Mon AlloCiné
    Mildred Pierce
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    4,1
    471 notes dont 54 critiques
    15% (8 critiques)
    41% (22 critiques)
    26% (14 critiques)
    9% (5 critiques)
    7% (4 critiques)
    2% (1 critique)
    Votre avis sur Mildred Pierce ?
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 562 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    4,0
    J'ai vu l'adaptation de 1945 du roman de James M. Cain réalisé par Michael Curtiz avec Joan Crawford mais par contre je n'ai pas lu le roman lui-même. Donc en me lançant dans cette mini-série, je m'attendais un peu bêtement à un film noir fortement teinté de drame familial donc surprise totale au niveau de la tournure que prend l'histoire au fur et mesure que l'intrigue avance... J'avais quand même comme bonne excuse le fait que ce soit du même auteur qui a écrit "Le Facteur sonne toujours deux fois" et "Assurance sur la mort". Mais surprise totale agréable car j'ai pleinement été captivé par cette mini-série. Il faut bien dire qu'il y a tous les ingrédients pour : des personnages très bien traités, des années 30 très bien reconstituées, et puis bien évidemment une interprétation hors pair. Les relations entre mère et fille sont traitées d'une manière beaucoup nuancée qu'il n'y paraît. L'amour aveugle que porte la mère pour sa fille indigne apparaît franchement malsain, masochiste, ne voyant pas ou ne voulant pas voir qu'elle a élevé un monstre de snobisme, de froideur et d'égoïsme. Nuancée car on ne sait pas laquelle des deux est le plus à blâmer. Evan Rachel Wood est véritablement à étrangler tellement elle est détestable, et on se dit aussi que c'est une sacrée grande actrice car on est totalement incapable de se dire que c'est la même personne qui a joué la gourde gentille et attachante de "Whatever Works". Quant à Kate Winslet, elle prouve juste qu'elle est une des plus grandes comédiennes de sa génération en self-made-woman forte mais en mère de famille faible, qui parvient à nous faire ressentir de l'empathie, bien qu'on ait souvent de la secouer, et à être très émouvante. Comme pour Joan Crawford, il ne fait aucun doute que si Cain avait été toujours vivant il aurait rendu un hommage très dithyrambique à Kate Winslet. Un drame familial admirablement réussi et deux performances d'actrices inoubliables.
    Marcus Wright
    Marcus Wright

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 10 critiques

    4,0
    Petite série sympathique. Il faut s'accrocher au premier épisode, puis le second passe bien, et le troisième tellement vite qu'on a à peine le temps de relever la tête que c'est déjà fini. Le contexte de la crise des années 30 est prenant, mais il aurait pu être développé un peu plus. Bon voilà, Mildred c'est une mère de famille un peu gauche et hautaine plaquée par son mari qui pour subvenir au besoin de ce qui lui reste de famille va chercher un emploi. La situation économique du pays est rude et la tâche n'est pas facile. Finalement elle en veut, et se retrouve à faire des tartes qui cartonnent ! Tout ces épisodes sont intéressant, puis ça évolue, fait intervenir tout un panel de personnages intéressants, mais dont les motivations auraient pu être un poil plus explorées. Au final, on regrette que la série se concentre sur les relations entre Mildred et son emplumée de fille Véda. Comment inventer personnage plus détestable ? On a finalement l'impression que la morale de l'histoire, c'est : "regarde ce qui arrive si t'élève pas bien ta fille !". Et "pas bien", c'est le cas de le dire, qu'est-ce qu'elle est agaçante ! Je crois que ce personnage est un monstre, pas besoin des zombies de Walking Dead, on a Véda de Mildred Pierces. Elle méritait bien de bonnes grosses baffes dans sa gueule dès le début du show, peut-être celui-ci n'aurait pas alors eût un dénouement aussi putois. Mildred est cruche. Quoique finalement les relations humaines sont très bien traitées. C'est une série vraiment excellente, seul le dernier épisode déçoit un peu, on s'attendait à un peu plus de pâté sur la fin. Mais bon si j'étais scénariste, je pense que Ip Man serait intervenu pour distribuer des beignes alors... Toutefois, je me lève à cinq heure du matin pour écrire ce billet alors c'est que la série est bonne, faites moi confiance (et la portée de chatons un peu criarde).
    Sofia S.
    Sofia S.

