Mon AlloCiné
    Michel Galabru

    État civil

    Métier Acteur
    Nom de naissance

    Michel Louis Edmond Galabru

    Nationalités Français, Marocain
    Naissance 27 octobre 1922 (Safi - Maroc)
    Décès 4 janvier 2016 à l'age de 93 ans (Paris - France)

    Biographie

    Michel Galabru, fils d'un professeur de l'École Nationale des Ponts-et-chaussées, n'a qu'une idée en tête : devenir professionnel de football. C'est pourtant au théâtre qu'il trouve sa vocation. Il monte à Paris où, après deux ans de préparation, il passe avec succès le concours d'entrée au Conservatoire d'art dramatique. Le jeune comédien obtient un premier prix et entre à la Comédie Française en 1950. Il joue les classiques et en 1951, Jean Devaivre lui propose un premier rôle au cinéma dans Ma femme, ma vache et moi. Il quitte la Comédie Française en 1957 et commence une carrière sur les scènes de boulevards. Il interprète ensuite beaucoup de petits rôles dans des films mineurs.

    A partir des années 1960, ses rôles s'étoffent, avec l'arrivée de La Guerre des boutons, le grand succès d'Yves Robert, et surtout Le gendarme de Saint-Tropez de Jean Girault. Son air bourru et franchouillard souvent dépassé par les évènements lui vaut d'interpréter l'adjudant Gerber, chef de "Louis De Funès" Cruchot. Les cinq épisodes du Gendarme, bien qu'inégaux, sont des succès populaires.

    En 1971, Le Viager lui ouvre une nouvelle carrière. Il aura attendu vingt ans pour que son talent soit reconnu. L'acteur se voit proposer des rôles dramatiques : une silhouette remarquée dans Section spéciale de Costa-Gavras, puis des premiers rôles, dont celui du policier pervers dans Monsieur Balboss de Jean Marboeuf, et surtout celui qu'il interprète face à Philippe Noiret dans Le Juge et l'Assassin de Bertrand Tavernier, qui le consacre meilleur acteur de l'année lors de la remise des Césars. En 1978, il entame une autre comédie de trois volets. Dans La Cage aux folles, Galabru, en respectable père de famille de son état, se retrouve confronté au couple complètement déjanté Michel Serrault / Ugo Tognazzi. On le voit ensuite en inspecteur de police dans Subway de Luc Besson.

    Dans la décennie des années 1990, Michel Galabru se fait plus rare au cinéma : une dizaine de rôles à peine, dont Uranus de Claude Berri ou Hors jeu, dans lequel il interprète son propre rôle. En 1998, il campe le truculent chef d'un village d'irréductibles gaulois dans Astérix et Obélix contre César de Claude Zidi. Par la suite, il joue aux côtés de Jean-Paul Belmondo et André Dussollier pour Les Acteurs de Bertrand Blier.

    En 2004, Michel Galabru est à l'affiche de deux films : San Antonio, où il donne à nouveau la réplique à Gérard Depardieu, et Nuit noire de Daniel Colas. Avec Pollux, le manège enchanté, il prête pour la première fois sa voix à un film d'animation. Il retrouve cependant le grand succès en 2008 grâce à Bienvenue chez les Ch'tis, le film aux 20 millions d'entrées dans lequel il apparaît. Les rires de ce film le conduiront à une autre comédie, Bouquet final aux côtés de Didier Bourdon et Gérard Depardieu. L'année 2010 est l'occasion pour lui de faire une nouvelle fois l'étendue de la diversité de son jeu puisqu'il apparaît dans deux films aux genres très différents. Il participe à la naissance du personnage culte de Sempé au cinéma avec le film de Laurent Tirard, Le Petit Nicolas, puis change de registre et joue le grand-père d'une jeune fille en fugue dans Un poison violent, le premier long-métrage de la jeune Katell Quillévéré.

