Mon AlloCiné
Victor Fleming
facebookTweet
Métiers Réalisateur, Producteur, Directeur de la photographie plus
Nationalité Américain
Naissance 23 février 1883 (Pasadena, Californie - Etats-Unis)
Décès 6 janvier 1949 à l'age de 65 ans (Cottonwood, Arizona - Etats-Unis)
33
ans de carrière
27
films et séries tournés
1
prix

Biographie

Au tout début du 20e siècle, au sortir d'études secondaires, Victor Fleming se destine à une carrière de coureur automobile. Le jeune homme, fan de voitures et très doué en mécanique, n'est à priori pas lancé vers une carrière artistique. C'est donc le hasard qui le mène vers le cinéma lorsqu'il rencontre le cinéaste Allan Dwan, spécialisé dans le western, qui l'engage comme assistant opérateur. Nous sommes alors en 1910.Les facultés techniques de Victor Fleming sont telles qu'il s'impose rapidement comme un directeur photo renommé de l'époque, travaillant pour son mentor Allan Dwan mais aussi pour D.W. Griffith et le studio Triangle dès 1915. C'est à cette période qu'il fait la connaissance d'un certain Douglas Fairbanks, qui va l'inciter à se lancer dans la réalisation. Avant ce grand saut, il y a la Guerre, et Fleming y parfait sa maîtrise de la caméra en étant notamment le photograph... Lire plus

Filmographie

Jeanne d'Arc
Jeanne d'Arc
19 octobre 1949
L'Aventure
L'Aventure
Date de sortie inconnue
A Guy Named Joe
A Guy Named Joe
Date de sortie inconnue
Tortilla Flat
Tortilla Flat
Date de sortie inconnue
Dr. Jekyll et Mr. Hyde
Dr. Jekyll et Mr. Hyde
25 septembre 1946
Le Magicien d'Oz
Le Magicien d'Oz
26 juin 1946
Pilote d'essai
Pilote d'essai
Date de sortie inconnue
Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