    Suivre son activité Lire sa critique

    2,5
    j ai vu et revu des dixaines de fois le film avec Joan Crawford , j aimais beaucouo ce film, j ai trouvé cette reprise très moyenne, il y a de bonnes choses, la distribution certes, quoique la jeune actric qui joue Veda ne me parait pas si bien choisie pour ce role, c 'est très loin aussi la fin du film de Joan Crawford, ça manque de rythme, aussi, bref , j 'ai mis moyen car on passe un moment sympa, mais comparé au film de Joan Crawford c 'est bien long en qualité, je suis restée sur ma faim, je m 'attendais à autre chose, désolée
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 333 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    3,5
    Femme au foyer vivant à Los Angeles, Mildred Pierce va se retrouver à élever seule ses enfants en quittant son mari. Elle va peu à peu gravir les échelons de la société mais va devoir faire face à ses proches et notamment sa fille. Déjà brillamment adapté par Michael Curtiz au cinéma en 1945, le roman de James M. Cain est ici décliné en mini-série de cinq épisodes commandée par la chaine HBO. Le réalisateur Todd Haynes braque sa caméra sur Mildred Pierce, femme forte et obstinée qui va devoir peu à peu gérer sa séparation, ses différents boulots et surtout sa fille, détestable à souhait. Un vrai portrait de femme qui s'affranchit dans un monde d'hommes et qui souhaite grimper les échelons de la société, surtout pour le bien de sa fille. Drame familial avant tout, c'est une opposition entre une mère surprotectrice élevant seule son enfant et une fille non respectueuse, snob, égoïste, superficielle et souhaitant accéder aux plus hauts rangs de la société. Mais c'est avant tout le rapport entre une mère et sa fille, le regard et l'amour de Mildred qui la pousseront à sacrifier une partie de sa vie pour une fille qui ne lui sera jamais reconnaissante et respectueuse. Un duel psychologique qui prend source à la première séparation de Mildred et qui prend de plus en plus d'ampleur plus le film avance. Mais "Mildred Pierce" souffre tout de même de quelques baisses de rythmes dans la mise en place sans non plus que ce soit préjudiciable tant on s'intéresse assez vite aux personnages et enjeux. C'est aussi dommage que la série aborde beaucoup de thèmes sans pour autant les approfondir et les rendre toujours intéressants. Si l'aspect mère/fille est bien traité, ce n'est pas le cas des thèmes tournant autour du chômage, des différents hommes de la vie de Pierce, de la forte montée du capitalisme, de l'ambiguïté autour de Monty, la grande dépression ou encore de cette difficulté à monter les échelons de la société. Si la mise en place est un peu longue, toute l'émotion, la fragilité et la tragédie autour de cette famille sont très bien retranscrits, notamment lors des deux derniers épisodes. Personnage pour lequel on s'attache dès le début, on passera, comme Mildred, par tout un éventail d'émotions. La réalisation est aussi classique que belle et Todd Haynes sublime ce qu'il met en images à travers de beaux plans mettant bien en avant les personnages et le cadre de l'histoire, celui de l'Amérique des années 1930. La reconstitution est réussie et nous immerge dans ses années et la bande originale fait corps avec les images. Mais la grande réussite se trouve aussi dans les interprétations où Kate Winslet livre une fragile et touchante composition. Face à elle, Evan Rachel Wood est détestable à souhait quand Guy Pearce reste aussi charmeur qu'énigmatique. Portrait d'une femme forte et drame familial au cœur de l'Amérique des années 1930, ne manquant pas d'émotions et bénéficiant d'une belle réalisation et de talentueux interprètes.
    elriad
    elriad

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 468 critiques

    3,5
    reconstitution soignée des années 30, distribution impeccable, l'adaptation du roman de James M Cain écrit en 1941, se laisse voir même si parfois des longueurs viennent alourdir le rythme. Mais 5 épisodes font de cette mini série un honnête remake, même s'il est loin d"égaler le film avec Joan Crawford, réalisé en 1945 par Michael Curtiz.
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 1 476 critiques

