Mon compte
    Seulement 30 répliques pour Furiosa ! Anya Taylor-Joy, Tom Hardy et Mel Gibson : qui parle le moins dans les Mad Max ?
    Isabelle Ratane
    Isabelle Ratane
    Isabelle est passionnée par l'univers de la fiction, séries comme ciné. Basée en Corée du Sud, elle aime découvrir et (surtout) faire découvrir les incontournables et les pépites des plateformes de streaming (Netflix, Disney+, Prime...) avec un regard expert sur les K-Dramas et films sud-coréens.

    La Furiosa de Charlize Theron n’était déjà pas très bavarde dans “Mad Max: Fury Road”, mais son héritière, Anya Taylor-Joy, aura encore moins à dire dans le prochain prequel, “Furiosa: une saga Mad Max”...

    Si Furiosa: une saga Mad Max racontera 15 ans de la vie de Furiosa alors qu’elle se transforme de captive en guerrière, Furiosa, elle-même, n’aura que 30 lignes de dialogue dans l’ensemble du film de deux heures et demie : c’est ce que révèle un nouveau profil du réalisateur, George Miller, publié par The Telegraph.

    Dans une interview accordée au New York Times, Anya Taylor-Joy a, quant à elle, déclaré qu’elle avait passé “des mois” sur le tournage sans prononcer un mot. Elle a ajouté : “Je n’ai jamais été aussi seule que pendant le tournage de ce film. Je ne veux pas aller trop loin, mais tout ce que je pensais être facile était difficile.” Lorsqu’on lui a demandé ce qui s’est avéré plus difficile que prévu, l’actrice a répondu : “Question suivante, désolée. On en reparle dans 20 ans. On en reparle dans 20 ans.

    Furiosa: une saga Mad Max
    Furiosa: une saga Mad Max
    Sortie : 22 mai 2024 | 2h 28min
    De George Miller
    Avec Anya Taylor-Joy, Chris Hemsworth, Tom Burke
    Presse
    4,0
    Spectateurs
    4,1
    Séances (667)

    Finalement, cela ne devrait pas surprendre les fans de la franchise puisque Tom Hardy et Mel Gibson n’avaient déjà pas grand-chose à dire dans les précédents films Mad Max de Miller. Selon Écran Large, au total, le Mad Max de Tom Hardy n’avait que 63 lignes de dialogue dans Fury Road – dont une grande partie était constituée de courts échanges avec la Furiosa de Charlize Theron, qui elle en avait 80.

    Il est dit que dans Mad Max 2, Mel Gibson n’avait que 16 lignes de dialogue : un chiffre mentionné un peu partout sur le Web, y compris sur IMDb. Cela dit, selon le site Mutedhorn.net, qui a refait le compte, il en aurait finalement 38 (sur un total de 326 mots). Le site ne compte pas les grognements ou encore le petit clic de langue que le personnage utilise pour envoyer son chien sur le pilote de l’autogire évidemment. Pour le son calcul, il a procédé ainsi : “tout ce que Max dit jusqu’à ce qu’un autre personnage parle ou que la scène change” est une ligne de dialogue. Vous pouvez découvrir le calcul détaillé ici.

    Si l’on prend en compte ce nouveau calcul, il semblerait donc que le protagoniste qui parle le moins soit notre nouvelle Furiosa avec ses 30 petites lignes de dialogues !

    Un choix stylistique intentionnel

    Pour George Miller, c’est là un choix stylistique intentionnel. La raison est simple : pour le cinéaste, ce genre de films doivent être rapides et il estime donc que trop de dialogues les ralentissent. Il a en effet admis être un étudiant de l’ère du cinéma muet et d’utiliser le type de narration visuelle cinématographique employée par les grands durant cette ère, comme Buster Keaton et Charlie Chaplin. Il s’inspire également d’un des plus grands cinéastes de tous les temps, Alfred Hitchcock.

    Hitchcock a défini les films comme étant des films pour lesquels il n’est pas nécessaire de lire les sous-titres lorsqu’ils sont projetés au Japon”, a déclaré Miller.

    Warner Bros. Pictures

    Au moins un cri de rage s’il vous plaît !

    Une chose qu’Anya Taylor-Joy a clairement expliquée était que Furiosa avait toutefois besoin d’un moment de rage féminine à l’écran, même si Miller s’efforçait de la rendre aussi interne que possible : elle s’est donc battue pour pouvoir crier devant la caméra.

    Je veux commencer en disant que j’aime George à 100% et que si vous voulez faire quelque chose comme ça, vous voulez être entre les mains de quelqu’un comme George Miller”, a-t-elle précisé. “Mais il avait une idée très, très stricte de ce à quoi ressemblait le visage de guerre de Furiosa, et cela ne m’a permis d’avoir que mes yeux [pour m’exprimer] pendant une grande partie du film. C’était vraiment ‘bouche fermée, pas d’émotion, parle avec les yeux’. C’est tout, c’est tout ce que tu as.

    Warner Bros. Pictures

    Je suis une ardente défenseure de la rage féminine”, a-t-elle ajouté, notant qu’elle en a un peu marre des personnages féminins dans les films qui endurent souvent des épreuves et ne peuvent verser qu’une seule larme. Elle a ainsi dit à Miller que Furiosa méritait une éruption d’émotion.

    Nous sommes des animaux, et il arrive un moment où on craque”, a expliqué Anya Taylor-Joy. “Il y a un cri dans ce film, et je ne plaisante pas quand je vous dis que je me suis battue pour ce cri pendant trois mois. Avec George, c’est un long match.

    L’actrice a toutefois souligné qu’à chaque fois qu’elle avait une note à propos de son personnage, elle s’assurait qu’il s’agissait toujours d’une “conversation” avec le réalisateur et qu’elle n’a jamais été “insolente d’aucune façon” : “En fin de compte, c’est sa vision. Je peux présenter tout ce que j’ai, mais sa parole est reine.

    Furiosa : une saga Mad Max sortira en salles le 22 mai 2024.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top