    Ses premiers pas à l'écran

    La bataille du feu
    La bataille du feu
    1949
    Ma femme, ma vache et moi
    Ma femme, ma vache et moi
    1952
    Les Lettres de mon moulin
    Les Lettres de mon moulin
    1954
    Trois de la Canebière
    Trois de la Canebière
    1956

    Ses meilleurs films et séries

    Le Juge et l'Assassin
    Le Juge et l'Assassin
    1976
    La Guerre des boutons
    La Guerre des boutons
    1962

    Sa carrière en chiffres

    67
    Années de carrière
    1
    Récompense
    208
    Films
    3
    Séries
    3
    Nominations
    203,9 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Comédie : 66 %
    Drame : 14 %
    Comédie dramatique : 13 %
    Policier : 7 %

    Ses stats sur AlloCiné

    0
    Vidéo
    18
    Photos
    19
    News
    598
    Fans

    A tourné le plus avec

    Darry Cowl
    14 films
    Le Téléphone sonne toujours deux fois (1984), On l'appelle catastrophe (1983), Le Bahut va craquer (1982), C'est jeune et ça sait tout (1974), Y'a un os dans la moulinette (1974), Elle cause plus, elle flingue (1972), Ces messieurs de la famille (1967), La Bourse et la Vie (1966), La Bonne occase (1965), Les Baratineurs (1965), Les Gorilles (1964), Le Bon Roi Dagobert (1963), Tartarin de Tarascon (1962), L'Increvable (1959)
    Daniel Ceccaldi
    13 films
    Le Braconnier de Dieu (1982), Celles qu'on n'a pas eues (1980), Une Merveilleuse journée (1980), Confidences pour confidences (1978), Le Maestro (1977), Le Chasseur de chez Maxim's (1976), C'est jeune et ça sait tout (1974), Le Concierge (1973), Le Facteur s'en va-t-en guerre (1966), Monsieur le Président-directeur général (1966), La Bonne occase (1965), Le Voyage à Biarritz (1963), Amours célébres (1961)
    Francis Blanche
    11 films
    La Dernière bourrée à Paris (1973), La Grande maffia (1971), Aux frais de la princesse (1969), Les Gros malins (1969), Ces messieurs de la famille (1967), La Bonne occase (1965), Bon Week end (1965), Les Baratineurs (1965), Les Gorilles (1964), Tartarin de Tarascon (1962), L'Increvable (1959)
    Daniel Prévost
    11 films
    Les Invincibles (2013), Le Petit Nicolas (2010), Astérix et Obélix contre César (1999), Room Service (1991), Uranus (1990), Tranches de vie (1985), Y'a un os dans la moulinette (1974), Le Concierge (1973), La Dernière bourrée à Paris (1973), Elle cause plus, elle flingue (1972), La Belle affaire (1972)
    Roger Carel
    11 films
    Mon homme (1996), La Folle journée ou le mariage de Figaro (1989), L'été meurtrier (1983), Papy fait de la résistance (1983), Signé Furax (1980), La grande récré (1976), Le Plumard en folie (1974), Soldat Duroc, ça va être ta fête (1974), Les Gaspards (1974), Le Grand bazar (1973), Elle cause plus, elle flingue (1972)
    Gérard Depardieu
    Gérard Depardieu
    11 films
    Les Invincibles (2013), Bouquet final (2007), Les Clefs de bagnole (2003), San Antonio (2003), Les acteurs (2000), Astérix et Obélix contre César (1999), Uranus (1990), Je hais les acteurs (1986), Le Choix des armes (1981), Les Gaspards (1974), Le Viager (1972)
    Dominique Zardi
    10 films
    On l'appelle catastrophe (1983), Y a-t-il un Français Dans la Salle ? (1982), Le Mors aux dents (1979), L'Ibis rouge (1975), L'Intrépide (1975), Jo (1971), Le gendarme en balade (1970), Le Gendarme se marie (1968), Monsieur le Président-directeur général (1966), Le Gendarme à New York (1965)
    Louis de Funès
