Mon compte
    Bâtiment 5 : la ville de Montvilliers existe-t-elle vraiment ?
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Bercé dès son plus jeune âge par le cinéma du Nouvel Hollywood, Vincent découvre très tôt les œuvres de Martin Scorsese, Coppola, De Palma ou Steven Spielberg. Grâce à ces parrains du cinéma, il va apprendre à aimer profondément le 7ème art, se forgeant une cinéphilie éclectique.

    Dans Bâtiment 5, Ladj Ly a effectué un choix narratif audacieux, celui de situer l'action dans une commune fictive. Le réalisateur explique pourquoi il est parti dans cette direction qui peut paraître étonnante.

    Après avoir triomphé avec Les Misérables, sacré Meilleur film lors de la cérémonie des César 2020, Ladj Ly est de retour au cinéma avec son nouveau projet : Bâtiment 5. Après avoir suivi des policiers de Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil dans son précédent long-métrage, il nous propose cette fois de suivre une équipe municipale menée par un maire opportuniste. Ce dernier va se retrouver confronté à une jeune militante très engagée : Haby.

    Impliquée dans la vie de la commune de Montvilliers, elle découvre le nouveau plan de réaménagement du quartier dans lequel elle a grandi. Mené en catimini par Pierre Forges, un jeune pédiatre propulsé maire, il prévoit la démolition de l'immeuble où Haby a grandi. Avec les siens, elle se lance dans un bras de fer contre la municipalité et ses grandes ambitions pour empêcher la destruction du bâtiment 5.

    Bâtiment 5
    Bâtiment 5
    Sortie : 6 décembre 2023 | 1h 40min
    De Ladj Ly
    Avec Anta Diaw, Alexis Manenti, Aristote Luyindula
    Presse
    3,1
    Spectateurs
    2,7

    MONTVILLIERS, UNE VRAIE VILLE DE BANLIEUE PARISIENNE ?

    Après Montfermeil dans Les Misérables, commune réelle située en Seine-Saint-Denis, Ladj Ly a préféré situer l'action de Bâtiment dans une ville fictive : Montvilliers.

    "Je suis issu de Montfermeil, j’y ai grandi, ai été nourri par les histoires de ses habitants qui imprègnent forcément mes films mais dans ce cas, j’ai voulu élargir le cadre. Ce qui se passe dans les quartiers de Montfermeil se passe dans de nombreuses autres villes, en France comme ailleurs", explique le réalisateur.

    Ce qui se passe dans les quartiers de Montfermeil se passe dans de nombreuses autres villes, en France comme ailleurs.

    En inventant une ville, Ladj Ly s'est dit que tout le monde pourrait s’y refléter. "De même pour le principe d’un film choral, qui explore des histoires dans l’histoire, de la trajectoire de ce maire à celle d’une militante associative, de son ami ou du maire adjoint. Le tout lié par un constat sur le politique. Bâtiment 5 assure qu’il est temps de repenser les choses", indique le metteur en scène.

    Pour Ladj Ly, Haby symbolise tout cela en cherchant des pistes, de nouveaux moyens de faire bouger les lignes. "À travers elle, j’ai autant voulu évoquer cette nouvelle génération de gens issus des quartiers qui commencent à s’intéresser à la politique qu’à celle qui détient encore le pouvoir mais ne comprend plus rien à notre monde", estime le cinéaste.

    Bâtiment 5 a débarqué dans les salles obscures le 6 décembre.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Back to Top