Mon compte
    Les Chèvres : comment Dany Boon s'est transformé pour jouer dans cette comédie ?
    Laurent Schenck
    Laurent Schenck
    -Journaliste rédacteur base de données
    Passionné par les films qui traitent de la criminalité au sens large, Laurent Schenck travaille sur la base de données cinéma du site. Ses missions sont les suivantes : la rédaction de biographies et secrets de tournage, l'enrichissement de castings/fiches techniques et la revue de presse.

    A l'occasion de la sortie des "Chèvres", voici 5 anecdotes à connaître sur cette comédie de Fred Cavayé interprétée par Dany Boon et Jérôme Commandeur.

    De quoi ça parle ? Saviez-vous qu’au 17e siècle, les animaux pouvaient être jugés pour avoir commis un crime ? Maître Pompignac, risée du barreau, pense avoir trouvé l’affaire de sa vie : défendre la jeune et innocente Josette, accusée à tort du meurtre d’un maréchal… Mais c’était sans compter sur son adversaire, le redoutable et réputé Maître Valvert, et surtout sur Josette, qui s’avère n’être autre… qu’une chèvre !

    Les Chèvres !
    Les Chèvres !
    Sortie : 21 février 2024 | 1h 40min
    De Fred Cavayé
    Avec Dany Boon, Jérôme Commandeur, Claire Chust
    Spectateurs
    2,3
    Séances (4)

    "Cette crasse incrustée me rendait fou !"

    Maître Pompignac est un avocat assez pauvre, pour qui l’hygiène est une notion très floue. Son interprète Dany Boon a ainsi dû, avec l'aide des costumiers, faire en sorte que ce personnage apparaisse à l'écran comme étant sale. Il raconte : "Je suis ravi que nous y soyons allés à fond, c’était un de mes souhaits. J’ai en effet des dents assez pourries, le cheveu filasse et gras. Je me suis laissé faire car les équipes des costumes, de la coiffure et des maquillages avaient déjà fait un travail remarquable sur Pompignac, comme sur les autres personnages. La seule chose qui m’a dérangé c’est d’avoir en permanence les ongles sales, l’hypocondriaque qui est en moi déteste ça !"

    "Or, à force de me salir les doigts pour de faux, je n’arrivais plus à tout nettoyer après le tournage. Cette crasse incrustée me rendait fou ! Tout cela représentait une préparation assez longue chaque jour et ce n’est rien à côté de celle de Jérôme qui personnifie la Renaissance à lui seul côté look… On dirait le showroom ambulant d’un drapier du marché Saint-Pierre !"

    Les Chèvres avec Dany Boon est-il un bon film ? Les spectateurs donnent leur avis

    Des animaux devant le juge...

    Le fait qu’au 17ème siècle, les animaux pouvaient être jugés pour avoir commis un crime, est une réalité historique que Fred Cavayé a arrangée pour la drôlerie du film... D'où la petite phrase affichée dans le générique du début : "d’après une histoire vraie... ou presque". Le cinéaste confie : "À une époque, on pouvait en France faire des procès aux animaux, tout ça dans un tribunal avec avocats, juges, jurés… Et s’ils étaient reconnus coupables, ils étaient condamnés aux mêmes sentences que les humains : Pendaison, écartèlement, empalement…"

    "Cela a duré un siècle et demi, de 1610 à 1760 ! Ce qui est incroyable, c’est que les propriétaires des animaux étaient eux aussi jugés et risquaient tout autant la mort. On a vu des gens pendus aux côtés de leur animal !"

    2024 JERICO FILMS - PATHÉ FILMS - TF1 FILMS PRODUCTION - BESIDE PRODUCTIONS-2
    Claire Chust, Jérôme Commandeur et Dany Boon

    Scènes du procès

    Pour la partie du procès, il était très difficile de trouver un endroit réel qui soit facilement "filmable" en termes de logistique. Fred Cavayé se rappelle : "Toutes ces scènes nous ont pris une vingtaine de jours avec parfois 200 personnes à l’écran, sans compter les techniciens sur le plateau. Nous avons tout créé en studio à Bry-sur-Marne pour le procès de province, avec tout ce qu’on imagine : une sorte de salle des fêtes qui (historiquement), devait aussi servir à la foire aux bestiaux et à la fête du village, avec de la paille, des tonneaux, etc."

    "Pour le procès qui se déroule à Paris au début du film, nous sommes allés au tribunal de Melun car il a conservé un style compatible avec celui de notre histoire. Là, nous avons eu la chance de pouvoir tourner durant deux journées, ce qui est déjà un vrai luxe dans ce genre d’endroit où la justice est surchargée de travail..."

    Box-office France : quel démarrage pour les Chèvres avec Dany Boon ?

    Rapport Paris/province

    C’est en écrivant le rôle de Valvert, un avocat star du barreau très vaniteux, que Fred Cavayé a pensé à Jérôme Commandeur. En développant les travers du personnage, le réalisateur a également enrichi le thème du rapport Paris/province : "Il porte des costumes extrêmement luxueux et variés, (l’inverse exact de Pompignac), et débarque dans ce petit village boueux, très éloigné de ses habitudes dans la capitale. J‘ai donc imaginé que tout au long du film, Jérôme ne poserait jamais les pieds au sol car il trouve que c’est trop sale !"

    "Ce sont donc ses assistants qui le portent dès qu’il sort du tribunal... Ce genre d’idée me vient parce que Jérôme me les inspire : c’est en fait un échange de bons procédés, chacun enrichissant l’inspiration de l’autre."

    Décors naturels

    Les scènes se déroulant en décors naturels ont été tournées en Dordogne et dans le Périgord. S'étant rendu au festival de Sarlat pour y présenter Adieu Monsieur Haffmann, Fred Cavayé avait une idée assez nette de ce qu'il recherchait : "Je me souvenais notamment de la superbe place de cette ville mais elle était en fait beaucoup trop grande donc nous avons élargi les recherches aux alentours. C’est finalement à Monpazier que nous l’avons trouvée avec aussi ce que j’appelle la magie du cinéma : de plusieurs lieux, vous n’en faîtes qu’un !"

    "La bourgade du film est composée de scènes tournées à Monpazier mais également à Saint-Cirq-Lapopie, un endroit superbe, suspendu au-dessus du Lot. C’était important qu’il y ait cette rivière car elle raconte dans le film l’ancienne frontière avec la Savoie et les savoisiens, ennemis jurés des habitants de notre village... Nous avons enfin joué avec des effets 3D pour rajouter des montagnes par exemple..."

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top