Mon compte
    Ready Player One sur Netflix : c'est LE film qui a le plus de détails cachés !
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    Réalisé par Steven Spielberg en 2018 et littéralement truffé de références à la pop culture, "Ready Player One" est actuellement à (re)découvrir sur Netflix.

    En 2045, dans un monde rongé par de nombreux problèmes économiques, énergétiques et climatiques, une grande partie de l'humanité s'est dotée d'un casque et d'un tapis roulant afin de se réfugier dans l'Oasis. Initialement créé sous la forme d'un gigantesque MMORPG (Massive Multiplayer Online Role Playing Game) cet univers virtuel s'est rapidement transformé en véritable société digitale, où évoluent et interagissent de nombreux visiteurs, dissimulés sous les traits de leurs avatars.

    Lorsque James Halliday (le créateur visionnaire de ce monde virtuel) vient à mourir, il lance un défi à chacun de ses joueurs : celui qui parviendra à retrouver les trois oeufs de Pâques numériques qu'il a dissimulés au sein de l'Oasis en deviendra automatiquement l'héritier. Le jeune Wade Watts, un orphelin de condition modeste, décide alors de tenter sa chance.

    Ready Player One
    Ready Player One
    Sortie : 28 mars 2018 | 2h 20min
    De Steven Spielberg
    Avec Tye Sheridan, Olivia Cooke, Ben Mendelsohn
    Presse
    4,0
    Spectateurs
    4,2
    Voir sur Netflix

    Véritable Charlie et la Chocolaterie de la pop culture, Ready Player One est un terrain de jeu rêvé pour le grand enfant qu'est Steven Spielberg. Dans cette adaptation visuellement époustouflante du roman d'Ernest Cline, le réalisateur d'E.T. et de Jurassic Park s'amuse comme un petit fou en explorant un univers dont les seules frontières sont fixées par son imagination débordante.

    Porté par un scénario relativement simple mais efficace, le 33ème long métrage de Spielberg est d'abord et avant tout un spectacle à couper le souffle, et notamment grâce à trois séquences majeures, représentant les trois épreuves imposées par James Halliday à ses joueurs : la vertigineuse course automobile dans les rues d'un New York virtuel, la terrifiante simulation de l'Overlook Hotel de Shining, et enfin la bataille finale, impliquant des milliers de personnages issus de multiples films, séries ou jeux vidéo.

    Warner Bros.

    A l'instar des héros de Ready Player One, qui passent l'intégralité du film à courir après des "easter eggs", les spectateurs seront amenés à faire de même et à ne jamais cligner des yeux pour espérer apercevoir la majorité des innombrables références à la pop culture qui sont dissimulées dans le long métrage.

    En vrac, on pourra par exemple citer la DeLorean de Retour vers le futur (pilotée par le protagoniste lui-même), le T-Rex de Jurassic Park ou le gorille géant de King Kong, mais aussi des clins d'oeil à Minecraft, à Batman, à Robocop, à L'Agence tous risques, à Mad Max, à Freddy Kruegger, à Akira, à Last Action Hero ou encore au Géant de Fer.

    En vous embarquant dans cette aventure effrénée de Steven Spielberg entre amis ou en famille, ouvrez donc grand vos yeux, et tentez de récupérer un maximum d'"oeufs de Pâques" !

    (Re)découvrez les détails cachés de "Ready Player One"...

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top