Notez des films
Mon AlloCiné
    La 1ère journée Paris-périphérie du 25 octobre 2006
    26 oct. 2006 à 09:45

    "Azur et Asmar" est au coude à coude avec les "Mémoires de nos pères" de Clint Eastwood ce mercredi sur Paris, avec un peu plus de 10 000 entrées sur la journée. "Poltergay" clôt le tiercé de tête.



    Le tableau complet

    A RETENIR

  • Azur et Asmar sur les traces de leur "petit frère" Kirikou. Le nouveau bijou animé de Michel Ocelot réalise le meilleur démarrage ce merdredi 25 octobre lors de sa première journée parisienne, avec 10 505 entrées sur 47 écrans. Il fait ainsi presque aussi bien que les 11 506 entrées amassées par Kirikou et les bêtes sauvages en décembre dernier sur la capitale. Un film qui avait atteint les 2 millions de billets vendus en fin de carrière dans l'Hexagone. Prometteur pour Azur et Asmar...


  • Clint Eastwood, pour sa part, a du mal à retrouver les sommets de Million dollar baby. Lancées sur 50 écrans, ses Mémoires de nos pères attirent ainsi 10 293 Franciliens ce mercredi, contre 21 256 entrées en mars 2005 pour le drame multi-oscarisé.


  • Parmi les autres nouveautés, Poltergay, Alex Rider : Stormbreaker, La Californie et Last kiss ont également du mal à émerger, et se tiennent entre 6 500 et 3 500 billets vendus. Signalons enfin les bons débuts du documentaire Objectif Mars, avec 318 spectateurs pour la seule salle de la Géode.


  • Yoann Sardet avec www.cinechiffres.com

    Infos, coups de coeur, fun : rendez-vous sur le blog de la Rédac !
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • La 1ère journée Paris-périphérie du 18 octobre 2006
    • La 1ère journée Paris-périphérie du 11 octobre 2006
    • La 1ère journée Paris-périphérie du 04 octobre 2006
    • Le démarrage Paris-périphérie du 27 septembre 2006...
    • Le démarrage Paris-périphérie du 20 septembre 2006
    • Le démarrage Paris-périphérie du 13 septembre 2006
    • Le démarrage Paris-périphérie du 6 septembre 2006
    • Le démarrage Paris-périphérie du 30 août 2006
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top