    4,5
    En vérité, il s’agit d’un vrai film de durée de 6 heures 30 minutes qui raconte la vie d’une femme américaine des années 1930 à Los Angeles. Le récit s’étend sur une période de 10 années et à la fin aucun spectateur ne pourra oublier la performance de Kate Winslet. Todd Haynes nous baigne dans sa lumière et dans sa musique qu’il doit adorer, sa mise en scène est constamment empreinte de classe, ci fait que la forme est en opposition au fond qui parfois côtoie l’abject. Les dialogues sont rudes et aucune vérité ne nous est épargnée sur la condition humaine, Mildred Pierce est une héroïne ordinaire comme il en existe beaucoup, elle a autant de défauts que de qualités et c’est bien là tout le mérite de ce film qui enrichit notre expérience de la vie à travers tout ce que l’on voit et que l’on entend. Tout est beau mais il faut ressortir la dernière demie heure qui nous offre du très grand cinéma. Sur une durée de deux heures en ne conservant que le meilleur du meilleur, ce film aurait été un chef d’œuvre.
    sebou36
    sebou36

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 60 critiques

    5,0
    Excellent scénario, excellente photo, excellente interprétation. Tout est précis et passionnant. Kate Winslet est vraiment une grande actrice. Cette série vaut largement les films diffusés en salles. Vive HBO.
    FrederiqueH
    FrederiqueH

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 21 critiques

    1,0
    Attirée par de nombreuses bonnes critiques, je me suis laissée convaincre de regarder cette mini série... Mal m'en a pris. Des longueurs, des scènes de bavardage sans intéret. Des coupes étranges dans l'histoire, du coup on saute du coq a l'ane. La plus jeune enfant meurt, et pouf dès l'enterrement terminé elle est oubliée au profit de l'ouverture du restaurant. La crise de 29 pourtant importante dans l'histoire est presque imperceptible. Mildred est navrante de betise. Les scenes avec sa fille, qui se repetent a intervalles (tres) reguliers sont de plus en plus pénibles a suivre, sans surprise. La surprise serait que Mildred reagisse au lieu de rester là comme un bout de mou pour le chat. Pareil avec son amant. Ils semblerait qu'elle attire les gens odieux comme un aimant, tellement elle est facile a maltraiter. A part ca elle est tellement douée pour les affaires qu'elle reussit tout sur un simple claquement de doigts. Appreciable en periode de crise, meme si totalement irrealiste :-) . Bref j'ai fini par en rire au 5eme episode apres avoir desesperement attendu qu'une quelconque histoire demarre enfin. Le bon truc c'est que ca a eu raison de mes insomnies. Je me suis endormie au debut de l'episode 5 apres avoir vaillament résisté pour terminer 4 !
    willydemon
    willydemon

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 342 critiques

    2,5
    Vraiment déçu par cette série qui récolte tant d'éloges. Une femme se fait quitter par son mari et est dans le besoin... SPOILER: 20 minutes après c'est bon, elle devient riche (en faisant la cuisine) [fin du Spoiler]. La série est un téléfilm évolué, avec une réalisation impeccable, une bonne bande son, un décor Américain post-crise sympathique et un gros casting (Pierce est génial comme d'habitude). Mais la série ne décolle jamais, on s'ennuie ferme dans cette histoire familiale vue et revue. Pas convaincu par cette mini série..
    ireneadler
    ireneadler

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 30 critiques

    1,0
    SOPORIFIQUE ! Mildred ne nous convainc pas ! L'histoire commence en pleine Grande Dépression en Californie. Forcément, au début on pense qu'on va assister aux tribulations d'une féministe avant l'heure qui tente d'acquérir son indépendance dans les années 30. MAIS NON, l'histoire est d'une lenteur exaspérante ! Les 3 premiers chapitres devraient être tailladés au montage et ramenés à 10 minutes maxi, sans nuire à la cohérence de l'ensemble. La pauvre femme a une fille tellement odieuse qu'on se demande pourquoi personne ne l'a noyée à la naissance. Le scénario use de ficelles tellement énormes qu'on en est gênés. Genre : la fille, pianiste ratée, très imbue de sa personne, qui devient miraculeusement une cantatrice de génie (la Castafiore en pire), les déboires amoureux, sinistres, mais si prévisibles de Mildred, sa réussite-éclair dans les affaires. Stop, pitié ! On adore la lumineuse Kate Winslet, mais qu'est-elle venue faire dans cette galère ? Guy Pearce est parfait de goujaterie machiste mais on préférera la version de 1941 avec Joan Crawford. Dans cette mini-série, nous avons un mélo informe et sans contenu. Ne perdez pas votre temps, zappez.
    fritzlang1971
    fritzlang1971