    Louis de Funès
    10 films
    Le gendarme et les gendarmettes (1982), L'Avare (1979), Le Gendarme et les extraterrestres (1979), Jo (1971), Le gendarme en balade (1970), Le Petit Baigneur (1968), Le Gendarme se marie (1968), Le Gendarme à New York (1965), Le Gendarme de Saint-Tropez (1964), Nous irons à Deauville (1962)
    Christian Marin
    10 films
    La grande récré (1976), Y'a un os dans la moulinette (1974), La Dernière bourrée à Paris (1973), Le gendarme en balade (1970), Le Mois le plus beau (1968), Le Gendarme se marie (1968), L'auvergnat et l'autobus (1968), Monsieur le Président-directeur général (1966), Le Gendarme à New York (1965), Le Gendarme de Saint-Tropez (1964)
    Les acteurs (2000), Mon homme (1996), L'Invité surprise (1989), La Vie dissolue de Gérard Floque (1987), Papy fait de la résistance (1983), Le gendarme et les gendarmettes (1982), Celles qu'on n'a pas eues (1980), Le Gendarme et les extraterrestres (1979), Confidences pour confidences (1978), Section spéciale (1974)
    Henri Guybet
    10 films
    Le Bahut va craquer (1982), Les Diplômés du dernier rang (1982), Est-ce bien raisonnable ? (1981), Le Guignolo (1980), Le Gagnant (1979), Le Pion (1978), Chaussette surprise (1978), Par ici la monnaie (1974), Y'a un os dans la moulinette (1974), Quelques messieurs trop tranquilles (1972)
    Commentaires
    • L'irrationnel
      Le seul gendarme que j'aime
    • pietro bucca
      Une présence. Un talent comique certain. Son trio avec De Funes et Blier dans Mr Jo reste pour moi un must.
    • L'irrationnel
      Galabru = bon comédien
    • angelabassompierre
      Quelle longue vie, j'adorais son sens de la comédie, un grand acteur. ! Le grand bazar est réussi en nanar.... ses autres rôles et personnages, il a beaucoup d'amusement et prend plaisir à faire son métier.
    • Cracpass
      Grand acteur, l'un des plus grand, incontestable. :)
    • Frankie Machine
      immense acteur français. memoire vivante du film comique. transcende n'importe quel navet. tres peu souvent eu l'occasion de faire briller son intelligence de jeu. tres dommage.
    • MGM-ranger
      Il a joué partout. Pendant un temps il était dans tout les films français. Un grand acteur qui a joué dans pas mal de navets mais comme on dit il faut mangé dans la vie.
    • Xavier P.
      C est clairement l un des acteurs les plus drôleIl est unique galabru
    • angelabassompierre
      90 ans, leur carrière n'a pas de limite, eh oui, la vie d'artiste c'est tant que dure la vie et le sang coule dans leurs veines, ils y vont.
    • dino Velvet.
      pfff un monument??? on aura tout lu ici.....120 films 118 nanars et deux potables.......il restera pas dans les memoires....la plupart des acteurs francais ont tous fait une composition mémorable (serrault en 81, belmondo en 66,74,88...) mais lui rien....on dirait depardieu en plus vieux.....du moment que ça palpe....
    • scarface666
      1922. Je l'ai interviewer au festival du film policier de liege il y a 3 jours, il a affirmer avoir 90 ans ;)
    • christophe g.
      Bonjour, alors il est né en 1922 ou 1924 car d'une ligne à l'autre ce n'est pas la meme date de naissance????
    • thamnophile
      :) Un grand acteur dont j'adore le jeu et notamment sa truculence dans ses films même les plus dramatiques !
    • Atticuswood
      Un monument !! qu'on aime ou non, il est ancré dans le cinema Français
    Voir les commentaires
    Back to Top