" de la comédienne qui m'a toujours semblé "coincée" : question d'époque ? Il est vrai que ma génération du baby boom rêvait de révolutionner le monde et le refaire. Et a envoyé un tas de crooners d'avant-guerre à l'hospice pour chanter, danser le rock ou autres twists ! Bref, je me suis profondément ennuyé en regardant ce récit qui ne sait pas être aussi captivant que les épisodes de "un jour un destin" Pour les inconditionnels de l'artiste peut-être ?

Voir les commentaires
Back to Top