Notez des films
Mon AlloCiné
    Ballers
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    Note moyenne
    2,7
    5 titres de presse
    • Brain Damaged
    • Critictoo
    • Les Inrockuptibles
    • Télérama
    • DailyMars

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    5 critiques presse

    Brain Damaged

    par Aissatou Loum

    Ballers reste une série d’été, sous le soleil de Miami, qui devrait se laisser regarder sans trop de problèmes mais avec une certaine profondeur.

    La critique complète est disponible sur le site Brain Damaged

    Critictoo

    par Carole

    On pourrait dire que la création de Stephen Levinson est simplement Entourage dans le milieu sportif, et s’arrêter là (…) L’ensemble est terriblement superficiel, mais parvient à laisser entrevoir un pan humain plus présent qu’on ne pouvait le concevoir au départ.

    La critique complète est disponible sur le site Critictoo

    Les Inrockuptibles

    par Olivier Joyard

    La série parvient en revanche à endosser un costume étonnant que l’on qualifiera de 'tragique bling', quand des mastards qui ont vécu sur l’adrénaline des matches pendant des années se retrouvent à la retraite à 30 ans et des poussières. Le plus intéressant dans les premiers épisodes concerne l’un d’eux, devenu vendeur de voitures alors qu’il s’ennuie dans son immense villa. Cela ne suffit pas encore à faire de Ballers un attrape-cœur, mais donne envie d’habiter ce monde encore un peu.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Télérama

    par Pierre Langlais

    Format comique, monté nerveusement, divertissant, plein de soirées et de blagues décontractées à défaut d'être toujours tordantes, la série ne serait qu'un apéritif sans conséquences, vite oublié, s'il n'y avait la part de mélancolie portée par Strasmore – et par Dwayne Johnson, dont le corps bodybuildé devient douloureusement impressionnant.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    DailyMars

    par Flore Di Sciullo

    A force de tout faire reposer sur ses épaules (très large, il faut le reconnaître), Ballers prend le risque de devenir aussi superficielle que ses personnages.

    La critique complète est disponible sur le site DailyMars
    Back to Top