Photos

88 Photos
Commentaires
  • Plume231
    test
  • Plume231
    Pilote d'essai (1938) de Victor Fleming [img]http://2.bp.blogspot.com/_iNLt...[/img] Synopsis : Jim Lane, un pilote d'essai baroudeur doublé d'un incorrigible coureur de jupons, atterrit en catastrophe dans un champ perdu en plein coeur du Kansas. Il est secouru par la ravissante Ann Barton, qui le charme aussitôt. Son enchantement se dissipe instantanément lorsque la belle lui présente son fiancé. Sitôt son avion réparé, Jim repart. A peine s'est-il posé à bon port qu'il comprend qu'il est réellement amoureux de sa sauveteuse. Il fait le trajet en sens inverse et épouse Ann, qui ne peut longtemps résister à son charme. Mais leur bonheur est de courte durée. Commence bientôt pour la jeune femme une vie d'inquiétude et d'attente... [img]http://www.cinemotions.com/dat...[/img] Critique : Un film décevant! Le futur réalisateur (enfin en partie!) d'"Autant en emporte le vent" et du "Magicien d'Oz" n'a pas réussi à rendre intéressant ce drame sur fond d'aviation. On a ici un ensemble inégal, un peu trop long, très conventionnel et donc prévisible et, à l'exception du crash aérien vers la fin assez réussi, les trucages visuels ont pris un sérieux coup de vieux. Le quatuor charismatique Clark Gable-Myrna Loy-Spencer Tracy-Lionel Barrymore ont beau y faire et la MGM a eu beau y mettre les moyens, la sauce ne prend pas vraiment un seul instant. Au résultat, on a l'impression d'avoir regardé quelque chose sans souffle, sans émotions et de très empesé. Dans à peu près le même domaine, Howard Hawks réussira très largement mieux un autre drame, le superbe "Seuls les anges ont des ailes". Note : 8/20 (**) [img]http://www.classicmoviefavorit...[/img]
  • Plume231
    L'Aventure (1945) de Victor Fleming [img]http://scootermoviesshop.com/c...[/img] Synopsis : Gable est de retour, Garson le tient ; le rude débardeur et le docile bibliothécaire sombrent tous deux dans une lourde comédie. Même le jovial Blondell n'arrive pas à arranger les choses. [img]http://tcmmoviemorlocks.files....[/img] Critique : Pour son come-back après la mort tragique de sa femme Carole Lombard et avoir combattu l'armée de l'air américaine pendant la Guerre, Clark Gable a tourné dans ce film. Il y a pratiquement tout : deux partenaires féminines de choix (Greer Garson, Joan Blondell), un second rôle excellent (Thomas Mitchell), la griffe MGM qui garantie l'élégance du style et un réalisateur solide qui a déjà fait grandement ses preuves (Victor Fleming). Il manque juste un petit détail tout con : un bon script. Histoire totalement décousue et évolution psychologique des personnages minables sont ce que l'on retient de ce film jugé à juste titre médiocre. Difficile de ne pas s'ennuyer et de n'avoir envie que d'une chose : l'oublier. Note : 4/20 (*) [img]http://blogs.allocine.fr/blogs...[/img]
  • Plume231
    La Belle de Saïgon (1932) de Victor Fleming [img]http://www.cinereves.com/photo...[/img] Synopsis : Quittant quelques jours seulement la plantation qu'il dirige, Denis Carson fait connaissance à Saïgon, de la belle Vanturine, prostituée recherchée par la police. Il l'héberge et devient son amant. Pourtant, c'est un moment d'égarement car, au fond, Carson aime Barbara, la femme de son ami l'ingénieur Willis... [img]http://www.cinereves.com/photo...[/img] Critique : Vous prenez "Mogambo". Vous remplacez John Ford par Victor Fleming derrière la caméra, un Clark Gable cheveux poivre et sel par un Clark Gable avec vingt balais et une moustache en moins, la blonde Grace Kelly par la brune Mary Astor, la brune Ava Gardner par la blonde Jean Harlow et un véritable Kenya par une Indochine de studio. Résultat, vous avez "La Belle de Saïgon". Vous ajoutez à cela des dialogues piquants bourrés de sous-entendus dits par une Jean Harlow qui n'est pas avare de son talent pour bien les allonger au bon moment, et qui parvient sans mal à écraser au niveau vedette Mary Astor et même un peu Clark Gable. L'ensemble s'apparente plus à une sorte de huis-clos qu'à un film d'aventures et on peut déplorer la vision très colonialiste typique des années 30 sur les asiatiques. Mais à côté de ce film, le "Mogambo" apparaît comme beaucoup trop sage et manquant singulièrement de rythme. Ca ne sera pas la première fois que je dis (ni la dernière, je pense!) que l'original est meilleur que le remake. Note : 14/20 (***) [img]http://portfolio.soirmag.lesoi...[/img]
  • Plume231
    La Soeur blanche (1933) de Victor Fleming [img]http://www.encyclocine.com/fil...[/img] Synopsis : Angela Chiaramonte, la fille d'un prince italien, est promise à un riche banquier plus âgé qu'elle, Ernesto Traversi. Le hasard place plusieurs fois sur sa route un séduisant soldat, Giovanni Severi. Un léger flirt s'engage. Puis Angela, rappelée à ses devoirs par sa conscience, adresse à Giovanni une lettre lui signifiant qu'elle ne veut plus le voir. Giovanni la comprend entre les lignes. Lors d'un bal, il force la porte du prince et contraint Angela à lui avouer son amour. Outré, le prince chasse Giovanni, Angela prend son parti, fuit avec lui, son père la suit et meurt dans un accident d'automobile. Angela est effondrée. En outre, la guerre ne tarde pas à éclater... [img]http://www.notrecinema.com/ima...[/img] Critique : Victor Fleming n'était pas très à l'aise avec les scènes intimistes, et cela se voit et ceux malgré le talent d'Helen Hayes et de Clark Gable. Ce qui aurait pu être un mélodrame déchirant est en fait un film plutôt raté. Avec un Mervyn LeRoy ou un John M. Stahl, on aurait certainement eu droit à quelque chose de grandiose. Par contre, il est totalement à l'aise pour ce qui est des quelques scènes d'action. L'évasion "à la Edmond Dantès" est particulièrement réussi et est très intense. Enfin malgré ses quelques qualités, on est encore passé à côté d'un potentiel chef d'oeuvre. Note : 8/20 (***)
