Mon compte
    A la joie sur Arte : que vaut cette comédie romantique sur fond de pandémie ?
    Jennifer Radier
    Jennifer Radier
    -Journaliste séries
    Adepte de la zapette depuis toute petite, elle a vécu mille et une vies devant sa télévision et décortique avec passion tout ce qui passe sur le petit écran.

    Ce soir, Arte diffuse "A la joie", une comédie romantique de Jérôme Bonnell avec Amel Charif et Pablo Pauly. Est-ce que ça vaut le coup d’œil ?

    De quoi ça parle ?

    Mars 2020 : Véra, avocate à Montpellier revient à Paris rendre visite à ses parents. Le pays bruisse des rumeurs d’une maladie qui se propage et d’un confinement qui menace. Lorsque les premières mesures tombent, Véra décide de rester à Paris, et ment à Mehdi, son fiancé qui l’attend à Montpellier. Elle trouve refuge dans un appartement prêté par une amie qui vient de quitter la capitale. Entre anxiété devant cette situation inconnue et soulagement de cette solitude soudaine, Véra prend ses marques. Elle fait la connaissance de Sam.

    A la joie
    A la joie
    Sortie : 23 février 2024 | 1h 44min
    De Jérôme Bonnell
    Avec Amel Charif, Pablo Pauly, Marie Desgranges
    Presse
    4,1
    Spectateurs
    3,7
    Voir sur Arte

    A la joie, vendredi 1 mars à 20:55 sur Arte.

    C’est avec qui ?

    Écrit et réalisé par Jérôme Bonnell (Les Herbes hautes), A la joie est la chronique d’une histoire d’amour au temps de la pandémie du Covid-19.

    Dans cette comédie romantique, Amel Charif (Les sandales blanches) et Pablo Pauly (Patients) incarnent respectivement Véra et Sam. A leurs côtés, les téléspectateurs pourront par ailleurs retrouver Marie Desgranges, Caroline Baehr et Raphael Acloque.

    Est-ce que ça vaut le coup d’œil ?

    En mars 2020, le monde entier est à l’arrêt. Tandis que le Covid-19 se propage, la France, qui est désormais officiellement en état d'urgence sanitaire, se confine. A ce moment-là, Véra aurait pu prendre le dernier train pour Montpellier afin d'être avec son fiancé mais la jeune femme décide finalement de rester à Paris dans l’appartement d’une amie.

    Alors qu'elle apprend à vivre avec les nouvelles règles sanitaires, Véra fait la connaissance de Sam, son charmant nouveau voisin. Si les gestes barrières investissent les vies de tout un chacun, Véra et Sam, tous les deux isolés, vont se rapprocher et décider de s’adonner à la joie. Celle des corps et des sentiments. C’est alors confinés dans un studio parisien que leur histoire d’amour va éclore.

    Avec A la joie, Jérôme Bonnell signe donc un huis clos amoureux touchant. Le scénario et la mise en scène subtile capturent avec humour et émotion cet amour naissant autant que ce qui a caractérisé cette période de pandémie que nous avons tous vécue.

    Mais le film explore surtout avec grâce, finesse et réalisme le désir et l’amour tout en offrant une réflexion profonde sur la fragilité du sentiment amoureux. Car malgré la promesse d’une évasion temporaire, les deux tourtereaux sont vite confrontés à des défis et des obstacles inattendus qui mettent immédiatement à l’épreuve leur relation naissante. De quoi nous entraîner d'ailleurs vers un dénouement émouvant avec quelques moments inattendus.

    Dans cette comédie romantique, Amel Charif et Pablo Pauly brillent dans les rôles de Véra et Sam, deux âmes solitaires qui trouvent un réconfort qu'ils n'avaient pas prévu dans les bras l’un de l’autre. Un duo à l’alchimie palpable qui donne vie à une histoire à la fois sensuelle et captivante.

    A ce titre, ce n’est pas par hasard si Pablo Pauly a remporté le prix du meilleur acteur au festival de la fiction de La Rochelle en septembre dernier et qu'Amel Charif a raflé celui du meilleur espoir féminin Adami.

    En définitive, A la joie est la chronique d’une histoire d’amour. Avec un scénario réaliste, une réalisation délicate et un casting fantastique, ce film est une réussite. Un véritable coup de cœur à ne pas manquer !

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Killer Coaster, Les espions de la terreur, La tribu... le Festival de La Rochelle 2023 dévoile sa programmation
    • Festival de La Rochelle 2023 : A la joie, Loulou et Follow primés au palmarès
    Commentaires
    Back to Top