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 422 critiques

    3,5
    Cette mini-série est une nouvelle adaptation du livre de James M. Cain (auteur d'"assurance sur la mort" et "le facteur sonne toujours deux fois"). Bien sûr, c'est bien interprété, bien filmé et l'histoire plus développée, mais vous gagnerez du temps en voyant la magnifique version de 1945, réalisée par Michael Curtiz (le roman de Mildred Pierce) avec l'excellente Joan Crawford dans le rôle titre (qui eut l'oscar de la meilleure actrice pour son interprétation). Cette mini-série se veut plus sensuelle et consensuelle que le film qui était résolument dramatique et tourné dans l'esprit de l'époque, comme un film noir. A noter, qu'en 1945 les rôles féminins étaient brunes et qu'en 2011, Véda et sa mère Mildred sont plutôt blondes.
    Cécile F.
    Cécile F.

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 56 critiques

    4,5
    Je suis étonnée de voir si peu de notes et de critiques pour cette mini-série où Kate Winslet joue le personnage principal. Peut-être a t'elle bénéficier de très peu de publicité, mais l'Emmy Award récompensant la célèbre actrice pour le rôle de Mildred Pierce aiguisera sans doute la curiosité du public. Une minie série donc de 5 épisodes de 50 minutes qui couvre une tranche de vie de 5 ou 6 ans. Dans le contexte de la Grande Depression, une femme divorcée essaye de gagner son propre pain en lançant une affaire à partir de rien, malgré les "qu'en dira t-on" de son entourage et le mépris de sa fille aînée pour son statut de femme réduite à travailler pour gagner sa vie. Le sujet traite donc encore une fois comme il a été fait dans Mad Men du statut des femmes dans un monde dominé par les hommes dans les années 30, mais surtout, de l'amour inconditionnel d'une mère luttant pour garder le lien avec sa fille Véda. En plus d'être ingrate et matérialiste Veda s'avère être au fil des épisodes une véritable manipulatrice, froide et calculatrice. Elle représente l'opposé de Mildred, et reflète finalement tout ce qu'il reste d'une bourgeoisie et de nantis ruinés par la Grande Dépression, mais qui se raccrochent en vain aux apparences pour continuer à donner cette illusion qu'elle rayonne encore en ce début de XXème siècle en pleine mutation. Une Kate Winslet, méconnaissable, époustouflante, sublime...Ne passez pas à côté!
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    3,0
    Assez déçu finalement. La série se suit sans déplaisir (encore que parfois certaines situations sont pénibles), mais elle manque cruellement d'ampleur. La faute à quoi ? Peut-être à une réalisation assez fade de la part de Todd Haynes qui, pourtant, est capable de bien mieux (cf certains de ses films) et à un scénario qui s'étire et dont les enjeux sont assez pauvres (surtout au début). Dommage, car le visuel était intéressant et Kate Winslet très bien dans le rôle titre. Une mini-série de qualité mais trop calibrée pour vraiment faire mouche peut-être. Dommage.
    krbrh
    krbrh

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 24 critiques

    5,0
    Kate winslet est la meilleure, elle peut etre magnifique ou enlaidie, son jeu retse juste d' un bout à l' autre!!! pour ce qui est de la miniserie: jsut WOW!!! des le depart, on ressent la concurrence qui pèse entre mildred et sa fille Veda, sans penser pour ma part, qu' elle tiendrait un role aussi important!! tt ce qui doit etre dit est dit, tt ce qui doit etre montré, l' est... il n' y a pas de longueur, les personnages sont ancrés ds la réalité, ils n' y a pas de bons ni de méchants, juste des humains en leur époque et c' est tte la force de l' oeuvre!! Mildred 4ever
    appleplay
    appleplay

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 26 critiques

    4,0
    Excellente mini série, on entre vite dans l'histoire de Mildred et on passe réellement un bon moment, sans s'ennuyer une seconde. Les épisodes passent à une telle vitesse !
    Back to Top