  • willoup94
    =================== [u]SON BOX-OFFICE FRANCE[/u] =================== (1983 -1949) [u]86ème.[/u] 5 films - 26 502 891 spectateurs-1950: Autant en emporte le vent (16 723 812) / (rep 2000 : 4 039) + (rep 2003 : 495) n°1 Année 1950 -1949: Jeanne d'arc (1949) (7 092 781) n°1 Année 1949-1946: Dr. jekyll et mr. hyde (1 147 266) / (rep 2008 : 1 161)-1947: L'aventure (794 214)-1946: Le magicien d'oz (736 955) / (rep 1999 : 1 638)-1935: L'île au trésor (rep 2011 : 530)==============================================================
  • Plume231
    L'Île au trésor (1934) de Victor Fleming [img]http://img.teva.fr/03E80000004...[/img] Synopsis : Par une nuit sombre, en Cornouailles, au XVIIIe siècle. Un étrange marin confie au jeune Jim Hawkins, dans l'auberge que tient la mère de ce dernier, la carte d'une île au trésor, qu'il tient lui-même d'un pirate à la réputation sulfureuse, le capitaine Flint. Immédiatement averti, Trelawney, le seigneur du lieu, monte une expédition pour se lancer à la recherche du trésor. Un équipage est recruté, sur les conseils d'un tavernier unijambiste, l'entreprenant Long John Silver. Silver est lui-même embauché, comme cuisinier. Jim commence par sympathiser avec son truculent compagnon de traversée jusqu'à ce que le hasard lui dévoile l'horrible vérité. Long John Silver, ancien pirate, a embauché une bande de coupe-jarrets et paraît bien décidé à s'emparer du trésor pour son propre compte... [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img] Critique : Mes souvenirs de lecture du roman de Stevenson sont très très lointains donc pour critiquer le film niveau adaptation, en gros faut pas trop compter sur moi. Donc on le prenant comme cela, cette oeuvre a trois points forts : les décors, la photographie, tous les deux dans le style luxueux MGM de l'époque, et l'interprétation truculente d'un Wallace Beery qui s'en donne vraiment à coeur dans le rôle de Long John Silver. Un gros point faible qui tâche : l'interprétation peu naturelle et donc vite agaçante de Jackie Cooper. Autrement sans être vraiment souffler par ce film d'aventures, on peut le suivre sans ennui et avec la certitude qu'il a été réalisé par des artistes ayant le souci de ne jamais laisser une seconde d'ennui au spectateur. Note : 13/20 (***) [img]http://www.notrecinema.com/ima...[/img]
  • Touka Speed
    J'ai aimé "Autant en emporte le vent" mais aussi Dr Jekyll et Mister Hyde et la belle de Saigon.
  • Plume231
    Capitaines courageux (1937) de Victor Fleming [img]http://images.fan-de-cinema.co...[/img] Synopsis : Un vieux loup de mer, le capitaine Disko Troop, sillonne l'océan à bord de son rafiot. Un jour de pêche, il recueille dans ses filets une curieuse prise : Harvey Cheyne, le fils gâté d'un riche industriel, tombé du paquebot qui l'emmenait avec son père vers l'Europe. Le jeune impertinent demande à être ramené à terre. Disko Troop refuse tout net et soumet son désagréable passager, trop gâté et habitué à voir tous ses désirs satisfaits, à la discipline commune. Un marin portugais, Manuel, prend l'enfant en affection. Petit à petit, le garçon succombe à une bonté qu'il n'avait jamais connue auparavant et décide même de pousser la chansonnette... [img]http://media.paperblog.fr/i/47...[/img] Critique : Un très beau film d'aventures initiatique sur le passage psychologique de l'enfance à l'âge adulte avec cette atmosphère de virilité où le réalisateur Victor Fleming nageait comme un poisson dans l'eau (sans mauvais jeu de mots !!!) et qui en fait sûrement la meilleure oeuvre qu'il ait réalisé tout seul (traduction ça enlève en gros les légendaires "Autant en emporte le vent" et "Le Magicien d'Oz" !!!). Comme à l'époque, on savait ce qu'était le rythme et qu'on aimait pas ennuyer le spectateur, le film est prenant de bout en bout. Et en outre, l'interprétation est brillante. Bon c'est Spencer Tracy qui a eu l'Oscar mais celui qui tire le plus son épingle du jeu c'est sans conteste Freddie Bartholomew livrant une des meilleures performances d'enfant-acteur jamais vu au cinéma en réussissant l'exploit de rendre attachant un gosse de riche pourri gâté particulièrement détestable et qui ferait passer les gosses Sarkozy pour des "Petit Lord Fauntleroy". Allez larguez les amarres et laissez-vous emporter par ce classique. Note : 17/20 (****) [img]http://vintagestardust.files.w...[/img]
  • MGM-ranger
    Un grand réalisateur qui a fait de bons films dont nombreux ne sont pas célèbres à causes du temps.
Voir les commentaires
Back to Top